site GLIFF

Création de la Grande Loge Initiatique Féminine Francophone

Par Géplu dans Obédiences

« Fortes de leur parcours initiatique au sein de la Grande Loge Féminine de France, un certain nombre de sœurs ont décidé de créer une nouvelle obédience plus spécifiquement vouée à la recherche spirituelle s’appuyant sur les traditions initiatiques qui constituent le fondement de leur pratique maçonnique.  Il s’agit de la Grande Loge Initiatique Féminine Francophone. »

Ces temps-ci, le paysage maçonnique français présente quelques turbulences. Entre les frères qui souhaitent privilégier le travail symbolique et ceux qui considèrent que la franc-maçonnerie est un formidable levier politique, les écarts se creusent. Cette problématique se manifeste aussi parmi les sœurs, et notamment celles de la Grande Loge Féminine de France, obédience qui fait face depuis quelques mois à de nombreux départs vers d’autres obédiences voire de démissions séches après de longues années d’appartenance. Le mal être y est sensible…

Des sœurs de la GLFF, soucieuses de continuer à travailler sans perturbations profanes ont donc décidé de constituer une nouvelle obédience plus intimiste, plus tournée vers le travail intérieur que vers l’extériorisation, et plus spécifiquement vouée à la recherche spirituelle de ses membres, en s’appuyant sur les traditions initiatiques qui constituent le fondement de leur pratique maçonnique. Cette nouvelle obédience, dont les statuts viennent d’être déposés, s’appelle la Grande Loge Initiatique Féminine Francophone (GLIFF).

Elles sont actuellement entre 300 et 400 sœurs à se retrouver sur ce constat sans renier ni rejeter la Grande Loge Féminine de France dont elles restent proches et avec laquelle elles souhaitent continuer d’entretenir des relations fraternelles. Elles affirment vouloir créer cette nouvelle obédience, tournée vers la pratique d’un Rite Ecossais Ancien et Accepté d’origine, afin de retrouver les sources de la maçonnerie traditionnelle. Par exemple la Bible qui est consubstantielle au REAA d’origine sera la 3ème grande lumière de l’obédience. Le REAA comme rite de référence donc, mais avec l’acceptation d’autres rites qui travaillent à la Gloire du Grand Architecte de l’Univers.

Par cette initiative, les sœurs fondatrices souhaitent avant tout proposer une nouvelle alternative aux femmes qui veulent travailler entre femmes, en s’inscrivant dans une démarche qu’elles considèrent comme le meilleur vecteur d’amélioration de l’humanité plutôt que s’inscrire, comme la GLFF ces dernières années, dans une démarche davantage orientée vers l’engagement sociétal et l’humanitaire.

Pourquoi « francophone » ? Pour s’inscrire dans une volonté extra territoriale car toutes les femmes de langue française, quelle que soit leur nationalité, leur origine ou leur culture doivent avoir la possibilité de travailler ensemble dans la richesse du partage des valeurs fondamentales et des principes universels de la Franc maçonnerie. Les fondatrices signalent enfin qu’elles entendent construire les relations avec les autres obédiences de façon à permettre les visites réciproques.

dimanche 06 novembre 2016 87 commentaires
  • 68
    AMERTUME 11 novembre 2016 à 14:04 / Répondre

    Je ne suis pas une habituée des blogs et vous me pardonnerez mon inexpérience.
    J’ai lu avec attention les remarques et j’ai été étonnée des jugements faits par les unes et les autres sans savoir ce qu’il se passe en GLFF
    Juste un regard qui vous aidera à comprendre.
    Depuis le début de l’année 2016 nous sommes à 319 démission au 31/10 dont des MM de 20 ans, 30 et 40 ans de maçonnerie. Ce n’est donc pas une erreur de parcours.
    Quelques chiffres plus détaillés vous éclaireront :
    Janvier 16 : 9 démissions
    Février 16 : 12
    Mars 16 : 18
    Avril : 21
    Mai : 30
    Juin : 71
    Juillet et Août : 5
    Septembre : 95
    Octobre : 58

    Des loges se vident et ferment …
    Que de misère qui n’est que le résultat de la négation des SS qui se lèvent pour faire entendre leur voix aux assemblées, la prise de pouvoir des juridictions supérieures, les changements de rituels par les juridictions supérieures …

    Pour beaucoup nous sommes confrontées à la désolation.

    Bien fraternellement

    • 69
      Chicon 11 novembre 2016 à 15:03 / Répondre

      Cela fait 319 démissions en un an, ce qui semble un turn-over acceptable si cela s’accompagne d’un recrutement supérieur, compte tenu des décès. Il faut comparer aux chiffres du recrutement.
      Il peut être Interessant de connaître les motifs des démissions.Garde le moral, ne te rend pas malade pour une obédience même si on y a donné du temps et de l’espoir.

      • 70
        AMERTUME 11 novembre 2016 à 15:59 / Répondre

        Jamais nous avions eu des vagues de cette nature et je n’ai parlé que des démissions.
        Il faut ajouter les radiations, les décès cela fait beaucoup pour notre Obédience.
        Au delà des démissions c’est le sentiments qui règne aujourd’hui qui est le plus inquiétant.

