Sceau de la GL-AMF

Des Frères de la GL-AMF veulent plus de liberté dans les visites

Par Géplu dans Divers

On le sait, les visites à la GL-AMF sont très encadrées par un texte appelé « Charte relative aux inter-visites », tant pour les Frères voulant visiter la GL-AMF, que pour les Frères de la GL-AMF voulant visiter d’autres obédiences. Voir à ce sujet l’interview d’Alain Juillet du 23 octobre 2016 dans laquelle il dit notamment : « Aujourd’hui seules sont autorisées les visites des obédiences reconnues par la GL-AMF, c’est-à-dire la GLDF et la GLTSO (…) ».

Il semblerait que quelques Frères et Loges acceptent de plus en plus mal cet encadrement, notamment les 10 Loges de la Réunion, qui viennent de signer une proposition de nouvelle Charte, beaucoup moins restrictive, et qui déclare en préambule que « L’objet de cette Charte est de favoriser l’ouverture de nos respectables Loges à l’ensemble des francs maçons, notamment de France, afin que puisse réellement se constituer au plus tôt une véritable Alliance maçonnique, au-delà des clivages obédientiels actuels ».

Un Frère réunionnais vient de nous envoyer ce document avec ce commentaire : Je suis d’une loge de l’ile de la Reunion appartenant à la GLAMF. Notre GM entend nous obliger à signer une charte des inter-visites que l’ensemble des loges de la Reunion considère comme liberticide et illégale. Nous avons proposé une contre charte et l’avons adressée à l’obédience, sans retour.
Nous considérons que ce que nous sommes, et donc notre pratique maçonnique n’a rien à craindre des visiteurs, pas plus que nous avons à craindre des visites externes. Nous n’avons pas quitté la GLNF (aussi respectable soit elle) pour faire la même chose. Il n’y a qu’une seule obédience reconnue en France par la GLUA, et la GLAMF n’en fait pas partie, et n’en fera jamais partie. Il est donc stupide de courir après une chimère, il faut se recentrer sur une vision universelle, symbolique et spiritualiste de la FM.

Les grandes différences entre les deux textes portent surtout sur l’admission des visiteurs.

Là où la Charte de la GL-AMF dit : C’est donc bien à la Loge et à son Maître de Loge, dans le respect d’une souveraineté précisée dans le texte du 11 avril 2016, qu’il appartient librement de définir les règles sur lesquelles se structure l’accueil des visiteurs (…) Il ne lui est en revanche pas possible de recevoir des frères appartenant à une Loge ne répondant pas aux valeurs et qualités d’une Franc-maçonnerie spirituelle et traditionnelle, telle que la définit notre Déclaration de Principes (…) En dérogeant à ces principes, il expose la Loge à sortir naturellement de la Grande Loge et ses officiers à la possibilité de suites disciplinaires. (…), les visiteurs devant en outre signer un document « d’engagement » dans lequel ils reconnaissent adhérer sans restriction aux principes de la fraternité maçonnique spirituelle et traditionnelle rappelés (la Déclaration de Principes), et affirmer solennellement leur croyance au Grand Architecte de l’Univers. La Déclaration de Principe reprenant grosso modo les premiers Landmarks de la Grande Loge Unie d’Angleterre, version 1989 (croyance en un « Etre Suprême » exprimée, au-delà des dimensions confessionnelles, sous le nom de Grand Architecte de l’Univers).

La Charte des réunionnais préfère : s’étendre aux loges d’autres obédiences dans la volonté de ne pas rester cloisonné dans une pratique unidimensionnelle de la Maçonnerie. (…) pour l’harmonie des travaux, le Vénérable Maître et les officiers de la Loge peuvent exiger des membres visiteurs issus d’une autre obédience qu’ils respectent les pratiques rituelles qui en découlent, cela sans néanmoins requérir de ceux-ci qu’ils y adhèrent totalement. (…) C’est pour cette raison également qu’il peut [le Vénérable Maître], avec l’accord de son collège d’officiers, accepter la présence d’un visiteur, de quelque Loge ou obédience qu’il soit, s’il estime que celui-ci peut contribuer à enrichir harmonieusement la réflexion symbolique ou la pratique spirituelle des membres de la Loge. Et de ce fait dans cette Charte un visiteur « de quelque Loge ou obédience qu’il soit », libéraux compris donc, n’a plus de document d’engagement à signer.

La Charte de la GL-AMF : CHARTE VISITE GLAMF
La contre proposition des Frères de la Réunion : CHARTE VISITE REUNION

dimanche 08 octobre 2017 85 commentaires

Étiquettes : ,

  • 74
    Motec 15 octobre 2017 à 15:15 / Répondre

    Je suis effaré par ces réactions. A croire que les impétrants ne lisent pas le texte des statuts qu’il s’engagent par serment à respecter. Trois possibilités: ils s’en balancent, ils ne les ont pas compris, leur parole ne les engage pas !!!!
    ce n’est pas l’objet sur lequel le serment est prêté qui importe mais l’honneur de la parole tenue. Si je suis au GO je jure sur les Constitutions de l’Obédience; si je suis à la GLNF, sur le Livre de la Loi Sacrée, la Bible. Qu’importe, je jure sur ce que je crois et c’est mon honneur d’homme, de futur Frère qui dépend de ce serment que personne m’oblige a prêter. Mon seul juge est ma conscience, à elle je ne peux rien dissimuler.
    Voila, à mon sens, mon obligation. J’ai toujours le droit de me retirer! Alors pourquoi perdre mon honneur?

    • 75
      yasfaloth 15 octobre 2017 à 16:52 / Répondre

      Il faut toujours relativiser, les « frères » (qu’ils en soient réellement, ou que ce soient de simples et innocents usurpateurs) qui s’expriment ici sont une infime minorités, beaucoup fréquentent les blogs depuis longtemps, parfois en lieu et place de leurs loges… la réalité de la vie maçonnique est, sauf périodes de crises, comme celle de la GLNF (pendant laquelle hélas beaucoup ont pris de mauvaises habitudes), heureusement infiniment plus apaisée et respectueuse de la parole donnée que ce qu’on peut lire ici !

  • 73
    Corinthien 15 octobre 2017 à 11:47 / Répondre

    Depuis des décennies j’entends parler de régularité ou irrégularité des obédiences. Depuis toujours je me pose la question : Quand arrêterons nous de regarder le doigt au lieu de regarder la lune. La Mac se vie de l’intérieur pour permettre de donner à l’extérieur. Je me sens Maçons quand mes FF me reconnaissent comme tel. Je me sens Maçon quand je vie selon des valeurs construites, soir après soir , en tenues. Je me sens Maçon, non en tant que régulier ou irrégulier mais quand je peux donner et recevoir. Les problèmes d’ego me dépassent et ne m intéressent pas. Je laisse la cordonite à ceux qui ne peuvent vivre sans. Comme le disait Rumi : « Hier j’étais intelligent et voulais changer le monde, aujourd’hui je suis sage et essaye de me changer moi-même »…

    • 79
      Oscar 17 octobre 2017 à 09:23 / Répondre

      Oui Corinthien, tu es Maçon quand tes F te reconnaissent comme tel… mais quand ces F qui te reconnaissent donc ne représentent que moins d’1/2% de la Maçonnerie répandue sur la surface de la terre et que les autres, + de 99,5% ne te reconnaissent pas, ça ne t’interpelle pas un peu.
      Attaquer sans cesse la Régularité quand on est minoritaire à ce point me parait un peu puéril.
      Ce ne serait pas mieux que tous les Maçons, qu’ils soient réguliers ou irréguliers travaillent sereinement dans leurs Obédiences sans pleurnicher et sans déblatérer sur les autres.
      Et il n’y a pas d’égo la-dedans!

