PVI 184

Points de vue initiatiques de Juin 2017

Par Géplu dans Edition

Le numéro de l’été 2017 de Points de vue initiatiques, la revue de la Grande Loge de France vient de sortir. Son dossier est consacré au thème Culture ou philosophie maçonnique ? Robert de Rosa le présente ainsi dans son Editorial :

On entend parfois que l’entrée en franc-maçonnerie demanderait un bagage intellectuel et des connaissances en philosophie qui éloigneraient des profanes intéressés… comme si, pour être accepté, il fallait afficher bac + x années !
Il faut tordre le cou à ce préjugé qui ne correspond nullement à la réalité des loges. Je connais des artisans du bâtiment ou des métiers de bouche qui sont devenus de bien meilleurs maçons que des érudits diplômés !  « Savoir beaucoup de choses n’apprend pas l’intelligence » disait déjà Héraclite. (…)
Comme Monsieur Jourdain faisait de la prose sans le savoir, le franc-maçon fait de la philosophie… au sens littéral du mot : philo-sophia, amour de la sagesse… une sorte de philosophie appliquée, comme les sciences appliquées, qui théorise une pratique, donc un comportement. La méthode ressemble à celle des écoles antiques : lycée d’Aristote, académie de Platon. Le discours, l’échange, le dialogue conduisent à une reformulation de la pensée qui se concrétise dans l’action, sans adhésion nécessaire et préalable à un système. C’est là où la franc-maçonnerie s’éloigne des constructions conceptuelles des philosophes, impressionnantes et, parfois, rebutantes. Peut-on penser qu’elle se réduit à une méthode sans présupposés philosophiques, sans valeurs incontournables que chaque maçon doit partager ?
C’est à cette question que tente de répondre le cahier thématique de ce numéro. (…)

Au sommaire de ce numéro :

Sur le thème :
Sapere aude par Jean-Pierre Louvet. Autour de la maxime de Kant, l’auteur propose un questionnement qui fait appel aux philosophes et, en même temps, souligne l’originalité de la démarche maçonnique…
Quelle égalité pour quelle identité ? par Christian Roblin. L’auteur distingue, dans l’histoire de la pensée et des institutions, entre liberté formelle et liberté matérielle, les différentes obédiences mettant plus ou moins l’accent sur l’une ou sur l’autre…
Un air de famille : celui du jeu par Frédéric-Pierre Isoz. Ce que la philosophie nous fait percevoir, la pratique initiatique nous le fait réaliser. Par le jeu de l’oralité, le rite nous permet de frotter en famille « le concept au sol rugueux du réel » et d’entrer dans le mystère de la vie…

Invités :
Philosophie de la maçonnerie – Discours de Rudolstadt par J. G. Fichte
Présentation et entretien avec Vincent Citot par Frédéric-Pierre Isoz et Robert de Rosa
La singularité et l’universalité par Pierre Pelle Le Croisa. Le franc-maçon comme tous les hommes est plongé dans le relatif. L’individualisme forcené semble la valeur dominante de la société. Il n’y a plus que des opinions particulières et contingentes…
Utilité du secret par Christophe Barathieu. Si le secret n’est jamais collectif, il participe de la quête de chacun. La méthode maçonnique est celle du dévoilement délicat d’une vérité individuelle et singulière…
La voie symbolique par Marc Guiguet. La voie symbolique et, singulièrement, le Rite Écossais Ancien et Accepté offrent une voie progressive et libératrice vers le Soi, ouvrant sur la Connaissance par l’intuition au-delà des formes sensibles…

Hors Thème :
L’absurde et le franc-maçon par Éric Catinaud. La gestion de l’absurde, cette « inquiétante étrangeté » (Freud) nous amène à la question incontournable du sens de la vie…
La Gnose maçonnique par Robert Ambelain. Ce texte de Robert Ambelain, franc-maçon et auteur prolixe, écrit en 1977 et recueilli dans les archives d’un frère de la Grande Loge de France qui l’avait connu, n’a rien perdu de son actualité…

Arrêt sur images : Raffaello Santi ou Sanzio, dit Raphaël
Histoire : Franc-maçonnerie écossaise et philosophie des Lumières par Jean-Pierre Thomas
Paroles d’initiés : Henri Tort-Nouguès par Alain Graesel
Échos d’Orients lointains : Le message de la Tradition par Thierry Maximin
L’air du temps : Hommage au grand Vehr-Mola Khan par Jean-François Pluviaud 

On peut commander Points de vues initiatiques à la Boutique en ligne de la GLDF

vendredi 14 juillet 2017 3 commentaires
  • 2
    Jean_de_Mazargues 14 juillet 2017 à 12:45 / Répondre

    La FM n’a pas pour vocation de « représenter » la société. Elle est par construction minoritaire et a-représentative. quant à certains, il n’est jamais trop tard pour combler des lacunes ou même son ignorance crasse en grec ou en latin.

    • 3
      lazare-lag 15 juillet 2017 à 10:57 / Répondre

      La Franc-Maçonnerie minoritaire et a-représentative par construction. Ce qui veut dire?
      Quant à l’ignorance en grec et latin, qualifiée ici de crasse, n’est-ce pas un peu sévère comme analyse et fort peu pédagogique?
      Je suis de ceux qui sont très ignorants ( crassement donc) du grec, avec un très léger vernis qui craquelle vite en latin, mais je crois que je me soigne un peu. Et le chaudron franc-maçon où nous croisons des frères de tous ordres, de tous horizons, plus quand même quelques lectures évidemment, m’aident beaucoup en la matière.
      Quand je viens à bout de certains mots, j’en suis à la fois satisfait et un peu peiné aussi. Une bien meilleure connaissance de latin ou grec aurait pu m’aider à gagner quinze ou vingt ans dans certaines compréhension de mots.
      Mais c’est ainsi, on ne peut tout savoir.
      Et cela dit,en toute fraternité, n’avons nous pas tous des lacunes à combler? Et des ignorances crasses en tel ou tel domaine?
      Plus j’avance en connaissance, plus l’étendue des domaines à combler me paraît grande.
      Car tant qu’on n’a pas soulevé un voile dans un domaine, par définition on ne peut pas non plus en évaluer l’ignorance qu’on en avait.
      De ce point de vue, à mon sens, la connaissance est donc école de modestie.

  • 1
    Mai 68 14 juillet 2017 à 10:58 / Répondre

    L’introduction me parait très démagogique : la mixité ( sans parler des femmes à la GLF! ) sociale des grandes obédiences me semble après plus de 40 ans de fréquentation hélas très déséquilibrée vers le « bas ».
    Mais cela peut s’expliquer par la tendance « très intellectuel fatigué » prise dans une majorité de Planches présentées en Tenue où il faut avoir fait du grec et du latin pour saisir le sens des mots et de la philosophie à haute dose pour émettre une idée valable …

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Signaler un contenu abusif
17d30b6f37d2c1a93dedc9b82abf2f8dLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLL