digiphone Bruxelles

à coups de marteau…

Par Géplu dans Divers

Selon une information fournie par Jiri Pragman sur sa page Facebook, « un individu véhément s’est vu refuser l’entrée de locaux maçonniques bruxellois ce 11 septembre. Il est allé chercher un marteau et s’est attaqué à l’interphone et au digicode. Ces locaux se trouvent à 250 mètres du lieu où un « soldat de l’Etat Islamique » s’est attaqué à 3 militaires le 26 août (il a été abattu). Faudra-t-il qu’on s’en prenne à l’un des leurs pour que les Maçons belges prennent la mesure du danger ? » conclut Jiri.

mercredi 13 septembre 2017 14 commentaires

Étiquettes : ,

  • 14
    Uilenspiegel 20 septembre 2017 à 15:34 / Répondre

    Il convient de se remémorer le meurtre commis au Musée juif de Bruxelles. On y entrait aussi comme dans un moulin. Mais personne n’a remarqué que les faits récents se sont produits le 11 septembre. Remember !

  • 12
    SSTTEEFF 16 septembre 2017 à 10:52 / Répondre

    Je suis également inquiet à chaque fois que j’entre ou sort d’un bâtiment abritant des temples …
    Mais que pourrions nous faire de plus ?
    Prévoir des gardes armés ? des triples voire même quadruples sas d’entrée ?
    Cette question n’es pas sarcastique, je me demande vraiment comment faire…
    Se réunir dans des lieux, à chaque fois, différents et improbables pour éviter toutes possibilités de préparations d’actes violents envers nos Soeurs et Frères ?
    Affaire à suivre…

  • 8
    Chicon 14 septembre 2017 à 17:52 / Répondre

    Si l’homme au bout du marteau n’a pas crié Allah Akbar c’est peut être un anti-francmaçon.
    Sinon, pour se promener dans la rue avec un marteau dans sa poche c’est que c’etait premedité , car on ne se ballade pas dans Bruxelles avec un marteau pour faire ses courses.
    D »abord Jiri, est-ce qu’il y a eu d’autres entrées d’immeubles a proximité d’abimées ?

    • 9
      Jiri Pragman 14 septembre 2017 à 18:46 / Répondre

      Il est allé se procurer un marteau après avoir été refoulé. Il a été refoulé parce qu’il voulait entrer dans les Temples et s’est emporté (en s’insurgeant contre le pouvoir des francs-maçons) lorsqu’on lui a signalé que les locaux n’étaient pas accessibles et qu’il pouvait visiter le Musée de la Franc-Maçonnerie. Si ce n’est pas de l’antimaçonnisme, je ne sais pas ce que c’est…

      La négation de l’antimaçonnisme par certains maçons confine à l’aveuglement. Et les réactions d’histrions ne sont pas vraiment adultes.

      • 10
        Chicon 15 septembre 2017 à 11:07 / Répondre

        Cela ressemble a un curieux forcené, un anti-maçon de circonstances. La prochaine fois faites le entrer au bar et s’il se calme montrez lui le temple.En lui disant que c’est un veinard car ce n’est pas encore la journée du patrimoine. Apres trois whisky, il vous dira ce qu’il reproche aux franc-maçons.

        • 11
          réboussié 16 septembre 2017 à 10:28 / Répondre

          in Whisky véritas ……..je comprends enfin la supériorité ……écossaise ancienne …..mais bon , ça marcherait peut être aussi avec du Calva …..on peut aussi écrire  » frappé-e-s , on va vous ouvrir …. » et on peut rire de tout , ça n’empêche nullement de réfléchir , puis d’agir en conséquence , mais du rire à l’action efficace ???

          • 13
            Chicon 16 septembre 2017 à 12:33 / Répondre

            Lui dire que s’il donne son marteau il pourra entrer. C’est le test determinant pour la suite.
            Et toujours le voir a trois: un devant qui parle et deux derriere pour l’attraper s’il leve le bras.
            J’ai déja eu affaire a des forcenés cela s’est bien passé pour le moment.
            Créer un sas a l’entrée du temple serait rassurant, avec une camera serait parfait et une sonnette pour faire le code une deuxieme fois.

  • 6
    jean Mabuse 14 septembre 2017 à 12:24 / Répondre

    La remarque de Jiri est aussi valable pour la France

  • 5
    Philippe 14 septembre 2017 à 08:57 / Répondre

    Connaissant les différents locaux maçonniques bruxellois, je me demande toujours quand y aura-t-il un accident… 🙁
    Je suis toujours inquiet pour mes Frères de Bruxelles et quand je m’y rend, je ne peux m’empêcher de regarder tout autour de moi en prenant le temps.
    Il ne faut pas céder à la peur mais tout de même, le risque est bien là et il est grand…
    Cette photo fait mal et peur à la fois.
    Vigilance,…

  • 3
    Jiri Pragman 13 septembre 2017 à 17:43 / Répondre

    Est-ce que tout prête à rire ?

    • 4
      Lionel MAINE 13 septembre 2017 à 18:07 / Répondre

      Affirmatif !!!

      • 7
        Julien 14 septembre 2017 à 16:18 / Répondre

        Moi, perso, les commentaires d’Emmanuel et Lionel Maine m’ont fait rire, mais de la a dire que tout prête à rire…

  • 1
    Emmanuel 13 septembre 2017 à 15:17 / Répondre

    Où est le mal? N’est-il pas dit « frappez et on vous ouvrira »…. ;-))))))

    • 2
      Lionel MAINE 13 septembre 2017 à 16:29 / Répondre

      De là à lui confier un maillet !!!

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Signaler un contenu abusif
8e2bb623b59e001e8772b1faeaca1b96OOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO