jeunesse 2 avril

Jeunes et francs-maçons réunis pour parler d’avenir

Par Géplu dans Manifestations

À l’initiative de la Grande loge Féminine de France et de la Grande Loge de France, 600 jeunes sont réunis ce samedi 2 avril 2016, au Palais Brongniart, à Paris, dans le cadre de chacune des tables rondes du colloque La jeunesse #monavenir, en présence de Najat Vallaud-Belkacem, Dounia Bouzar, André Manoukian, Robert de Rosa, Alain Graesel…

Dès 10 heures, Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, inaugurera le premier rendez-vous du cycle de colloques organisés en direction et avec les jeunes de notre pays.

Son allocution liminaire sera suivie d’une intervention commune de Marie-Thérèse Besson, Grande Maîtresse de la Grande Loge Féminine de France, et de Philippe Charuel, Grand Maître de la Grande Loge de France, qui aura pour vocation de présenter la franc-maçonnerie sous son vrai visage, afin de balayer les fameuses idées reçues, et bien sûr d’expliquer les tenants et les aboutissants de ce colloque :

• Échanger avec la jeunesse sur ses préoccupations et sa vision du monde,
• Envisager des perspectives d’avenir où l’humanisme sera mis en valeur,
• Proposer un regard croisé entre les jeunes et les francs-maçons.

Pour aborder les grandes thématiques qui intéressent et préoccupent la jeunesse aujourd’hui, trois tables rondes seront proposées :

11 h – 12 h 30 – Partager l’essentiel ? Une ambition ?
14 h – 15 h 30 – Aimer aujourd’hui ? Passion, curiosité ?
15 h 30 – 17 h – Travailler encore demain ? Une envie ?

Ces tables rondes seront modérées par Roxane et Vadim, deux jeunes diplômés entrés récemment dans la vie active, qui, par leur dynamisme, sauront mettre en musique le dialogue sur scène et avec les participants au colloque.

De passionnants échanges en perspective, au féminin comme au masculin, en paroles profanes comme maçonnes, sous le signe de la spontanéité, mais aussi de l’écoute, afin de réfléchir ensemble sur le lien à créer et les actions à conduire pour un monde meilleur. Un monde où chacun a sa place et où les mots humanisme, liberté-égalité-fraternité, solidarité ont encore un sens…

vendredi 01 avril 2016 7 commentaires
  • 5
    Julien 6 avril 2016 à 00:53 / Répondre
    • 6
      yasfaloth 6 avril 2016 à 09:05 / Répondre

      Quelque part ça me rassure… 🙂 parce que l’histoire du « haut patronage » avait vraiment, chez moi, un peu de mal à passer…
      .
      Enfin il y a des couacs à éviter quand même, on a encore du se faire des copains dans cette affaire !

  • 4
    salomon 5 avril 2016 à 21:08 / Répondre

    C’est dommage que vous ne soyez pas venu…. vous pourriez mieux commenter… 🙂

    • 7
      Luciole 6 avril 2016 à 11:07 / Répondre

      C’est juste cher Salomon (mesuré comme il se doit)mais n’étant ni profane ni jeune et n’approuvant pas cette manifestation,je n’avais pas à venir ni à commenter à postériori,d’autres s’en chargent.

  • 3
    Luciole 4 avril 2016 à 10:12 / Répondre

    Aucune animosité envers Najet VB,jolie fille,toujours agréable dans ses propos.Parfaitement inutile comme ministre mais ce n’est qu’un avis.
    Je suis aussi opposé cher Yasfaloth (et ce n’est pas mon tempérament ) à ce diner où sont invités des politiques,(oui,encore) des mondains,des journalistes type Koch,des représentants de religions,vedettes,etc qui ne font qu’accepter de diner avec des FM et que leur nom figure sur le programme.Quelle audace.

    J’aurais préféré que ne figurent que des chercheurs ou médecins ou équivalents qui apportent réellement quelque chose à l’humanité (non,pas le journal!) des littéraires éventuellement mais je ne veux pas dresser des catalogues.
    A quoi servent ces diners?A qui plutôt?

  • 2
    yasfaloth 2 avril 2016 à 14:20 / Répondre

    Bonjour
    .
    Je dois avouer que moi aussi je suis assez agacé par le fait qu’on ait cru bon de se mettre sous le « haut patronage », et donc de rechercher la caution d’un ministre. Contrairement à certains ici je n’ai rien contre Najat VB personnellement, que je trouve plutôt brillante, et qui n’a certes pas fait plus mal à son poste que ses prédécesseurs. Si elle était venue à titre personnel cela ne m’aurait pas dérangé plus que ça !
    .
    Je ne suis pas sûr mon cher Luciole qu’il s’agisse là, à la base, de « politique », on a plutôt l’impression d’une affaire de sympathies mutuelles qui s’est nouée lors du diner de la Gldf et d’une idée lancée entre la poire et le fromage. Ensuite que tout le monde y ait vu un intérêt, c’est une autre affaire…
    .
    Sans relancer le débat, c’est quand même un joli pied de nez, qui doit mettre en rage ceux qui nous contestent ici ou ailleurs notre choix de recruter et travailler dans un contexte mono-genre, et j’apprécie particulièrement pour ma part que nous le fassions en partenariat avec la GLFF !

  • 1
    Luciole 2 avril 2016 à 12:11 / Répondre

    Ce colloque est organisé par la GLdF et la GLFF,je ne vois aucune raison sérieuse d’y installer encore et toujours la chère Najet VB toute ministre qu’elle soit.
    Elle ne peut parler de FM ,donc blabla sur la jeunesse à laquelle il faut s’intéresser (parlant à des jeunes!).
    Pas de politique en FM? Si la GLdF et la GLFF s’y mettent aussi…

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Signaler un contenu abusif
0c21529f06f1cef5e1d7f788ada4c72ebbbbbbbbbbbbb