      • 80
        Diderot 17 octobre 2017 à 11:13 / Répondre

        Cher Oscar,
        le npmbre ne fait pas la Vérité, surtout quand ce nombre est fait pour l’essentiel, de ce pays où des GL ne veulent pas d’homos dans les loges, de ce pays où les maçons « rÉguliers » ne font aucune démarche spirituelle mais uniquement de la « Charity », de ce pays de Trump où l’on trucide des innocents tous les jours selon une Tradition de la possession des armes venue des rénégats libérés des prisons hollandaises ayant conquis les terres des indiens,
        de ce pays sans morale et que n’envient aucuns maçpns « irrégulier » qui sont comme les habitants du Québec heureux de parler le français même s’ils sont ultra minotaires dans un continent où l’on parle anglais, espagno et portugais. Vive le Québec Libre ! Vive la FM libre !

        • 81
          Oscar 17 octobre 2017 à 16:50 / Répondre

          Cher Diderot,
          Évidement que le nombre ne fait pas la vérité et je n’ai d’ailleurs jamais rien dit de tel… simplement pour ce qui me concerne, en tant que maçon si je n’étais reconnu que par 1/2% de mes F., je me poserais quand même quelques questions et au moins je ne déblatérerais pas sur les 95% de ceux qui eux sont vraiment réguliers.
          Quant aux américains ton discours me semble quand même très largement exagéré.
          Le travail spirituel existe aussi là-bas!
          Et pour la FM, elle est libre la FM, elle est au moins libre de faire ce qu’elle veut au sein de chacune de ses Obédiences… sans que les autres viennent pleurnicher sur la non reconnaissance d’une régularité complètement fictive.
          Ça, c’est de la malhonnêteté intellectuelle

          • 82
            Diderot 17 octobre 2017 à 18:56 / Répondre

            À la télé il y a une émission qui s’intituel : on refait le match » t aprs chaque match de 90 mn des gens se font plaisir à refaire le match : et si l’OM n’avait pas raté le pénalty …Et si les sudistes avaient été plus nombreux, vous les nordistes vous auriez bien pris la pâtée. Ce fut pendant des MILLIERS de commentaires chez Thierry que membres « RÉGULIERS « et  » IRRÉGULIERS »on refait le match.C’est idiot. Tout a été réglé en 2014 et n’en parlons plus. Et bien non ça se poursuit sur ce blog.! Cela doit correspondre à un besoin. Il existe forcément un bon psy qui doit pouvoir accentuer la névrose de ces jouteurs.

            • 83
              Désap. 18 octobre 2017 à 09:06 /

              Rien n’est jamais définitif en Franc-maçonnerie, il ne s’agit pas de refaire le match, il ne s’agit pas d’un match, le temps n’est pas un paramètre maçonnique.
              Si tu ne sais pas cela, si tu ne comprends pas pourquoi, c’est que tu ne comprends pas grand chose cher Diderot,
              je commence à avoir les mêmes doutes que Yasfaloth à ton égard.

            • 84
              Oscar 18 octobre 2017 à 09:59 /

              N’oublie quand même pas que tu participes à cette redite du match!

            • 85
              cotisant 18 octobre 2017 à 17:25 /

              Cotisant

              a DIDEROT .
              la maçonnerie régulière et de tradition existe et demande l’adhésion a des règles , tout le monde les connais . on ne flagelle personne , ni on ne tue de Bébé dans un sacrifice rituélique c’est pareil chez vous . nous ne sommes pas dans des sectes !. perso si demain la GLNF ne me convenait plus , je partirai , je suppose que vous c’est pareil .!
              donc pourquoi ne pas se dire sans s’invectiver les uns les autres que les choix existent et c’est tant mieux , et que personne ne revendique d’être meilleur maçon que l’autre . l’histoire est ainsi faite que la maçonnerie « dite régulière » est représenté par la GLUA , on peut le contester , on en a le droit , mais c’est un fait Historique .

  • 72
    Diderot 13 octobre 2017 à 11:40 / Répondre

    En 2017 un homme ou une femme pouvant faire appel à une intelligence rationnelle, qui a par ailleurs des convictions de Fraternité universelle comme le retient la FM non dogmatique, doit en tant que Frère ou Soeur se rendre ou recevoir qui il veut. Une Loge SOUVERAINE doir faire de même sinon c’est la SOUMISSION au DOGME.
    La Loge Diderot de la GLSE I refusa de rejoindre la GLDF née en 1894 car elle considérait que cette obédience faisait référence à un certain GADLU considéré comme un symbole religieux. Il est vrai que les membres de la Loge Diderot étaient des Soeurs et des Frères Libres et humanistes , anarchistes pour certains, qui avaient reçu LOUISE MICHEL pour sa première planche, le lendemain de son initiation. C’est dire! Autre époque chez les maçons où l’on avaient le sens de la Liberté et le courage de ses convictions.
    Ainsi la Loge Diderot GLSE II, devenue « sauvage » disparaîtra en 1911. Aucun de ses membres ne rejoindra la GLDF! Celà ne retire en rien les qualités des Frères de cette obédience, qui À L’ÉPOQUE ,étaient des humanistes étudiant en loge les problémes de la société française. Autre temps, autres moeurs maçonniques !
    Pour le reste la discussion sur ce blog virant au sac à chicanes entre « plus réguliers que moi tu meurs » relève plus de joyeusetés de bac à sable que de FM.

  • 66
    Diderot 12 octobre 2017 à 19:53 / Répondre

    Des Frères de la GLNF SONT DES NOMADES. Ils ont quitté leur obédience pour former la GL-AMF. Puis ils ont « animés » pendant logtemps le blog de Thierry et comme ce blog est en quasi sommeil ils viennent sur ce blog. Avant ils faisaient le ping-pong avec les « réguliers  » et comme ces derniers ont suivi, le DUEL INFERNAL s’installe ici avec l’arrivée progressiv des invectives qui précèdent les insultes.
    Connaissez-vous l’action mortifère du LIERRE? Il s’installe à la base d’un arbre puis il grimpe en l’enserrant comme un boa. Une fois que le lierre atteint le sommet de l’arbre ce dernier meurt. Le lierre avance comme le fait une péniche : siencieusement, lentement tout en déplaçant du lourd. J’ai vu des troncs de lierre tueur qui étaient devenus après des années aussi gros que le tronc des arbres qui avaient perdu leurs feuilles pour l’éternité.

    • 67
      Désap. 12 octobre 2017 à 21:01 / Répondre

      C’est marrant, j’ai l’impression de lire la morgue de quelqu’un de bien connu … chez « Thierry ».
      Un commentaire sur les mérites de la coalition « russo-persane » en Syrie et nous serons fixés.
      😄😄😄

  • 63
    Lionel MAINE 12 octobre 2017 à 15:24 / Répondre

    Quant à moi, je me sens Franc-Maçon « séculier », qui n’aurait aucun problème à travailler avec ses homologues « réguliers », pour autant que la réciproque soit vraie !

    • 64
      Désap. 12 octobre 2017 à 19:08 / Répondre

      le problème n’est pas régulier ou pas,
      ça c’est bon pour Brumaire qui est très fière d’être irrégulière ou pour Oscar qui est très heureux d’être régulier.
      Le problème est l’isolement de 90% de la maçonnerie française.
      On ne peut pas s’en satisfaire,
      on ne peut pas dire « perfide Albion » et se dédouaner de toute responsabilité.
      On doit chercher le dialogue, il me semble que c’est ce qui caractérise un Maçon.
      Le plus méritant n’est pas celui qui reste dans sa tour d’ivoire, ça c’est facile, confortable et donné à tout le monde.
      Le plus méritant est celui qui cherche, qui provoque le dialogue, qui prend des risques.
      Le dialogue c’est accepté de se remettre en question et démontrer à l’autre qu’il ne peut en faire l’économie sauf à prétendre détenir la vérité.
      Si c’est pour vivre dans le confort intellectuel, ça n’a aucun intérêt parce que la Maçonnerie c’est l’inconfort intellectuel par excellence,
      le confort intellectuel c’est être dans les certitudes, et il est alors inutile de se faire initier parce qu’on ne comprendra rien parce que les certitudes c’est l’anti-thèse absolue de l’initiation.
      Bien Frat. à tous.

      • 71
        Brumaire 13 octobre 2017 à 10:17 / Répondre

        Le sujet, c’était bien les visites des Frères dans les loges de la GLAMF, non?
        On suppose qu’à la GLAMF, il existe un règlement de fonstionnement.
        Celui-ci est-il révisable régulièrement par les ateliers ? si oui, il reste aux Frères réunionnais à présenter une modification, laquelle, supposons toujours, sera (serait) mise aux suffrages des députés du Convent.
        Si le règlement -je n’ai pas dit la Règle- n’est pas révisable démocratiquement, s’il est imposé aux Frères sans discussion, il ne leur resterait plus qu’à appliquer le conseil que JP Chevènement a commenté de la sorte en 1991 lors de sa démission : quand on est ministre, soit on la ferme, soit on démissionne.
        Pour Desap : « être irrégulière », peu me chaut. Depuis 1893, la Maçonnerie a changé de visage, il serait temps qu’on s’en aperçoive.

  • 57
    Jules 12 octobre 2017 à 10:26 / Répondre

    God save the Queen et la GLUA !
    .
    qu’est-ce qu’il faut pas lire comme c…
    Ainsi, seuls seraient de vrais maçons ceux qui ont fait allégeance à la perfide Albion, dont beaucoup font mine de ne pas s’apercevoir que les fameux landmarks auxquels on leur demande d’adhérer sans discuter, alleluia, ne sont que des moyens de soumission, des marques de l’impérialisme que les anglais ont mis fin XIXe sur la FM pour asseoir leur mainmise lors de la phase d’expansion de l’empire britannique et la lutte d’alors avec les français du Grand Orient.
    Diverses raisons, aussi bien politiques qu’économiques ont fait que les anglais ont gagné cette petite guerre de suprématie maçonnique, mais la régularité qu’ils demandent, l’obéissance à leurs règles, n’a rien de supérieur à la maçonnerie du GODF, qui se prétend avec autant de légitimité « puissance maçonnique régulière », c’est à dire tout simplement qu’elle a ses propres règles. Les deux maçonneries, la libérale du GODF et la soi-disante spiritualiste des anglais (comme si la spiritualité n’était que là) sont tout aussi valables et légitimes, juste différentes.
    .
    Et les règles du GODF sont plus anciennes que celles de la GLUA, et certainement plus proches de celles des fondateurs de 1717. Pourtant le GO ne dit pas qu’en dehors de sa reconnaissance il n’y a pas de vraie maçonnerie…

    • 58
      PAPYGRINCHEUX 12 octobre 2017 à 10:50 / Répondre

      D’accord avec Jules.
      Une fois pour toute, et n’en déplaise à tous ceux qui ne sont pas « d’authentiques franc maçons » inféodés à l’Angleterre il faut admettre que seule la GLNF est régulière. / POINT BARRE.
      Cette « régularité » est auto-proclamée, auto-décernée, auto- tout ce que vous voudrez certes, c’est indéniable mais c’est comme çà. Elle n’a rien à voir avec la reconnaissance concédée par la GLUA à ses satellites.
      Et il n’y a même pas à discuter ou à tergiverser avec des arguties de chicaneurs: prenez en acte une fois pour toutes et laissez ces authentiques larbins se rengorger et se contempler le nombril.
      Pour ma part j’ai décidé unilatéralement, tout seul, à l’unanimité et en accord avec moi même, de les néantiser et de ne pas alimenter leurs délires en répondant à leurs diatribes.
      La seule question que je me pose est: « sont-ils réellement francs maçons? ».
      Et ma réponse: « je ne les reconnais comme tels que sous réserve de réciprocité affirmée » Autrement dit: » qu’ils aillent se faire voir ailleurs et ne me cassent plus les couilles avec leurs conneries: je n’en ai rien à cirer » et « ça m’en touche une sans faire bouger l’autre ».

      • 59
        michdu 12 octobre 2017 à 13:02 / Répondre

        Dernière intervention car la polémique me saoule un peu. Les termes directes de Papy ont le mérite d’être clairs et nets. Je les partage et bon vent à la GLNF

      • 65
        Oscar 12 octobre 2017 à 19:32 / Répondre

        Mais on ne te demande évidement pas de nous reconnaitre, Papy… tu es irrégulier.
        Nous, ce qui compte pour nous c’est d’être reconnus par nos Frères réguliers qui représentent 95% de la FM mondiale.
        Que les 5%, dont tu fais partie,qui restent ne nous reconnaissent pas tu avoueras que ce n’est pas un drame.
        Par exemple, 0% des FM du monde reconnaissent la GLAMF… et pour finir ce n’est pas vraiment un drame non plus,à partir du moment ou ses Frères acceptent leur statut de FM irréguliers et si ils ne passent pas leur vie à attaquer la régularité de façon un peu minable.

        • 68
          Désap. 12 octobre 2017 à 21:19 / Répondre

          Oscar voyons,
          pourquoi tant d’amertume ?
          En plus tu sais bien que les dirigeants de la Glamf sont absolument inoffensifs tant ils ont loupé d’occasions qui leur étaient servies sur des plateaux en or massif.
          Te rends-tu compte que les 5 GGLL de Bâle on écrit en janvier 2014 qu’elles considéraient la Glamf et la Glif régulières et qu’aucune des deux n’a eu l’idée d’exploiter une telle aubaine ?
          Des amateurs professionnels, pas de panique, ajouté à cela des irréguliers montés sur leurs ergots, la GLNF a de très beaux jours d’hégémonie régulière devant elle., t’as rien à craindre, promis.

