Hiram.be prend quelques jours de vacances

Il fait trop froid pour travailler,
Alors Géplu est parti chercher le soleil...  :-)

Nous nous retrouverons le dimanche 4 mars

.

Bonne semaine à tous, et n'oubliez pas qu'en attendant de nouveaux articles
vous pouvez toujours consulter les 12 000 qui se trouvent dans les archives d'Hiram.be.
Utilisez le moteur de recherche

Site Phaleg

Le site de la loge « Phaleg », de la GLMN

Par Géplu dans Loges

J’ai reçu récemment ce message :

PhalegMon bien-aimé frère Geplu,
Les Sœurs et Frères de la R.L. Phaleg à l’orient de Presles (95) se sont accordés pour entamer une démarche visant à améliorer leur visibilité sur la toile.
Ce site est en activité depuis juillet 2015. Il est la vitrine de notre loge qui travaille au Rite Ecossais Rectifié, en mixité au sein de la Grande Loge Mixte Nationale, en accord avec le Grand Prieuré de Celtimanie.
Ce site propose, entre autres, une bibliothèque orientée plus spécifiquement vers des ouvrages du RER, mais aussi tournée vers les mélomanes avec une médiathèque, tant classique que moderne.

Et il est vrai que la médiathèque, avec 300 morceaux de musique classique ou de musiques du monde, comme elles sont appelées, est fort riche et assez exceptionnelle sur un site de loge. On y trouve même « Ma Loge mère » et « If » de Rudyard Kipling arrangé par les Frères de la Loge Lacydon 37 et que nous avions présenté ici le 24 décembre dernier.

De nombreux livres numériques libres de droit peuvent aussi y être téléchargés. Pour le reste, les chroniques classiques concernant la présentation de leur obédience, la Grande Loge Mixte Nationale (fondée en 2010, à aujourd’hui forte d’environ 350 membres répartis sur une quarantaine de loges), de leur loge, qui travaille au RER en mixité, et de la franc-maçonnerie en général. Notons sur l’image d’accueil du site la présence d’une photo d’un Christ en croix.

Si vous aussi vous souhaitez présenter le site de votre loge, n’hésitez pas à nous en faire part : geplu@hiram.be

samedi 06 février 2016 117 commentaires

Étiquettes : ,

  • 113
    Verbum Veritatis 12 février 2016 à 09:41 / Répondre

    Mes BAS, Mes BAF,

    A quoi sert de « dialoguer » avec quelqu’un qui passe son temps à dire que les mots ont un sens et qui, lorsque vous le mettez face aux incohérences des siens, vous rétorque que ce qu’il a écrit ne signifie pas ce qu’il a écrit, ceci résultant de son éducation chez les pères et expliquant son « apparente ambiguïté » sic…(pour ma part, le terme de réelle schizophrénie me semblerait plus approprié).
    C’est pourquoi je vous invite à mettre un terme à ce salmigondis qui ne grandit personne (et j’en prends ma part) et encore moins le rite que nous pratiquons et aimons, certainement avec imperfection mais sincérité.
    Une fois encore se vérifie le fait que « le bruit ne fait pas de bien, et le bien ne fait pas de bruit ».
    Rentrons donc dans le silence de nos coeurs et faisons en sorte d’être des artisans non de la division, mais de la Loi d’Amour.

  • 112
    FRED 12 février 2016 à 07:05 / Répondre

    @Hugues,
    Pourrais tu m’éclairer sur la,raison qui selon toi interdit de modifier le rituel ? Penses tu que cela changerait le rite ou que l’action du rituel sur l’impetrant s’en trouverait modifier? Crois tu que le rituel,a un effet magique sur les membres de la loge? Penses tu que JBW a rédigé un texte « inaltérable » et inspiré contrairement aux autres rituels souvent plus anciens qui ont évolué au moins depuis la,fin du XVI eme siècle.

    • 114
      BRUCE 12 février 2016 à 12:58 / Répondre

      @FRED
      il y a une raison pour ne pas altérer , les rituels du RER , c’est qu’ils racontent une histoire , et les rituels a travers la symbolique , la gestuelle , l’historique et le spirituel permettent de lever le voile qui enseigne le moyens de trouver les clefs pour comprendre le but de cette histoire a travers un enseignement ésotérique .
      j’ai vu de mes yeux vu , des VVMM modifier les cérémonies , ça n’a plus de sens , comment ensuite expliquer a un AA la signification de certaines scènes de la cérémonie ou certaines maximes si elles ne sont plus dans le contexte .
      que dire des instructions , comment un 1 ou un 2 S va expliquer aux AA ou aux CC , c’est pas possible .
      une modification ou une altération du rituel est impossible au RER , pour les autres rites , je ne sais pas .

      • 116
        FRED 12 février 2016 à 15:14 / Répondre

        le RER a la particularité d’être le seul Rite dont nous connaissons les rituels princeps, c’est uniquement pour cela que nous pouvons être certain de ne pas les modifier. pour tous les autres rites (mis à part émulation rédigé en 1813) les rituels que nous utilisons ont déjà été modifiés plusieurs fois au cours du temps. ainsi personne ne peux dire quel rituel était utilisé en 1717 lors de la création de la grande loge de Londres. en résumé la plupart des rituels que nous utilisons aujourd’hui et que certains considèrent comme immuables ou même sacrés ont été modifié et corrompu au fil du temps. mais pourtant ils « marchent » 🙂

    • 115
      Hugues 12 février 2016 à 14:36 / Répondre

      Mais certainement. Les rituels ont été créés par le fondateur du Rite. A ce titre, les réécrire, c’es trahir sa mémoire ainsi que son esprit.

      Il y a plus d’effet magique que tu ne l’imagines. Au Rectifié, en tout cas.

      Concernant l’ancienneté des rituels, ceux du Rectifié sont les plus anciens d’Europe. Lesquels seraient plus anciens ? A part ceux de la maçonnerie opérative, je ne vois pas.

      Les premiers rituels du Rectifié datent de 1774, Convent de Kohlo.

      Néanmoins, on retrouve les premières traces écrites dans la plus ancienne loge écossaise
      « La chapelle de Marie », créée en 1599. La loge de Kilwinning est également l’une des plus anciennes loges après celle de Marie.

    • 117
      Chicon 12 février 2016 à 19:05 / Répondre

      @fred – le rituel est un ensemble continu et cohérent. Le modifier fait perdre ces deux qualités indispensables à sa compréhension.
      Quand on enléve une soupape dans un moteur, il ne tourne plus rond.

  • 110
    turekll 12 février 2016 à 00:40 / Répondre

    Hugues, élévée pendant 12 ans en internat catholique,j’en ai aujourd’hui tiré la saveur et le désarroi, raison pour laquelle je me suis tournée en premier lieu vers un rite égyptien. Puis réflexion venant, je me suis interrogée.Calquée sur mon éducation d’enfant, bien naturellement, je suis venue plus tard au rectifié dans lequel je trouve saveur,délices,Amour,Fraternité, et bien naturellement la résultante = la bienfaisance; Sans être mère Teresa, je fais mon possible pour aider ceux et celles qui ont besoin, toute mesure gardée. Là et ici et maintenant est l’essentiel. Passé à l’orient éternel, c’est une autre histoire …

  • 98
    chicon 11 février 2016 à 18:28 / Répondre

    @marie – vous etes d’aplomb dans ce monde dérangé, comme quelques FM expérimentés de ce blog et c’est rassurant

    • 103
      Marie 11 février 2016 à 18:53 / Répondre

      Les pieds sur terre toujours car là ici et maintenant, et quelque fois la tête dans les étoiles !
      Bises frat Chicon

  • 95
    Marie 11 février 2016 à 17:46 / Répondre

    BAF FF ET SS,
    Pas vraiment ravie que ce site Phaleg suscite tant de commentaires. Mais hiram.be étant un blog, lui doit être ravi ! Alors pardonnez à ceux et celles qui ont fait ce site Phaleg, rectifié merdique selon les uns parce que peu de références à JBW, et peut-être pas assez à Christ. Nos membres en loge bleue sont pour la plupart chrétiens ou sinon avec ce devenir en recherche. Evidemment au Mesa, Écuyer Novice et CBCS, cela devient une évidence, comme dans d’autres rites d’ailleurs. Aussi je vous demande de ne pas juger à priori. Qui êtes- vous pour vous le permettre ? Vous qui vous glosez, avez-vous initié un site internet pour susciter, ou alors vous contentez-vous de vos relations socio-professionnelles et familiales ?
    Le rectifié prône la bienfaisance, or vos commentaires sont vides de ce sens.
    Fraternellement

    • 99
      Hugues 11 février 2016 à 18:30 / Répondre

      Ma BAS Marie,

      Ce n’est pas moi qui ait employé cette terminologie, mais celui qui détient la Parole de la Vérité. Je me demande d’ailleurs, ce qui se cache réellement derrière la pompe.

      Il n’est pas possible de faire entrer des gens qui ne sont pas chrétiens. En quelle langue dois-je l’exprimer ?

      Etre chrétien est la condition sine-qua-non pour être reçu au Rectifié. Non seulement vous y recevez des soeurs, ce qui déjà est illégal, mais en plus, vous faites l’impasse sur sur l’obligation d’être chrétien.

      Ça fait beaucoup d’entorses à la règle. Mais soit. Après tout, c’est pour vous. Mais abstenez-vous de diffuser un Rectifié totalement dévoyé.

      Je ne t’en veux pas, Marie, car je te crois sincère dans ta démarche. Mais le chemin est détourné…

      • 106
        Marie 11 février 2016 à 20:55 / Répondre

        Mon BAF Hugues, nul ne détient sur terre la parole de la Vérité. Sauf peut-être Adam Kadmon dans lequel nous devrions nous reconnaître en finalité, ou son supérieur Dieu ?
        Et en quoi ce monopole reviendrait au genre masculin ? Car Adam kadmon était androgyne !!!
        Je ne te salue pas pour ton propos.
        Autant de méconnaissance de la part d’un croit qui être me surprend. excuse moi de ce peu

        • 108
          Hugues 11 février 2016 à 22:24 / Répondre

          Pourtant il en est un, une, qui a cette Parole pour pseudo…

          De quoi je me mêle ? Je me répète, tu ne connais rien au Rectifié, parce que tu ne pratiques pas le Rectifié. Et on voit où ça mène, de faire entrer les femmes dans un Rite exclusivement masculin.

          Qu’est-ce que tu me bassines avec l’Adam Kadmon ? Ça vient faire quoi, dans le Rectifié ? Tu mélanges tout. Et in fine, je m’en fiche. Vous ne serez jamais de véritables maçons Rectifiés…

          • 109
            Marie 11 février 2016 à 23:48 / Répondre

            TCF Hugues, tu peux toujours déblatérer sur l’entrée des femmes au rectifié, je m’en tape complètement
            Adam Kadmon est l’Adam d’avant la chute, au cas où tu aurais oublié… En tant que pseudo curé, tu devrais te souvenir. Tu as dû étudié l’ancien testament en tant que jésuite, sinon retourne à l’école de tes bondieuseries et tu viendras après nous réciter une leçon de ton pur jus…
            Lol

  • 90
    Verbum Veritatis 11 février 2016 à 11:30 / Répondre

    @ Hugues

    Tu dis :
    « Où, ai-je écrit que je suis membre du GPDG ? Nul part. Sans doute une déduction hâtive, parce que j’ai écrit que je le visitais souvent. Je n’en ai jamais été membre. »

    Pardonne moi effectivement pour cette déduction hâtive, concède que tu m’as tout de même beaucoup aidé…

    Post 60 : « J’ai plus de 16 ans de rectifié et pas uniquement au GPDG »
    Post 52 : « c’est en tout cas ainsi que cela ce comprend et se dit au GDPG, qui pratique uniquement le RER depuis toujours »

    Je me permets de te rappeler ton post 73  » les mots ont un sens ».

    Comme me le disait une ancienne prof : lorsqu’on est morveux, on se mouche.

    • 91
      Hugues 11 février 2016 à 12:03 / Répondre

      Ancien élève des frères des écoles chrétiennes, je suis un peu jésuite sur les bords, d’où une apparente ambiguïté.

      Je vois que tu perds ton sang froid. Il ne faut pas, ma Bien Aimée Soeur.

      En effet, les mots ont un sens.

      Pour le reste, je dois dire que je suis d’accord avec toi. En effet, tu ne te mouches pas de peu, avec un pseudo aussi prétentieusement insigne…

    • 93
      Hugues 11 février 2016 à 12:26 / Répondre

      Si tu es grossiste en Kleenex, ça m’intéresse Lol…

  • 85
    Hugues 11 février 2016 à 07:52 / Répondre

    au moment oùl 10 février 2016 à 23:05 /

    Ciel, Hugues (d’Aumont, sans doute…), dois-je comprendre que tu ignores qu’un tableau illustrant un pélican avec l!inscription « Esurientes Nutrit » figure (tout comme le Phénix avec l’inscription « Perit ut Vivat ») dans le Chapitre où sont reçus les Ecuyers Novices?
    ____________________________________________________________________________________________

    Merci pour le rappel, mais je ne l’ignore pas, ayant été reçu à ce grade il y a 10 ans.

    Ceci dit, la Maison d’Aumont a joué un grand rôle dans l’histoire, comme les Stuart et les Sinclair…

    • 92
      Hugues 11 février 2016 à 12:04 / Répondre

      A propos, je vois que tu as de saines lectures. Enfin, je suppose…

      • 94
        au moment oùl 11 février 2016 à 17:06 / Répondre

        Cher Hugues, 16 ans de RER, et seulement 10 ans comme EN, c’est bien peu pour parler (j’ai failli écrire « pontifier ») au nom du Rectifié et vouloir donner des leçons à ceux dont tu ignores tout, alors que -je te crois évidemment sur parole dans tout ce que tu écris- toi-même te livres un peu plus à chaque post, et cela ne te rend pas service. « Voyez vous tel que vous êtes » t’a enseigné le grade de Compagnon; fais cet effort, et tu retrouveras peut-être la modestie qui convient.
        Je te livre juste une information à mon sujet: j’ai été élevé par les Jésuites…

        • 96
          Hugues 11 février 2016 à 18:18 / Répondre

          Très bien, les jésuites.

          Tu as un miroir chez toi ? Je n’ai pas la prétention de donner des leçons. Je ne supporte pas, tout simplement, que l’on tripatouille le Rite, pour des raisons de convenances obédientielles.

          Une messe a un rituel, auquel le prêtre ne déroge pas, faute de quoi, son office n’est pas régulier. Le Rectifié, c’est la même chose. Il y a le Régime avec sa doctrine et un Rite, auxquels on ne déroge pas.

          • 97
            Lucien13 11 février 2016 à 18:27 / Répondre

            C’est tout à fait ça. En fait tu va à la messe…
            Toutes mes condoléances…

            • 101
              Hugues 11 février 2016 à 18:33 /

              La messe est un exemple, quant à la rigueur de l’application du rituel, rien de plus.

          • 104
            Marie 11 février 2016 à 19:10 / Répondre

            Le miroir est au 2nd degré du RER. Et si vous ne dépassez ce cap, passez votre chemin…
            De mon point de vue, le rituel n’a rien à voir avec une messe car elle, elle est dogmatique, alors que nous, nous sommes libres. JBW était un homme comme nous, libre de ses pensées. D’ailleurs si vous souhaitez ré-écrire le rituel, pourquoi pas !Nous ne sommes pas figés ! alors allons vers l’avenir en se souvenant de la Tradition, mais sans la calquer. Adaptons dons, TCf Hugues !

            • 105
              Hugues 11 février 2016 à 20:39 /

              Il n’y a rien a réécrire. Le rituel n’a pas à être adapté au gré des fantaisies ou fantasmes d’obédiences tout frais sorties de l’oeuf, et qui falsifie non seulement l’esprit du Rectifié mais aussi sa pratique. Enfin bref.

              Désolé, vous ne connaissez rien au Rectifié, pas plus que la majorité des intervenants. Mais continuez à faire votre cuisine.

        • 100
          Hugues 11 février 2016 à 18:32 / Répondre

          Au moment oùl, je ne crois pas que tu sois au Rectifié, pas une seconde.

        • 102
          Hugues 11 février 2016 à 18:34 / Répondre

          Au moment oùl, je te livre également une information. J’ai été au Rectifié par un évêque. Ça te va ?

          • 107
            au moment oùl 11 février 2016 à 22:23 / Répondre

            Un évêque gnostique peut-être? Que tu croies ou non que je sois au RER, quelle importance. Si je devais y être, ce ne serait pas pour croire que JC est sur le tapis, que sa mère soit la Lune, et que le VM se transforme en St Jean, juste parce qu’il dit, à propos de la Bible, que c’est là que l’on trouvera la Lumière. La Bible, c’est l’ensemble de l’Ancien et du Nouveau Testaments. Qui es-tu pour affirmer que seule la seconde partie contiendrait la Lumière, plutôt que l’ensemble..?
            Finalement, deux répliques successives sur un seul post, je ne suis même pas flatté, je trouve cela inquiétant. Pas pour moi…

            • 111
              Hugues 12 février 2016 à 06:54 /

              C’est ton avis. Pas le mien. Pour le reste, bof…

  • 84
    Verbum Veritatis 10 février 2016 à 23:38 / Répondre

    Mon BAF Hughes,

    Pardon de te dire que tu peines déjà à décrire l’extérieur de ta maison, comment t’accorder du crédit à nous en donner les plans ?
    Je vais simplement te donner un exemple qui je l’espère t’aménera à plus de tempérance. il concerne ce qui motivait au départ ton intervention au sujet de la loge phaleg, la pratique du RER par des femmes.
    Tu affirmes dans le post 35 :
    « A aucun moment il n’est question de réception féminine. C’est même strictement interdit par la doctrine du régime.
    Je ne reproche pas aux soeurs de pratiquer le Rectifié. Elles ne sont pas responsables des inconséquences des dirigeants et fondateurs d’obédiences fantaisistes qui courent après les métaux. »
    C’est assez savoureux de la part d’un maçon qui est membre du GPDG, lequel a reconnu depuis le printemps 2012 « le principe d’une maçonnerie féminine », et qui invite depuis les obédiences féminines à la Saint Michel.
    Tu en doutes ?
    Je te renvoie à la lecture des cahiers verts nouvelle série n°7 de l’année 2012, page 21 ainsi qu’à la page 17. Tu pourras y lire les « Propos du Très Révérend Grand Prieur du Grand Prieuré Féminin de France » en particulier le 5ème paragraphe:
    « Aujourd’hui, nous avons pris acte avec bonheur de la reconnaissance par le Grand Prieuré des Gaules, de la reconnaissance légitimité de notre appartenance, non seulement à la Franc-Maçonnerie Féminine, mais encore à pratiquer le Rite Ecossais Rectifé, à accéder à l’état de Chevalier »
    Je ne vais pas m’engager dans une bataille pour réfuter point par point tes propos erronés car je ne pense pas qu’il soit bon que cet espace devienne le terrain calomnieux de nos joutes, de nos errements et de nos insuffisances respectives. Bien loin de l’expression du Verbe à laquelle tu sembles être attaché et qui devrait nous occuper.
    Je vais donc te laisser écrire ta démission du GPDG….Et plus sérieusement mon BAF HUGHES à t’exhorter comme le fait le VM au nouvel apprenti à « aimer exclusivement la vérité, la justice, si vous voulez acquérir une bonheur solide et durable. C’est ce qui vous rendra vraiment libre ; c’est ce qui vous fera avancer dans la carrière que vous venez d’entreprendre »

