A propos de Liberté Chérie 1613 : mensonges et affabulations

Par Jiri Pragman dans Divers

Plusieurs Frères et Soeurs se sont insurgés – cf. notre article Une fausse Loge Liberté chérie et d’autres pseudo-Loges – de voir un certain Brad Cofield créer de pseudo-loges dont une a été nommée Liberté Chérie.

Le site web de cette « loge » est à l’adresse liberte1613.tk et son adresse physique serait à Olne (l’adresse a néanmoins disparu du web après notre article).

Ce Brad Cofield qui utilise divers pseudonymes dont magnusmasonica se répand sur des forums américains et continue d’abuser l’un et l’autre.

On peut lire ainsi un « témoignage » sur le ce forum Masonic Forum of Light. Magnusmasonica (Cofield) fait part du grand honneur fait la 1re Loge 1613, la Loge Liberté Chérie, dont les membres ont été reçu par Franz Bridoux, ancien Grand Maître du Grand Orient de Belgique et ancien membre survivant de la dern!ère loge Liberté Chérie.

Le « Vénérable Maître » de cette prétendue Loge belge Liberté Chérie, un certain José Magnée, reçu avec François Médart, « Secrétaire » de la loge, écrit que Franz Bridoux a accueilli avec beaucoup d’enthousiasme leur conception de la franc-maçonnerie post-moderne. Il affirme que Bridoux a accepté d’être Maître dans leur Loge. Il se montre fier de figurer avec Bridoux sur une photo.

Dans un autre billet, magnusmasonica affirme : Nous disposons de toute la documentation de la Loge d’origine Liberté Chérie. Nous en avons les procès-verbaux, des images, des dessins et même la patente originale de la Loge, émise par le Grand Orient de Belgique. Tous ces documents ont été présentés à la Loge Liberté Chérie par l’ancien Grand Maître Bridoux lors d’une cérémonie destinée à l’honorer comme passé maître honoraire dans notre Loge Liberté Chérie1613.

Magnusmasonica ajoute encore qu’ils sont occupés à s’entretenir avec les gouvernements belge et français pour ouvrir un musée soutenu par 1613 et dédié aux membres des camps de concentration. C’est un sujet qui tient fort au coeur de 1613, ne craint-il pas d’ajouter.

La vérité

Le Blog Maçonnique a effectué quelques recherches et interrogé Franz Bridoux.

  • Franz Bridoux est bien un ancien du camp de concentration d’Esterwegen. Il ne figure cependant pas dans les membres fondateurs de la Loge Liberté Chérie (il précise qu’il avait 20 ans à l’époque) et n’y a pas été initié. Il n’en a jamais été membre et a rejoint la Franc-Maçonnerie après la guerre.
  • Franz Bridoux s’efforce de diffuser de toutes parts l’histoire de la Respectable Loge Liberté Chérie telle qu’il a pu la reconstituer après une recherche particulièrement sérieuse pour éviter toute erreur qui pourrait permettre d’ultérieures interventions ‘’négationnistes’’. Il indique : J’en ai fait mon ‘’travail de mémoire’’ et en même temps ma contribution à rendre hommage aux Frères de Liberté Chérie qui étaient mes compagnons de captivité à la baraque 6 à Esterwegen.
  • A propos de Liberté Chérie 1613, Bridoux précise : début mai, j’ai découvert sur le net une loge ‘’Liberté Chérie’’1613 et le texte présenté comme une traduction de l’anglais était non seulement plein d’erreurs mais encore était presqu’incompréhensible tant la traduction était mauvaise. Je me suis mis en rapport avec eux pour leur demander de corriger leur texte. Comme ils affirmaient leur intention d’honorer la mémoire de nos Frères de Liberté Chérie je leur ai donné la documentation en ma possession et les ai reçus chez moi.
  • Franz Bridoux confirme qu’il n’a pas donné patente en quoi que ce soit et qui que ce soit. Il rappelle qu’il n’a jamais exercé de fonction officielle (et donc certainement pas celle de Grand Maître).
  • S’il a accepté d’être pris en photo, c’est comme il le fait avec bien des visiteurs.
  • Bridoux s’est étonné de voir apparaître des textes en anglais lui donnant du Grand Maître du Grand Orient et le disant membre de Liberté Chérie. Il a protesté auprès de Magnée qui a prétendu qu’il s’agissait d’une incompréhension du traducteur et qu’il ferait rectifier le tir. Sans suite et sans réaction apparemment. Franz Bridoux se dit choqué de ce qu’on ait pu abuser de sa bonne foi.

L’historique de l’illustre Loge Liberté chérie rédigé par Franz Bridoux peut être consulté sur le site de la bibliothèque maçonnique en ligne L’Edifice. Il faut y lire le texte La Vérité a ses droits. Franz Bridoux a également rédigé un livre La Respectable Loge Liberté Chérie au Camp de concentration d’Esterwegen « Nuit et brouillard » édité par les Editions du Grand de Belgique mais très mal diffusé. Cependant, la librairie La Cale Sèche devrait en disposer prochainement.

Addendum : le livre de Franz Bridoux La Respectable Loge Liberté Chérie au Camp de concentration d’Esterwegen « Nuit et brouillard » est désormais disponible à La Cale Sèche.

mercredi 23 juin 2010 26 commentaires
  • 26
    dobruszkes 21 novembre 2017 à 19:00 / Répondre

    Je dois vous faire savoir que, depuis ces échanges divers, notre ami et Frère Franz Bridoux est décédé, fidèle à ses convictions .

  • 25
    Jean-Michel Mathonière 17 juillet 2012 à 19:27 / Répondre

    Pour information, un des personnages cités ici apparaît dans une autre « curiosité » ou « résurrection », cette fois-ci dans l’univers compagnonnique : le « Rassemblement des sociétés compagnonniques francophones en Belgique », dont les composantes se réclament principalement du « Devoir de Liberté ». Décidément, ce terme de « Liberté » semble le fasciner… En tant qu’historien des compagnonnages, j’émets les plus grands doutes quant à l’authenticité des filiations revendiquées (et en tous les cas non reconnues par les sociétés françaises concernées). Le vocabulaire employé est un salmigondis de termes maçonniques, pour l’essentiel, avec un saupoudrage de termes compagnonniques employés à tort et à travers.

    En attendant un article de fond sur cette affaire, vous pouvez aller consulter ma page Facebook : [https://www.facebook.com/jeanmichelmathoniere/posts/262454973859628?comment_id=1087957]

  • 24
    Yack 10 août 2010 à 00:05 / Répondre

    Je me permettrai d’intervenir une nouvelle fois à propos de cette affaire.

    J’ai eu contact avec monsieur José Magnée, et avoue avoir été froid, pour ne pas dire méfiant à son égard dans un premier temps.
    Tout cela est entre lui et moi, mais disons que son approche à mon égard avait été maladroite (qu’il me pardonne ce jugement).

    Après de longs échanges avec monsieur Magnée, mon opinion est que, une fois de plus, le sieur Brad Cofield a abusé de la bonne foi de personnes sincères, que ce soit de celle de monsieur Magnée ou d’autres.

    Si, une fois de plus, l’entreprise était plutôt maladroite, j’en retire néanmoins, après de nombreux échanges, et après que certains documents aient été portés à ma connaissance, que les intervenants résidant en Belgique n’avaient effetivement aucune mauvaise intention, si ce n’est celle de constituer un groupe de recherche et de travail sur la (Véritable) Loge « Liberté Chérie ».

    Au cours de nos échanges, monsieur Magnée s’est de suite remis en question, et a voulu réparer « sa bévue ». Je l’ai donc conseillé sur la manière dont il pouvait exiger que son nom soit retiré des sites « frauduleux ». Il en a tenu compte, et aujourd’hui, non seulement, son nom n’y apparaît plus, mais vous remarquerez que le site de la (pseudo) Loge Liberté Chérie a fermé ses portes, ce qui n’est pas plus mal.

    Voilà, je sais que je n’ai pas la langue dans la poche, et estime que si je n’hésite pas exposer mes griefs, il faut aussi savoir rendre à César ce qui lui appartient, ce que je tenais à faire ici.

    Je profite également de ce message pour remericer trois Frangins en particulier (qui se reconnaîtront sans doute, la discrétion ne m’autorisant pas à les nommer) pour m’avoir incité à faire preuve de plus de discernement, afin de voir clair dans toute cette histoire.

    Amicalement,

    Yack

  • 23
    Magnée 3 août 2010 à 09:56 / Répondre

    J’espère à ne plus avoir à écrire sur cette « affaire ».Je ne suis pas l’actualité ou tous autres domaines, via les forums de quelques natures qu’ils soient sur le net.
    Néanmoins je voudrais remercier celui ci ,pour le suivi dont il m’a informé.
    Afin que tout soit bien clair,il me paraît opportun et important d’y apporter les précisions suivantes.
    J’ai en effet bien communiqué avec le Sieur Cofield,par l’intermédiaire de face book.
    J’ai considéré son « manifeste » 1613 comme noble ,et emprunt d’humanisme.
    Néanmoins avec le temps et l’expérience vécue , si l’on enlève la couleur la carrosserie il n’ affiche pas pas la même qualité…
    Moi même et plusieurs amis,nous attachions à un travail de recherche, et non d’investigations sur les camps de la mort.
    Pour cause,nous désirions envoyer des jeunes en difficultés en visite à  » Austwich ».
    Pour se faire nous avons constitués un groupe de travail,et en aucun cas une loge!Ce fait est dénué de tout bon sens…De plus en informer sur le net correspondait à de la folie.
    Le but se voulant de générer aux jeunes l’inspiration de l' »expérience du courage »face la barbarie .
    BC à qui j’avais exposé le projet ,m’a fait part de l’existence de « Liberté Chérie » en cette triste époque,je ne connaissais ni le vécu,ni l’ histoire de celle ci.
    Notre travail se voulant de s’attacher au martyr de tous ceux et celles qui ont subis ce calvaire sans distinction la cause qui avait justifié leur emprisonnement ,j’ai pour ma part été particulièrement marqué par l’existence et du fonctionnement d’une loge dans un camp de la mort.
    Après plusieurs mois,j’ai été informé via ce forum de l’existence d’une supercherie voir d’une affabulation.
    C’est seulement à partir de ce fait que j’ai contrôlé les publications de la 1613.
    Informé également que BC utilisait plusieurs pseudos sur face book pour s’exprimer !
    J’ai horreur de la diabolisation de qui que ce soit ,je me suis donc renseigné au mieux sur les doutes qui pesaient sur l’intéressé.
    Force est de constater,que grands nombres de mises en garde se sont révélés exactes.
    Je n’entrerais pas dans la démagogie de certains forums d’outre mer,car ils se résument à: « Bla bla bla et bli bli bli  » cela s’avère infantile et ridicule , un véritable bac à sable !
    En conclusion ni moi même ni quiconque de notre groupe n’a jamais été membre d’une loge 1613!Pour ma part encore moins en qualité de Vénérable !
    Quant aux publications vous savez comme moi ,que sur le net on peut réaliser n’importe quoi.
    Si ,j’ai maladroitement blessé qui que soit dans cette « affaire »,j’en suis plus que navré.
    Si le responsable de ce forum l’accepte,je lui laisserais mon num de tel,pour qui désirerait de plus amples renseignements.

    Bien à vous

    Magnée J

  • 22
    Jiri Pragman 1 août 2010 à 10:19 / Répondre

    Christopher Hodapp, l’auteur de Freemasons For Dummies a publié ce 23 juillet 2010 un article Brad Cofield and the 1613 Nation Fraud où il cite l’article Une fausse Loge Liberté chérie et d’autres pseudo-Loges et démonte la fraude de Cofield.