        Je garde la foi en la maçonnerie et je continue mon chemin. Demain sera un autre jour
        Merci pour ton message

        • 71
          Ursuline 11 novembre 2016 à 16:26 / Répondre

          Sans se monter obsédé par les statistiques, Il faudrait pouvoir comparer avec non seulement le nombre d’arrivées, mais aussi avec les chiffres des années précédentes.
          Ceci posé, il convient effectivement de conserver le moral, des crises d’appareils, il y en a eu et il y en aura d’autres.
          Quant aux démissions, on peut aussi les diviser entre transferts vers une autre obédience et départ vers le vide.
          Bref peaufinons l’analyse avant de tirer des conséquences.

        • 73
          Chicon 11 novembre 2016 à 18:16 / Répondre

          Tu.parles de l’ambiance qui est délétère en termes choisis. J’ai connu deux fois des ambiances détestables, au point que la première fois je me suis sauvé pour ne pas devenir zinzin. Ce n’est pas drôle, accroche toi à la pratique du rituel en profondeur avec tes SS et n’entre pas dans de vaines querelles. Si tu te sents « déraper », reste chez toi. Tout s’arrangera avec le temps sois en sure.

      • 79
        Biscotte 14 novembre 2016 à 15:31 / Répondre

        L’accélération est manifeste post convent !

    • 74
      Mayflower75 12 novembre 2016 à 11:13 / Répondre

      Et que dire de ces loges bleues dont on détruit des années de culture à cause d’un véritable dogme du rituel imposé par des juridictions des hauts grades dans un souci de « purification » du rite … Exit le rituel librement choisi lors de la création de leur loge … Exit l’âme de la loge … De quelle démocratie et de quels droits des femmes parlons-nous chez nous ? Les francs-maçonnes n’auraient-elles que le droit de se taire et se mettre à genou ?

      • 75
        Ursuline 12 novembre 2016 à 11:34 / Répondre

        A quel rite?

      • 76
        Chicon 12 novembre 2016 à 12:12 / Répondre

        Les modifications de rituel imposées d’en haut, sont toujours mal vecues par la base. Il faut du temps, de la pedagogie et le souci de ne pas denaturer le rituel. .
        Je me souviens que nous avions trois rituels differents du REAA aux trois premiers grades et cela ne derangeait que Paris, pas nous.
        Le rite Emulation, en principe unique, se decline en quatre ou cinq variantes chez les Anglais.
        Imposer une vision des grades superieurs aux grades bleus me semble une erreur.

    • 77
      maillet 13 novembre 2016 à 20:14 / Répondre

      Juste dire que c’est bien triste tous ces commentaires, ne pourrait on pas travailler seulement chacun son chemin initiatique, et laisser de côté toutes ces querelles qui finalement (dites moi le contraire si c’est pas vrai) ne sont que des querelles de pouvoir???
      Mais reconnaissons que l’homme est ainsi fait, et hélas, 3 fois hélas…ces envies de pouvoir, d’égo, etc…ne s’arrêteront pas.
      Je ne peux dire que bon vent à cette nouvelle Obédience, et finalement je pense qu’il vaudrait mieux pratiquer la F.M. sans aucune adhésion, car après tout pourquoi pas SS et FF sans Ob.°. à ce jour ( et il y en a beaucoup…) et… allons y gaiement….créons une Ob.°. des sans……loges, pourquoi pas ???
      Ceci dit , bonne fin de chemin à toutes et à tous, sans rancune…
      Que la Paix et l’Amour vous accompagnent!

    • 78
      aymeri 14 novembre 2016 à 10:13 / Répondre

      Je ne sais pas ce que pense de cette fuite de jeunes sœurs madame Patricia qui se courrouce de quelques mots utilisés…?
      Merci de son éventuelle réponse.

    • 81
      GLFR 14 novembre 2016 à 22:52 / Répondre

      Soeur Amertume
      Il y a dans la vie des moments ou en regoute la coupe d’amertume…….
      Bien venue dans le « CLUB »!!!
      Attendez vous d’etre reniees par vos Grandes SS!! Vous n’echaperez pas, comme nous d’ailleurs, a leurs nature trop humaine, a l’imperfection qui tache les gants, aux mensonges, l’ignominie et l’envie pousee a la haine…..mais nous vous conjurons restez ensembles et propagez notre superbe methode avec diplomatie en respectant les autres avec amour, avec du savoir-faire en apportant a votre tour une modeste et vrais pierre a la construction de l’edifice d’une humanite plus humaine, civilisee et genereuse!!!
      Il n’y a pas de pire echec que de ne pas essayer!!! Nous serrons toujour pretes a vous aider ci besoin !!! Bonne Route!!!

  • 67
    ESCANDE 10 novembre 2016 à 20:51 / Répondre

    lulu la Grue
    La GLFF n’ébruite pas cette création…… pourquoi ce dénie ….
    Frat à l’ensemble des FM

  • 52
    Benjamin Rathery 9 novembre 2016 à 10:41 / Répondre

    On assiste en France à une désagrégation, un émiettement, une parcellisation du paysage maçonnique. (Voir la récente chronique d’Emerek le Fol), voire une décomposition.
    Non seulement la fm ne remplit pas son rôle d’être une « avant-garde éclairée » de veilleurs et d’éveilleurs, préfigurant une fraternité universelle (même si c’est une utopie ou une uchronie, elles sont nécessaires), mais elle fonctionne selon les pires travers de la société profane, elle-même en voie d’éparpillement avancé.
    Ces multiples essaimages indiquent que plus aucune des valeurs et principes fondateurs des « constitutions d’Anderson » ne fonctionne et ne transcende les particularismes et sensibilités éparses. Cela devrait toutes et tous nous interpeler, de même que cela devrait, au plus haut point, interpeler les obédiences. Que reste-t-il de l’exemplarité de notre fonctionnement et de nos pratiques dans notre volonté de rassembler ce qui est épars ? Des loges à caractère « spiritualiste » ne peuvent plus cohabiter à coté de loges plus « sociétales » au sein des mêmes obédiences ? Anderson, Desaguliers, réveillez-vous, ils et elle sont devenus fous.
    C’est l’avenir même de la crédibilité de la FM qui me semble se joue sur cette question. Et nous en sommes tous responsables quelle que soit la place que nous occupons dans l’Ordre maçonnique.

