Lundi 26 Mai 2008

Mariage maçonnique

Une cérémonie de "mariage maçonnique" a-t-elle un sens ? Si, dans nos sociétés, le mariage est un acte civil peut-il être suivi d'une cérémonie maçonnique ? Ou est-ce "singer" les cérémonies religieuses ? Et peut-on penser qu'organiser une telle cérémonie maçonnique apporterait de l'eau au moulin de ceux qui voient en la Franc-Maçonnerie une "pseudo-religion" ?


Le site Phoenix Museum contient une intervention proposée dans la Victorian Lodge of Research (Melbourne, Australie) par Kent Henderson en 1993 (cet article est également proposé par The Masonic Trowel. Celui-ci y explique que de telles cérémonies ont lieu à la Grande Loge de Turquie et qu'il a d'ailleurs pu y assister en 1986; il en a d'ailleurs ramené une copie du Rituel en anglais. D'après le commentateur, ce Rituel serait venu de Belgique, probablement du Grand Orient de Belgique. Il évoque également le Rituel de reconnaissance conjuguale.

La page intègre également un article d'un magazine maçonnique néerlandais (AMT, septembre 1979) décrivant une cérémonie de mariage à Utrecht (Loge Hermannus van Tongeren). Cette initiative n'aurait pas été appréciée et ce type de cérémonie interdit par le Grand Orient des Pays-Bas.

En bas d'article figure le témoignage de Jesus E. Delgado, ancien Vénérable Maître de la Loge Antorcha de Oriente #65 à Puerto Rico qui s'est marié en janvier 2007 lors d'une cérémonie maçonnique dans le Temple principal de la Grande Loge de Porto Rico à Santrurce. Plusieurs photos y figurent (on remarque que le marié porte l'uniforme dans le Temple).

Une simple recherche vous montre des alliances de mariage maçonnique (masonic wedding band).


Jiri Pragman
               Partager Partager



1.Posté par danny le 26/05/2008 14:54
Bonjour Jiri,
Début décembre 2007, mon épouse et moi avons eu le bonheur de passer une cérémonie de reconnaissance conjugale maçonnique dans ma loge bleue de la GLB.
Moment d'intense fraternité et d'émotion avec les Frères et Soeurs amies, les enfants et la famille, les ami(e)s profanes (+ de 200 'agapès' dans le Grand Temple) ... tant il est vrai que mon avenir personnel immédiat est assez sombre (tu es au courant !).
Le rituel précise que mon épouse, qui est pour ainsi dire 'adoptée' au même titre que les enfants lors d'une cérémonie d'adoption, pourra bénéficier du soutien des Frères de l'atelier 'au cas où'.
Mais nonobstant cette aide morale que j'attendais bien sûr, c'est l'égrégore de ce moment privilégié que nous retiendrons.

2.Posté par thanatos le 26/05/2008 18:54
Je n'ai pas d'avis bien arrêté sur le sujet. Il y a quelques années, un frère de ma loge a demandé à profiter de ce genre de cérémonie et cela ne l'a pas empêché de quitter sa femme et son enfant quelques années plus tard ! ! ! l n'est jamais facile de rester sur le chemin que l'on essaie de suivre.

3.Posté par isis le 27/05/2008 11:43
Danny: je suis très émue par ton témoignage.

thanatos: il en est sans doute de ce sujet comme de tous les autres: un ou une FM reste un ou une être humain....

4.Posté par Stéphane le 27/05/2008 17:47
Je trouve l'idée d'une cérémonie ayant la même finalité qu'une cérémonie d'adoption très belle. C'est également une manière de créer ou renforcer un lien privilégié.

5.Posté par bigamie le 02/05/2012 19:36
Question : Peut on se marier à une Franc maconne étant soit même marié avec une profane ??

6.Posté par MdM le 22/06/2013 13:38 (depuis mobile)
(...)

Peux tu m''apporter plus amples informations?
En privé bien sûr! !!!! (...)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.
.

Lettre d'info hebdomadaire

Lettre d'info quotidienne

Un service de FeedBurner




Newsletter
App Store
Rss
aStore