  • 21
    Jiri Pragman 29 juin 2010 à 17:40 / Répondre

    A propos du livre de Franz Bridoux La Respectable Loge Liberté Chérie au Camp de concentration d’Esterwegen « Nuit et brouillard » publié par les Editions du Grand Orient de Belgique, il est désormais disponible à La Cale Sèche.

  • 20
    Nachos Libre 26 juin 2010 à 21:51 / Répondre

    Salut!

    In all fairness, Memphis-Mizraim is not involved. Rather Cofield’s master is Mr. Ripel of the MEAPRMM, of which ‘Magus Masonica’ has his blog linked on the front page.

    http://www.frankripel.org
    http://www.frankripel.org/iutmah/meaprmm_english.html

    Brad Cofield is well known in the US and even has a warning page all of his own at Masonicinfo.com

    http://www.masonicinfo.com/brad.htm

  • 19
    Charles Nodier 24 juin 2010 à 20:40 / Répondre

    Une La Gloire Du Grand Architecte De l’ ; Univers Cher ami —
    Salutations de l’Egypte !
    Aucun… M. Colfield n’a absolument aucun raccordement avec notre rite.
    Au Nom et Sous Les Auspices Du Rite Ancien et Primitif De Memphis-Misraïm,
    Methodius, 33°, 90° Après le maître grand, loge grande symbolique Lt souverain Grand commandant, catégories philosophiques Rite antique et primitif de Memphis-Misraïm pour les Etats-Unis d’Amérique et les juridictions

  • 18
  • 17
    Compagnon63 24 juin 2010 à 13:39 / Répondre

    Un peu d’humour :
    On se croirait dans les premiers chapitres d’un futur polar maçonnique du duo Ravenne-Giacometti ;-D
    J’imagine même le titre : La Loge des faussaires
    Brad Cofield, je le vois bien comme un agent au service d’un vaste complot visant à noyauter la maçonnerie mondiale. Bon, pour l’instant ça manque d’enlèvements, de disparitions suspectes…
    (Si nos deux auteurs reprennent l’idée, qu’ils n’oublient pas mes droits d’auteur pour l’argument et le titre!!)

  • 16
    Charles Nodier 24 juin 2010 à 13:30 / Répondre

    Salutations fraternelles Brethren! J’ai des rapport d’affaires avec ce loup dans les sheeps clohing. Prenez garde de tous les franc-maçons, il est conduit et ne s’arrêtera jamais. Il est attaché à la branche de Memphis/Mizriam de la maçonnerie, ainsi écartez le mot à eux. Amour et bière de Lite

  • 15
    Jiri Pragman 24 juin 2010 à 06:30 / Répondre

    Bon, soyons clair. Il faudrait arrêter de faire le sot.

    Ce problème n’est pas qu’une seule affaire entre un naïf et un affabulateur. Elle concerne les Francs-Maçons belges qui voient le nom d’une de leurs Loges détourné à des fins éloignées de leurs idéaux.

    Il n’a pas été écrit que Magnée était intervenu sous un pseudonyme dans un forum mais que Brad Cofield s’y était exprimé citant un courrier du Worshipful Jose Magnee sous le titre Loge Liberté Chérie receives honor.

  • 14
    Magnée 24 juin 2010 à 00:41 / Répondre

    Je penses avoir été clair dans ma précédente intervention,et si problème il y a dans le cadre d’une présentation erronée,c’est à moi seul de le règler avec les intéressés.
    Par contre,je vous ferais remarquer que je n’ai jamais parlé ou écrit : »d’un musée en négociation avec les dites autorités »,et ne me suis jamais exprimé sur forum et encore moins sous pseudo.

  • 13
    Golyat 23 juin 2010 à 23:31 / Répondre

    S’il vous plaît excuser mon français. Je suis également l’utilisation de Google pour traduire.

    Je suis heureux de voir que vous n’êtes pas tromper par ce faux pavillons et des déclarations fausses de cette personne.

    Comme je l’ai déjà dit, nous ici en Amérique du Nord ont été au courant de ses fantasmes web depuis un certain temps.

    Continuez le bon combat!
    —————————————-
    Please excuse my French. I am also using Google to translate.

    I am glad to see you are not being mislead by this fake lodges and fake statements of this person.

    As I have said before we here in North America have been aware of his web fantasies for some time now.

    Keep up the good fight!

  • 12
    Jiri Pragman 23 juin 2010 à 23:06 / Répondre

    It’s a fake !

    There is no real masonic lodge Liberté Chérie 1613. J. Magnee denied to be the Worshipful Master.

    Franz Bridoux is not the last surviving member of the original Lodge Liberté Chérie (he was also in the camp of Esterwegen but he was not a member oth this Lodge and join Masonry after the War). He’s not a Passed Grand Master of the Grand Orient of Belgium.

  • 11
    McMagus Masonica 23 juin 2010 à 22:56 / Répondre

    S’il vous plaît pardonnez mon français. L’anglais est ma langue maternelle. J’utilise Google pour traduire.

    J’ai lu sur « Liberté Chérie Lodge 1613 » sur votre blog.

    Vous devriez écouter la « Nation 1613 » podcast sur « Perspectives européennes sur la franc-maçonnerie» ici:

    http://www.blogtalkradio.com/emily-1613/2010/06/05/1613-radio–the-european-perspective-on-freemasonry

    Ils ne parlent pas avec les Francs-Maçons européens, ou toute personne qui a été à l’Europe.

    Au moment = 46:13, Brad Cofield a écrit:

    « Je voulais faire remarquer que Lodge Liberté Chérie 1613 a l’approbation de celui accordé et passé maître statut Vénérable Franz Bridoux, qui est le dernier membre survivant de l’original Chérie Lodge Liberté et est également un Passé Grand Maître du Grand Orient de la Belgique. Alors, c’est assez remarquable et assez fantastique aussi.  »

    Il ne peut pas blâmer le traducteur pour que comme une simple erreur.

    ———

    In English…

    Please pardon my French. English is my first language. I’m using Google to translate.

    I’ve been reading about “Lodge Liberté Chérie 1613” on your blog.

    You should listen the “1613 Nation” podcast about “European Perspectives on Freemasonry” here:

    http://www.blogtalkradio.com/emily-1613/2010/06/05/1613-radio–the-european-perspective-on-freemasonry

    They don’t talk with any European Freemasons, or anyone who has been to Europe.

    At time = 46:13, Brad Cofield says:

    « I did want to point out that Lodge Liberté Chérie 1613 has the endorsement of, and awarded Past Master status to Worshipful Franz Bridoux, who is the last surviving member of the original Lodge Liberté Chérie and is also a Passed Grand Master of the Grand Orient of Belgium. So that’s pretty remarkable and pretty fantastic as well. »

    He can’t blame the translator for that as a simple mistake.

  • 10
    Jiri Pragman 23 juin 2010 à 21:59 / Répondre

    Le Blog Maçonnique effectue une veille sur la Franc-Maçonnerie à travers l’Internet.

    La publication de textes sur le web est une certaine réalité même si les mots cachent une réalité toute autre.

    M. Magnée est sans doute naïf, tout au moins on l’espère mais, de facto, il se rend complice du montage du sieur Cofield qui utilise son nom, l’affuble de la qualité de Vénérable Maître (Worshipful ou WM) et se sert d’une rencontre pour accréditer l’existence d’une Loge bidon. La naïveté a certainement des limites.

    Par contre, je ne vois dans nos articles et commentaires aucune mise en cause d’un quelconque travail de mémoire ou de recherche. Chacun est libre de mener les recherches qu’il veut effectuer… mais de là à faire croire à des pourparlers avec des gouvernements pour ouvrir un musée !

    Une fois de plus, on rappellera aux internautes qu’il convient d’être prudent face à des sites qui se présentent comme ceux d’obédiences ou de loges maçonniques.