    • 86
      Hugues 11 février 2016 à 09:41 / Répondre

      Mon BAF (Sœur ? J’ai un doute là) Verbum Veritatis,

      Ne t’inquiète pas pour les plans de ma maison. Ils ont été validés par Maître Hiram.
      Où, ai-je écrit que je suis membre du GPDG ? Nul part. Sans doute une déduction hâtive, parce que j’ai
      écrit que je le visitais souvent. Je n’en ai jamais été membre.
      Si le GPDG a accepté la réception de femmes dans le Rectifié, alors il est en rupture avec la doctrine du Régime et le règlement de l’Ordre des CBCS, comme avec l’Ordre Intérieur.
      Je ne connais pas la position actuelle du Grand Prieuré Indépendant d’Helvétie, dépositaire de la patentente du Rectifié à l’égard du GPDG, mais je doute qu’il voit ça d’un très bon œil. Je ne dénie pas aux sœurs le droit de pratiquer la Maçonnerie. Ce que je dis, c’est que les sœurs ne peuvent pas être admises dans un ordre chevaleresque, à fortiori lorsque celui-ci est Templier. Ordre monastique et militaire, soumis à la seule autorité du Pape.
      J’y vois du mimétisme par rapport au GO, farouchement opposé à l’entrée de sœurs, mais qui, pour des raisons quantitatives, afin de garder une position dominante à l’égard des autres obédiences, a finalement accepté d’en recevoir.

      Depuis quand la Saint-Michel est une Fête du RER ? Encore une introduction moderne sans doute.

      Les fêtes à célébrer dans les Loges Réunies et Rectifiées, sont les deux St-Jean d’été et d’hiver, et Ia fête du renouvellement de l ‘Ordre du six novembre. A cette dernière, on fera la lecture du Code des Règlements maçonniques et l ‘Orateur prononcera un discours solennel dans lequel il pourra parler de la réforme allemande et française et des actes de bienfaisance que la Maçonnerie fait dans les différentes contrées de l’Europe. On tâchechera ce jour de réunir dans un même local toutes les Loges d ‘une même ville ou d’un même arrondissement.  »

      (Code Maçonique (sic) des Loges Réunies et Rectifiécs de France)
      La Fête du Renouvellement de l’Ordre est donc une fête statutaire dans le Régime Écossais Rectifié. Peu de Loges Rectifiées la célèbrent encore aujourd’hui, seules ou en commun.

      Ainsi, la Tradition (transmission) se perd, pour le plus grand malheur de la Franc-Maçonnerie initiatique.

      Et c’est précisément parce que j’aime la Vérité et la Justice, que je combats des initiatives telles que la votre, car vous trahissez l’esprit du Rite, dont la finalité est connue dès le début. Je me permets de te rappeler au passage, que le premier rituel de 1774, stipulait : « Je vous recoy Chevalier-maçon, apprentif, & membre de cet ordre respectable. » Il évoquait plus loin : « reçu dans cet ancien Ordre de Chevalerie maçonnique, honoré depuis des tens immémorials… » Orthographe de l’époque.

      Vous êtes donc dans le cas présent, très loin de l’esprit du Rectifié, même si je te concède volontiers la sincérité de la démarche. Mais ça n’est pas suffisant

    • 88
      Hugues 11 février 2016 à 10:46 / Répondre

      Encore une précision mon cher frère ou soeur qui détient la vérité (pseudo).

      Dans une loge du Rectifié, il ne doit pas y avoir d’épées trèflées, mais des épées Templières. C’est ainsi qu’il est pratiqué dans les loges de qualité.

    • 89
      Hugues 11 février 2016 à 10:47 / Répondre

      Merci aussi de ne pas écorcher mon prénom. Lol

      H U G U E S et non pas H U G H E S.

  • 68
    réboussié 10 février 2016 à 09:46 / Répondre

    à bas la calotte , je souscris , j’applaudis même , quoique , en ce moment , un casque serait plus à propos , le gilet en kevlar sous la soutane? juste pour relativiser ;
    pour la bible ? que fait ce livre en loge ? il y a plusieurs demeures dans la maison de mon père , donc chacun son bouquin , sa BD, et les moutons seront bien gardés , en surveillant aussi les brebis , et leur cuisine .
    J’ai un amour des vieux livres ,maçonniques en autre, et j’aime l’érudition des intervenants d’ici , seul le débat contradictoire permet à chacun d’avancer sur son chemin , mais je préfère celui qui me dit pourquoi il aime son chemin à celui qui critique le mien , et je ne goûte guère les autoroutes , encore moins depuis que je sais que les péages alimentent surtout les dividendes , aucun rapport bien sur avec nos différentes chapelles bien sur , nos cordons n’ayant aucun rapport avec ceux de nos bourses , n’est ce pas ?

    • 70
      Portet Renée 10 février 2016 à 11:52 / Répondre

      Etant athée, ou du moins agnostique, j’ai été initiée, non pas sur la Bible, mais sur un exemplaire fac-simil de la Déclaration des Droits de l’Homme
      DUODA

      • 73
        Hugues 10 février 2016 à 17:29 / Répondre

        Ma chère soeur, les mots ont un sens. Or, dans ton cas, avec tout le respect et l’amour fraternel que j’ai pour toi, il ne peut être question « d’initiation ». Cette dernière est exclusivement attachée à la croyance en Dieu.

        Trisous.

    • 72
      Hugues 10 février 2016 à 17:27 / Répondre

      A bas la Kippa. Si tu ne sais pas ce que la Bible fait en Loge, je te suggère d’aller au Rotary ou au Lions club. Ou n’importe quel autre club de carnaval. Sans Bible, on ne fait pas de la maçonnerie. On fait tout au plus du folklore en usurpant la vêture maçonnique.

      Dans l’hypothèse où tu l’ignores, les loges bleues portent le nom de « Loges de Saint-Jean ». On ne peut pas se revendiquer d’appartenir à une loge de St-Jean et s’essuyer les pieds sur son Evangile.

      Tout système prétendu maçonnique, qui s’affranchit de la croyance en Dieu, un Dieu révélé, ne pratique pas la Franc-Maçonnerie (Art Royal, royauté du Christ), et encore moins la « Tradition initiatique », dont tu sembles tout ignorer.

      Loin de moi l’idée de « ciritiquer » ton chemin, puisque tu n’as pas choisi celui de la maçonnerie. Mais abstiens-toi de parler de choses auxquelles tu ne connais rien et pour lesquelles tu n’es pas qualifié.

      • 74
        Lucien13 10 février 2016 à 17:38 / Répondre

        Tu commence à faire ch… avec tes délires Hugues.
        Tu insultes tous ceux qui ne pratiquent pas la même maçonnerie que toi, puisqu’ils ne sont pas maçons : « Tout système prétendu maçonnique, qui s’affranchit de la croyance en Dieu, un Dieu révélé, ne pratique pas la Franc-Maçonnerie ».
        Affirmation aussi stupide que totalement sectaire.
        Je croyais que t’avais dit que tu arrêtais les commentaires et retournais sur ton Aventin.
        Ce serait bien.
        Là tu pourras tout seul vivre ta vraie maçonnerie de bondieuserie.

        • 76
          Hugues 10 février 2016 à 18:20 / Répondre

          Il est question ici du Rectifié, pas d’autre chose. Alors que ceux qui ne pratiquent pas ce Rite le fassent savoir. Ça évitera les amalgames.

          La Franc-Maçonnerie de Tradition a une vocation spirituelle et uniquement spirituelle.

          • 79
            Lucien13 10 février 2016 à 20:03 / Répondre

            Hugues,
            Pourquoi confonds-tu spiritualité et christianisme ?
            La spiritualité est une notion beaucoup plus large, qui relie l’homme au sacré, à un « divin » qui n’est fort heureusement pas obligatoirement ton seul Jésus.
            Il existe même une « spiritualité laïque » tout à fait convaincante et analysée par plusieurs auteurs au moins aussi sérieux que ton Guigue.
            .
            Quant à Reboussié, effectivement derrière Hugues difficile de voir un FM, par définition homme (ou femme) tolérant et ouvert d’esprit. Là on a un petit sectaire borné, enfermé dans une pratique figée, aussi rigide que frigide et qui ne s’amuse pas quand il assène ses vérités « révélées »…
            Gémissons, Gémissons,…

            • 81
              BRUCE 10 février 2016 à 20:35 /

              LUCIEN13
              soyons tolérant les uns envers les autres , je crois que le sujet est le RER et de ce point de vue ,défendre une exigence comme le fait HUGUES pour le rectifié est assez logique , après pour ce qui est de la maçonnerie en générale , chacun est libre de voir ce qu’il veut dans la symbolique , dans le spirituel ou dans le laïque si bon lui chante .. il ou elle n’est pas pour autant meilleur e) ou plus mauvais (e)maçon(ne) que moi . mais s’agissant du rectifié , il y a des exigences dans sa pratique et dans les cérémonies de réception non négociable au vu des rituels que JBW a élaboré , qui est une doctrine ( message d’espoir) , ou alors ça devient tout ce que l’on veut sauf du rectifié et ça n’a pas grand intérêt , car dénué de sens .
              le rectifié est une histoire , celle de l’homme déchu , tous les grades du rectifie tendent a lui faire retrouvé les vertus nécessaires a son rétablissement dans ses premières propriétés .

