Loge Amour

L’AMOUR au GODF

Par Géplu dans Loges

On nous informe de la création de la loge Amour, Loge d’Etudes et de Recherche du Grand Orient de France, qui allumera ses feux ce samedi 30 janvier à 15h. rue Cadet.

Sur l’invitation, lancée « aux Frères et aux Sœurs du GODF et des Obédiences amies », on peut lire cette présentation :

Un déficit d’amour
Des trois principes de la devise républicaine et maçonnique, la Fraternité est la plus délaissée. La solidarité seule ne pourrait s’y substituer. Les inégalités se creusent jusqu’à l’insupportable. La misère explose, tant matérielle, qu’affective. La « tolérance mutuelle » est-elle suffisante ? Aller vers l’autre est une nécessité. L’affection qui en résulte doit se cultiver. Pour être concrète, la fraternité se travaille et se construit jusqu’à devenir affection, en fait AMOUR. Qu’il s’agisse d’une vérité immanente à découvrir ou d’un combat à engager, la fraternité ne doit pas être qu’une utopie. Ce constat de déficit d’AMOUR dans la société, et même en maçonnerie, s’accompagne d’une crise du symbolique, et se présente comme l’objet d’une recherche indispensable et exigeante.

Cultiver l’affection
La notion d’AMOUR couvre des sens multiples. C’est l’ensemble de ces formes, de ces fragments du discours amoureux, qui seront étudiés sans exclusive. L’AMOUR est commun à la recherche de la vérité, l’étude de la morale, et la pratique de la solidarité. Il n’y a pas d’intellect sans affect. C’est en cela que les liens qui nous unissent et ceux qui sont à créer, sont plus forts que tout ce qui peut nous diviser.

Une méthode de recherche
Considérant que cette recherche mérite d’avoir pu appréhender le mythe hiramique, les tenues ordinaires se tiendront au grade de Maître. L’étude portera également sur différents rituels, à pratiquer, interroger ou créer au bénéfice d’expérimentations permettant de leur rendre du sens. Ce travail n’est pas purement spéculatif. S’il est philosophique, spirituel ou symbolique, il n’en doit pas moins s’inscrire dans le réel et proposer des actions. Il est également exigeant de la qualité des relations de ceux qui participent à la vie de cet atelier de recherche. Le travail de recherche fera l’objet d’une publication pour assurer son rayonnement sous différentes formes garantes de l’anonymat et du secret. Les sujets choisis resteront comme des « chantiers ouverts » constamment en travail.

Les tenues auront lieu les mois impairs en 5ème semaine, ouvertes aux Sœurs et aux Frères du GODF et de toutes obédiences amies.
La cérémonie d’allumage des feux aura lieu au grade d’Apprenti du Rite Français. Agapes réalisées par la Sœur􀀃 C. Kan. (chef cuisinier).
Les Commissaires Installateurs seront : Christophe Habas, Premier Grand Maître Adjoint du GODF, Patrick Devos, Grand Orateur et Luc Guilbert, Grand Secrétaire aux Affaires Intérieures.

Pour des raisons de place et de sécurité, il est nécessaire de confirmer votre participation en indiquant vos nom, loge et obédience. Un triangle de 10 € sera demandé si vous souhaitez rester aux agapes apéritives : merci de l’indiquer aussi, à l’adresse : logeamour@gmail.com

mardi 26 janvier 2016 1 commentaire
  • 1
    Chicon 27 janvier 2016 à 18:55 / Répondre

    Une L. ayant pour projet l’amour au sens philosophique : l’amour des autres, va évoluer vers des notions transcendantales, loin du matérialisme positiviste. : « si nous avons une âme elle est faite de l’amour que nous portons aux autres »

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Signaler un contenu abusif
74d276622af05ee12c670233f1a6d974EEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE