Charuel en Corse 031017

Philippe Charuel interviewé sur France 3 Corse

Par Géplu dans Divers

Le Grand Maître de la Grande Loge de France, Philippe Charuel, a donné une interview d’un quart d’heure au 20 heures de France 3 Corse « Via Stella » du 3 octobre. Interview suivie d’un « décryptage » d’une dizaine de minutes sur la franc-maçonnerie au ciné et en BD.

Au cours de cette interview où l’on apprend que Philippe Charuel est le Grand Maître « d’une des plus importantes obédiences initiatiques et spiritualistes françaises », le journaliste Philippe Martinetti lui demande : Sur quelles valeurs devient-on franc-maçon ? Réponse de Philippe Charuel, Le respect de l’autre, la volonté de s’améliorer, et l’idée que l’humanité doit aller progressivement vers son émancipation, précisant qu’il s’agit d’une démarche individuelle, mais qui n’a de sens que parce qu’elle se passe au sein du groupe qu’est la loge.

On apprend aussi qu’avec 8 loges de la GLDF pour 350 Frères, la Corse a le ratio francs-maçons/population le plus important de France, et que la franc-maçonnerie « à la française », d’échange et de débats, n’a jamais été autant attractive qu’aujourd’hui.

samedi 07 octobre 2017 8 commentaires
  • 5
    yasfaloth 9 octobre 2017 à 09:02 / Répondre

    Il faut surtout arrêter de répondre à « Diderot », qui fait une fixette et ne représente rien…

    • 7
      Diderot 9 octobre 2017 à 12:00 / Répondre

      PIN PON volà le pompier de service de la GLDF qui vient des étages de la rue Puteaux pour éteindre les incendies déclenchés par les GM de son obédience. Il n’a pas compris qu’à chaque fois qu’un dirigeant de la GL prend la parole il dit une sottise que les commentaires rectifient.Par exemple, dans cet entretien sur FR3 Corse Charuel fait une sortie nauséeuse sur l’avortement qui a même conduit à un malaise que les journalistes de télé ont souligné. Laisser entendre en 2017, que certaines femmes utilisent l’IVG pour confort dans leur vie sexuelle est nauséeux. Faire parler un mort, le GM Pierre Simon pour diffuser une philosophie réactionnaire digne de la MANIF POUR TOUS est nauséeux. Il faut écouter les propos du GM Charueldiffusés au grand public par You Tube.Quelle belle image de catho tradi livrée aux profanes !Merci PIN PON j’avais oublié d’évoquer cela et c’est donc réparé.

  • 3
    Lionel MAINE 8 octobre 2017 à 12:18 / Répondre

    En matière d’I.V.G, une réflexion du Grand Maître le révèle, personnellement, assez proche des conceptions de « l’avorton de dieu ».

  • 1
    Diderot 8 octobre 2017 à 10:35 / Répondre

    En Corse le GM Charuel a évité d’évoquer l’absence des athées dans son obédience comme il pouvait le faire précédemment. C’est donc notre cher Dupont (blogueur) et Dupont (Directeur de la Communication de la GLDF) qui s’y colle sur son blog. Vantant une future conférence publique de son Grand Maître il écrit ceci
    « Devenir Franc-Maçon aujourd’hui ? »
    Que vous soyez agnostique, en recherche, catholique, protestant, bouddhiste, musulman, juif ou autre, la Grande Loge de France ne vous demandera pas de renier ce que vous êtes, ce en quoi vous croyez, en rejoignant l’union fraternelle de ses membres »
    EXIT LES ATHÉES DE LA LISTE ! La GLDF ne pratique pas la mixité entre les croyants et les athées, pas plus qu’entre les Frères et les Soeurs, qu’entre les hommes, les vrais et les transexuels. En dehors de cela la GLDF est adogmatique et fraternelle.

    • 2
      Jules 8 octobre 2017 à 10:42 / Répondre

      Ben si, il y a « ou autre »…
      Mais le pied nickelé de la com a oublié de citer les macronistes (ou macroniens ?…) 🙂

    • 4
      Petitfrère 9 octobre 2017 à 00:59 / Répondre

      Diderot n’a probablement jamais, ou alors vraiment peu, visité d’ateliers de la GLDF… Il y a des athées qui d’ailleurs ne sont pas stupides ! On ne va revenir sans arrêt sur la non mixité : il y a des obédiences mixtes, des obédiences masculines et des obédiences féminines, où le problème ? C’est toujours sur la GLDF que cela retombe. Arrêtez de vous focaliser sur les paroles de Grands Maîtres et venez en loge.

      • 6
        Diderot 9 octobre 2017 à 10:22 / Répondre

        Cher PETITFRÈRE il y , et je le sais parfaitement, des athées au sein de loges de la GLDF. Mais ils sont très minoritaires et sont de moins en moins à l’aise du fait de la dérive religieuse de l’obédience. Quand aux « paroles » des GM qui te représentent et qui sont tous membres du SC elles vont toutes dans le même sens de l’exclusion des athées. Le seul qui contrarie cela c’est le passsé GM Alain Gr qui se définit comme « non croyant ». Mais dans sa catégorie c’est un « poisson volant ». Je sais que cela existe mais ce n’est pas l’espèce la plus réoandue ! J’ai fait une estimation qui me conduit à dire qu’il y par an environ 1000 planches présentées en loge qui consistent à démontrer, en tortillant des genoux, que le GADLU est Dieu. Un membre de ton obédience m’a même dit avec vigueur que puisque dans un rituel du REEA il y avait la formule : « Ah Seigneur Mon D… » cela voulait dire que la GLDF était déiste. De GAULLE disait que « les français sont des veaux », mais il y a dans certaines obédiences dévots qui suivent le boucher!

        • 8
          yasfaloth 12 octobre 2017 à 20:59 / Répondre

          « J’ai fait une estimation qui me conduit à dire qu’il y par an environ 1000 planches présentées en loge qui consistent à démontrer, en tortillant des genoux, que le GADLU est Dieu. »
          .
          Ouarf ! 🙂 dire que j’avais laissé passer cela ! Non, sans blague : plus d’une planche par an et par loge ???
          .
          Pour un type de planche, qui, si on te suis, s’assimilerait à du prosélytisme religieux, et est donc très indésirable à la GLDF (et même interdites) ?
          .
          En fait tu ne nous connais absolument pas Diderot, pour sortir des énormités pareilles… sans rire, prend la peine d’aller visiter quelques ateliers, si tu es effectivement maçon, ce dont je commence à douter, tellement tu parais mal informé sur des éléments basiques de la vie maçonnique…

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Signaler un contenu abusif
bed1d51a425430f46e0b564e73bbe76dOOOOOOOOOOOOOOOOOO