            • 82
              Hugues 10 février 2016 à 20:37 /

              Et Tenbrae Eam Non Comprehenderunt. Valble aussi pour Lucien.

            • 87
              Hugues 11 février 2016 à 10:43 /

              Lucien, le christianisme sans spiritualité n’a pas de sens. Je suis néanmoins d’accord avec toi, lorsque tu dis que la spiritualité est plus large. D’ailleurs, je n’ai jamais affirmé que la spiritualité se limitait au Christianisme.

              Le coup de la spiritualité laïque, on me l’avait déjà fait. Une telle assertion est totalement farfelue. C’est un non sens…

        • 78
          réboussié 10 février 2016 à 19:05 / Répondre

          Jésus nous avait promis le royaume , on a eu l’église , mais le chien de garde , derrière la grille aboie pour défendre son territoire . ou ce qu’il croit l’être …mais bon , si la dérision m’amuse , je ne déteste pas non plus la provoc , et à son niveau de délires ? difficile d’y voir un FM , ou alors un FM qui s’amuse ? Hug! grand sachem réboussié cévenol a parlé .

  • 67
    dld 10 février 2016 à 06:32 / Répondre

    Hummmm, il serait bon de rappeler à cet atelier que tout ce qu’ils ont mis dans leur bibliothèque n’est pas intégralement dans le domaine public et que certains comme les ayant-droits d’Hugo Pratt ne plaisantent pas avec la gestion de leurs droits !

  • 66
    Verbum Veritatis 9 février 2016 à 23:57 / Répondre

    Mes BAF,

    Comme toujours, le rectifié ne laisse pas indifférent et c’est une grande joie de voir qu’il est de plus en plus partagé. Malheureusement, les différents commentaires me font penser que beaucoup pratique aujourd’hui un « rite écossais merdifié »….
    Notre frère Hugues, dont l’effroi devant l’absence de référence à JBW dans cette loge a lancé le fil de cette discussion, m’interpelle tout particulièrement.
    1. Comment se réfèrer à JBW et affirmer dans le même temps que celui-ci a subi de mauvaises influences (Pasqually et St Martin) ? N’est-ce pas tordre l’histoire d’une façon quelque peu cubiste ?
    2. Dire que le rite est templier, strictement templier me semble là encore une interprétation « particulière » au regard et de l’histoire et des instructions de l’ordre intérieur.
    3. Si le Christ est représenté par le Soleil sur le tapis de loge, que représente pour vous l’Etoile Flamboyante ?
    4. Quand vous dites que le GPDG « pratique uniquement le rectifié depuis toujours », si GPDG correspond à Grand Prieuré Des Gaules, cela doit faire bien longtemps que vous avez cessé de participer aux travaux de cette structure qui pratique aussi le rite français et le rite écossais d’Ecosse, et qui incite d’ailleurs fortement ses membres à multi-pratiquer.
    Il faut d’ailleurs signaler que si vous êtes effectivement membre de cette structure que vous semblez si bien connaître, vous devriez avoir beaucoup plus d’indulgence devant le manque de reconnaissance des membres de la loge Phaleg envers JBW, puisque le Grand Maître du GPDG lui-même a affirmé que celui-ci n’était qu’un « petit maître » que l’on pouvait « amender »….
    Pour paraphraser Jung, Penser est difficile, c’est pourquoi la plupart se font juges…s’en réfèrent à Guigue… et pratiquent au GPDG….

    • 75
      Hugues 10 février 2016 à 18:05 / Répondre

      La vache !!! Verbum Veritatis (Parole de la Vérité), rien que ça. Tu es sûr d’avoir laissé les métaux à la porte ???
      ———————————————————————————————————————————
      Malheureusement, les différents commentaires me font penser que beaucoup pratique aujourd’hui un « rite écossais merdifié »….
      ———————————————————————————————————————————

      C’est exactement le sentiment que j’ai eu en lisant la présentation de cette loge Phaleg, et les commentaires non moins « merdifiés » de certains intervenants, qui ne connaissent du Rectifié que l’orthographe du nom.

      On peut tout à fait se référer à Willermoz, tout en lui faisant quelques reproches, pour avoir hésité, parfois changé, ce qu’il avait lui-même écrit et qui ne convenait pas à Pasqually ou Saint Martin.
      Cela n’enlève rien à la rigueur de la pratique

      Le Rite est templier, que tu sois d’accord ou non n’a aucune espèce d’importance. Je constate, avec beaucoup de tristesse, crois-moi, que tu sois aussi ignorant quant à la finalité du Rectifié. On ne peut pas être ordonné CBCS, et ignorer le templarisme du Rite. C’est d’une absurdité absolue. Je ne sais pas quel Ordre Intérieur tu fais allusion, mais en aucun cas à celui des CBCS, codifié par Willermoz dans les règlements généraux de l’Ordre des CBCS (Pauvres Chevaliers du Christ).

      L’étoile flamboyante ? Mais enfin, tu pratiques quel Rite, pour poser une question aussi stupide ? Nous parlons ici du Rectifié, pas d’autre chose.

      Pour le GPDG, je fais amende honorable. Je me suis mal exprimé. Il est exact qu’on y pratique les deux rites que tu cites. En fait, je voulais simplement dire que le Rectifié est très largement majoritaire au GPDG.

      Je laisse au Grand Maître du GPDG, la responsabilité de sa déclaration, à laquelle je ne crois guère. mais soit.

  • 65
    Marie 9 février 2016 à 23:54 / Répondre

    « moi aussi je suis membre d’une loge d’instruction , HUGUES , je suis d’accord sur la réception des FEMMES , même si j’ai le plus grand respect pour nos Sœurs ,
    pour ce qui est du site et de la loge PHALEG , il est clair que je ne comprend pas leur conception du rectifié , ça pose un problème , celui de la transmission . après chacun y voit ce qu’il veut , ça c’est autre chose , mais d’un point de vue initiatique , ce que j’ai lu sur le site est assez surprenant je dois dire . »

    Un commentaire : Personne ne détient la Vérité, et pour le moins surprise de tous ces commentaires ! Chacun fait son chemin … Pour ce qui concerne la transmission, nul n’en détient le monopole, mais il est plus glorieux de s’afficher tel que l’on est en voulant transmettre, et donc en initiant à juste raison, plutôt que de poster des commentaires choquants et sous des pseudos sur la toile.
    Quant à vouloir s’afficher sur un site internet, je le revendique haut et fort, comme un moyen de transmission à l’échelle planétaire au nom de notre Ordre.
    Maintenant, s’il vous plait, cessez de vous combattre. Laissez vivre tranquille notre RL Phaleg.
    Bises fraternelles

    • 69
      BRUCE 10 février 2016 à 10:39 / Répondre

      désolé MARIE si je t’ai offensé , tel n’était pas le but , je ne suis ni macho , ni intégriste , seulement un frangin , un peu surpris de votre approche du rectifié , mais comme tu le dis si bien , nul ne détient la vérité ! je t’embrasse

    • 71
      chicon 10 février 2016 à 11:57 / Répondre

      @marie: personne ne détient la vérité comme vous l’avez noté, mais peut etre que la question n’est pas l’appreciation d’une vérité. La question est de s’en tenir aux rituels tels qu’ils sont sans les interpreter.
      C’est valable pour tous les rites. aumomentoul donne ici une lecture objective du Rectifié sans fantasmer sur le sens des objets et des mots.

  • 42
    PASCAL DUMESNIL 8 février 2016 à 18:43 / Répondre

    Je viens de parcourir tout ceci en vitesse, d’un seul coup, avec un certain effarement. Je suis un vieux CBCS. Cette pagaille « interprétative » me fait tourner la tête.

    Le Rite est le Rite ; il ne varie pas, il est.

    « Au début des choses », tous les rites étaient chrétiens. Le RER, lui, l’est resté, grâce à la Terreur. Et voilà tout.
    Lisez l’histoire de Willermoz et de ses frères en Helvétie ; tout y est.
    Sauf la deuxième malle, qui est définitivement perdue…..