          • 70
            Oscar 13 octobre 2017 à 08:36 / Répondre

            Hihihi… tu galège mon bon Désap… non seulement je n’ai aucune amertume mais je pense que c’est plutôt à la GLAMF qu’il y a de l’amertume, et qu’il y en a même beaucoup.
            Sinon pour nous, merci ça très bien… nous sommes quasiment 30 000 F et tangentons l’équilibre financier (ces deux choses seront réglées en décembre prochain) et surtout nous travaillons dans un climat retrouvé, lui depuis longtemps, complètement apaisé et serein.
            Après, je ne suis pas du tout d’accord avec ton analyse … les cinq de Bâle n’ont jamais reconnu la GLAMF… officiellement… et tu sais très bien qu’ils ne le pouvaient pas puisque,celle-ci est totalement irrégulière.
            Ils ne pouvaient pas non plus reconnaitre la GLDF qui est elle aussi complètement irrégulière.
            Et même si ilss l’avaient fait ils auraient été immédiatement dé-reconnus eux même et cela n’aurait donc rien apporté à la GLAMF, ni aux autres.
            Je sais que c’est ton leitmotiv de dire que la GLAMF aurait pu être reconnue, mais ce n’est pas le cas, elle n’a jamais eu la moindre chance de l’être.
            Sinon, je suis, et mes Frères également, complètement serein… nous n’avons aucune crainte… quels que soient vos dirigeants inoffensifs, moi je dirais un malhonnêtes.

  • 54
    Altec 12 octobre 2017 à 08:43 / Répondre

    OK ! ça va !
    En fait les Frères de la GL AMF font comme ils veulent, ceux de la Réunion …idem, les Loges ne sont elles pas souveraines ? Nous n’avons pas à nous en mêler (?) pour ceux qui ne sont pas membre de cette Obédience.
    Maintenant ce post continu dans un sens qui n’en a pas …les insultes et les règlements de compte devraient se régler plus discrètement ailleurs ; on voit bien que ceux qui ne sont pas d’accord ne le seront jamais.
    Enfin ce n’est que mon avis.

    • 56
      mascarin 12 octobre 2017 à 10:03 / Répondre

      Tout à fait!

  • 48
    Lionel MAINE 11 octobre 2017 à 18:11 / Répondre

    @Desap.
    Désolé, mais présenter la « Déclaration de Bâle » comme « tout sauf un appel à la reconnaissance par la G.L.U.A », ne tient pas la route ; je vous invite à relire le compte-rendu du Convent où elle nous a été présentée, c’était très clair.
    Les instigateurs du processus C.M.F n’avaient oublié qu’un léger détail , à savoir que le « relèvement » d’Hiram n’est, parfois, pas seulement … symbolique.

    • 49
      mascarin 11 octobre 2017 à 19:06 / Répondre

      Mes Fréres,
      Allons , allons! les crées de la GLAMF de la Réunion ne demandent pas tout ce pataquès. Nous voulons juste recevoir les frères que nous voulons, point à la ligne. Régularité ou pas , on s’en fout un peu!

    • 50
      Désap. 11 octobre 2017 à 19:30 / Répondre

      Je regrette, cher Lionel, mais une fois de plus c’est bien l’original qu’il faut lire et auquel il faut se fier, en l’occurrence la « Déclaration de Bâle » du 10 juin 2012, et non à l’interprétation qu’il en fut faite.
      .
      A l’appui de ce que j’affirme, il y a la « Déclaration de Berlin » du 23 juillet 2014 qui stipule, un mois après la reconnaissance de la GLNF par la GLUA, que les 5 GGLL de Bâle « considèrent à présent le paysage maçonnique français comme étant de facto un territoire « à partager » par toutes les parties concernées ».
      .
      C’est on ne peut plus clair, ce qui n’avait pas manqué de faire hurler la GLNF.
      D’ailleurs les 5 GGLL de Bâle ne reconnaitront la GLNF qu’une fois ledit processus de Bâle définitivement enterré, c’est à dire une année après la reconnaissance GLUA.

      • 76
        Oscar 15 octobre 2017 à 21:36 / Répondre

        les 5 GGLL de Bâle disent donc le 5 juillet 2014 qu’ils « considèrent à présent le paysage maçonnique français comme étant de facto un territoire « à partager » par toutes les parties concernées »… oui, mais uniquement selon eux… 5 petites GL européennes sur plus de 160 à travers le monde à cette époque… qui n’avaient aucun pouvoir de reconnaitre qui que se soit sauf à devenir immédiatement irrégulières elles aussi…
        Et comme ils n’ont de plus jamais été suivis par personne dans cette aventure ridicule ils ont compris qu’ils faisaient fausse route, ils n’ont donc jamais reconnu ni la GLAMF, ni la GLDF, ni la GLIF et pas non plus la CMF avant de reconnaitre la GLNF quelques mois plus tard.

        • 77
          Désap. 15 octobre 2017 à 22:35 / Répondre

          Si réécrire l’Histoire flatte ta subjectivité, mon cher Oscar grand bien te fasse.
          Tu oublies néanmoins le dernier courrier des 5 GGLL, petites ben voyons ! comme si Alpina et les GGLL unies d’Allemagne pouvaient être considérées comme petites, même et surtout pas par la GLUA,
          tu oublies donc le courrier de la GLRB de novembre 2014 qui demande une réponse définitive à la GLDF s’agissant des intervisites, ceci pour acter la reconnaissance de la CMF.
          Je n’ai rien à défendre ni à perdre, la GLAMF ne sera jamais reconnue par les 5 ni par la GLUA et ne souhaite pas être reconnue par la GLNF, ainsi l’objectivité non seulement ne m’inquiète pas, mais c’est de plus le seul plan de réflexion et d’analyse qui soit, et probant et intéressant.
          J’ai tous les documents, les mots, qu’ils soient en Français, en Allemand, en Autrichien ou en Anglais ont un sens et le même dans les 4 langues, j’ai de plus très précisemment suivi le dossier,
          je te laisse donc à la légende bien connue diffusée par la GLNF que tu rapportes très fidèlement et qui, pour la petite histoire, ne fût reconnue par les 5 GGLL qu’à une, maximum deux, voix de majorité au sein de leur Conseil respectif, ce, non pas quelques mois, mais un an après la GLUA.
          P/S : à lire Fidéle d’Amour qui fait un article de remerciements aux anciens de Ar Vreur, les félicitants également de la création de leur loge mixte,
          à mourir de rire !

          • 78
            Oscar 16 octobre 2017 à 09:00 / Répondre

            Arhhhh mon bon Désap,
            Le jour ou tu comprendras ou plutôt que tu ne fera plus semblant de ne pas comprendre que les « cinq » ne pouvaient pas vous reconnaitre, tu auras fait un grand pas en avant.
            Tu ne comprends donc pas que c’est toi qui réécris l’histoire au gré de tes phantasmes perdus.;-)
            Tu dis toi-même que la GLAMF est irrégulière, alors comment veux-tu que 5 GL R&R veuillent la reconnaitre.:-)
            PS: Sache que nous sommes maintenant au mieux avec les « cinq » et leur dirigeants qui sont très souvent en France, qui sont toujours tous présents à notre Grande Tenue des mois de décembre et souvent en visites de Loges chez nous.
            Par exemple, Mascherpa (votre ancien ami) est venu nous visiter dans ma Loge mère il y a quelques mois, avec JPS à l’occasion d’une initiation!

  • 46
    Lionel MAINE 11 octobre 2017 à 17:17 / Répondre

    Brumaire … 18° ???

    • 51
      Brumaire 11 octobre 2017 à 19:55 / Répondre

      Lionel, tu peux encore en ajouter… mais ce n’est pas là l’important.