    • 56
      Chicon 9 novembre 2016 à 13:48 / Répondre

      @ben rathery – ton bilan est clair, je permettrai d’ajouter à la marge:
      – la politique à décrédibilisé la FM en France, elle est normalement au dessus des contingences partisanes. C’est devenu une courroie de relai d’un parti bien connu et honorable.
      – le désintérêt pour les clubs et la FM de la tranche d’âge 50 ans et moins.
      – l’absence de personnalités reconnues par tous dans les rangs de la FM. Il n’y a plus d’exemples à suivre.
      – l’athéisme ou l’agnosticisme de la FM française, contraires aux principes unificateurs, pacificateurs de départ.
      Voila un petit complément au tableau clair que tu as brossé.

  • 39
    Rénée Guénonne 8 novembre 2016 à 11:20 / Répondre

    Voila-t-y pas que ce matin la voix de son maître (mais lequel?) de la GLDF, l’ami Jean Laurent, grand blogueur devant le GADLU, fort sympathique au demeurant, va pomper sur le site de ces dames (et celui de Géplu et sans citer ses sources) et, c’est le plus important, semble se réjouir de cette création d’un petite GLFF pure et sans tache.

    C’est un peu, rappelez vous, l’histoire du Grand prieuré Gaules se sauvant de la GLNF en mai 2000 parce qu’il trouvait la pratique RER n’y était pas assez chrétienne.

    A part ça, on croit rêver, les bonnes relations entre les patron et patronne de la GLDF et de la GLFF vont-elles éclater? Pas de ménage à trois possible (on nous permettra cette mauvaise blague). C’est donc un nouveau putsch inter REAA, qui rappelle aussi celui de Riandey en 1965, amenant le REAA à la GLNF, mais cette fois-ci, avec des femmes.

    Les églises se vident, mais certains, et désormais, certaines paraissent en souffrir.
    Comme le chantait jadis le grand Georges : « Sans le latin, la messe nous emmerde ».

    • 40
      aymeri 8 novembre 2016 à 13:00 / Répondre

      Non la séparation entre le GPDG et la GLNF n’est pas dans la pratique du RER mais avant tout une affaire « d’hommes » qui répondent aux noms de Claude Charbonniaud et Daniel Fontaine….Les dégâts furent par tribunaux interposés considérables ! La maçonnerie parfois tel un volcan « s’éruptive » en venant défaire la chaîne d’union qu’elle appelle fortement de ses vœux. Universalité fraternelle où es-tu ?

    • 43
      Jean Silence 8 novembre 2016 à 15:42 / Répondre

      Y a du vent sous les kilts !
      Mais à combien de Suprêmes Conseils de REAA cela va-t-il aboutir ? Plus  » écossais que moi, tu meurs »!
      Le site de la GLIFF est techniquement bien fait mais ces sœurs cultivent tellement la discrétion que le nom des  » dirigeantes » n’apparait pas …
      Crainte d’exclusion de la GLFF sans doute …

      • 46
        Biscotte 8 novembre 2016 à 16:30 / Répondre

        En effet ! Et on peut les comprendre, vu l’ambiance de flicage qui existe : une ancienne TRGM menace de représailles !
        Bonjour l’ambiance alors que sur leur site elle ne disent que du bien de la GLFF. On sens à travers leurs textes, leur regret de quitter leur obédience mère et leur désir de partir en paix !

        • 65
          aymeri 10 novembre 2016 à 08:47 / Répondre

          Tout cela rappelle sous le règne d’un ex GM de la GLNF aujourd’hui banni, les désordres et insultes « fraternelles » qui ont accompagnés cette débile situation.
          Se connaître et s’engager avec conviction dans un ailleurs supposé plus harmonieux voilà un appel de la maçonnique conscience.
          Vaincre ses passions et respecter les choix, voilà des sujets à mener ?

  • 37
    Désap. 8 novembre 2016 à 10:20 / Répondre

    [Aparté]
    Ne trouvez-vous pas alarmant qu’un blog maçonnique bien connu accorde une tribune politique à un secrétaire départemental du Front National ?
    Je trouve ceci inacceptable et mériterait de fortes protestations.

    • 42
      Arsène 8 novembre 2016 à 14:00 / Répondre

      Qui ça?

      • 47
        Désap. 8 novembre 2016 à 17:34 / Répondre

        de l’autre coté du Léman

    • 48
      Myosotis64 8 novembre 2016 à 18:58 / Répondre

      C’est fait….

    • 50
      Myosotis64 9 novembre 2016 à 08:21 / Répondre

      Il faut noter une complaisance suspecte de la part du taulier… Et un manque de constance de sa part aussi.
      Inquiétant….

      • 51
        Désap. 9 novembre 2016 à 09:45 / Répondre

        Complaisance suspecte ?
        une claire adhésion oui !

