sceau RAPMM

Fusion de la GLFMM et de la GLRMM

Par Géplu dans Divers

C’est par un mail de Gérard Lovat, « Grand Maître Général de l’Ordre Philosophique Hermétique ayant sous son autorité le Rite Ancien et Primitif de Memphis-Misraïm » que l’on apprend qu’après des rencontres conviviales et fraternelles et accord des différents Patriarches, Grands Conservateurs et du Grand Maître National de la Grande Loge Française de Memphis-Misraïm, cette dernière, présidée par le frère Patrice Laborde et la Grande Loge Régulière de Memphis-Misraïm, présidée par Pierre Philippot, Grand Maître Général, ont décidé de fusionner leurs deux obédiences en une seule, sous le nom de Grande Loge Française de Memphis-Misraïm.

« Le Rite Ancien et Primitif de Memphis-Misraïm connait depuis de nombreuses années des soubresauts tels que cette volonté commune constitue un évènement essentiel dans le renouveau et le développement du Rite », dit l’acte de fusion. Il est vrai que la maçonnerie égyptienne, qui ne représente qu’une toute petite partie de la maçonnerie française est divisée en une myriade de micro-obédiences, souvent en conflit, dans le labyrinthe desquelles il est difficile de se retrouver. Un regroupement est donc une bonne nouvelle.

Téléchargez le décret de fusion : Fusion GLFMM et GLRMM

mercredi 19 avril 2017 17 commentaires
  • 17
    Scanego 5 juin 2017 à 20:36 / Répondre

    S’il peut donner plus de crédit d’apparaître sous son vrai nom, il a été pour moi et ma famille rassurant de nous choisir chacun un pseudo. Non, j’ai toujours détesté les magouilles et je me suis méfié tout de suite des anciens comme tu dis. Les contrevérités dont tu parles ne sont que les mots donnés par ceux qui t’ont rencontrés depuis toutes ces années. Ce que tu peux facilement vérifier par toi-même. C’est ta façon de faire Robert (Mingam ) qui m’amené à réagir car hier comme aujourd’hui, tu n es pas plus constructif.

  • 15
    Scanego 4 juin 2017 à 21:21 / Répondre

    Que Robert Mingam se rassure. Les anciens ne sont pas encore tous passés à l’Orient éternel ! Ils n’ont pas oubliés sa trahison et la contrefacon de SA Patente qui est un faux fabriqué pour remplacer le scandale du 1er faux réalisé par la famille A. J.

    • 16
      MINGAM 5 juin 2017 à 13:00 / Répondre

      Quand on veux dire des contre-vérités, encore faut-il ne pas se cacher derrière des pseudos. Quant aux anciens dont tu parles, tu ne semble pas en être

  • 14
    MINGAM 4 juin 2017 à 17:35 / Répondre

    Si comme le précise Baudel ma patente est connue, je ne vois pas l’intérêt de cette polémique. D’autre part habitant La Rochelle je n’ai pas l’utilité de me déplacer sur Paris pour constater de visu des documents qui ne m’intéressent pas. Je ne vois pas non plus pourquoi la GLMM, petit groupuscule miniature du Rite de Misraïm devrait être démantelé du fait de ma nomination de Conservateur du Rite lors de son réveil. Je n’ai aucune qualité pour le faire, et d’autres Conservateurs ont également été nommés depuis, et qui font un travail tout aussi respectable que le vôtre sans être soumis à la dictature d’un Souverain sanctuaire. Construire autour de ce Rite est certes plus gratifiant que de vouloir se l’approprier en dénigrant ceux qui ne souhaitent pas adhérer à cette mascarade.

  • 13
    Pierre-Philippe Baudel 4 juin 2017 à 09:55 / Répondre

    Grands Mercis à Scanego et à Luciole, pour leurs interventions fraternelles respectives qui, comme nous, réclament que soit enfin débattus entre acteurs connus du Rite (Misraïm, Memphis, Memphis-Misraïm). Tandis que pour preuve de notre bonne foi, nous rappellerons que cette demande expresse de nous rencontrer aura été formulée officiellement auprès de tous les « acteurs connus » dès l’année 2004, et, qu’à l’époque seuls deux très éminents frères (GGMM) y avaient répondu favorablement : Gérard Kloppel et Patrick Francoz.

  • 12
    luciole 4 juin 2017 à 01:08 / Répondre

    Je ne suis qu’un lecteur malheureux de ce déballage public qui ne devrait concerner que les acteurs connus du Rite.
    Sur ce site ouvert aux profanes,ils ne peuvent qu’avoir une triste idée de ce que doit être la FM,tous Rites confondus.

