A propos de l’enlèvement de 200 jeunes Nigérianes par Boko Haram, le Droit Humain demande la fermeté :

Par Géplu dans Sites maçonniques

La traite des personnes, définie comme le commerce illégal d’êtres humains par enlèvement, menace de recours ou recours à la force, tromperies, fraude ou « vente » à des fins d’exploitation sexuelle ou de travaux forcés est un crime contre l’humanité. Il n’y a pas d’autre nom pour dénoncer le trafic  d’êtres humains quel que soit le dogme qui le conduit.

Un mois après l’enlèvement de plus de 200 jeunes Nigérianes, la Fédération Française de l’Ordre Maçonnique Mixte International « Le Droit Humain » appelle plus que jamais, à la mesure de son nom, à ce que soit mis un terme aux exactions de Boko Haram. Elle encourage et soutient toutes les initiatives qui permettront la libération de toutes ces jeunes lycéennes.

jeudi 15 mai 2014 Pas de commentaires

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Signaler un contenu abusif
296cef6caf15ff0d9170890147236449pppppp