« Les » Salons du livre de Paris…

Par Géplu dans Manifestations, Obédiences

Jusqu’au mois d’avril, c’était simple et clair. Il y avait « le » Salon Maçonnique du livre de Paris, qui préparait cette année sa 12e édition, traditionnellement tenue dans les locaux de la Grande Loge de France de la rue de Puteaux. Mais il a fallu qu’un conflit (latent depuis le départ de la LMF de la CMF) éclate entre Rogez Dachez, le président de l’IMF, Institut Maçonnique de France traditionnel organisateur du salon et Marc Henry, le Grand Maître de la GLDF, pour que ce dernier claque la porte de l’IMF et décide d’organiser son propre salon, en plus du traditionnel de l’IMF.

Il y aura donc cette année DEUX salons du livre de Paris, à une semaine d’intervalle…

Le premier, le plus ancien, le 12e Salon Maçonnique du Livre de Paris, sera cette fois organisé dans les locaux du Droit Humain, rue Pinel à Paris les 15 et 16 novembre. Son programme complet : IMF.fr

Le second, le « moderne » (?) Esprit de la Franc-Maçonnerie, Salon du livre maçonnique sera organisé à l’initiative de la Grande Loge de France dans ses locaux de la rue de Puteaux les 22 et 23 novembre. Il annonce proposer une formule innovante en associant l’univers de l’édition maçonnique et grand public aux arts tels que le théâtre, la musique, la photographie. Son programme complet : Salondulivremaconnique.fr

Le premier annonce 11 obédiences présentes, et le second en revendique 13 ! Notons que la GLDF ne participera pas au premier, évidemment, et le GODF pas au second (tiens ?). Notons encore que la GLNF et la GL-AMF qui avaient été annoncées au premier n’y seront finalement pas, mais participeront au second. Les autres obédiences, qui n’en peuvent mais, participeront aux deux…

PS : Et si vous voulez savoir pourquoi Rogez Dachez et Marc Henry ne sont pas près de partir en vacances ensemble comme l’on dit, il suffit de lire l’article que Rogez Dachez a mis en ligne sur son site « Pierres Vivantes » en réponse ou en commentaire à l’interview qu’avait donné Marc Henry quelques jours plus tôt au quotidien « La Montagne », et dans la quelle celui-ci expliquait que la GLDF ne pouvait pas être mixte parce que le rite qu’elle pratiquait (le REAA) « ne comprend que des figures masculines ».

_____________________

17h30 : Roger Dachez nous a envoyé le mail suivant :
Mon Cher Geplu,
Je tiens à porter à ta connaissance que si la GLAMF ne sera effectivement pas présente au 12ème Salon maçonnique du Livre, organisé par l ‘IMF, les 15 et 16 novembre prochains, et nous le regrettons pour elle, en revanche la GLNF y sera bien présente et j’interviendrai le dimanche matin, en compagnie de Jean-François Variot, Grand Orateur de la GLNF, dans une table-ronde sur « Régularité maçonnique et Tradition initiatique », modérée par Jean-Laurent Turbet (de la GLDF).

mercredi 22 octobre 2014 25 commentaires
  • 21
    joaben 24 octobre 2014 à 10:47 / Répondre

    Il est plutôt cocasse que « yasfaloth » qui occupe environ 30% des posts sur tout sujet GLDF … parle de « croisade », « complot » … Mais que fait donc yasfaloth sur les blogs de different de autres commentateurs ?

    • 22
      yasfaloth 24 octobre 2014 à 12:46 / Répondre

      30%, mon cher Joaben vous êtes bien généreux !
      .
      (Et c’est un peu l’hôpital qui se fou de la charité, non ?)
      .
      Qu’est ce que je fais de différent ? Ben rien : je commente 🙂 !
      .
      Et encore quand j’ai un peu de disponibilité, ce qui est loin d’être toujours le cas…
      .
      Quand au « complot », j’avoue que je commence à avoir des doutes… quand je vois les efforts de présence et de structure que quelqu’un comme vous peut déployer pour tenter de discréditer la gouvernance d’une obédience qui n’est pas la votre, et avec laquelle vous partagez manifestement peu de valeurs… je m’interroge…
      .
      Décidément la création, à travers la CMF, d’un grand pôle spiritualiste « hors de contrôle » car ni soumis à la UGLE ni au GODF, n’a pas l’air de plaire à tout le monde… il sera intéressant de creuser la question…
      .
      Cordialement

      • 23
        joaben 24 octobre 2014 à 15:13 / Répondre

        Bon, tres bien, yasfaloth, tu es un commentateur parmi d’autres. Puisses-tu en rester à ce constat sans te parer d’autres droits …
        Où sont les « effort »s ? a vrai dire la « gouvernance » GLDF dispose naturellement d’un « bonus » institutionnel indéniable que vous exploitez au maximum en traitant « de haut » toute forme d’opposition qui, elle, evidemment n’est pas structurée.
        Donc l’effort, que ce soit par les discours internes, les circulaires, les blogs au service de la gouvernance(jlturbet) les discours des yasfaloth, colonne sur les blogs indépendants est bien entendu bien en faveur de la motion de la gouvernance en terme de com et d’influence.
        alors qu’il vous soit insupportable que des voix discordantes (et pas des moindres … des anciens GM) s’elevent pour contrebalancer (faiblement) cette com de la gouvernance est révélateur d’un drôle d’état d’esprit.
        Qu’en est-il des hors GLDF ? Pourquoi se prononcent-ils ? La question pourrait se poser des amis de yasfaloth la frange GLAMF bien connue, tout aussi extérieurs, dont les exces n’incommodent pas yasfaloth pour la simple raison qu’ils poursuivent le même objectif.
        Pour ma part, je ne fais aucun mystere sur ce qui me « meut » à me prononcer dans cette affaire :
        – la fraternité maconnique : la volonté CMF est de diviser, rejeter ce qui n’est pas « régulier » (à leurs yeux). Il faut donc combattre cette deviance maconnique au service de pouvoirs profanes(obediences). mon combat est constant que ce soit contre la GLNF qui pratique de mêmme ou contre cette frange de GLDF, tentée.
        – La reforme proposée à GLDF impacte les autres GL en les rejetant.
        – La perpétuation de cette illusion de « régularité » est devastatrice de la FM : il suffit de constater les comportements de ceux qui la poursuivent(la bande qu’encourage Yasfaloth …).

        apres, on ne peut empécher yasfaloth et ses nouveaux amis de spéculer sur d’autres objectifs cachés de récupération …
        Il suffit pourtant de lire : Je preconise à nos FF de GLDF(Ar Vreur en particulier) de rester à GLDF et de « combattre » en FM, dans la dignité qui sied à notre condition de FM toute tentative hégémonique.
        De même, il faut que les FF délégués disposent d’un maximum d’informations, en plus de l’info institutionnelle pour peser la gravité de ce qu’ils vont voter en decembre(si la gouvernance maintient son intention). Manifestement, la mouvance yasfaloth est hostile à ce que de l’information autre leur parvienne. Que craint-il ?
        N’a-t-il pas confiance aux capacités d’appréciation des délégués ?
        Il conviendrait bien sûr de dédramatiser ce qui n’est que péripétie mineure si on l’analyse en FM.

        • 24
          yasfaloth 24 octobre 2014 à 17:03 / Répondre

          Joaben…
          .
          Ce qui est très étonnant chez vous, surtout pour quelqu’un qui se dit maçon et initié, c’est votre apparente totale incapacité de vous mettre à la place de vos interlocuteurs !
          .
          Il n’y a rien d’insupportable à entendre des « voix discordantes », mais souffrez qu’on ne soit pas du même avis que vous et des dites voix… et donc qu’on le dise, que l’on présente notre point de vue et que l’on argumente.
          .
          Quand vous déclamez par exemple pour la 100éme fois que la Glamf est déiste et chrétienne, et qu’une forte proportion des frères que je connais, qui y sont (très bien) se déclarent sereinement agnostiques, et bien je le dis !
          .
          Surtout quand vous vous appuyez uniquement sur la déclaration très contextuelle d’un ancien dirigeant, déclaration qui prise au pied de la lettre est même contraire aux statuts de son obédience !
          .
          « La réforme de la GLDF impacte »
          .
          Ah bon ? Un seul frère s’est t’il vu déjà refuser l’entrée ? On lui demandera (peut être) un jour de signer (comme aujourd’hui) le livre de visite en ayant dans son champ de vision un petit cadre récapitulant nos « landmarks », est ce un affront ? Pour certains il semblerait que oui, gageons qu’ils ne sortent pas beaucoup de chez eux si l’on s’en tient à la multitude de « règlements intérieurs » qui s’affichent en permanence dans la vie profane.
          .
          Et si cela écarte de nos temples quelques « extrémistes » venant au « zoo » spiritualiste, personnellement cela ne m’empêchera pas de dormir !
          .
          Et de quels « droits » pourrais je bien me parer ? Surtout devant votre incroyable outrecuidance à vous vouloir « leader » des contestataires et à leur « préconiser » la « bonne » façon d’agir !
          .
          En fait, et la plupart des gens qui vous lisent l’ont compris, vous êtes avant tout un manipulateur de la toile, espèce en voie de prolifération malheureusement.
          .
          Est ce par jeu, est par intérêt, est ce pour « rendre service », je ne sais pas; disons que j’aurai tendance à penser que c’est un peu tout ça et aussi par addiction à cet espèce de « pouvoir » totalement illusoire que l’on ressent à se savoir lu par (potentiellement) tant de gens et à croire pouvoir influencer, voire infléchir le cours des choses qui nous dépassent.
          .
          Pour en revenir au début de mon post, votre manque d’empathie vis à vis de vos interlocuteurs vient de là… vous jouez à la guerre Joaben !
          .
          Nous non…
          .
          Cordialement

