Rameau et l’harmonie des Lumières

Par Géplu dans Sites maçonniques

C’est l’année Rameau ! En 2014 on commémore le 250e anniversaire de sa disparition. Le grand compositeur classique, est né en 1683 à Dijon et mort en 1764 à Paris. Considéré comme l’un des plus grands musiciens français d’avant le XIXe siècle, il aurait séjourné dans sa jeunesse quelques années à Montpellier.

Il n’en a pas fallu plus aux Loges Utopia de Montpellier et Imagine Encore de Lunel, toutes deux de la Grande Loge Mixte de France pour organiser le vendredi 23 mai à 20h dans le cadre de cette année Rameau une Tenue commune et musicale au Centre Culturel Montpelliérain. Informations et inscriptions : utopiaglmf458@gmail.com

mardi 13 mai 2014 1 commentaire
  • 1
    Volens 14 mai 2014 à 20:30 / Répondre

    Du grand Jean-Philippe RAMEAU (qui n’était vraisemblablement pas franc-maçon), on peut écouter la tragédie lyrique « Zoroastre » sur un livret de Louis de CAHUSAC (qui, lui, était possiblement franc-maçon).

    Cette pièce, créée en 1749 puis remaniée en 1756, en plein siècle des Lumières, contient un message philosophique (splendeur d’un monde soumis à un prince éclairé se conformant aux lois naturelles) et initiatique (initiation de Zoroastre, quête de la vertu, rôle du soleil et des 4 éléments, etc.).

    L’hymne au soleil (Acte III scène 5 de la version de 1756) est superbe : « Ô lumière, vive et pure… »

    Il existe peu d’enregistrements de cette œuvre de Rameau/Cahusac (avec un S…) qui eut en son temps peu de succès. On trouve cependant la version de 1756 chez Erato (2002) par Les Arts florissants (William Christie).

    Pour ceux que cela intéresse, la lecture de l’article de Paul Tillit s’avèrera instructive : « Zoroastre (1749) de Rameau : Droit et utopies dans un opéra franc-maçon du siècle des Lumières » (http://droitcultures.revues.org/631).

    Salut et Fraternité.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Signaler un contenu abusif
fe539d0f2aa34b0bb1758335caed38c8gggggggggggggggggggggggggggg