FMM 57

Franc-Maçonnerie Magazine de l’été 2017 est paru

Par Géplu dans Dans la presse

Le numéro 57 de la revue Franc-Maçonnerie Magazine, juillet/août 2017 est paru.

Son dossier  : « La franc-maçonnerie dans la bande dessinée » est de saison. Comme le dit Jean-Marc Vésinet dans son éditorial, Cet été nous vous proposons un voyage dans le neuvième art : l’univers de la bande dessinée semble avoir trouvé dans la franc-maçonnerie une source inépuisable d’inspiration. Le dossier, rédigé par Dominique Alain Freymond, s’intéresse bien sûr à Tintin, mais aussi à Didier Convard, Hugo Pratt, et quelques autres…

Et ce dossier est suivi d’une enquête approfondie de Bernard Portevin sur les voyages alchimiques d’Hergé. Hergé qui déclarait en 1977 Je crois qu’il y a moyen, à propos de Tintin, d’aller plus loin qu’on ne l’a fait jusqu’à présent. Vous savez, et je parle de cela avec un réel détachement, quand une chose comme celle-là a du succès pendant si longtemps, c’est qu’il y a une raison.

À noter aussi un très bel article de Jean-Moïse Braitberg sur les Chouans et les Vendéens dans la franc-maçonnerie : Quand les frères conbattaient la République.

Consultez le sommaire du numéro : SOMMAIRE N57

jeudi 06 juillet 2017 5 commentaires
  • 5
    Lorela 6 septembre 2017 à 14:12 / Répondre

    L’auteur de ce livre traite principalement d’alchimie métallique, qui semble bien avoir beaucoup intéressé Hergé (il avait manifestement des connaissances dans ce domaine) mais je vous accorde que ces chemins mènent in fine au même but. Il y a des différences mais il y a indéniablement convergence…

  • 3
    Lorela 5 septembre 2017 à 14:34 / Répondre

    L’article de Bertrand Portevin « Les voyages alchimiques d’Hergé » est certes intéressant, du moins pour ceux qui ne connaissent pas encore les livres de Bertrand Portevin, mais le titre n’est pas vraiment adéquat car il est quasi exclusivement question dans cet article de franc-maçonnerie plutôt que d’alchimie proprement dite.

    A ce jour, l’étude la plus approfondie publiée sur Hergé et l’alchimie est « La clé alchimique de l’œuvre d’Hergé » d’Etienne Badot (la seconde édition, parue en 2016 aux Éditions de La Pierre philosophale, a été revue et notablement augmentée).

    • 4
      Désap. 5 septembre 2017 à 18:26 / Répondre

      Certes, et tout ceci est très juste ma TCS, ou mon TCF,
      mais … tout bien considéré, y a-t-il une différence, même de forme et ténue, entre Maçonnerie et Alchimie ?
      Trois voies Alchimiques :
      – humide : par les plantes et l’eau
      – sèche : ou métallique par le feu
      – royale : aucune opération physique, tout est symbolique et les oeuvres se passe sur l’opérateur.
      Il n’y a, à mon sens, rigoureusement aucune différence, la voie royale est bien la Maçonnerie.
      Bien Frat.

  • 2
    Farcis 8 juillet 2017 à 07:53 / Répondre

    Sur Tintin franc- maçon , le livre le plus complet reste certainement « la vie secrète d’Hergé »
    paru chez Dervy

  • 1
    ALJA 6 juillet 2017 à 15:20 / Répondre

    Au sujet de la bande dessinée et de la fm, on peut lire avec grand intérêt les ouvrages suivants :
    – Corto l’initié
    – La Venise de Hugo Pratt
    – Bd, imaginaire et franc-maçonnerie
    – Les arcanes du triangle secret
    ouvrages de Joel Gregogna aux éditions Dervy

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Signaler un contenu abusif
8685c86d6416e0c7d2b712a8e2471daf2222222