Fillon 190417

François Fillon et les francs-maçons

Par Géplu dans Dans la presse

Le Lab politique d’Europe 1 fait état d’une déclaration de François Fillon ce mercredi 19 avril sur TF1 dans l’émission Demain Président. Interrogé par Anne-Claire Coudray et Gilles Bouleau pour savoir s’il prendrait dans son gouvernement des membres de « Sens commun », cette sensibilité très catho issue de la Manif pour tous, François Fillon répond aux journalistes : « Il faut rassembler les Français et pour rassembler les Français, il ne faut ne pas jeter le discrédit sur telle ou telle catégorie. Personne ne me pose la question de savoir s’il y aura des francs-maçons ou s’il y aura des personnalités de telle ou telle obédience philosophique dans mon gouvernement. »

Rassurez-vous. Des francs-maçons, il y en aura certainement – comme dans chaque gouvernement ou presque depuis toujours – au moins un ou deux. Mais le problème est effectivement plutôt de savoir combien il y aurait d’ultras cathos s’il est élu…

vendredi 21 avril 2017 20 commentaires
  • 13
    luciole 22 avril 2017 à 00:47 / Répondre

    Doit-on considérer éternellement une personne comme FM sous prétexte qu’elle a été reçue en FM même si elle n’a plus mis les pieds en loge depuis plus de 10 ans? ni manifesté un intérêt quelconque pour notre Ordre.?

  • 7
    ALJA 21 avril 2017 à 18:19 / Répondre

    La déclaration de Fillon montre la totale ignorance qu’il a de la FM dans sa diversité. Il n’a pas envisagé un seul instant des FF et SS qui s’apprêtent à voter pour lui…
    Sa déclaration dénote un à-priori et des préjugés. Il a une vision de la FM qui est conforme à la vision qu’en a la droite catho-tradi.
    Il a l’air d’ignorer que tous les FM ne sont pas membres du GODF et que même au GODF il y a des fillonnistes. Ce doit être l’Opus Dei ou Sens Commun qui lui fournit ses fiches sur la FM.
    Encore une erreur d’appréciation. Grave pour un potentiel Président de la République d’être aussi mal renseigné !

    • 10
      lazare-lag 21 avril 2017 à 19:31 / Répondre

      Avis partagé.
      En tout cas sur le fait que il y a des Frères et des Soeurs, même au G.O.D.F., qui votent pour chacun des candidats qui se présentent à nos suffrages.

    • 20
      Phaleg 23 avril 2017 à 09:23 / Répondre

      Tout à fait d’accord avec ALJA, tous les F.M. ne sont pas au G.O.D.F. et un certain nombre pratiquent même le R.E.R., y compris au G.O..

  • 6
    Reco et c'est Frère 21 avril 2017 à 17:03 / Répondre

    c’est étrange ce besoin de vouloir à tout prix mettre les gens dans des cases puis les extrémiser.

    Il y aurait un pb « d’ultra cathos ». Mais combien d’ultra bouffeurs de curés, d’ultra gaucho a t’on supporté depuis 1981 sans que personne ne s’en émeuve ?

    Un bien pensance imposerait elle que « ultra bouffeur de curé soit normal » tandis que catho serait condamnable ?

    Décidément la bien pensance a vraiment été inventée pour permettre aux imbéciles de l’ouvrir et obliger les gens de bons sens à la fermer.

    • 8
      Lionel MAINE 21 avril 2017 à 19:15 / Répondre

      Bon sens commun, bien sûr !

      • 18
        NEGRIER 22 avril 2017 à 13:38 / Répondre

        « Le bon sens véritable est bien différent du sens commun avec lequel on a la fâcheuse habitude de le confondre ».

        René GUENON, Symboles de la science sacrée LVII

        • 19
          Bandit 22 avril 2017 à 17:24 / Répondre

          « Le bon sens est la chose au monde la mieux répartie car personne ne se plaint d’en n’avoir point assez »
          R Descartes.

    • 9
      lazare-lag 21 avril 2017 à 19:22 / Répondre

      Un problème « d’ultra cathos », il y a (présent. Et non pas il y aurait (conditionnel).
      Et le dire, n’exonère en rien le fait qu’il y a (présent encore) aussi des ultras bouffeurs de curés. Et ceux là ne sont pas tous des ultras gauchos, loin de là. Rien n’est aussi manichéen, aussi simpliste.
      Nous avons à faire à deux fondamentalismes,à deux radicalisations (certes verbales) de nature totalement différente, mais tout totalement désagréable et qui mérite vigilance; les deux.
      Car les uns comme les autres ne se distinguent pas par une réelle tolérance. Ca se saurait.
      Et qui méritent l’un comme l’autre que l’on y pense au moment de se retirer dans un isoloir. L’isoloir est – ou devrait être – un cabinet de réflexion, être tout sauf un lieu où l’on prend des décisions irréfléchies et inconséquentes.
      Quand on disait au Général de Gaulle qu’il fallait faire la guerre aux cons, il répondait: « vaste programme ».
      De mon point de vue, se méfier autant des ultras cathos que des bouffeurs de curés, participe de ce vaste programme.
      Cela dit, et là je réagis plutôt aux derniers mots de Géplu, je ne suis pas forcément « rassuré » par le fait qu’il puisse y avoir des francs-maçons dans toute équipe gouvernementale.
      D’une part, à ce niveau là s’agit-il encore de frères (ou soeurs) encore vraiment impliqués en maçonnerie? Ou déjà des politiques depuis longtemps.
      D’autre part, Franc-Maçon n’a jamais été un label de bonne conduite comme homme politique.
      Quant à ultra-catho, j’aurai la charité (chrétienne?) de ne pas commenter davantage.
      Et quoiqu’il en soit depuis les propos de François Fillon de mercredi 19, il y a eu les évènements d’hier soir, 20 avril, sur les Champs Elysées.
      On est depuis passé à d’autres propos polémiques de certains candidats. Polémiques et désolants. Désolants quand ce n’est pas dangereux.
      Et certainement pas fraternels, si le mot Fraternité parle encore à l’oreille de certains de nos candidats à la présidentielle.

      • 11
        Géplu 21 avril 2017 à 19:40 / Répondre

        Je suis d’accord avec lazare-lag dans son appréciation des francs-maçons ministres, et j’aurai du être plus clair dans ma rédaction. Fort peu de ministres-maçons gardent, à ce niveau, des liens avec les loges de base, si tant est même qu’ils aient jamais réellement « pratiqué » régulièrement avant. Beaucoup trop de politiques francs-maçons ne le sont que pour l’affichage… Mais pas tous, heureusement. 🙂

      • 12
        Reco et c'est Frère 21 avril 2017 à 20:40 / Répondre

        Il y avait une virgule entre ultra catho et ultra gaucho.

        C’est fou ce que les donneurs donneurs de leçons voient de simplisme chez les autres…

        Tandis qu’affirmer, péremptoire, qu’il y a un pb « ultra catho » et même « sensibilité très catho issue de la Manif pour tous », ça ce n’est ni simpliste ni manichéen…

        Réduire, extrémiser, créer des polémiques permanentes d’arrières cour, un doigt vengeur toujours pointé vers ceux qui ne sont in-fine pas bien dangereux…, Etre Charlie, mais uniquement si la foule protège et encadré par des forces de l’ordre (qu’on n’hésite pas à dézinguer après du reste)…, Forcer au silence à coup de bien pensance…, ne se pourrait il pas qu’à force cela ait plus que contribué à la situation dans laquelle nous nous trouvons ? et probablement bien plus que quelques culs bénis… Mais c’est tellement plus facile de s’en prendre à ceux là qu’à un groupe de barbus qui eux ne se contentent pas de phrases… Pourquoi personne ne va leur dire en face qu’il sont simplistes et manichéens d’ailleurs ?

        • 15
          Brumaire 22 avril 2017 à 09:48 / Répondre

          Il y a un vrai problème d’ultras cathos, et il ne date pas de maintenant. Il y a eu un problème d' »ultras-bouffeurs de curés », mais, comme les curés sont de moins en moins nombreux, il n’y a plus trop de quoi « bouffer ». Regardez donc la société que prépareraient les ultras cathos,si bien-pensants, particulièrement intolérants, pourchasseurs de maçons, de gays, va-t-en-guerre contre tout ce qui n’est pas eux. « Sens commun » est-il si éloigné de Mme Nièce?
          Un franc-maçon doit être tolérant, mais ni aveugle, ni laxiste.
          Courage à tous demain!