          • 25
            joaben 24 octobre 2014 à 18:37 / Répondre

            reprenons tranquillement, yasfaloyh …si c’est possible. Je n’ai evidemment pas l’intention de m’attarder sur les attaques ad-hominem qui vous font office d’argument. Mais examinons les autres points…
            Ai-je manifesté quelque réprobation à ce qu’on soit en desccord avec les idées que j’emets ? Non, ! encore une une intention malveillement prétée.
            NB : A GLNF plusieurs freres se disent athées, d’autres agnostiques, d’autres sont musulmans. Donc la question n’est pas là. J’ai exposé la réalité des statuts de GLAMF et les declarations des GM de GLAMF ainsi que les rituels, ce qui declenche une veritable fureur.
            Ai-je manifesté quelque pretention de leadership ? Non ! encore une fois vous me prêtez des attributs..
            Il faut beaucoup de cynisme pour dire que « aucun frere n’a été refusé » …alors que la reforme n’est pas en place !
            A quoi sert donc une reforme qui ne changerait rien ? Telle est la question qui vous est posée, à laquelle vos reponses par attaques ad-hominem ne repondent evidemment pas.

  • 18
    lazare lag 23 octobre 2014 à 22:28 / Répondre

    Que penser de tout çà?
    Je ne sais pas trop… mais j’ai un peu le sentiment d’une agitation dans un bocal très parisien et , si ce n’était pas spécifiquement maçonnique, j’oserai presque dire ironiquement d’une agitation germanopratine.
    Car si l’on y regarde de près, heureusement que ces désordres ne semblent pas, pour ce que je peux modestement en connaître, toucher les salons du livre dynamiques dans les régions.
    Il me paraît avoir régné un peu plus de sagesse, et de fraternité, aux Salons maçonniques de Lyon, de Toulouse, de Marseille ou de Carcassonne, par exemple.
    Nous vivons donc en plein paradoxe: les initiatives en matière de salons de livres (voire aussi de journées du patrimoine) n’ont fait que progresser en quelques 6 ou 7 ans. Belles initiatives, notamment en terme d’ouverture au monde profane.
    Et à côté de çà, et je me garde de porter un jugement sur une scission en deux salons parisiens pas toujours bien comprise du fin fond de ma lointaine province, je ne peux qu’observer ce désolant spectacle.
    J’espère de tout coeur que le mauvais exemple parisien ne fera pas tâche et contagion ailleurs…..
    Car l’essentiel dans tout çà n’est-il pas le livre (bien oublié dans ces pauvres querelles), et la transmission de nos valeurs fraternelles? Répandre au dehors, etc, etc….
    J’espère que la crispation de quelques egos va vite s’éclipser et ne viendra pas nuire à tant d’efforts sincères déployés par ailleurs.

  • 17
    Homme libre 23 octobre 2014 à 21:01 / Répondre

    YASFALOTH au regard de ton commentaire,
    Homme libre
    .
    JPA …Bravo, Ar Vreur aimerait vous connaître..et reconnaître comme l’un des siens. »
    Lorsque l’on veut connaitre à qui l’on a affaire, c’est ce type de méthode que l’on utilise depuis les messages de la France libre. Mais je dois vous parler d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître. Ainsi en utilisant ce genre de méthode on sait à qui l’on a à faire. Manifestement vous êtes tombé dans le panneau…
    A bientôt.

    • 19
      yasfaloth 23 octobre 2014 à 23:48 / Répondre

      Certainement 🙂 !
      .
      En tout cas s’il y a encore des frères de la Gldf qui nous lisent vos dernier posts vont peut être leur permettre de comprendre quel genre de personnes mènent cette « croisade » sur les blogs !
      .
      Entre vous, Joaben et quelques autres, sous l’amicale influence de La Maçonne ou de Gérard Contremoulin… on est vraiment dans la sphère « spirituelle » de notre obédience !
      .
      Cordialement

      • 20
        joaben 24 octobre 2014 à 10:44 / Répondre

        En effet, Yasfaloth, même s’ils sont répugnants les agissements d’un certain groupe sont éloquents (voir un des meneurs traiter de « saloperie », « clebard », « pourriture ») quiconque ose leur présenter une simple réalité (les statuts de GLAMF, les déclarations des GM et AGM de GLAMF) …
        Oui, toute la FM souffre de ces comportements. pour autant, ils sont réels ! et pire trouvent des encouragements de leurs injures aupres de plus posés(comme yasfaloth).
        On constatera que pour yasfaloth, il y aurait « croisade », « complot » ? C’est pas un peu facile ?

  • 13
    Homme libre 23 octobre 2014 à 17:13 / Répondre

    YASFALOTH,
    Mon cher YASFALOTH, quant on se sert des propos d’un ex Grand Maître que l’on a viré comme un malpropre, pour des raisons que l’on n’a jamais très bien connues et qu’on s’est bien gardé de nous révéler après lui avoir imposé le silence, ce qu’il a respecté, et que dans le même temps on ironise sur sa personne, ce n’est peut être pas de la haine, le mot est peut être fort, mais le moins que l’on puisse dire ce n’est pas très fraternel. Par ailleurs, se servir d’un texte qui ne dit rien sur les réformes en cours mais se contente de rappeler des principes généraux, et tenter de s’en servir afin de mieux justifier des réformes qui n’on rien à voir avec ledit texte, mais se contentent d’enfermer dans un système dont le moins que le puisse en dire c’est qu’il n’est plus en adéquation avec la gldf adogmatique de ma prestation de serment, il n’y a rien de glorieux à cela.
    Quant à savoir d’où je suis, et où je vais, c’est tout simple, je suis un homme qui recherche l’universel ce qui n’a rien à voir avec une régularité de kermesse. Quant à Ar Vreur respect pour ces FF courageux, il en a tant qui en manquent aujourd’hui.

    • 14
      yasfaloth 23 octobre 2014 à 18:05 / Répondre

      « Homme libre 15 octobre 2014 at 17 h 15 min / Répondre
      .
      JPA …Bravo, Ar Vreur aimerait vous connaître..et reconnaître comme l’un des siens. »

      .
      Si tu ne fais pas partie de Ar Vreur tu en es de toute évidence très proche, et tu les connais bien, ce qui ne change rien…
      .
      Quand à se « servir des propos », il est juste intéressant de voir avec presque 30 ans d’écart comment ils évoluent, et ce ne sont certes pas la Maçonne ou Gérard Contremoulin qui auraient pu nous apporter cet éclairage, je l’admet un peu dissonant pour votre « cause » 🙂
      .
      Cordialement
      .

      • 16
        Homme libre 23 octobre 2014 à 18:44 / Répondre

        Les causes se sont les hommes politiques qui les défendent. Moi je défends des principes ce qui n’est pas tout à fait la même chose. Ayant fait deux mandats au Comité Central de la Ligue française des Droits de l’Homme, je sais ce que le mot liberté veux dire, et surtout je sais ce qu’il en coûte d’en être privé. Maintenant se servir de propos d’un ex-Grand Maître en lui interdisant de s’exprimer sous peine de poursuites, je trouve le procédé assez déloyal pour ne dire pas plus, c’est tout ce que j’ai voulu dire. Maintenant si tu dois savoir qui je suis. Quant à Ar Vreur, ils ne m’ont pas demandé de les connaître, si tu veux leur donner mon adresse…je n’y vois pas d’objection. Avec cette réserve néanmoins, je ne demande à personne l’obligation de me reconnaître comme l’un des siens, je laisse cela aux sectes j’aime trop ma liberté dans la fraternité et l’égalité et ceux qui me reconnaissent se situent à ce simple niveau. Bien frat

    • 15
      yasfaloth 23 octobre 2014 à 18:26 / Répondre

      J’oubliais…
      .
      A ma connaissance personne à la Gldf n’a jamais « viré » Jean Verdun, il est parti de lui même, en diva outragée drapée dans sa dignité, après avoir été suspendu de ses droits maçonnique pour un an à la suite d’un livre, que j’ai lu, et qui passerait effectivement aujourd’hui, quand on lit les blogs pour une aimable plaisanterie !