      • 54
        yasfaloth 9 novembre 2016 à 10:57 / Répondre

        Le problème c’est que plus vous en parlez, plus vous incitez les gens à « aller voir », pour ma part, après avoir clairement exprimé au dit « taulier » ce que je pensais de ce type « d’expression politique » sur son blog j’ai pris mes responsabilités, et ne m’y exprime plus… même si parfois ça me démange…

        • 57
          Désap. 9 novembre 2016 à 14:14 / Répondre

          Il s’agissait d’informer le plus largement possible, donc sur le blog de Geplu à forte audience, de l’orientation politique qui se dessine chez Feudusoleil.
          A présent, je n’y interviens plus et n’en parlerai plus ; je pense que Myosotis64 est aussi écœuré que moi, que nous.

          • 60
            Myosotis64 9 novembre 2016 à 15:37 / Répondre

            Un petit repaire de frontiste. Le secrétaire de la section locale en caporal qui aboie et le reste qui approuve.
            Sans moi.
            Bisesss à Desap.

            • 64
              Colonne 9 novembre 2016 à 21:13 /

              Je vous rejoins, ici !

            • 66
              Désap. 10 novembre 2016 à 09:48 /

              Ah mon Cher Colonne, quel plaisir de te retrouver.
              Je t’embrasse et Myosotis64

    • 72
      Jiri Pragman 11 novembre 2016 à 16:47 / Répondre

      Trollisme. Aucun rapport avec le sujet de l’article.

  • 33
    Chicon 7 novembre 2016 à 17:48 / Répondre

    @ France – Une GL n’est pas tenue a un seul rite. Elle peut en avoir plusieurs, mais elle doit se limiter aux trois premiers grades. C’ est une régle qui a l’avantage que l’on n’est pas.perdu quand on assiste a une tenue dans n’importe quel pays du monde. C’est un gage d’universalité.

    • 35
      FRANCE 7 novembre 2016 à 20:43 / Répondre

      merci ,
      je croyais que Grande Loge = 1 seul rite
      et Grand Orient = plusieurs rites

      • 36
        Chicon 8 novembre 2016 à 09:11 / Répondre

        France, – Grand Orient est une Grande Loge. C’est un terme typiquement français qui date du XIX ete siecle, un historien pourrait te donner la date exacte. Et comme rien n’est simple, la GL d’Angleterre ne pratique qu’un seul rite et la GL Natinale Française en pratique plusieurs

  • 30
    Arsène 7 novembre 2016 à 15:06 / Répondre

    Franchement, les variations sur la vraie bible n’ont que peu d’intérêt
    Rares sont ceux en effet, à part quelques vieux maçons,
    (je précise que je en suis plus très jeune)
    qui s’y intéressent aujourd’hui.

    C’est l’évolution du paysage maçonnique en tant qu’il et un symptôme
    de ce que l’on pourrait appeler un spiritualisme défensif qui importe.

  • 24
    aymeri 7 novembre 2016 à 12:59 / Répondre

    Pour en arriver à cette situation d’incompatibilité maçonnique quelques décoiffages de chignons ont du surgir dans les chaumières ? De plus de la part de la GLFF il n’y a eu aucune réponse de celle-ci par rapport à la liste d’attente concernant les frères qui ont manifesté leur désir de se rendre dans ses locaux le 05/11 ?
    Espérons que la GLIFF sera moins sectaire….Quant au développement de la maçonnerie féminine et francophone et leur récente apparition dans le paysage maçonnique, souhaitons que cela s’accomplisse harmonieusement en essayant d’éviter autant que faire se peut, toutes escobarderies au sein de leurs troupes….
    Enfin drôle de façon de voir les contenus de la Bible ! Les deux Livres la composent bien avec pour les lecteurs assidus, des interactivités bien apparentes. Se reporter à celle de la Transfiguration par exemple ?
    Fraternellement

  • 20
    BETELGEUSE 7 novembre 2016 à 10:16 / Répondre

    Ne pas rire, ni se lamenter, ni haïr …. mais COMPRENDRE !!
    SPINOZA
    essayons ensemble de comprendre POURQUOI la nouvelle G.L.I.F.F.
    bételgeuse

    • 28
      FRANCE 7 novembre 2016 à 14:47 / Répondre

      peut-être pour être une réelle Grande Loge , c-à-d ne travailler qu’à un seul rite.
      sans doute que les sœurs du rite français n’ont pas la même recherche que les sœurs du rite écossais

    • 49
      Biscotte 8 novembre 2016 à 20:54 / Répondre

      Il suffit de voir ce qui se passe pour comprendre… quand on croit et prétend que ce qui fait démissionner les soeurs c’est le pas assez de sociétal qu’on croit que les jeunes femmes sous prétexte de modernité rejette notre démarche alors que c’est tout le contraire on ne peut que comprendre : dans ma loge on a aucun problème des jeunes femmes viennent toutes en recherche spirituelle nous avons 6 compagnonnes et 5 apprenties et 3 sous le maillet. Des démissions oui il y en a mais pas pour un rejet du spirituel…

  • 19
    akolo 7 novembre 2016 à 10:04 / Répondre

    Liberté,…, Fraternité!
    Mes soeurs, les hommes n’ont pas de leçons à vous donner, il suffit de regarder ce qu’ils font…

  • 17
    wagnon patrick 7 novembre 2016 à 09:52 / Répondre

    A QUAND
    LA GRANDE LOGE INITIATIQUE MASCULINE FRANCOPHONE ?
    ET LA MIXTE AUSSI ?
    BIEN FRATERNELLEMENT

  • 16
    Benjamin Rathery 7 novembre 2016 à 09:51 / Répondre

    Le corps maçonnique français se décompose. La chair quitte les os. On se replie de plus en plus dans un communautarisme identitaire où l’on cultive l’entre-soi plutôt que de se confronter à l’altérité . Que devient la belle phrase de Saint-Ex : Si tu diffères de moi, loin de me léser , tu m’enrichis ?
    Cette initiative, comme d’autres avant elle , me semble être la négation même de l’idéal maçonnique dans sa volonté de réunir des femmes et des hommes de bonne volonté qui sans la fm ne se seraient jamais rencontrés.
    C’est un phénomène sectaire sur lequel les FF et SS feraient mieux de réfléchir plutôt que de se réjouir de cet « essaimage ». Une preuve de plus que la FM est elle-même touchée par le mal qui ronge la société profane: le morcellement et la fragmentation, sans valeurs capables de transcender les particularismes. Très inquiétant !

    • 23
      Désap. 7 novembre 2016 à 11:25 / Répondre

      Très juste commentaire que je partage en tous points.
      Outre « l’affaire » des Moderns et des Antients cantonnée à elle-même et au territoire du Royaume Uni, le morcellement s’initie (!) concrètement lorsque des Cagliostro et autre Papus, apprentis sorciers de « science para-maçonnique » et autre Alchimie mal maitrisée, surtout mythomaniaque et qui coutèrent accidents et même mort d’adeptes en loge, se perdent dans la déviance occultiste.
      Le point d’orgue de ce délire est atteint par la Société Théosophique de l’ineffable Helena Blavatsky, symbole à elle toute seule de l’excellente Madame Irma, engendrant entre autres horreurs la Société de Thulé qui inspira le nazisme.
      Mais pour revenir à des faits bien plus gênants puisque mieux étayés et rationnels, le véritable morcellement, précisément de la Maçonnerie française, c’est bien le GODF qui le crée en modifiant les principes de la Maçonnerie pour des besoins politiques, certes louables (je suis inconditionnellement républicain), mais ceci non seulement sans aucune concertation avec les autres GGLL (bravo pour le respect de l’universalité), mais également sans tenir compte du caractère fondamental du GADLU dans l’édifice maçonnique, GADLU certes envisagé comme terme maçonnique de Dieu, mais dont je n’ai jamais compris qu’on l’identifie exclusivement à sa détermination selon sa conception religieuse, lors même qu’il eut été bien plus efficace de l’en détaché et démontrer par là même que cette détermination des religions n’en est qu’une pure et simple subjectivité , ce qui d’allieurs me semble être justement le propre, voire l’objet même de la maçonnerie.
      C’est à mon sens, et le morcellement actuel me semble le démontrer parfaitement, ce qui induira l’idée saugrenue selon laquelle la Maçonnerie est ce que les Hommes en décident par application d’une liberté qui fait fi de toute responsabilité quant au respect de la réalité et des exigences du Métier.
      En d’autres termes, ce Métier se trouve être le seul pour lequel le respect de ses règles est vu comme un intégrisme qui le dénaturerait.
      Il en résulte inévitablement une seule et unique capacité des maçons français : construire des chapelles en lieu et place de Cathédrales.

      • 25
        Chicon 7 novembre 2016 à 13:42 / Répondre

        @desap . Bien expliqué que la « seule et unique capacité des maçons français est de construire des chapelles en lieu et place de cathédrales ».
        C’est dans nos gènes d’irréductibles gaulois individualistes et râleurs , qui réinventent chaque fois le fil à couper le beurre, de l’industrie à la philosophie.

  • 14
    Condorcet 7 novembre 2016 à 07:27 / Répondre

    J’ai relevé dans le texte : »Par exemple la Bible qui est consubstantielle au REAA d’origine sera la 3ème grande lumière de l’obédience. Le REAA comme rite de référence donc, mais avec l’acceptation d’autres rites qui travaillent à la Gloire du Grand Architecte de l’Univers ».
    C’est curieux à la grande loge de france (masculine) on a laissé tomber la bible pour l’évangile de Jean.
    Il va être difficile de s’y retrouver au REAA.
    Question qu’est ce qu’il empêchait des sœurs de se retrouver au sein de la GLFF dans des loges plus spiritualistes que sociétales? Ne serait ce pas là encore, au delà du débat de fond, une course aux cordons et à la suffisance…Je serai curieux de connaître le nom de la nouvelle Grande Maîtresse.
    Bref à chacun sa vérité….
    .
    Quoiqu’il en soit la course au sectarisme continue

    • 18
      Occitan 7 novembre 2016 à 09:53 / Répondre

      Salut et Fraternité,

      Tu es sûr de ce que tu avances Condorcet? Evangile de Jean seule ou Bible ouverte à l’évangile de Jean à la GLDF?

      Quant à nos Soeurs de cette nouvelle obédience, elles ont le courage de mettre en accord leurs actes avec leurs pensées, ce qui devient malheureusement de plus en plus rare chez les FM. Je leur souhaite le succés, le bonheur et la joie dans leur entreprise. Et si elles refusaient de recevoir les Frères je n’y trouverais rien à redire.