        • 16
          Désap. 22 avril 2017 à 10:38 / Répondre

          :))) pas mal !
          je partage bien le raisonnement de Reco et c’est Frère,
          car en effet et tout bien considéré, ultra-catho ou pas, manif pour tous ou pas, et mieux encore : Civitas ou pas ! la loi « mariage pour tous » est passée à l’Assemblée et aucun de ceux que certains cherchent à stigmatiser n’a posé un bombe ou tiré dans la foule.
          Voilà ce qu’est la démocratie, chers ultra-bien-pensants ! plus prompts à trouver des excuses « coloniales » aux barbus qu’à accepter que chacun s’exprime dans le cadre et dans le respect de la République.

    • 14
      lazare-lag 22 avril 2017 à 08:19 / Répondre

      On parle ici des « ultras cathos », puis on vient nous opposer les « ultra-bouffeurs de curés » et autres « ultra- gauchos ».
      Comme si le fait de parler d’autres ultras, d’en face ou d’ailleurs, blanchissait les premiers de tout reproche.
      Puis, comme ce n’était pas suffisant, on vient maintenant nous parler des « groupes de barbus qui ne se contentent pas de phrases ».
      Bien évidemment que les « barbus »(sic) ne recueillent pas davantage notre estime, mais ce n’est pas en parlant de ceux-là que l’on va parvenir à exonérer de reproches les radicaux, rigides et intolérants « ultra-cathos ».
      Ce n’est pas le fait d’être catholique qui pose problème en soi, ce sont les dérives de certains activistes, leur intransigeance, leur rigidité, leur intolérance.
      Et leur volonté d’imposer des règles à leur entourage et à l’ensemble d’une société.
      Et malheureusement souvent la religion entraîne de telles dérives sociétales. Finalement, ce n’est pas tant la religion qui pose problème, ce sont les hommes qui la servent et qui glissent dans un fanatisme intolérant et intolérable.
      Et de ce point de vue, il m’est donc extrêmement difficile de considérer que des ultras-cathos ne seraient, je cite, « in-fine pas bien dangereux ».
      Des confits en dévotion qui vont à la messe tous les dimanches et se comportent de manière peu respectable avec leur propre famille, les autres jours de la semaine, merci, mais je connais.
      Et ils ne font pas que des phrases non plus, même s’ils ne prennent plus les armes, au sens premier de ce terme.

  • 5
    SEVIN Pierre 21 avril 2017 à 10:47 / Répondre

    Mensonges et reniements… ce fut manifeste… Corruption…peut-être…Mise à profit et rente de situation, certes…
    Mais, Etre Franc-Maçon n’est pas synonyme de « Brevet de Bonne Conduite »…
    François F. n’est probablement pas F.M.
    Mais d’aucun(e)s qui le sont …nous desservent parfois !
    …Il y a plusieurs demeures dans la maison de « mon Père » (de mon Frère…)
    Signé : un athée résolu –

  • 4
    EQUERRE83 21 avril 2017 à 09:57 / Répondre

    mes chers freres

    une question se pose:
    elisons nous une personnalite morale ou un president de la republique????
    Allons nous voter pour un programme ou pas???
    EH mes freres et la presomption d innocence????
    CORDIALEMENT

    • 17
      Bandit 22 avril 2017 à 11:40 / Répondre

      Depuis que je vote ( je rentre dans ma 74° année) Je n’ai jamais vu un candidat tenir son programme.
      La présomption: jugement fondé non sur des preuves mais sur des indices, sur ce qui est probable sans être certain.
      Donc on peut le dire sur l’innocence comme sur la culpabilité.

  • 3
    Couderq 21 avril 2017 à 09:54 / Répondre

    Encore faudrait-il le choisir dans une obédience qui ne soit pas de gauche et compatible Gadlu.
    Koffi

  • 2
    viking l'athée 21 avril 2017 à 09:34 / Répondre

    Et combien de membres de l’opus dei, genre Poisson ?

  • 1
    Blazing Star 21 avril 2017 à 09:09 / Répondre

    Moi je veux bien être ministre, je parlerai beaucoup mais ne ferai rien, je serai un bon ministre normal.
    Je proposerai François F à ma Loge témoignant d’un bon sens commun et en remerciement il m’achètera deux beaux costumes.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Signaler un contenu abusif
3654e5cb552beff5b78674ed90fa34c3KKKKKKKKKKKKKKKKKKKKK