  • 6
    Cosmonaute 22 octobre 2014 à 19:10 / Répondre

    Si la GL n’avait pas fait scission du seul moment où tout le monde se retrouve, pour cause incompréhensible ( le refus de voir la réalité historique en face), nous n’en serions pas là et RogerDachez ne serait pas contraint à être obligé de remettre régulièrement les pendules à l’heure.

    En tout état de cause, mieux vaut ne pas aller donner un coup de main aux sexistes révisionnistes avant que le congrès les renvoie,qui sait, à leurs chères études Gadluïsantes.

    La GLNF ripolinée finit par être moins sectaire que la GL, décidément, le paysage bouge…

  • 4
    Corsano 22 octobre 2014 à 16:37 / Répondre

    Il est regrettable que deux salons maçonnique se tiennent à une semaine d’intervalle…on ne peut que le déplorer.
    Pour le reste et pour qu’il y ait querelle d’historiens, encore faudrait il que Marc Henry en soit un…et ce n’est pas le cas même s’il s’agit d’un homme estimable…..

    • 7
      Lhermitte 23 octobre 2014 à 15:19 / Répondre

      Exacte, si elle avait fait sont salon au printemps, nous aurions eu deux salons complémentaires. Mais la cordonite de Marc Henri n’est pas prête d’être guérie et la volonté de la GLDF était clairement de faire concurrence au premier.
      Petite chose aussi, le GODF et la LNF n’ont en fait pas été invitée par l’organisme à l’initiative (il n’y a pas donc eu de refus de leur part de ne pas y assister alors que certains commentaires ailleurs disent qu’ils ont refusés d’y être présent)

      • 8
        Homme libre 23 octobre 2014 à 15:50 / Répondre

        On est maintenant bien habitué à la mauvaise foi manipulatrice des dirigeants de la GLDF. Depuis Graesel, on sent une telle haine à l’encontre des loges adogmatiques et plus particulièrement du GODF que cette obédience est maintenant plus proche de la secte quant à ses pratiques que de celles d’une obédience digne de ce nom.

        • 9
          Stéphane 23 octobre 2014 à 16:04 / Répondre

          Là, Homme Libre, on sent bien la haine…

          • 10
            Homme libre 23 octobre 2014 à 16:11 / Répondre

            Non je n’ai de haine contre personne, je constate les faits d’un enfermement communautariste ce que je déplore c’est tout. Même la GLNF assume mieux aujourd’hui ses propres contradictions comme nous en avons toutes et tous. Concernant la GLDF je constate qu’elle ne sait plus où elle est, ni où elle va, la haine je l’ai plus ressentie hier à l’encontre de Jean Verdun sur le blog de J.L Turbet.

            • 11
              joaben 23 octobre 2014 à 16:22 /

              Il es en effet étonnant venant de JLTurbet de le lire basculer dans le discredit à la personne! Pas le moindre argument sur le sujet qu’evoque J Verdun.
              Il ne faut pas exagérer non plus ! En effet la tendance sctariste de la GLDF tente de faire passer son projet en evitant tout debat en esperant un « reflexe institutionnel » On en est pour autant pas encore à « la secte ».
              Qaunt à la haine combien de « haine » a été brandie(en la prêtant à l’autre) entre des FM censés être liés par la fraternité …
              Ainsi un desaccord sur une mesure proposée par la direction est « de la haine » ??? Mais où va-t-on ?

            • 12
              yasfaloth 23 octobre 2014 à 16:43 /

              Allez « homme libre », tu ne serais pas plutôt « homme perdu » ?
              .
              Tu as vraiment une sensibilité disons… « particulière » pour trouver de la « haine » dans l’article de J.L. Turbet… réponse que je trouve intelligente à une attaque qui a mon sens l’était moins…
              .
              Je n’ai jamais non plus ressenti la moindre « haine » de quiconque à la Gldf contre le Godf. Personnellement, y ayant été initié, j’admets qu’un petit ressentiment m’habite, comme un léger goût de « trahison », suite à l’affaire de la mixité. Mais j’ai pris mes responsabilité et je suis parti.
              .
              Peut être devrait tu réfléchir à tes propres contradictions au lieu d’entrainer ta loge et probablement certains de tes frères dans l’abîme ?
              .
              J’ai cru comprendre que tu faisais partie de Ar-Vreur).
              .
              Cordialement

  • 2
    HORUS 22 octobre 2014 à 15:06 / Répondre

    « la GLDF ne pouvait pas être mixte parce que le rite qu’elle pratiquait (le REAA) ne comprend que des figures masculines ».