  • 11
    Pierre-Philippe Baudel 3 juin 2017 à 22:27 / Répondre

    Comme la plupart d’entre nous ici j’ai pris un fameux soir la décision de faire le 1er pas. . . Assurément pas pour me lever à l’occasion du mauvais pied. Sans doute se veut-il rhétorique, mais ne répond en rien à nos questions soulevées.
    A la suite d’informer nos amis-lecteurs que je suis actuellement hospitalisé, souffrant par surcroît, et, n’ai de ce fait pour le moment pas accès à la Mémoire de Misraïm; Quand tout cela aurait pu, aurait dû être réglé sous seing privé, au lieu de voir encombrer sur le Net depuis des années sur les mêmes sujets, sans aucun avancement pour personne et encore au détriment des derniers-nés dans les Rites « égyptiens ».
    Tout au plus, pouvons-nous à ce stade , encourager R. Mingam à 3 choses :
    1. La publication de sa Patente -, dont le « parchemin » nous est parfaitement connu. . . Tout comme les éléments et/ou conditions attachés à son concept sont également détenus au sein de la Mémoire de Misraïm ;
    2. Prendre rendez-vous au GSAI de la GLMM, afin de pouvoir constater par lui-même en présence de tout temoin de son choix et quoi qu’il en soit en présence de notre Conseil (Maitre Michel Lauret) notre calomnie et nos faux. A l’issue qui devrait permettre au démentèlement de la GLMM au profit du Grand Conservateur du Rite de Misraïm, R. Mingam donc.
    3. Retenir que le présent post n’est fait que sous la réserve expresse de toute éventuelle réponse plus complète à venir.
    PS: Pour autant, nous nous inscrivons en faux dès à présent contre la plupart des allégations (Post 10) de R. Mingam , et, en principal, de la délivrance par R. Ambelain d’une Patente du Rite Oriental de Misraïm.

  • 8
    Pierre-Philippe Baudel 2 juin 2017 à 17:08 / Répondre

    A ce stade et selon toute vraisemblance, les Maçons « Egyptiens » peuvent-ils cette fois encore être persuadés d’une nouvelle manoeuvre de provocation et de déstabilisation portée à l’encontre de l’Ordre officiel de Misraïm (GLMM). Avec pour animateurs : R. Mingam & C. Preyssouire qui auront tenté tout aussi maladroitement il y a quelques jours sur Facebook. Ceux-ci ayant été invités à se rapprocher du GSAE de la GLMM pour procéder aux vérifications réclamées mais sans que l’un ou l’autre ne veuille bien donner suite à ses propres demandes.
    Tandis, qu’entre-temps, aurait été apprécié un éclairage sur la fusion GLFMM et GLMM, déjà pour qu’elles-mêmes se préservent dans l’avenir face a ces attitudes indignes de l’Ordre maçonnique. Acc Frat.

    • 9
      MINGAM 3 juin 2017 à 14:53 / Répondre

      Pierre philippe s’est encore levé du mauvais pied ce matin !!! Personne ne tente de déstabiliser les rites égyptiens sinon quelques prétentieux qui se vantent de posséder des patentes d’on ne sait pas d’où. la maçonnerie n’appartient à personne, ce n’est pas en créant 3 petites Loges qu’on peut se vanter d’être le grand coordinateur de la maçonnerie mondiale égyptienne. J’invite notre frère à consulter les Constitutions, Statuts et règlements généraux du Rite oriental de Misraïm, édition 1886, signés notamment par Jules Osselin et Emile Combet, articles 12, 13 et 14 des Statuts Généraux avant de critiquer ceux qui n’adhèrent pas à ses projets. Maintenant, pourquoi irions nous nous justifier devant des organisations humaines pas plus fiable les unes que les autres. Personnellement, je ne sollicite rien, je transmet ce qui m’a été accordé, non pas en qualité de grand maître car ce titre encore faut-il le mériter, mais en tant que grand Conservateur du Rite (voir encore une fois les articles 12, 13 et 14) mais encore faut-il les connaître.

    • 10
      MINGAM 3 juin 2017 à 16:30 / Répondre

      Je reviens vers vous car ce qui se dit ici est du domaine de la calomnie. Tout d’abord en ce qui concerne la relation que j’ai eu avec Robert Ambelain, je l’ai rencontré non pas à une seule reprise deux mois avant son décès mais 6 fois entre octobre 1995 où nous sommes allés le voir pour avoir des explications sur le devenir de Memphis Misraïm et le 19 mai 1997 où je l’ai vu pour la dernière fois. C’est lui qui nous a proposé de réveiller le Rite de Misraïm dont il avait conservé la charge et les Archives au sein des Rites Confédérés.
      Le 3 avril 1996 il m’a conféré, conformément aux articles 2 et 34 des Grandes Constitutions et règlements Généraux de l’Ordre les degrés de 90e (Patriarche, Sublime Maître du Grand Œuvre), Grand Conservateur de l’Ordre ; et 66e degré, Grand Patriarche Consécrateur. Le 25 mai 1996, il annulait la patente confiée à J.M.F. et me l’accordait avec fonction d’assumer toutes les charges en vue du réveil du Rite de Misraïm. Le 19 mai 1997, pour éviter toutes contestations de J.M.F. qui n’acceptait pas son éviction, il m’a délivré une seconde patente, cette fois pour le Rite Oriental de Misraïm.
      Nota : Statuts Généraux, chapitre premier, constitution générale de l’ordre

      ART. 12. — La Suprême dignité de Grand Conservateur de l’Ordre ne forme point un degré; elle est accordée par le Souverain Grand Conseil avec l’assentiment du Souverain Grand Conseil Général à des Souverains Grands Maîtres Adv. du 90e et dernier degré.
      Lorsqu’il se trouve un Grand Conservateur dans un État où il n’en existait point auparavant, il devient Souverain Grand Conservateur. Les autres Grands Maîtres Adv. élevés par lui à cette dignité, ou qu’il reconnaît la posséder, ne portent que le titre de Grand Conservateur et ils forment, s’il le juge utile, son conseil privé.

      Pierre Philippe Baudel que je croyais bien connaître pour l’avoir eu comme apprenti et emmené en voyage en Egypte, calomnie tout azimut, prêchant le faux pour savoir le vrai, pour faire croire qu’il est le seul à posséder ce qui n’appartient à personne. Initié à la GLFM sur laquelle il crache aujourd’hui, bien que lui ayant prêté des serments de fidélité et d’allégeance, il prétend aujourd’hui jouer dans la cour des grands en contraignant, par des prétentions mensongères, les obédiences se réclamant d’une réelle filiation à se justifier en lui présentant leurs Patentes. Il n’a pourtant aucune légitimité pour le faire, et je doute même que ses prétentions ne soient que de faux documents car Robert Ambelain auquel il se réfère ne l’a même jamais connu.

  • 7
    scanego 2 juin 2017 à 09:57 / Répondre

    Nous sommes assez nombreux maintenant à avoir pu vérifier la légitimité de la GL2M, pourquoi continuer de la critiquer ? Son Grand Maître à toujours proposé à qui le voulait de le constater par lui-même au siège à Paris. Je vois ensuite que PPB ne s’en laisse toujours pas conter, et qu’il connait bien là encore son sujet.

  • 6
    Pierre-Philippe Baudel 21 mai 2017 à 11:51 / Répondre

    Il semble que nos propos n’intéressent personne, et sans doute est-il bien comme ça. Quand ma réponse soi-disant peu amène n’aura été qu’en réponse à un propos infondé, pas vraiment bienveillant, ni fraternel non plus. Au-delà, et dans l’ordre des interventions du post N° 5 :
    1. Il ne peut pas être procédé à l’examen des patentes de Misraïm ni de Memphis-Misraïm sur le site Internet de la GLISRU, dont acte ;
    2. L’épisode des destitutions réciproques, disons-le comme ça et sans plus de formalités, sont bien connues de ceux qui ont à en connaître de l’historique des Rites ‘égyptiens’ sans besoin d’y revenir ici ;
    3. Il est maintenu que la GLISRU n’a aucune légitimité (administrative, initiatique) à pouvoir représenter le Rite de Misraïm ;
    4. L’historique de la patente Memphis-Misraïm repose sur M. K. (dont il peut aussi être reparlé entre nous plutôt qu’ici ;
    5. Remarquons que dans le post qu’il n’est plus question d’avoir bien connu R. Ambelain mais seulement d’une transmission du 90e degré. . . Or, nous savons qu’il ne s’est pas tout à fait passé ainsi (avec A.J., JMF, . . .).
    6. Une fois encore, j’aurais proposé ici : qu’on demande à me rencontrer, pour explication sérieuse et l’examen des documents déposées aux Archives de l’Ordre officiel de Misraïm (GLMM).
    Ma porte reste donc ouverte. Acc Frat.

  • 5
    MINGAM 20 mai 2017 à 18:26 / Répondre

    Bravo pour cette réponse peu amène. Mais que sais-tu de ma relation avec R.A., étais-tu présent ? Quant aux patentes qui furent données, nous connaissons tous la filiation de Joseph Castelli, par exemple, qui bien que contestée par un courrier adressé à C.T. par R.A. le 15/11/1991 destituant G.K. de ses fonctions, apportent des éclaircissements sur l’histoire des rites qu’il se propose de réunir. Quant à tes allégations concernant les patentes de la GLISRU, sache que cette obédience détient de réelles patentes historiques de memphis Misraïm et de Misraïm, mais peut être n’en connais-tu pas l’historique, et que contrairement à la GLMM elle ne s’en prétend pas la seule dépositaire. Cracher sa haine n’a jamais établi la vérité, et J’espère que tes propos ont dépassés ta pensée. Il n’y a pas d’escroquerie à se réclamer d’une filiation honnête et sincère. Robert Amelain n’a donné à quiconque la grand maîtrise du Rite de Misraïm, il a seulement conféré, en sa qualité de grand Maître général des Rites Confédérés, le 90e degré, Grand Conservateur du Rite, à deux Frères qui souhaitait le faire renaître. Alors, peut être détiens tu une patente par un autre chemin que le sien, mais je t’en prie, avant de juger sans preuves, révise ton histoire.

  • 4
    Pierre-Philippe Baudel 20 mai 2017 à 14:58 / Répondre

    Non, Monsieur Mingam vous n’avez pas bien connu Robert Ambelain ! Vous avez rencontré une seule fois Robert Ambelain, cela précisément au moment où les fauves vont boire. . . Soit deux mois avant son passage à l’Orient Eternel. Au reste, pourquoi voudriez-vous qu’il soit présenté des documents sur le site soit disant mondial quand aucune obédience maçonnique n’y recourt ? Et, qu’il est ensuite bien connu que lesdits documents sont à la disposition de qui en fait la demande à son Grand Secrétariat. Au reste encore, qu’il nous est parfaitement bien connu que Robert Ambelain n’aura jamais remis quelconque Patente à qui, aurait pu ensuite l’accorder à la GLISRU, le contraire ne pouvant que relever d’un abus, voire de l’escroquerie. Tandis que la Maçonnerie appartient à tous !

  • 3
    MINGAM 20 mai 2017 à 10:33 / Répondre

    Que des fusions s’exercent pour renforcer les liens qui unissent les Soeurs et les frères ayant choisis la voie étroite des rites égyptiens est une très bonne chose. Eux au moins se réclament d’une filiation spirituelle et non comme d’autres d’une filiation historique contestable. D’autant plus contestable qu’ils ne présentent aucun document certifiant de leurs prétentions sur leurs sites internet. Pour avoir bien connu Robert Ambelain dans les dernières années de sa vie, je sais pertinemment à qui et pourquoi il a donné ses patentes, et à qui il les a retiré (documents à l’appui), et je m’étonne de voir un site soit disant Mondial s’approprier des droits qu’il ne possède pas, et prétendre être le seul dépositaire de rites que d’autres possèdent effectivement.
    Un peu de modération serait de mise. La maçonnerie n’appartient à personne.

  • 2
    Désap. 19 avril 2017 à 13:52 / Répondre

    C’est génial :)))) les polémiques commencent

  • 1
    Pierre-Philippe Baudel 19 avril 2017 à 10:55 / Répondre

    TTCCSS, TTCCFF,

    Applaudissons à son initiative, puisqu’elle répond aux perspectives des premiers fondateurs de la Franc-maçonnerie, qui préconisaient le « Centre de l’Union ».
    Pour autant, nous encouragerons dans le même temps la nouvelle « Grande Loge Française de Memphis-Misraïm » à vivre sa propre expérience mais aussi sans commencer à se réclamer d’une antériorité, telle qu’exprimée dans son « Décret de fusion » en son dernier paragraphe, qui n’est pas la sienne. Puisse par après, celle-ci faire honneur à ses illustres prédécesseurs, Robert Ambelain et Gérard Kloppel.

    PS : Quid des 2 autres Grandes Loges Françaises de Memphis-Misraïm restantes ? Quand la 3eme, rebaptisée depuis peu « Fédération de Memphis-Misraïm » se réclame tout aussi illégitimement des acquis de la GLFMM 1ère (Mandat R. Ambelain). Frat.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Signaler un contenu abusif