  • 9
    Noah 23 juin 2010 à 15:55 / Répondre
  • 8
    Noah Ahab 23 juin 2010 à 15:55 / Répondre

    http://liberte1613.tk/

    still active

  • 7
    Yack 23 juin 2010 à 15:22 / Répondre

    @Monsieur Magnée,

    Tout d’abord, vous savez qui je suis, car nous avons eu contact, et vous connaissez mon identité, ainsi que mon numéro de téléphone. Toutefois, sur un blog, il est de mon droit d’utiliser un pseudonyme.

    Franchement, j’étais prêt à vous rencontrer comme vous le souhaitiez, mais je me suis rétracté, et maintiendrai mon refus tant que certaines choses ne seront pas claires.

    Ce que je ne comprends pas dans votre réaction, c’est que vous n’accusez pas les bonnes personnes !

    Vous déclarez ne pas être Vénérable Maître de Liberté Chérie. Ok, je veux bien vous croire, mais c’est en cette qualité que vous êtes présenté sur le site de la 1613 Nation, fait que je vous avais clairement exposé au travers d’un de mes courriels.

    Je vous signale également que Brad Cofield vous présente toujours comme étant Franc-maçon, et Vénérable. Comme l’a très justement rapporté l’administrateur de présent blog, vous n’avez qu’à jeter un coup d’œil aux messages parus sur le forum « Masonic Light Forum », dont le premier rapporte un échange entre vous et Brad Cofield.

    http://staffs.proboards.com/index.cgi?board=General&action=display&thread=6358

    Alors voilà, si vous n’avez pas ces qualités, c’est que la 1613 Nation fait une utilisation abusive de votre nom. Si c’est le cas, le fait que vous soyez familier avec internet ou pas ne change rien.

    Je peux vous assurer que si mon nom était utilisé de manière abusive par un site ou un quelconque media, il n’en faudrait ni une, ni deux, pour que je prenne les dispositions qui s’imposent !!!

    Alors, s’il vous plait, arrêtez de nous accuser de je ne sais trop quoi, de vous jeter aux loups ou que sais-je encore.

    Comme je vous l’ai dit de vive voix, vous êtes maître de votre identité et de votre nom. Si abus il y a eu, vous avez les moyens de réagir. Mais si abus il y a eu, ce n’est pas de ma part ou d’autres personnes, qui, comme moi, essayent de comprendre!

    Je ne comprends pas pourquoi vous vous en prenez à nous.

    Je vais vous envoyer également un nouveau courriel exposant d’autres faits que j’ai trouvés récemment.

    Cordialement,

    Yack

  • 6
    Yack 23 juin 2010 à 14:25 / Répondre

    re-bonjour,

    Réfléchissant à mon message portant le numéro 2, puisque je lance des accusations, je pense que je dois être plus clair et précis :

    Lorsque j’évoque le fait que Brad Cofield a déjà usurpé des identités, je fais référence à une de ses pseudo loges qui avait un site et sur lequel il avait utilisé des photos de personnes et leurs avaient prêtés des propos, notamment en les faisant se présenter comme membres de la loge.

    Notre Frère Edward L. King (administrateur du site «Masonic Info ») avait découvert la supercherie et avait contacté les personnes en question qui avaient alors fait le nécessaire pour que les photos soient retirées du site de Brad Cofield.