  • 36
    lanterne 11 octobre 2017 à 11:30 / Répondre

    La régularité anglaise ? à quoi ça sert objectivement, matériellement, opératoirement dans la vie spirituelle maçonnique ?
    .
    D’un point de vue très pragmatique, la réponse est sans appel : à rien
    D’un point de vue politique et matériel : à des intérêts profanes – ou à pouvoir voyager éventuellement (très minoritaire)
    .
    Aucun maçon ne peut faire la démonstration qu’être régulier puisse apporter une plus-value dans la vie spirituelle du maçon, cela ne rend le maçon ni meilleur ni apte à faire souffler l’esprit mieux que les autres. Cela ne fait pas de lui un meilleur « initité » non plus. En conséquence il faut se demander, quelle est la fonction réelle de la régularité anglaise dans la vie du maçon ?
    .
    En fait, elle n’a d’intérêt que pour la dimension profane incompressible de la vie maçonnique. Elle constitue une convention qui permet de se sentir au-dessus des autres sans se l’avouer bien-entendu. Elle permet de penser que nous avons quelque chose que les autres n’ont pas. Et peut importe si c’est bidon, se sentir différent et mieux que les autres est vrai but, et si nous sommes plusieurs à le penser alors cela devient presque vrai….entre nous en tout cas. En fait il s’agit de l’antithèse de l’universalisme puisque ses ressorts sont très exactement ceux du tribalisme, cherchez l’erreur. L’universalisme devient un mot désignant uniquement la catégorie d’humain partageant ces règles là. les autres sont maçons aussi bien-sûr, mais pas assez pour leur parler.
    .
    En dehors de l’aquarium où je me trouve, cette question de la régularité anglaise est assez drôle à observer. Pour vous donner une idée, elle pourrait générer un sentiment assez étrange, mélange de moquerie et de pitié bienveillante, un peut comme lorsqu’on regarde un hamster courir pour rien dans sa roue, on sait que ça sert à rien mais c’est comme ça, faut qu’il coure. Pourtant, le jour du grand départ, il y a peu de chance qu’on nous demande si on a été régulier à la GLNF, ou si au contraire on a été membre du G.O ou de la GLDF ou xxx (choisir son obédience irrégulière). Par contre, il est « possible » que notre parcours initiatique, réellement accompli, puisse nous conduire à vivre notre fin d’une manière différente, quelle que soit, en fonction de nos croyances, la façon dont on envisage cette fin.
    .
    Autrement dit, la régularité anglaise alimente un sentiment puéril qui devient l’instrument subtil de la non-pensée, quelque chose qui empêche de grandir, de faire murîr son émotionnel et sa distance vis-à-vis des contingences, de reconnaître ce qui est accessoire de ce qui est essentiel, ce que provoque inévitablement le parcours initiatique authentiquement vécu, comme on peut l’observer objectivement dans toutes les traditions.
    .
    C’est grave docteur ? Eh bien mon cher monsieur, en conclusion c’est très simple : si vous avez assez de force pour maintenir une attitude d’introspection et que vous observiez dans vos propres propos et pensées que la régularité occupe plus d’espace que le parcours initiatique, alors sachez que vous êtes probablement un profane.
    .
    Là je sens que je vais en prendre pour mon grade (irrégulier)

    • 40
      Diderot 11 octobre 2017 à 14:06 / Répondre

      Merci
      Très clair et très clair-voyant

    • 42
      Luciole 11 octobre 2017 à 16:18 / Répondre

      J’approuve ce point de vue (post 36) qui rejoint le mien (c’est pour cela que je l’approuve bien sur). Toutes ces « querelles » ne font elles pas qu’amuser la galerie ?

    • 45
      Altec 11 octobre 2017 à 17:09 / Répondre

      Merci Lanterne pour cette expression claire et sincère.
      Personnellement je fut « régulier/reconnu » pendant 10 ans et depuis qq années je suis ailleurs…ai-je senti une différence ? oui ! Ailleurs je suis mieux sans aller dans le détail.
      La régularité/reconnaissance m’a t’elle servie à qq chose ? Personnellement …NON,
      je n’ai pas voyagé à l’étranger, j’étais donc en situation : la GLNF visite la GLNF.
      Bref sauf à dire « nous ont est reconnus » quoi d’autre? Mais si ça fait du bien …pourquoi pas.

  • 35
    Désap. 11 octobre 2017 à 09:58 / Répondre

    @ Brumaire
    Mais quelle « prétendue » régularité ?
    Vous mélangez tout en loge : politique, social, sociétal … et vous finissez pas ne parler que de deux choses : de politique et de fraternité, il suffit de vous lire.
    Vous parlez de politique pour démontrer que lorsqu’on est FM on est obligatoirement de gauche, quand ce n’est pas d’extrême gauche libertaire, et s’il n’en est pas ainsi on est un vulgaire facho, on pratique la « vieille maçonnerie », et donc ! on ne peut pas être FM.
    D’ailleurs, elle est excellente celle-là, il y a un bouquin à écrire sur toute l’aberration que représente cette idée selon laquelle il y aurait une « vieille maçonnerie », quelle farce ! bref …
    Vous parlez de fraternité, vous la mettez à toutes les sauces, vous en faites un truc tiédasse du genre « tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil », et ceci vous permet de cautionner qu’il faut en effet être de gauche sous peine de ne pouvoir être FM.
    Au delà des ces poncifs, assez marrant dans l’expression de super progressistes ou libertaires qui traitent très rapidement de « fachos » ou d’affreux « conservateurs » tout ceux qui ne partagent leurs idées, je me pose une question : à quel moment faites-vous de la Maçonnerie ?
    .
    @ mes FF. de la GLAMF,
    On est entrain de transformer notre GL en un truc sociétal, les revendications concernant l’abord en loge de sujets politiques ou sociétaux se font jour, la mixité aussi on commence à en parler, les intervisites sont débridées à la signature près d’un papelard sans aucune signification et maintenant même ce papelard commence à être remis en cause, etc, etc … bref, on devient un moulin où toute personne portant un tablier est admise, l’inverse de ce pourquoi nous avons toujours travaillé, l’inverse des serments que nous avons prêté.
    Vous avez raison mes BAAFF, ouvrons nos loges à des FF. qui n’ont strictement aucune considération pour nous ; encore une fois, il suffit de lire ce qu’il s’écrit ici et ailleurs sur la régularité et les réguliers.
    En ce qui me concerne, le prêchi-prêcha fraternel très peu pour moi, c’est un comble d’illusion sans aucune réalité, réservé par ceux qui le prêchent à ceux qui partagent strictement leur orientation.
    Orientation … si j’ose dire !

    • 41
      Brumaire 11 octobre 2017 à 15:23 / Répondre

      Desap, merci d’éviter les invectives et les insultes. Qui que nous soyons à nous exprimer ici, il semble que nous sommes tous, du moins à vous lire, des personnes qui sommes FM. Tu ne connais aucune de mes convictions, je ne suis pas en maçonnerie pour les y exprimer, ce n’est pas l’endroit.La politique se fait en dehors.
      Pour ta gouverne, je ne suis pas « gauchiste ». Je ne me shoote pas davantage aux vapeurs d’encens, surtout en maçonnerie.
      Quant à la « prétendue régularité », j’aurais mieux fait d’écrire « régularité auto-proclamée », c’eût été plus juste. Il y a 3 siècles, les traces de toute maçonnerie ancienne ont été soigneusement effacées par ceux qui se sont dits « réguliers », les seuls, les bons. Quand on se donne la peine d’avoir d’autres lectures que les « officielles », on trouve des choses intéressantes.
      Pour ce qui est de la fraternité, il me semble bien que la Maçonnerie a été fondée sur cet idéal, -entre autres-et que le travail en loge, puis à l’extérieur, doit permettre un progrès sensible, afin de faire en sorte d’essayer que ce monde soit plus vivable. A te lire, c’est la preuve qu’elle est toujours au stade embryonnaire.