    C’est peut-être une des raisons, en tous cas aux yeux du GM de la GLDF, mais sans doute pas la seule. Mais mon intention n’est pas de réveiller un dialogue de sourds entre partisans et opposants de la mixité, les blogs sont régulièrement inondés par cette thématique où la mauvaise foi n’a d’égale que l’ignorance abyssale de la philosophie d’un rite spiritualiste.

    Ce qui me chagrine, c’est que Roger DACHEZ, dont je salue l’érudition, fait preuve dans son article cité plus haut, d’une incroyable mauvaise foi.

    Tout d’abord, les attaques ad personam : « notre Auteur se prend déjà les pieds dans le tapis,…… ou bien l’Auteur déraisonne gravement ……… Ce n’est évidemment pas la première fois que l’on entend proférer des sornettes » sont généralement le signe de la faiblesse de l’argumentation de celui qui attaque.

    Et les arguments avancés pour les figures féminines concernent l’Évangile et un rite anglais. Tout ceci (les figures féminines) est hors du REAA dont parlait le GM de la GLDF (y compris la cérémonie du VMI où la vedette serait une femme)). C’est un peu gros, ces « pirouettes et entrechats » et on ne comprend dès lors pas, si on va jusqu’au bout du raisonnement proposé, pourquoi ce rite anglais n’est pas mixte et pourquoi Roger DACHEZ n’est pas le chantre de la mixité au RER qu’il dit apprécier.

    L’article de Roger DACHEZ se termine par la phrase suivante : « C’est évidemment un long et patient travail (l’initiation) qui mérite mieux que des pirouettes et des entrechats. Il est clair que pour certains, il y a encore du pain sur la planche… »

    Tout le problème est de savoir qui on peut mettre dans les « certains ». Mais évidemment, c’est forcément les autres.

    • 3
      joaben 22 octobre 2014 à 16:03 / Répondre

      @horus.
      Le débat n’est pas sur la « mixité » qui extremement banale…
      Mais sur le SEXISME que continuent de perpétuer certains groupes. Qu’est-ce qui justifie (ou plutôt prétexte) du sexisme en FM ?
      Y a-t-il quelque élément rituellique ou intellectuel ou spirituel dans les rites FM qui fait intervenir la présence d’un vagin ou d’un pénis ? Rien comme chaque FM le sait !
      Alors ? D’où vient ce sexisme ? Les personnages exposés dans la FM seraient exclusivement des mâles ? C’est faux comme déjà exposé (reine de Saba mais aussi « la veuve »). D’autre part, ces personnages ne font aucunement appel à des attributs de mâles. Il pourraient être des femelles que ca ne changerait strictement rien à l’histoire ni à la symbolique.
      Le REAA institue-t-il du sexisme ? Ce serait étonnant et plutôt honteux !
      Autre élément faux : le rite Emulation n’a strictement rien de mâle exclusif non plus. Des loges en France, angleterre le pratiquent avec des femmes.
      Donc, beaucoup de faux prétextes dans ce sexisme(en cours d’abandon par GLUA).
      N’est-il pas plus simple de reconnaître que la seule raison est de pratiquer … ce qu’on se retient de faire, par élégance, devant des dames ?
      D’autre part, une ligne de défense de ce sexisme en FM est de le présenter comme une « normalité » et ainsi de classer la vie normale et respectueuse comme « subversive ».

    • 5
      Homme libre 22 octobre 2014 à 17:14 / Répondre

      A Horus, on peut raconter ce que l’on veut, et se la raconter pour se faire plaisir, le dogmatisme c’est le dogmatisme, et l’émancipation progressive devrait pouvoir s’en passer. Mais que voulez vous il y a toujours des gens qui sont au moyen âge.

  • 1
    Homme libre 22 octobre 2014 à 08:02 / Répondre

    Rassemblez ce qui est épars… Encore une réussite des fossoyeurs de la GLDF.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Signaler un contenu abusif
6a49a071018b26af04ae684db7d70878WWWWWWWWWWWWWWW