      Adieussatz

      • 22
        Condorcet 7 novembre 2016 à 10:33 / Répondre

        L’évangile n’a jamais fait partie de la bible, il a été ajouté par les courants chrétiens dans certaines éditions, je n’ai rien voulu dire de plus.
        La bible est hébraïque, les évangiles sont chrétiens. La GLDF a fait son choix.

        • 26
          Lionel Maine 7 novembre 2016 à 13:59 / Répondre

          En vous montrant le V.L.S, en surréalistes, ils vous affirmeront : « Ceci n’est pas une Bible » !

          • 29
            aymeri 7 novembre 2016 à 14:58 / Répondre

            Si c’est du René Magritte, il convient d’y ajouter un dessein ou peinture ou photo…

            • 34
              Lionel Maine 7 novembre 2016 à 17:52 /

              Un dessein … intelligent ???

        • 27
          Jean Silence 7 novembre 2016 à 14:25 / Répondre

          Tiens , c’est nouveau ! Entre la Torah ( cinq livres)ou Pentateuque que l’on a traduit en grec car les juifs ne comprenaient plus l’Hebreu et les  » septante » des chrétiens , dans les deux cas on parle de la Bible . Les chrétiens y ont rajouté les Evangiles en indiquant que c’est le nouveau testament

    • 21
      Jean Silence 7 novembre 2016 à 10:17 / Répondre

      A ma connaissance, les Evangiles font partie de la Bible chrétienne !
      A ma connaissance, au REAA , on ouvre les travaux avec comme livre « l’Evangile de Jean » ouvert à la page de son prologue !
      A ma connaissance, c’est le B à Ba

    • 32
      Bonnefond 7 novembre 2016 à 15:33 / Répondre

      « Qu’est ce qui empêchait des Soeurs de se retrouver… ». Très bonne question. Comme S de la GLFF, je me la pose également, mais j’aurais tendance à répondre que rien ne l’empêche. D’ailleurs le REAA est le rite le plus pratiqué dans notre obédience(celui de ma L en l’occurrence). Le choix de la troisième lumière est libre. Plusieurs rites sont pratiqués à la GLFF et j’ai toujours pensé, comme de nombreuses SS, que c’était une richesse. .
      J’ai consulté le site de la GLIFF(?) et je ne me reconnais pas du tout dans leur argumentaire trop « spiritualiste »et pas assez maçonnique pour moi. Cependant, nous n’avons pas beaucoup d’informations sur cette nouvelle obédience alors il me semble que la prudence devrait s’imposer
      Fraternellement,
      A.B.

    • 53
      yasfaloth 9 novembre 2016 à 10:45 / Répondre

      @Condorcet
      .
      « C’est curieux à la grande loge de france (masculine) on a laissé tomber la bible pour l’évangile de Jean. »
      .
      Tiens donc… le nouveau testament ne ferait plus partie de la Bible (dans le monde dit chrétien)…
      .
      Décidément on en apprend tous les jours 🙂 !
      .
      Sinon, ça fait longtemps qu’une obédience strictement féminine était « dans les tuyaux », c’est parfaitement normal, de mon point de vue heureux, et dans la nature de l’évolution vers une maçonnerie plus spiritualiste et « mystique », notamment dans le cadre du REAA, même si ce mot fait horreur à certains…
      .
      Je conçois qu’il y en a qui doivent rager 🙂 !

      • 55
        Condorcet 9 novembre 2016 à 11:53 / Répondre

        Mon Cher Yasfaloth
        Tu donnes toi même la réponse dans ton commentaire, je te cite « le nouveau testament ne ferait plus partie de la Bible (dans le monde dit chrétien)… »
        Le nouveau testament est chétien, l’ancien est juif, à vouloir limiter les possibilités on finit par rester entre soi. La création de toutes ces nouvelles obédiences est la confirmation d’une régression généralisée et d’un enfermement quasi communautaire.
        L’universalisme est maintenant un vœu pieu. Bien triste tout cela.

        • 58
          Yasfaloth 9 novembre 2016 à 14:35 / Répondre

          L’expérience des blogs me dit que ce n’est pas vraiment la peine d’argumenter dans ces cas là…
          .
          De toute évidence la Gldf d’AUJOURD’HUI dont les orientations ont été constamment validées (et même souvent « modérées ») par une écrasante majorité de députés, et donc son rite ne te conviennent pas… ça arrive… j’en sais quelque chose !

        • 59
          FRANCE 9 novembre 2016 à 14:38 / Répondre

          Cette nouvelle obédience veut travailler à la gloire du G.A.D.L.U. et avec le V.L.S. (Volume de la Loi Sacré) ouvert ouvert au prologue de Jean . Ce qui n’est pas le cas de leur aînée la G.L.F.F

          • 80
            Anca Nicolescou 14 novembre 2016 à 22:41 / Répondre

            Bien venue dans le « CLUB »!!!
            Mais attendez vous d’etre reniees par vos Grandes SS !! Vous n’echaperez pas, comme nous d’ailleur, a leurs nature trop humaine, a l’imperfection qui tache les gants, aux mensonges, l’ignominie et l’envie pousee a la haine….. mais nous vous conjurons restez ensembles et propagez notre superbe methode avec diplomatie en respectant les autres avec amour, avec du savoir-faire en apportant a votre tour une modeste et vrais pierre a la construction de l’edifice d’une humanite plus humaine, civilisee et genereuse!!!