  • 41
    au moment oùl 8 février 2016 à 17:16 / Répondre

    Désolé d’avoir envoyé un message incomplet. Suite…
    9. Au premier grade, il y a deux allusions au Christianisme et à JC: a. au moment où le VM confirme au candidat (qui a les yeux bandés) que sa main droite se trouve bien sur l’Evangile de Jean (en fait, sur le Prologue) et ajoute « C’est sur le prix que vous attachez à ce Saint Livre que nous fondons notre confiance dans la sincérité de votre engagement », tout cela après lui avoir mentionné « Celui qui est la Vérité même… »; b. dans la section 1 de l’Instruction par demandes et réponses, il y a deux questions à propos de St Jean (en fait les deux, le Baptiste et l’Evangéliste): Q. Comment s’appelle la Loge »? R. La Loge de St Jean, Q. Pourquoi? R. Pour rappeler à notre mémoire celui qui a été élu par le GADLU pour annoncer la Grande Lumière et que tous les FM ont reconnu pur leur patron. Q. Pourquoi les FM célèbrent-ils aussi la fête de StJean l’Evangéliste? R. Parce qu’il a réuni les ouvriers qui étaient dispersés.
    Et c’est tout…
    10. Jamais entendu que le VM soit la représentation de St Jean… Quant à faire du Soleil l’image de Jésus et de la Lune celle de Marie… et que le Xst est présent sur le tapis de Loge…, je vais me garder de faire de l’humour, je ne veux faire de peine à personne…
    11. Lors de l »instruction finale de l’Orateur au 4ème grade, plusieurs passages sont instructifs;
    a. « Vous avez vivement désiré le grade que vous venez de recevoir, et qui est le dernier de ceux auxquels vous aviez quelque droit de prétendre »: un Maçon rectifié a le droit d’aller, s’il remplit les conditions nécessaires, jusqu’au grade de MX, c’est-à-dire au bout de la partie symbolique du Rite; plus loin, c’est une autre affaire…
    Il y a cependant deux allusions à ce qui pourrait suivre; d’abord, lorsque le Député Maître remet au nouveau Maître Ecossais, le cordon vert bordé de rouge de son grade avec la médaille de St André, il lui dit: « La couleur verte du cordon, symbole d’espérance, vous indique que vous pouvez espérer de nouveaux secours de l’Ordre… »; ensuite, lorsque le tableau (pas le tapis) du 4ème grade (il y en a un à chacun des grades symboliques) lui est montré, portant l »inscription latine « Meliora Praesumo », que l »on peut traduire de diverses manières selon la connaissance que l’on a du latin, mais qui laisse supposer qu’il y aura encore « des choses meilleures ».
    b. « Vous êtes appelé, par le grade que vous venez de recevoir, à coopérer plue qu’auparavant à la prospérité de LA Loge Rectifiée dont vous faites partie »: une Loge Rectifiée (« La » Loge…) est constituée à l’origine de quatre grades, et non trois.
    c. « Nous vous le disons aujourd’hui parce que le moment est venu de le dire: Oui, l’Ordre est Chrétien… »: c’est au 4ème grade et pas avant que l’on passe de l’Ancien au Nouveau Testament.

    Je crains que cela ne soit une des faiblesses des rituels de la Maçonnerie, comme de tous les textes écrits: ils deviennent sujets à interprétation, et chacun y voit, après la disparition des auteurs, midi (sans jeu de mots) à sa porte. C’est peut-être pourquoi les rituels anglais insistent tant sur l’interdiction de reproduire les textes par quelque moyen que ce soit (écrire, buriner, graver, ciseler, sculpter, et j’en passe, et en anglais bien sûr…), et travaillent par coeur dans tous les rituels qu’ils pratiquent. J’ai toujours pensé que la phrase « je ne sais ni lire ni écrire » était une mauvaise traduction de « je ne puis le lire ni l’écrire », et qu’il s’agit d’un mode de sécurité: pour échanger les lettres d’un mot, il faut que chacun le connaisse.

    Et si cela peut faire plaisir à mon honorable contradicteur, je suis prêt à lui laisser croire que j’ai tout appris sur le net…

    Paul Lux

    • 44
      BRUCE 8 février 2016 à 20:27 / Répondre

      @AMO
      le point 10 est rythmé par l’ouverture et la fermeture , le VM allume le chandelier dans la salle humide , il rentre précédé de la lumière ‘( le baptiste) bible ouverte au prologue de st jean .
      a la fermeture des travaux il devient l’évangéliste , ( quand il dit mes FF lorsque vous chercherez la ……ce n’est que la que vous pourrez la trouvez , les deux mains sur bible qu’il vient de fermer ) c’est du moins comme cela qu’il est retracé dans les instructions de Lyon sur le fond WILLERMOZ .
      pour ce qui est des templiers , je suis d’accord sur le fait que le noviciat est vraiment l’affirmation , mais quand même , celui qui se donne la peine d’intégrer l’histoire du RER , il ne peut ignorer les tableaux des grades et leur signification a la SOT , ce qui n’avait pas échappé a JBW .
      mais je suis content de partager avec vous cette passion pour le rectifié .

      • 48
        Hugues 8 février 2016 à 22:37 / Répondre

        a la fermeture des travaux il devient l’évangéliste.
        _____________________________________

        Il est l’Evangéliste durant tout l’office. Il l’est dès l’ouverture des travaux.

        • 50
          BRUCE 9 février 2016 à 07:58 / Répondre

          @huges

          JBW en fait mention , lors des leçons de Lyon et ses manuscrits sont dispo a la BM LYON .

          Hugues et AMO , notre rite prône la tolérance (aussi) , commençons donc par nous l’appliquer a nous mêmes mes BBAAFFSS
          essayons de communiquer ( si l’administrateur avait la gentillesse de communiquer aux uns et aux autres nos adresses mails , si vous en étés d’accord bien sur , je serai sympa de pouvoir échanger )
          fraternellement

          • 54
            Hugues 9 février 2016 à 10:41 / Répondre

            Je suis d’accord mon BAF Robert Bruce. Quelle bataille à Bannockburn, n’est-ce pas ??

      • 52
        Hugues 9 février 2016 à 10:35 / Répondre

        Bruce, le VM est l’Evangéliste dès qu’il frappe le premier coup de maillet. C’est en tout cas ainsi que cela se comprend et se dit au GPDG, qui pratique uniquement le RER depuis toujours.

        Par ailleurs, à la lecture des rituels, de la formation maçonnique de Christian Guigue, ils ne disent pas autre chose que ce que j’ai développé.

        Christian Guigue c’est des centaine de microfilms du fonds Willermoz à la bibliothèque de Lyon et 60 000 lecteurs.

        Guigue est tellement reconnu dans le domaine maçonnique, que frères et soeurs lui envoient régulièrement des questions lorsqu’ils(elles) ont à plancher. Et pas uniquement dans les grades bleus. Ça va jusqu’au CBCS…

        • 56
          chicon 9 février 2016 à 12:15 / Répondre

          malheureux Hughes, tu as appris le RER des ouvrages de Christian Guigue qui est un iluminé grave.

          • 57
            Lucien13 9 février 2016 à 12:20 / Répondre

            Tu t’en étais pas encore rendu compte, chicon, qu’on avait affaire à « un illuminé grave » ?…

          • 59
            Hugues 9 février 2016 à 12:50 / Répondre

            Evidemment, lorsque l’on ne connait que des bribes du rectifié, au point d’y faire recevoir des femmes, on ne peut pas se targer d’en savoir davantage sur le Rite que Guigue qui a 35 ans de Rectifié. excusez du peu.

            Mais bon.Il y a ceux qui savent, et ceux qui croient savoir.

            Je jamais lu autant d’inepties sur le Rectifié. Aussi vai-je mettre un terme à cette discussion en me retirant.

            • 62
              chicon 9 février 2016 à 14:41 /

              @hughes : tu essaie d’entrer au RER a la GLTSO ou la GlNF et tu vides ton esprit des fantasmes en te fiant au SEUL rituel.

            • 63
              Hugues 9 février 2016 à 15:19 /

              A Chicon,

              c’était bien tenté. Mais…

        • 58
          BRUCE 9 février 2016 à 12:46 / Répondre

          mon BAF HUGUES , il y a des loges d’instructions qui ont beaucoup travaillé sur divers passage du rituel . les travaux sont très complets et sont conforment a l’esprit WILLERMOZIEN

          • 60
            Hugues 9 février 2016 à 13:31 / Répondre

            Je ne dis pas le contraire. Mais en aucun cas l’une d’elle ne parle d’initiation féminine.

            Ça n’est plus du Rectifié mais un ersatz. Du canada dry. Willermoz est très clair dans le Code de Lyon. Lire un tel tissu d’âneries sur le Rectifié est insupportable. Soit ils ont connaissance du Code de Lyon et s’en affranchissent, pour pratiquer un Rectifié totalement dévoyé, ce qui est d’une extrême gravité, soit ils n’en ont pas connaissance auquel cas c’est tout aussi grave.

            Avoir fait l’impasse sur Willermoz dans la présentation, démontre le peu de respect pour l’auteur et son oeuvre.

            J’ai plus de 16 ans de Rectifié et pas uniquement au GPDG, mais je n’ai jamais vu ça. Autant d’ignorance n’est pas acceptable…

          • 61
            Hugues 9 février 2016 à 13:34 / Répondre

            J’oubliais Bruce, je suis moi-même membre d’une Loge de recherche dans ma Province…

            • 64
              BRUCE 9 février 2016 à 15:41 /

              super , moi aussi je suis membre d’une loge d’instruction , HUGUES , je suis d’accord sur la réception des FEMMES , même si j’ai le plus grand respect pour nos Soeurs ,
              pour ce qui est du site et de la loge PHALEG , il est clair que je ne comprend pas leur conception du rectifié , ça pose un problème , celui de la transmission . après chacun y voit ce qu’il veut , ça c’est autre chose , mais d’un point de vue initiatique , ce que j’ai lu sur le site est assez surprenant je dois dire .
              si tu veux , voici mon adresse mail zomrelliw@gmail.com
              ou nous pourrons échanger .
              frternellement

        • 77
          chicon 10 février 2016 à 18:22 / Répondre

          @hughes :
          Il y a trente ans, en qualitė de Jedi de la galaxie lointaine il a expliquė a ses compagnons que seul il avait vu le cõtė obscur de la force et qu’il allait leur expliquer comment devenir un vrai Jedi.
          Les compagnons apprentis Jedi flairant qu’il etait en fait le veritable cõtė obscur de la force, l’ont ėloignė non sans combat d’ėpées laser.
          Récemment, au cours du combat galactique entre une obédience et un GM qui se prenait pour le maître de l’empire, il a créé seul un prieuré artificiel n’étant toujours pas Jedi. Mais les Jedi l’ont repousse se doutant de la ruse, et ils l’ont chassé de l’empire.
          Maintenant il erre entre les planètes, déguisé en Willermoz, descendant ultime de la force qui renaît de ses cendres de pélican au cri de perut et vivat.

          • 80
            Hugues 10 février 2016 à 20:34 / Répondre

            Un Phénix, Chicon, un Phénix. Le Pélican c’est au REAA…

            • 83
              au moment oùl 10 février 2016 à 23:05 /

              Ciel, Hugues (d’Aumont, sans doute…), dois-je comprendre que tu ignores qu’un tableau illustrant un pélican avec l!inscription « Esurientes Nutrit » figure (tout comme le Phénix avec l’inscription « Perit ut Vivat ») dans le Chapitre où sont reçus les Ecuyers Novices?

    • 46
      Hugues 8 février 2016 à 22:21 / Répondre

      Tu te gardes de ce que tu veux, mon très cher frère. La fantaisie a inspiré bien des pseudo artistes, et des pseudo pratiquants du Rectifié…

    • 47
      Hugues 8 février 2016 à 22:31 / Répondre

      Mon cher « au moment oùl », on ne peut transmettre que ce que l’on a reçu. Tu sembles ne pas avoir reçu grand chose; voire rien…

      Sincèrement désolé de te dire cela, mon cher frère. Je possède même un rituel du Rectifié, prétendument validé par je ne sais quel grand « mufti », où le VM, en allant allumer les trois flambeaux, reprend des pratiques du REAA, alors qu’il doit le faire en silence…

      • 49
        au moment oùl 8 février 2016 à 22:50 / Répondre

        « On ne peut transmettre que ce que l’on a reçu ». Comme c’est vrai!
        Mais cela ne garantit pas la qualité de ce que l’on a reçu, surtout si cela vient d’un gourou, et je crains fort pour toi que ta route n’en ait croisé un ou deux, dont j’ai le nom au bout de ma plume.
        Des Maçons qui se veulent plus catholiques que le Pape et qui refusent de comprendre que, s’il n’y a plus d’excommunication automatique, ils se trouvent toujours, bon gré mal gré, en état de péché grave, avec toutes les conséquences que cela implique. Je suis désolé de te dire cela, puisque tu sembles un pratiquant convaincu d’une religion qui te rejette…

        • 51
          Hugues 9 février 2016 à 10:17 / Répondre

          Les seules personnes dont je m’inspire et qui sont mes maîtres à penser sont Willermoz, Guénon, Joseph de Maistre, Me Eckart et quelques autres du même tonneau.

          Connais-tu la cause réelle de cette excommunication, par la bulle In Eminenti ? Je n’en suis pas sûr.

          La FM à l’origine est exclusivement catholique, puisqu’elle était opérative. C’est lors du passage au spéculatif, que tout s’est dégradé, avec la destruction de milliers de documents par Anderson, également coupable de déchristianisation des rituels. Willermoz les a rechristianisés. Et avec raison.

          Quant à être rejeté par ma religion, là encore, tu t’avances sans savoir de quoi tu parles.

          Il y a deux histoires. L’histoire officielle, menteuse, celle que l’on enseigne. Puis l’Histoire secrète, où sont les véritables causes des évènements. H. De Balzac.

          • 53
            Lucien13 9 février 2016 à 10:35 / Répondre

            Ça y est ! La théorie du complot !
            J’étais sur qu’on allait en arriver là.
            Hugues, franchement tu fais un bel illuminé…
            Un jour tu nous expliquera qui gouverne le monde sans doute ? ;-))

            • 55
              Hugues 9 février 2016 à 10:42 /

              Je ne vois pas ce que vient faire là la théorie du complot, qui par ailleurs n’en n’est pas une, mais une triste réalité…

  • 39
    au moment oùl 8 février 2016 à 16:14 / Répondre

    Je suis un peu (litote) perplexe en lisant ce qui est publié ici à propos du RER…
    En vrac,
    1. Le Régime Rectifié est constitué d’une partie symbolique en quatre grades et d’un Ordre Intérieur.
    2. Pour des motifs de régularité (au sens général du terme), laquelle n’existait pas au moment de la création du Rite, formant Obédience, et puisque les Obédiences « de base » ne pratiquent aujourd’hui que les trois premiers grades (ou degrés) de tous les Rites dont elles acceptent la pratique, le quatrième grade (Maître Ecossais de St André) est placé « beyond the Craft », sous une autre structure que la GL ou le GO (je n’entre pas dans les détails, pas nécessaires à ce stade très succinct d’explication).
    3. A l’origine, la Loge Rectifiée était donc constituée de quatre grades et c’étaient les Maîtres Ecossais qui la dirigeaient, occupant les neuf fonctions d’Officiers Principaux (et oui, c’est une allusion au neuf premiers Templiers…) C’était le Collège Ecossais de la Loge qui élisait le VM, mais ce dernier était « assisté » d’un dignitaire de l’Ordre, un CBCS « député » par l’Ordre, le « Député Maître », qui installait le VM et était le seul à pouvoir diriger la Loge lors de la réception d’un candidat au 4ème grade.
    4. On ne mentionne explicitement les Templiers qu’à partir de la réception au premier grade de l’OI (le cinquième du Régime), celui d’Ecuyer Novice.
    5. Il n’y a pas la moindre allusion à la Vierge Marie dans le RER.
    6. On ne mentionne jamais le nom de Jésus dans les quatre premiers grades.
    7. Les trois premiers grades sont exclusivement vétéro-testamentaires, autour du Temple de Salomon et de son Maître-Architecte; la notion de chrétienté est introduite dans la 4ème grade, et donc hors de portée des pratiquants du RER aux trois premiers grades dans une Grande Loge ou un Grand Orient.
    8. Sur les trois « questions d’Ordre » soumises au candidat dans la Chambre de Préparation (expression utilisée au RER à la place de « Cabinet de Réflexion ») par le Frère Préparateur, les deux premières font allusion à Dieu, mais n’impliquent pas que ce soit le Dieu des Chrétiens; cela s’appliquerait tout aussi bien à la religion juive ou musulmane.
    9. Au premier grade, il y a deux allusions au Christianisme: a.

    • 40
      Hugues 8 février 2016 à 16:25 / Répondre

      A bon ? Le Christ est présent dès le premier grade. Il est symbolisé par le soleil et la lune symbolise la vierge Marie. C’est pourquoi, le Rite Ecossais Rectifié a pour grandes lumières, contrairement à tous les autres rite (non pas qu’ils soient illégitimes), le soleil, la lune et le VM. Du retste, le Christ est présent sur la tapis de Loge. Les infos que tu donnes, sont accessibles sur la toile. Mais il manque certaines clés…

    • 43
      chicon 8 février 2016 à 19:08 / Répondre

      @aumomentoul – vous avez bien lu les rituels de JBW. On se rend compte que l’on fait dire au RER des choses qui ne sont pas. On a pu dire dans le passé que c’etait un rite « déviant » car des FF en ont une lecture religieuse qui finit par une attitude sectaire.

      • 45
        Hugues 8 février 2016 à 22:13 / Répondre

        Seuls les détracteurs, et incultes du RER ont une attitude sectaire. Ce qui est clair, c’est que ne connais rien au Rectifié.

  • 32
    Marie 8 février 2016 à 01:26 / Répondre

    Heureuse que Hugues et Chicon se soient finalement conciliés. Femme au sein du rite écossais rectifié, mais aussi au sein de rites égyptiens, finalement tout se retrouve à un certain grade, tout du moins à grade équivalent. Rite Écossais Rectifié…, ah fleure bon le chevalier, quelque peu machiste, non ? Souvenez-vous de Jeanne la Pucelle, le meilleur des chevaliers !

    • 35
      Hugues 8 février 2016 à 14:45 / Répondre

      Bonjour Marie (illustre prénom s’il en est, puisque anagramme « d’aimer »).

      Je n’ai pas de restriction mentale à l’égard des femmes. Mon épouse est également une soeur, du rite égyptien « Venise », auquel j’étais affilié. Le Rite Ecossais Rectifié est un Rite Templier, et c’est le seul. ll n’est pas seulement un rite, mais un Régime complet, qui s’affranchit de tout autre rite pour les grades supérieurs. Le Régime est codifié par le Code de Lyon (Code Maçonnique des Loges Réunies et Rectifiées). A aucun moment il n’est question de réception féminine. C’est même strictement interdit par la doctrine du Régime.

      Je ne reproche pas aux soeurs, de pratiquer le Rectifié. Elles ne sont pas responsables des inconséquences des dirigeants et fondateurs de d’obédiences fantaisistes, qui courent après les métaux.

  • 30
    Renuccio 7 février 2016 à 18:10 / Répondre

    A mon avis, la couverture de Charlie Hebdo, ne vous a rien appris, le dieu avec la kalach ne vous dit rien, à bas la calotte.

    • 31
      BRUCE 7 février 2016 à 19:23 / Répondre

      très simpliste comme approche , RENUCCIO, je suis de ceux pour qui tous les extrêmes et tous les intégrismes sont dangereux , mais il y a aussi les biens pensants , tu dois être de ceux la , ceux qui pensent détenir la vérité sans jamais la chercher .

    • 34
      Hugues 8 février 2016 à 08:21 / Répondre

      A bas la kippa…

  • 18
    Lucien13 6 février 2016 à 21:32 / Répondre

    Oui, là on n’est plus dans le gémissons, gémissons, mais dans le prions, prions…
    De quoi gémir !

    • 20
      Hugues 6 février 2016 à 21:37 / Répondre

      Tu peux préciser stp ?

      • 21
        Lucien13 6 février 2016 à 22:31 / Répondre

        En fait je répondais au commentaire 17 de Chicon. Je te trouve moi aussi bien trop « religieux »…

        • 22
          Hugues 6 février 2016 à 22:57 / Répondre

          Désolé. Ancien élève des pères. D’où mon choix du Rite Ecossais Rectifié, pour son caractère christique. On ne peut pas pratiquer le Rectifié, si l’on n’est pas profondément imprégné de religiosité. Ce qui ne veut pas dire que le rite se substitue à la religion. Le Rectifié est « gnostique », et la signature de son gnosticisme en est le prologue de Saint-Jean l’Evangéliste.

          C’est aussi ce que devient le VM, lorsqu’il officie. Il représente Saint-Jean l’Evangéliste.

          J’ai les plus grandes craintes, face à ces dérives antitraditionnelles, qui font florès en France depuis quelques années. Nous sommes les champions du monde toute catégorie, avec pas moins de 70 obédiences, qui arrangent les rituels à la sauce moderne.

          C’est un peu comme si le prêtre pratiquait le rituel de la messe à sa convenance, en s’affranchissant des décisions de l’Eglise. Ce n’est pas acceptable.

          L’admission de femmes dans ce Rite, témoigne de la méconnaissance totale du Rite. Il n’y a jamais eu de femmes chez les templiers.

    • 23
      BRUCE 6 février 2016 à 23:57 / Répondre

      @LUCIEN13
      c’est la en fait que réside le problème chez les détracteurs du RER .
      s’il y a bien une chose dont ne voulait pas JBW c’est que ce rite soit récupéré par l’église , car pour lui comme pour nous la FM est détentrice de plus grands mystères .
      avoir foi dans le message du christ en ayant compris le sens de ce message , revient a mettre d’abord a profit pour soi les vertus nécessaires pour « essayer  » de faire comprendre ce message d’amour et de bienfaisance .
      je sais cela peu paraître ringard a certains , mais croyez le ou pas ça procure un certain bien être .

      • 24
        Chicon 7 février 2016 à 10:03 / Répondre

        @Lucien & Bruce –
        Je n’ai jamais entendu parler de la Vierge Marie, ni des Templiers, dans aucun des grades et instructions. Le péril du Rectifié est comme vous l’observez, une lecture religieuse ce que ne souhaitait pas JBW. Cette lecture conduit a la secte type Ordre du Temple Solaire ou Grand Prieuré des Gaules, elle est destabilisatrice pour l’esprit et n’est pas conforme au a l’universalité maçonnique par la pratique des vertus en cherchant notre dimension divine.

        • 25
          Hugues 7 février 2016 à 10:31 / Répondre

          Tu as quel grade, mon BAF Chicon ?

          • 26
            chicon 7 février 2016 à 11:43 / Répondre

            et toi mon BAF Hughes ?

            • 27
              chicon 7 février 2016 à 11:48 /

              c’est une partie de poker….

        • 28
          BRUCE 7 février 2016 à 13:21 / Répondre

          mon BAF chicon , je suis d’accord avec toi pour dire que JBW ne voulait pas de récupération du rite par un dogme .
          j’ai une lecture ou plutôt une compréhension de la doctrine du rectifié qui ne s’inscrit dans aucuns intégrismes religieux , mais dans un message d’espoir pour l’homme , une gnose que nous permet le RER , si la démarche est sincère .
          mais si tu travailles au RER , et ce quelque soit le GRADE tu ne peux ignorer l’esotérisme chrétien qu’il délivre au candidat , des la chambre de préparation a travers 3 questions qui vont te suivre a chaque étape .
          les instructions ne parlent pas effectivement des templiers , ce que JBW a voulu conserver de la SOT est l’engagement des moines soldats et de la foi dans le message du christ , en aucun cas une quelconque filiation dont il a d’ailleurs rejeté l’esprit au convent de WILLHEMSBAD ..
          mais l’esprit chevaleresque est la et ce depuis le début , mais tu ne sais pas , les tableaux des grades en sont des témoignages , puis dans l’ordre intérieur ou la profession de foi du CBCS est un engagement de bienfaisance .
          enfin , le RER est un rite maçonnique dans ses 4 grades symboliques très riche pour celui qui se donne la peine de ne pas le survolé mais bien de le vivre intérieurement
          fraternellement

          • 29
            chicon 7 février 2016 à 16:27 / Répondre

            @bruce – c’est exactement ce que j’avais perçu jusqu’au terme du parcours. Merci.

  • 16
    Hugues 6 février 2016 à 20:51 / Répondre

    mon BAF Hughes merci de ces precisions instructives.Les allusions a la Vierge Marie attestent du côté visionnaire de Willermoz, auteur du rite, car elle n’a acquis officiellement sa virginité qu’un siècle plus tard.
    __________________________________________________________________________

    @ Chicon,

    H U G U E S. Stp. Quant à la virginité perpétuelle de Marie, je ne sais pas d’où tu tire cette affirmation. Elle est inscrite dans le symbole de foi de saint d’Epiphane en 374 et proclamée comme « Vérité de Foi » au deuxième concile de Constantinople en 553. Donc, ironie d’accord, à condition qu’elle soit justifiée, et non pas une expression de condescendance…

    • 17
      chicon 6 février 2016 à 21:29 / Répondre

      je suis seulement derouté de la lecture que tu fais du rituel.

      • 19
        Hugues 6 février 2016 à 21:36 / Répondre

        Tout dépend quel rituel tu pratiques. A priori pas celui du Rectifié…

  • 4
    niaclabut 6 février 2016 à 11:59 / Répondre

    Même si j’ai été baptisé, je ne suis pas (plus) chrétien ; je me définirais même comme athée. J’ai néanmoins été reçu dans au moins cinq Loges pratiquant le R.E.R. et chaque fois, j’y ai été reçu comme partout ailleurs, c’est-à-dire très fraternellement. Mieux, deux d’entre elles m’ont invité à « plancher ».

    • 6
      Hugues 6 février 2016 à 13:12 / Répondre

      Certes. Etre reçu comme « visiteur » et être reçu dans le Rite et le Régime en tant que candidat, sont deux choses totalement différentes. Mais je veux te rassurer. J’ai connu des athées bien plus fraternels que certains frères du R.E.R.
      Fraternellement,
      Hugues.

    • 7
      chicon 6 février 2016 à 13:33 / Répondre

      as-tu rencontré une allusion a la religion, quelle qu’elle soit pendant tes visites en loge du Rectifié ?

      • 9
        Hugues 6 février 2016 à 14:57 / Répondre

        En effet, mon BAF. En 16 ans de Rectifié, j’ai eu ce privilège…

        • 12
          chicon 6 février 2016 à 16:49 / Répondre

          pendant le rite proprement dit ou lors d’une planche ?

          • 13
            Hugues 6 février 2016 à 18:05 / Répondre

            Mon BAF Chicon (appellation d’usage au RER)

            Lors d’une planche bien sûr. Ceci dit, le Christ, ainsi que la vierge Marie, sont omniprésents, dès réception dans ce Rite.

            C’est même son socle, celui de la Jérusalem céleste.
            Et il est un grade, où le christianisme est clairement affirmé, à haute voix, lors de la réception à ce grade…

            • 15
              chicon 6 février 2016 à 20:07 /

              mon BAF Hughes merci de ces precisions instructives.Les allusions a la Vierge Marie attestent du côté visionnaire de Willermoz, auteur du rite, car elle n’a acquis officiellement sa virginité qu’un siècle plus tard.

  • 1
    Hugues 6 février 2016 à 10:10 / Répondre

    Mon BAF, Ma BAS,

    J’ai parcouru votre site, et j’ai été étonné, voire stupéfait, de l’absence totale de référence au fondateur du RER, à savoir Jean-Baptiste Willermoz.

    Puis j’ai eu le coup de grâce, quant à la réception de frères ou soeurs, non chrétiens. L’appartenance à la Sainte religion chrétienne, est la condition sine-qua-non pour être reçu au Rectifié. Dès l’entrée en chambre de préparation, le candidat doit remplir 4 fiches, comportant son nom de baptême et celui de son père. Il n’y a donc aucune ambiguïté possible quant au caractère chrétien, pour ne pas dire christique du Rite Ecossais Rectifié.

    La démarche est louable, mais en totale opposition avec la spécificité du Rite et la doctrine du Régime.

    Evidemment, je n’exprime que mon avis.

    Fraternellement,
    Hugues.

    • 2
      Romain 6 février 2016 à 11:01 / Répondre

      ravi (ironique bien sûr) de voir que même en loge nous avons aussi nos intégristes…

      • 5
        Hugues 6 février 2016 à 12:19 / Répondre

        Mon BAF Romain,

        Dans « intégriste », il y a « intègre ». Comme le disait Guénon en son temps, les mots ont un sens. (Ironie) of course…

    • 3
      Louis Neveu 6 février 2016 à 11:15 / Répondre

      Mon TCF Hugues, ton commentaire m’a interpellé. Sur la référence au fondateur du RER, je comprends ton étonnement. Sur la notion de christique, je suis surpris. Si l’on considère que le texte « constitutionnel » de la FM spéculative est « les Constitutions d’Anderson » qui proscrit de parler de religion et de politique, en s’affranchissant de cette loi fondamentale, le RER est-il un rite maçonnique ? Attention, c’est une interrogation, en aucun cas une affirmation. Enfin, si nous passons outre cette question, faut-il mettre sur un même plan visiteur et initié au RER. Admettons qu’il faille être baptisé pour être initié au RER, cette exigence doit elle s’appliquer au visiteur ? La visite n’est elle pas un bon moyen de faire découvrir ce rite christique à des FF ou des SS qui seraient athées ou agnostiques et de les rapprocher de la religion du Christ. Rassembler ainsi ce qui est épars ? Et puis n’est ce pas une richesse d’accueillir des visiteurs différents pour plus de richesse partagée en s’inspirant de Kipling ? Une fois de plus ce ne sont que des interrogations. Je te remercie par avance de ton attention. Fraternellement. Louis. PS/ j’ai longtemps et régulièrement visité une loge pratiquant le RER…

      • 8
        Hugues 6 février 2016 à 14:55 / Répondre

        Mon TCF Hugues, ton commentaire m’a interpellé. Sur la référence au fondateur du RER, je comprends ton étonnement. Sur la notion de christique, je suis surpris. Si l’on considère que le texte « constitutionnel » de la FM spéculative est « les Constitutions d’Anderson » qui proscrit de parler de religion et de politique, en s’affranchissant de cette loi fondamentale, le RER est-il un rite maçonnique ?
        ——————————————–

        Mon BAF Louis,

        Très heureux, que tu aies des questionnements. Ta surprise sur la notion « christique » du rite (willermoz était un catholique convaincu, à l’instar de Joseph de Maistre), vient sans doute parce que le fondateur du Rite est absent dans la démarche, lors de la création de votre obédience, que je respecte au demeurant, autant que je vous considère les uns et les autres comme frères et soeurs. Je suis simplement un « puriste » du Rectifié, bien que seulement 16 ans de pratique. A vouloir en permanence adapter les rituels à nos époques modernes, les dénature totalement. C’est ainsi que l’on retrouve certaines pratiques d’autres rites, à l’intérieur même du Rectifié, ce qui une erreur fondamentale et très grave.

        Tu prends en référence les Constitutions d’Anderson et Désagulliers (1721-1723) pour justifier l’interdiction de discussions religieuses et politiques en loges; et c’est à bon droit. Mais ceci est à entendre au sens chrétien au Rite Ecossais Rectifié. Orthodoxes et protestants, étant également des chrétiens. Notons tout de même, que la maçonnerie spéculative est fille du protestantisme, d’où la refonte par Willermoz du R.E.R., qui justement, réintroduit très subtilement, le Christ et la Sainte Vierge Marie dans les rituels, car absents dans les autres rites. Tous, sans exception. Si tu le souhaites, je tiens à ta disposition des documents qui te permettront, à toi et aux autres frères et soeurs, d’être plus informés sur certaines prises de positions, notamment par l’église, et les pertes considérables lors du passage de l’opératif au spéculatif exclusif.

        Quant à supposer que le RER n’est plus un rite maçonnique, parce que le rite est christique, je dirai qu’il l’est plus qu’aucun autre. N’oublions pas qu’à l’origine, la FM était exclusivement catholique, par son caractère opératif.
        _____________________________________________________________

        Enfin, si nous passons outre cette question, faut-il mettre sur un même plan visiteur et initié au RER. Admettons qu’il faille être baptisé pour être initié au RER, cette exigence doit elle s’appliquer au visiteur ? La visite n’est elle pas un bon moyen de faire découvrir ce rite christique à des FF ou des SS qui seraient athées ou agnostiques et de les rapprocher de la religion du Christ. Rassembler ainsi ce qui est épars ? Et puis n’est ce pas une richesse d’accueillir des visiteurs différents pour plus de richesse partagée en s’inspirant de Kipling
        ————————————————————-

        Tu fais là une première confusion, mon BAF. Au RER, il n’y a pas d’initiation, mais une réception. A priori, tu ne sembles pas pratiquer le RER.

        Ensuite, les visiteurs peuvent être de rites différents. Cela ne pose aucun problème. Par contre, faire adhérer lesdits visiteurs à la pratique du RER n’est pas chose aisée, en particulier lorsqu’ils sont athées.

        Kipling est une bonne référence, mais pas au RER. Et là est le danger. Prendre des exemples, qui ne sont pas nés au Rectifié. On ne peut pas tout mélanger.

        Par ailleurs, il est tout à fait surprenant, que des femmes aient été admises au Rectifié, qui l’interdit. Il l’interdit parce que le Rite est Templier, strictement Templier. Du reste, le Régime, comme le Rite, est codifié par le « Code Maçonnique des Loges Réunies et Rectifiées de France ». La règle des chevaliers a été écrite par Saint-Bernard de Clairvaux. Ce qui ne date pas de la naissance de la Maçonnerie spéculative.
        Willermoz, à l’instar de Joseph de Maistre, était un catholique convaincu. C’est pourquoi il a refondé (Rectifié) le Rite, en y réintroduisant le Christ et la Sainte Vierge Marie, supprimés l’un et l’autre par Anderson et Désagulliers, et pour cause.

        Willermoz n’avait rien laissé au hasard, même si on peut lui reprocher d’avoir subi des influences néfastes (Pasqually et St Martin), lui faisant faire machine arrière dans certains cas, au risque de mettre en danger la pratique du Rite.

        • 10
          Louis Neveu 6 février 2016 à 15:24 / Répondre

          Merci pour ces échanges. Juste une petite nuance : ce n’est pas parce que je n’ai pas employé un bon terme dans la rédaction (initiation au lieu de réception) que je n’ai pas pratiqué le RER. Pour le reste, c’est toujours intéressante d’échanger avec des FF passionnés même si nous n’avons pas totalement les mêmes analyses ni n’arrivons aux mêmes conclusions. C’est ce qui fait tout l’intérêt de l’échange.

    • 11
      BRUCE 6 février 2016 à 15:47 / Répondre

      mon BAF HUGUES , je suis d’accord avec toi , ne pas faire référence a JBW lorsque on est au RER est une méconnaissance totale de l’histoire de ce rite .
      la première maxime des notre réception est très claire , des lors comment peut on se dire déiste et travailler au RER , je ne parle même pas du GRADE de MESA ou la c’est affirmé avec force .
      il est important et ce n’est pas être « intégriste  » que de conserver ce christianisme primitif dont ce réclame le rectifié pour repas dénaturer son message .
      Fraternellement

      • 14
        Hugues 6 février 2016 à 18:11 / Répondre

        Merci pour ton soutien, mon BAF Bruce. C’est bien triste, en effet, de constater à quel point notre rite est méconnu. Il existe pourtant pléthore d’ouvrages qui traitent le sujet. Mais bon.

    • 33
      Marie 8 février 2016 à 02:51 / Répondre

      Le site Phaleg au rite du RER fait bien évidemment référence à Jean-Baptiste Willermoz, d’une part dans les textes fondateurs, d’autre part dans les livres numériques avec le Traité des deux nature, en compagnie d’autres auteurs car nous pensons fondamentalement que la FM est universelle…

      • 36
        Hugues 8 février 2016 à 14:49 / Répondre

        Merci Marie, de préciser, que la FM est « UNIVERSELLE », ce qui en clair veut dire CATHOLIQUE pour la maçonnerie de « Tradition » (du latin tradere, qui veut dire Transmettre. Catholique venant du grec « Katholikos », qui signifie UNIVERSEL.

        • 37
          Lucien13 8 février 2016 à 15:13 / Répondre

          Ainsi l’Universel est Catholique et seul le catholicisme serait universel !
          Oh la scandaleuse récupération déformation sémantique. Parce que les cathos se sont auto-proclamés universels en se baptisant du mot grec voulant le dire, il n’y a plus qu’eux d’universel et eux seuls le seraient ?…
          Mais où va-t-on avec des bêtises comme celles là ?
          Quelle intolérance….
          L’Universel n’est pas atteignable, surtout par une religion, quelle quelle soit, mais tu va te retrouver en conflit avec quelques Imams qui prétendent à peu près la même chose que toi à propos d’Allah et de l’Islam. « C’est mon dieu qu’il est le plus grand. Non c’est le mien… »
          Franchement Hugues, tes bondieuseries n’ont plus grand chose de maçonnique. Va à la messe plutôt qu’au Temple de la liberté de conscience et de l’esprit critique !
          Amen.

          • 38
            Hugues 8 février 2016 à 15:42 / Répondre

            Mon cher Lucien, tu serais bien inspiré de vérifier le sens des mots (sémantique), avant de jeter l’anathème sur ton, tes contradicteurs. Ce n’est pas de ma faute, si la langue française puise ses racines dans le grec et le latin, pas plus que je ne suis responsable des dérives antitraditionnelles que certains introduisent dans le Rectifié.

            Le « Temple » de la liberté de conscience et de l’esprit critique n’a pas sa place au Rite Ecossais rectifié, Rite Templier.

            Nous ne sommes pas au GO, ou frères et soeurs viennent en jean, voire en short et tongs. Quant à « l’intolérance », mon cher frère, elle est une des plus grandes vertus.

            La tolérance est une injustice absolue. Plus je suis tolérant, moins je suis juste. Pour atténuer les rigueurs de la justice, il y a la Clémence, qui n’a rien à voir avec la tolérance, du reste répréhensible par la loi.

            Je ne sais pas quel rite tu pratiques. Mais je suis persuadé qu’il n’a rien à voir avec le Rectifié…

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Signaler un contenu abusif
85e2267da4c24e38aca88f7795c62d39[[[[[[[[[[[