      Au fait, c’est quoi, selon toi, « faire de la Maçonnerie »?
      La « régularité » fait-elle trouver la vérité avant tout le monde?
      Et merci à « Lanterne » pour remettre les choses à leur juste place!

      • 44
        Désap. 11 octobre 2017 à 17:07 / Répondre

        Brumaire,
        1/ Je n’ai fait usage d’aucune invective et encore moins d’insultes ou bien il faut me citer parce que je ne vois pas.
        J’ai en revanche remarqué que je fais partie de ceux qui te « gonflent les hélices », mais ça ce n’est ni de l’insulte ni de l’invective, n’est-ce-pas, c’est fraternel … surement.
        .
        2/ Qui a bien pu effacer les traces de toute maçonnerie ancienne il y a 3 siècle ?
        Pas Anderson toujours, dont les Constitutions de 1723 et 1738, à l’exception seule et unique de la liberté religieuse, ne sont que reprise à la virgule près des Anciens Devoirs, voire du Régius et du Cook, en d’autres termes il s’agissait pour les Maçons de 1723 de se soumettre à la discipline des Maçons opératifs.
        D’autre part le Duc de Sussex, dans son discours inaugural en 1813, se réfère à la « Pure et Ancienne Maçonnerie » pour définir ce que seront précisément les grades pratiqués par les membre de la GLUA.
        Si je puis me permettre et sans, ni invective, ni insulte, mieux vaut lire et étudier les documents originaux plutôt que de s’en remettre aux interprétations d’apprentis stars de librairies actuels qui racontent un peu tout et n’importe quoi, pourvu qu’ça marche et qu’ça s’vende !
        .
        3/ La Fraternité … systématique …
        mouais ………… il y a certaines choses que je lis sur les blogs et qui me confirment que si je considérais leurs auteurs comme des Frères … se serait vraiment à sens unique … mais j’ai un défaut, j’aime bien le partage.
        .
        4/ « Au fait, c’est quoi, selon toi, « faire de la Maçonnerie »? »
        C’est bien de poser la question, c’est déjà ça.
        .
        5/ La régularité ? C’est une discipline, la même depuis des siècles, celle suivie par le GODF jusqu’en 1877 …………
        jusqu’à ce qu’il en décide UNILATÉRALEMENT autrement !
        Bonjour le respect des autres Maçons de la planète et de l’universalité, n’est-ce-pas ?
        C’était vraiment un acte fraternel celui-là, un exemple !
        .
        Pour finir, Lanterne ne remet rien à sa place, encore moins justement ; il ne fait que reprendre toujours le même discours qui voudrait faire accepter que l’on changeât un point fondamental sans même ouvrir la moindre concertation, parce que c’est très exactement ce qu’il s’est passé en 1877.
        Ce n’est même pas condescendant, c’est pire, c’est irrespectueux.

        • 52
          Brumaire 11 octobre 2017 à 22:01 / Répondre

          Desap, c’est pénible de lire toujours les mêmes antiennes à propos de tout ce qui n’est pas, selon vous, « régulier »: c’est ça qui est « gonflant ». Vous avez choisi votre route, mais ne dénigrez pas les autres. Les membres des obédiences, ou Ordres dits libéraux, portent, oui, un tablier, et pour moi plus particulièrement, pas forcément de cuisine. Ils, elles y font souvent honneur, qu’ils soient d’affreux gauchistes ou des libertaires, ce qui semblent te gêner. Les très nombreux Frères et Sœurs que je connais dans mon Ordre ne font pas de politique en loge, pas davantage sur les parvis.
          Je ne suis pas au GODF, mais ses orientations, alors qu’il travaille à plusieurs rites, aussi respectables que ceux de la GLAMF ou de l’UGLA, regardent ses membres, et c’est assez heureux que la maçonnerie soit diverse. Même si on ne partage pas les dites orientations, cela prouve au moins que nous ne sommes pas ensectés.
          Lorsque je parle d’il y a 3 siècles, ce n’est pas 2 siècles, et je ne parle ni d’Anderson, ni des suivants, Sussex ou pas. C’est vrai qu’il faut bien chercher, ailleurs que chez les « apprentis stars », et ne pas se contenter des « textes sacrés » de la Maçonnerie « pure ». Trop de pureté rend suspect comme aurait dit La Rochefoucault un siècle plus tôt.
          Je repose la question : c’est quoi, selon toi, « faire de la maçonnerie » ? puisque, apparemment, nous n’en « faisons pas ». Peut-être préférons-nous la vivre ?

  • 33
    SEVIN Pierre 11 octobre 2017 à 00:07 / Répondre

    Les tétratrichotomes et les sodomiseurs de diptères ont encore frappé et s’en donnent à cœur joie !
    Universalité – Tolérance et LAÏCITE …où êtes-vous ?
    Franc-Maçonnerie…il y a des cédilles qui se perdent..!

    • 34
      Diderot 11 octobre 2017 à 08:50 / Répondre

      Cher Pierre
      ce n’est pas parce que tu fais assault de pédanterie, de cuistrerie et de mépris que tu participes au débat de façon constructive. Si nos discussions ne te plaisent pas et que tu préfères celles au bar-tabac de la Mairie tu peux y aller c’est ouvert tu y trouveras des pochtrons qui ont ta vulgarité

  • 32
    PAPYGRINCHEUX 10 octobre 2017 à 17:35 / Répondre

    « Les libertés ne se donnent pas, elles se prennent » (Kropotkine)

  • 24
    Diderot 10 octobre 2017 à 13:23 / Répondre

    Notre Frère 357 et plus A RAISON. On peut aller dans un lieu où se pratique une spiritualité différente de la sienne, respecter les codes de base du lieu sans trahir son âme.
    Voici 30 ans je visitais la Mosquée al-Aqsa. J’ai enlevé mes chaussures. Des militaires israeliens qui visitaient également la mosquée ont fait de même et ils avaient laissé leurs armes à l’extérieur , confiées à la garde d’un autre militaire. Si, athée, j’assiste à une cérémonie funèbre dans une église je ne récite pas les prières et avant que chacun se présente devant le cercueuil, le curé prend soni de dire qu’il y a totale liberté pour les non catholiques d’utiliser le goupillon comme ils veulent s’ils le veulent. Enfin si je vais assiter à un mariage dans une synagogue je vais porter un chapeau mais personne ne me demande de réciter les pr!ères. Il serait logique que les maçons respectent chez le visiteur:
    – qu’il ne vende pas son âme
    – qu’il conserve sa toale liberté de comportement quand des bases de spiritualité sont en jeu
    Et qu’il ne soit pas obligé de signer un ENGAGEMENT
    En d’autres termes on devrait attendre deS maçons qui s’affirment TOLÉRANTS qu’ils le soient autant que les juifs, les musulmans et les catholiques qui reçoivent les maçons et les autres dans leur lieu de culte sans exiger d’eux qu’ils deviennent apostats pour deux heures de temps. À cela les intégristes du Rite me répondront : ‘TOLÉRANCE ! mais il y a des maisons pour ça ! C’est à ce genre de propos qu’on les reconnaît !