            • 82
              FRANCE 15 novembre 2016 à 17:07 /

              la G.L.F.F. aime rayonner à travers le monde alors pourquoi ne pas aider des Sœurs qui se veulent plus discrètes sur le territoire national?

            • 83
              observe à tort 15 novembre 2016 à 18:02 /

              C’est comme la GLF de Roumanie
              Semme de primejjdie, sora mea draga!

          • 84
            Dominicaine 15 novembre 2016 à 18:10 / Répondre

            C’est bien de s’inspirer d’une tradition,dont, jusqu’au convent de Lausanne y compris, les femmes sont strictement exclues, mais tant qu’à faire dans le tradi retrospectif, allez donc au RER, ou, pourquoi pas, chez les Dominicaines, elles manquent de vocations
            Quant au prologue de Jean, il est bon d’en donner le texte (traduction Second, il y en a d’autres), histoire de voir l’ouverture du compas en matière de tolérance, c’est du christianisme pur et sans tache.

            « Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.
            Elle était au commencement avec Dieu.
            Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle.
            En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes.
            La lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l’ont point reçue.
            Il y eut un homme envoyé de Dieu : son nom était Jean.
            Il vint pour servir de témoin, pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous crussent par lui.
            Il n’était pas la lumière, mais il parut pour rendre témoignage à la lumière.
            Cette lumière était la véritable lumière, qui, en venant dans le monde, éclaire tout homme.
            Elle était dans le monde, et le monde a été fait par elle, et le monde ne l’a point connue.
            Elle est venue chez les siens, et les siens ne l’ont point reçue.
            Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu
            lesquels sont nés non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu.
            Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité ; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père.
            – Jean lui a rendu témoignage, et s’est écrié : C’est celui dont j’ai dit : Celui qui vient après moi m’a précédé, car il était avant moi.
            – Et nous avons tous reçu de sa plénitude, et grâce pour grâce ;
            car la loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus-Christ.
            Personne n’a jamais vu Dieu ; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, est celui qui l’a fait connaître. »

            • 86
              Chicon 16 novembre 2016 à 09:04 /

              @dominicaine – on peut légitimement se demander comment un jeune pêcheur qui n’est pas allé à l’école, réfugié sur une île d’Asie Mineure éloignée de la Palestine, a pu écrire un texte si dense, si imagé. Et il en a écrit d’autres. Incroyable. Ce doit être un miracle.

            • 87
              Chicon 16 novembre 2016 à 20:25 /

              @dominicaine – le prologue de St Jean, c’est à cette page qu’est ouverte la bible en France car ailleurs ce peut être différent. On l’a vu c’est assez hermétique.Au moins tu auras fait lire à tes FF et SS le Prologue de St Jean.

  • 12
    FRANCE 6 novembre 2016 à 21:28 / Répondre

    J’encourage fortement cette initiative, merci à ces maçonnes opératives.
    J’ai envie de dire : enfin!

  • 11
    Sakountala 6 novembre 2016 à 21:04 / Répondre

    Belle initiative, tant attendue, depuis si longtemps.
    Longue vie à cette nouvelle obédience.

    • 13
      Arsène 7 novembre 2016 à 01:02 / Répondre

      Donc c’est un coup qui vient de loin.
      Content de l’apprendre

  • 8
    Sylvie P. 6 novembre 2016 à 19:50 / Répondre

    5 commentaires, et que des hommes. Qui, bien sûr, viennent donner leur avis sur ce doivent faire ou ne pas faire ces pauvres sœurs, mais surtout critiquer…
    Quant on voit comment ils ont morcelé la maçonnerie masculine, ils peuvent bien sur donner des leçons.
    Et si vous nous laissiez un peu tranquilles ? Après tout, il n’y avait jusqu’à aujourd’hui qu’une seule obédience féminine en France. En proposer une seconde, plus orientée vers l’initiatique et la spiritualité à côté de la GLFF, peut-être plus sociétale ce n’est pas mal non ?

    • 9
      Arsène 6 novembre 2016 à 20:03 / Répondre

      Sylvie P.
      Je suis le premier à déplorer que les femmes répugnent à s’exprimer sur le blog. La faute à qui?
      Des obédiences il y en an déjà deux, tu oublies les robes blanche de la GLFFMM.
      Cela dit, les femmes, comme les hommes ont parfaitement le droit d’être spiritualistes, et même de réinventer la tradition, comme celle de l’initiation en maçonnerie.

      • 15
        Chicon 7 novembre 2016 à 09:13 / Répondre

        @arsene – tu as raison elles ont droit d’être spiritualiste et sortir du mélange « dames patronnesses spiritualo mais de quoi ». J’ai observé comment on dégoûtait de la franc-maçonnerie des jeunes sœurs par des travaux incessants sans-queue-ni tête. Une FM spiritualiste féminine de bon niveau manque et longue vie à cette GL

    • 85
      aymeri 16 novembre 2016 à 08:48 / Répondre

      Ces pauvres sœurs….Relire chère sœur l’histoire de la naissance de la maçonnerie spéculative et de son implantation en France ? Mais vous êtes tranquilles…ce qui paraitrait devenir gênant pour vous femmes maçonnes c’est d’essayer de faire vôtre le modèle de maçonnerie masculine. Du reste , le morcellement de la maçonnerie féminine n’a-t-il pas commencé avec l’arrivée de la GLIFF ? Et peut-être que ça n’est pas fini ?

  • 7
    Lionel Maine 6 novembre 2016 à 19:47 / Répondre

    Çà « gliff » au pays des merveilles !

  • 6
    MOUSTIQUE 6 novembre 2016 à 19:45 / Répondre

    Très belle initiative qui montre la dynamique de la maçonnerie et sa richesse

    • 31
      Jean Silence 7 novembre 2016 à 15:08 / Répondre

      Si il y a une dynamique c’est celle de la force centrifuge qui tend à éloigner du « centre de l’union ». L’utilisation de la force centripète serait plus utile pour rassembler ce qui est épars …

  • 5
    Arsène 6 novembre 2016 à 18:14 / Répondre

    l’éparpillement qui avait relativement épargné ces dames se poursuit.
    C’est comme jadis les lessives, à celle qui lave le plus blanc
    La grande architecte doit se marrer.

    • 38
      Biscotte 8 novembre 2016 à 11:12 / Répondre

      les spiritualistes sont cataloguées « frange droite de la GLFF » ça veut dire que la GLFF qui reste est à gauche ? c’est vraiment bien là que se situe le problème : une vision politique de la maçonnerie…subir les dogmes de ceux et celles qui mettent les sœurs dans des cases, « les spiritualistes qui assignent les femmes à leurs vapeurs  » citation sur un autre blog. J’adhère d’avance à cette toute nouvelle obédience en espérant qu’elle tirera les leçons des erreurs de gouvernance de la GLFF et qu’elle ne tombera pas dans les mêmes travers. Ne pas vouloir faire de politique en maçonnerie n’est pas être de droite ! simplement respecter le manifeste de Lausanne…

      • 41
        Lionel Maine 8 novembre 2016 à 13:06 / Répondre

        Je ne suis pas sûr que le Convent de Lausanne ait prévu l’initiation féminine; par contre, il s’est cloturé par l’invocation suivante : »Au nom de Dieu, de Saint-Jean, et des Suprêmes Conseils réunis »!!!
        Les « spiritualistes » y seront donc comme « poissons dans l’eau ».

        • 44
          Jean Silence 8 novembre 2016 à 15:52 / Répondre

          La  » spiritualité » ne se rattache pas, forcément à la religion. Le mot a AUSSI une acception philosophique en tant que principe de la pensée.
          A ne pas confondre avec le spiritualisme , doctrine qui affirme l’existence d’une entité supérieure . Lui est lié à la religion .

      • 45
        Arsène 8 novembre 2016 à 15:56 / Répondre

        Disons, Biscotte, empiriquement, constaté en quelques décennies de maçonnerie, mais sans étude sociologique, je le concède que, toute exception étant possible, on est davantage à gauche au rite français
        qu’au REAA et encore plus à droite au RER.
        Les traditionalistes sont quand même rarement des progressistes, soyons sérieux…

        • 61
          Chicon 9 novembre 2016 à 17:24 / Répondre

          @arsene – dans ma L on ne connaissait aucunement les opinions politiques des uns et des autres. On etait la pour pratiquer scrupuleusement le rituel, qui un peu a la fois nous éveillait a la sagesse.
          Et a la fin redescendre sur terre autour d’un whisky ou un ricard dans la bonne humeur. Et on ne parlait jamais de politique ou de religion, on n’y pensait même pas. On etait de gauche ou de droite et on s’en fichait.

        • 62
          aymeri 9 novembre 2016 à 17:50 / Répondre

          D’où tiens-tu cette statistique « droitière » stp mon frère ? Quelle est ta source ?
          Les liens gauche et droite que tu distribues en fonction de la pratique du rituel ne sont pas tout à fait exacts…. Il y a parfois des visions, avis, qui tombent on ne sait d’où avec des affectations de profil gratuitement imaginaire. Connais-tu réellement le RER ?

        • 63
          yasfaloth 9 novembre 2016 à 19:11 / Répondre

          Disons que les traditionalistes « éclairés » se préoccupent un peu plus de la « qualité », voire de la qualité du progrès que du progrès pour lui même…

  • 4
    chicon 6 novembre 2016 à 18:03 / Répondre

    @Luciole – Elles vont fonctionner très bien si elles deviennent le « Nec plus ultra », autrement elles se feront « manger » par le GODF.

  • 3
    Jean Mabuse 6 novembre 2016 à 17:57 / Répondre

    Les newtoniens qui ont créés la maçonnerie spéculative pour créer le centre de l’union pensaient ils donner naissance à un tel bordel basé sur des galimatias prétentieux ?

  • 2
    Jean silence 6 novembre 2016 à 17:31 / Répondre

    Encore une obédience qui se crée pour rassembler ce qui est épars dans son coin .
    AFFLIGEANT !

    • 10
      Jeanjean 6 novembre 2016 à 20:04 / Répondre

      Mon très cher Jean Silence, la construction d’un nouveau Temple, s’il se fait dans le respect de nos valeurs, n’est-il pas un objet de partage et de réjouissance?

      Donnons nous la sagesse de croire en l’entreprise de ses bâtisseuses.

  • 1
    Luciole 6 novembre 2016 à 16:43 / Répondre

    Hélas, de ce point de vue une de plus! Si la GLFF se tourne trop vers le sociétal et l’humanitaire elle va se trouver en concurrence directe avec le GO ce qui explique cette création. Nos soeurs ont moins d’Obédiences que nous espérons qu’elles s’en tiendront là.
    Meilleurs voeux.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Signaler un contenu abusif
a16347f5fc8e94c22c33da0203357953PPPPPPPPPPPPPPPPPPPPP