    Cordialement,

    Yack

  • 5
    Magnée 23 juin 2010 à 14:22 / Répondre

    Je demandes droit de réponse sur votre forum car directement concerné !
    Tout d’abord je vous déclarerais que je ne suis Vénérable d’aucune loge franc maconne !
    Le travail effectué concernant  » liberté chérie »était comme je l’ai expliqué à différents intervenants qui m’ont contacté, une récolte de banques de données demandée il est vrai par la 1613 Nation, qui m’a également chargé de remettre en son nom le titre de « Maître »au très respectable Frans Bridoux,que je remercie de m’avoir reçu avec la plus grande cordialité.
    Je ne suis pas « fouille internet »,et ne maîtrise en rien ce qui peut être publié…
    Le pôle d’intérêt développé par moi même dans cette situation se voulant de perpétuer le » vécu dans ces camps de la mort « pour l’inscrire dans un travail et projet de « mémoire collective » que nous espérions citoyenne.
    Il m’est maintenant tenu de constater,que l’histoire serait propriété,et que dans ce cadre j’aurais commis un travail de « lèse majesté »…
    Qu’il est plus facile de jeter en pâture derrière des pseudos,ceux que l’on voudrait diaboliser plutôt que de les rencontrer et d’expliquer en pareil cas les éléments qu’ils ne connaîtraient pas et si manipulation il existait ? !
    En effet la demande de la1613 n’avait pas pour moi en rien de buts malfaisants au travers d’une demande de documentation.
    Et loin de moi une une intention d’usurpation de quoi ce soit !
    Je reste à la disposition de ceux ou celles qui voudrait s’entretenir avec moi,mais de vive voix plutôt que caché derrière un clavier.
    Dans cette attente je vous pries de croire en l’expression de mes sentiments francs,directs,et coutois..

    Magnée J

  • 4
    Yack 23 juin 2010 à 13:56 / Répondre

    Je crois que tu as bien fait Jiri en prévenant monsieur Magnée.

  • 3
    Jiri Pragman 23 juin 2010 à 13:39 / Répondre

    Un e-amail a été envoyé à M. Magnée pour lui signaler la parution de cet article.

  • 2
    Yack 23 juin 2010 à 13:10 / Répondre

    Bonjour,

    J’ai eu (bien malgré moi), des contacts avec le « Vénérable » de la « Loge » Liberté Chérie. Pour info, j’étais en train de faire ma petite enquête sur une autre « pseudo-Loge » de la 1613 Nation, à savoir la « Loge » Constant Chevillon en France, qui affichait un numéro de téléphone sur son site web.
    Bref, pour faire court, mon numéro de téléphone a été communiqué par ces personnes au « Vénérable » de Liberté Chérie qui m’a alors téléphoné. Pour plusieurs raisons, j’ai invectivé ce monsieur de ne plus chercher à me contacter, car je ne tiens pas à être mêler davantage à ces histoires.

    Toutefois, il faut rendre à César ce qui lui appartient : le site de la Loge Liberté Chérie est directement géré par monsieur Cofield depuis les U.S.A., dès lors, les « intervenants » belges n’ont pas de contrôle sur le site.

    Avec un Brad Cofield à la tête de ces initiatives, il est très difficile de dégager la responsabilité des différents intervenants, étant donné que le sieur Cofield n’hésite pas à usurper des identités, à détourner, à déformer des propos, et à affabuler.

    Le seul conseil que je pourrais donner au « Vénérable » de Liberté Chérie, dont je ne permettrai pas de remettre la bonne foi en cause, serait de se retirer de cette histoire.

    S’il veut réellement honorer la Mémoire de nos Frères de la Véritable et Respectable Loge Liberté Chérie comme il le prétend, ce serait la meilleure chose qu’il pourrait faire.

    Amicalement,

    Yack

  • 1
    Franz Bridoux 23 juin 2010 à 12:37 / Répondre

    Je remercie le Bloc Maçonnique pour cette mise au point particulièrement opportune. Ainsi que pour l’invitation à consulter la documentation historique de la Bibliothéque Maçonnique de l’EDIFICE. J’espère que la librairie La Cale Sèche pourra disposer bientôt de mon livre pour mettre à la disposition des nombreux lecteurs potentiels qui se sont manifestés antérieurement.

    Malgré ce nouvel abus de ma bonne foi ( ce n’est hélas pas le premier) je veux rester disponible à celles et ceux qui souhaiteraient s’informer à propos de l’ Illustre et Respectable Loge LIBERTE CHERIE d’Esterwegen.et je les invite à me contacter par mail à franzbridoux@skynet.be.

    Franz Bridoux.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Signaler un contenu abusif
5c70cbedad2660b5f86174885432ab1e@@@@@@@@@@@