  • 23
    Altec 10 octobre 2017 à 11:51 / Répondre

    Un visiteur dans une Loge d’un rite différent du sien ne peux pratiquer les Signes du rite visité, dans ce cas il ne fait que « singer » car les Signes n’ont pas de signification pour lui.
    Dans le cas ou la Loge visitée voudrait imposer ses Signes c’est elle qui n’est pas respectueuse de la diversité des pratiques.
    J’ai qq fois rencontré cette situation, lorsque des Signes ou pratiques me sont imposées je ne reste pas.

    • 30
      mascarin 10 octobre 2017 à 15:59 / Répondre

      Les loges de la réunion n’entendent rien imposer aux visiteurs sinon de respecter nos principes ( ce qui va de soi bien entendu) et ne cherchent pas non plus a imposer a quiconque de nos pratiques. La seule obligation, c’est de ne jamais parler de religion de politique ou des faits sociétaux. Les loges de la réunion veulent accueillir tous les hommes maçons de bonne volonté.

      • 31
        Altec 10 octobre 2017 à 16:16 / Répondre

        Cette obligation me convient puisque mon rite et ma Loge fonctionnent ainsi …donc aucun soucis sauf que la REUNION est un peu loin , dommage.

  • 18
    Diderot 9 octobre 2017 à 17:00 / Répondre

    De la charte des Frères de la Réunion j’ai lu ceci (voir ci-dessus)
    « C’est pour cette raison également qu’il peut [le Vénérable Maître], avec l’accord de son collège d’officiers, accepter la présence d’un visiteur, de quelque Loge ou obédience qu’il soit, s’il estime que celui-ci peut contribuer à enrichir harmonieusement la réflexion symbolique ou la pratique spirituelle des membres de la Loge. »
    C’est à la fois une ouverture à la tolérance et une démarche positive puisqu’elle vise « à enrichir harmonieusement la réflexion symbolique ou la pratique spirituelle des membres de la Loge ». En conclusion les Frères et Soeurs d’autres obédiences qui sont différents sont les bienvenus en toute logique. Si l’on ferme la porte à un « genre » différent et/ou au pratiquants d’autres rites, porteurs d’autres spiritualités on reste entre gens qui se ressemblent. Quand on ferme ainsi j’appelle cela une SECTE mais d’aucuns, hommes, théistes ou déistes peuvent considèrer que c’est de la maçonnerie! Alors c’est de la maçonnerie du vieux monde, figée dans des Traditions sacralisées pour l’éternité.
    Frères de la Réunion osez l’avenir, osez le présent , osez la tolérance !

    • 20
      mascarin 10 octobre 2017 à 05:38 / Répondre

      « Alors c’est de la maçonnerie du vieux monde, figée dans des Traditions sacralisées pour l’éternité »
      J’aime bien cette phrase, elle résume assez la situation. Mais après je ne jette pas la pierre a ceux qui sont partisans de cette maçonnerie. Aprés tout la boxe anglaise n’a jamais évoluée vers la boxe pieds-poings, ni le total fight, et on considère qu’il ne saurait en être autrement. Bref chacun sa maçonnerie et que chacun s’occupe de la sienne sans jeter l’opprobre sur les autres;

  • 14
    MICHDU 9 octobre 2017 à 11:20 / Répondre

    Nous ouvrons nos travaux au nom de la Franc Maçonnerie Universelle……Tout est dit.

    • 15
      Oscar 9 octobre 2017 à 14:28 / Répondre

      Vous ouvrez vos Travaux au nom de la FM Universelle Irrégulière.
      Et là, oui… tout est dit!

      • 16
        templum 9 octobre 2017 à 15:18 / Répondre

        …de plus, comme on dit quelque part: Universel c’est surtout le retour vers le Un..

      • 17
        mascarin 9 octobre 2017 à 16:23 / Répondre

        on peut très bien ouvrir au nom du GADLU et d’une FM universelle. Il n’y a aucune contradiction.Quand a savoir si c’est régulier ou pas, c’est le cadet de nos soucis, ce qui compte c’est notre démarche spiritualiste, symbolique , philosophique , bure tout ce qui conduit a sa progression.

        • 19
          Désap. 9 octobre 2017 à 17:01 / Répondre

          Mouais ……………………..
          sauf que c’est la Maçonnerie qu’il s’agit de pratiquer et non une interprétation …

      • 22
        Luciole 10 octobre 2017 à 11:43 / Répondre

        Quel mépris! en toute fraternité je suppose? Pas de honte?

        • 29
          luciole 10 octobre 2017 à 15:20 / Répondre

          Mon post numéro 22 était en réponse à Oscar, au post 15.
          Pardon de ne pas avoir précisé.

        • 37
          Oscar 11 octobre 2017 à 11:54 / Répondre

          Aucun mépris bien sur et donc aucune honte non plus… mais tu le sais très bien, Luciole!
          Par contre quand on est totalement irrégulier, il faut l’assumer et ne pas chercher à faire croire qu’on l’est.
          La GlAMF est complètement irrégulière… ce n’est pas une tare, c’est comme ça et ce n’est ni mieux ni moins bien que la régularité… c’est simplement différent.
          Le GO par exemple est lui aussi complètement irrégulier, l’assume parfaitement et vit en parfaite harmonie avec ses idées, sa politique et ses visées sociétales, sans pleurnicher sans cesse.
          Là ou cela devient grave, c’est quand la GLAMF irrégulière… puisqu’elle ne remplit qu’à peine la moitié des critères nécessaires pour être régulière… veut faire croire qu’elle l’est quand même.
          Ça, ce n’est pas possible et c’est même malhonnête!

          • 39
            yasfaloth 11 octobre 2017 à 13:45 / Répondre

            Toujours cet amalgame entre régularité et reconnaissance…
            .
            A moins que le principal critère de la « régularité » serait d’être reconnu ? 🙂

            • 43
              Luciole 11 octobre 2017 à 16:26 /

              C’est exactement ça Yasfa,tu résumes parfaitement.
              On devrait proscrire le mot « Régularité », chacun est régulier à ses propres yeux.

            • 47
              Désap. 11 octobre 2017 à 17:28 /

              Il y avait un excellent moyen de montrer l’abus de cet amalgame régularité / reconnaissance.
              Il s’appelait Appel de Bâle.
              Qui justement était tout sauf une reconnaissance de la GLUA et c’était là tout son sens.
              La GLDF l’a torpillé, par crainte d’une scission, d’avec des Ar Vreur, qui maintenant font loge ailleurs.
              Sans commentaire.

            • 53
              Oscar 12 octobre 2017 à 00:13 /

              A Yasfaloth et Luciole!

              « Êtes-vous Franc-Maçon?
              Mes Frères me reconnaissent comme tel »

              Parce que affirmer unilatéralement que l’on est Franc-Maçon, ça ne veut rien dire… il n’y a que les autres Franc-Maçons qui peuvent confirmer que tu l’es vraiment.
              C’est pour cela qu’il n’y a aucun amalgame entre la Régularité et la Reconnaissance… le Reconnaissance c’est bien la Reconnaissance de la Régularité d’une GL par les autres Franc-Maçons réguliers (environs 95% de la FM mondiale).
              La GLAMF n’est pas irrégulière parce qu’elle n’est pas reconnue… c’est tout le contraire… elle n’est pas reconnue parce qu’elle est irrégulière.

            • 55
              mascarin 12 octobre 2017 à 09:59 /

              Cher oscar,
              Merci d’éclairer ma lanterne. Je croyais naïvement être franc maçon, parce que les frères de la GLAMF me reconnaissent comme tel. Donc comme la GLAMF est irrégulière je ne suis pas un vrai maçon.
              Mine alors!! Bon ben je vais rendre mon tablier, et sonner à la porte de la GLNF.

            • 60
              Oscar 12 octobre 2017 à 13:55 /

              Ce n’est pas que tu n’es pas un vrai Maçon, Mascarin… Tu es un vrai Maçon mais irrégulier.
              Tu travailles sur une voix parallèle à la Maçonnerie régulière!
              Et tu travailles probablement aussi bien que nous, et peut-être même mieux, mais tu ne reconnais pas les Basic Principles et donc tu n’es pas régulier.
              Mais est-ce si important que ça?
              Être régulier ce n’est pas mieux ou moins bien qu’être irrégulier!
              Encore une fois, faites comme le GO qui est complètement irrégulier, qui se trouve très bien ainsi, qui vit sa vie tranquillement et qui ne la passe pas à déblatérer sur la GLNF, ou a chercher à dire que même si il ne respecte pas les BP il est quand même régulier.
              Pour ce qui me concerne, je ne passe pas la mienne à dire du mal de la GLAMF… je réponds simplement aux outrances d’affirmation de pseudo régularité.

            • 62
              Oscar 12 octobre 2017 à 14:06 /

              Je pourrais dire aussi aux deuxième paragraphe, afin que tu n’interprète pas mes propos dans un mauvais sens:
              « Nous travaillons sur deux voies parallèles, l’une régulière et l’autre irrégulière ».

            • 69
              boaz46 12 octobre 2017 à 21:20 /

              yasfaloth
              toujours cette volonté de séparer la reconnaissance et la régularité !
              c’est les deux côtés d’une même pièce

      • 27
        Tartuf_rit 10 octobre 2017 à 13:50 / Répondre

        A ta,place je ne,serai pas fier et même honteux d’appartenir à une Secte qui a rejetés au lendemain de la Grande Guerre les estropiés car non entiers quelle humanité chapeau les anglais.

      • 28
        Brumaire 10 octobre 2017 à 15:04 / Répondre

        Et si la FM se veut universelle, elle n’a pas besoin d’un adjectif supplémentaire.
        Si j’ose m’exprimer vulgairement,vous nous gonflez les hélices avec votre prétendue régularité.

        • 38
          Oscar 11 octobre 2017 à 12:11 / Répondre

          Mouais… demain tu vas créer une Association loi de 1901, tu vas l’appeler Grande Loge Universelle Mondiale, tu vas piquer des rituels sur Internet… et tu vas considérer que tu fais partie de la FM universelle.
          Tu vois ça sert à ça la Reconnaissance de la régularité… à éliminer les Pinocchio de ce genre.

  • 8
    Jean_de_Mazargues 8 octobre 2017 à 21:54 / Répondre

    Cela existe encore, la GLAMF ?

  • 6
    Altec 8 octobre 2017 à 19:21 / Répondre

    @Luciole,
    Je cite:
    « A partir du moment ou les visiteurs, et c’est bien normal, s’engagent à suivre le Rituel de la loge qu’ils visitent »

    Que faut il comprendre ? Suivre le Rituel, bien sur on visite pour ça (?) Suivre le Rituel ! si on pratique un Rite différent avec des Signes différents, que faire ? Personnellement je ne pratique que les Signes de mon Rite et il en est de même pour les visiteurs de ma Loge il conserves leurs Signes et …comme moi ils suivent le Rituel.

    • 9
      Petitfrère 9 octobre 2017 à 01:05 / Répondre

      En général, j’ai pu constater que les FF et SS loges qui me reçoivent sont compréhensifs si je ne maîtrise pas tout de leur rituel en cas de rite différent du REAA. Pas de quoi en faire un fromage.

    • 10
      MASCARIN 9 octobre 2017 à 04:12 / Répondre

      Ce qui est écrit c’est que les visiteurs s’engagent à respecter les pratiques rituelles, sans leur demander d’y adhérer. Ainsi les travaux sont ouverts à la gloire du GADLU; si quelqu’un n’y adhère pas libre a lui, mais il ne pourra lancer un « à bas la calotte ».

      • 11
        Petitfrère 9 octobre 2017 à 09:03 / Répondre

        Tout à fait d’accord.

      • 13
        Luciole 9 octobre 2017 à 10:49 / Répondre

        @Petitfrère et Mascarin
        Merci d’avoir bien compris mon intervention.
        Si je suis invité à participer à un concert avec un orchestre j’essaie de jouer le mieux possible l’oeuvre au programme,je ne fais pas de démonstration d’un autre morceau et je pense aider la musique qui nous réunit.

    • 21
      357plus 10 octobre 2017 à 11:08 / Répondre

      Il y a une confusion qu’il me semble nécessaire d’éclaircir : les visiteurs n’ont pas « à suivre le rituel » pratiqué par la loge qu’ils visitent. Au contraire, ils doivent seulement respecter la loge visitée et il est important qu’ils soient « eux mêmes » dans leurs propres rites. Je vois mal un F d’Emulation, du Français etc s’empêtrer dans une pratique qu’il ne connaît pas parce qu’il visiterait une loge du REAA ou autre…
      La richesse est là….peut s’ensuivre une discussion sur la différence des pratiques….non pour transformer ou pour un syncrétisme mais pour comprendre mieux ce pourquoi et comment nous pratiquons.

      • 25
        Tartuf_rit 10 octobre 2017 à 13:41 / Répondre

        Au contraire par courtoisie et par respect il me parait opportun de se couler dans le moule du rite pratiqué par la L visitée sans trop en faire au risque de créer un malaise. Il y aura toujours,les agapes,pour parler des mérites respectifs de la régularité et de la maçonnerie de la GLUA avec ses contraintes,contraires aux principes de liberté qqfs je me demande si en visite, clandestin, chez les réguliers au vu des pratiques, et à l’écoute des discussions de table . Si les métaux restent bien à la porte lorsque j’entends cet élitisme puant je comprends que je n’ai rien à faire parmi eux. Toutefois il y a des FF (pas de soeurs,elles refilent des maladies!!!)si sympathiques si leurrés dans leur libre choix qu’il importe de leur montrer que l’universalité n’est pasautomatique et qu’il faut accueillir comme le disait les toutes premières constitutions d’Anderson ceux qui se retrouvent pour assembler ce qui est épars or comment assembler si l’on refuse de rassembler et oui les membres de la GL-AMFles réunionnais vous l’expliquent car non parfaitement dans le moule et puis ces abrutis qui veulent que l’on pense comme eux une question si vous aviez le pouvoir comme l’Église Catholique Apostolique et Romaine en son temps vous auriez selon toute vraisemblance interdit aux non croyants de s’identifier comme FF.MM. ,sinon le bucher?

      • 61
        Oscar 12 octobre 2017 à 14:00 / Répondre

        Les visiteurs, en principe, travaillent à leur rite.
        Ils peuvent toutefois monter leur attachement ou leur respect à la Loge qu’ils visitent en travaillant à son rite à la condition de le pratiquer correctement.

  • 5
    Luciole 8 octobre 2017 à 17:20 / Répondre

    Ces loges donnent pourtant l’exemple de ce pourrait (devrait) être le sentiment dominant dans toute assemblée maçonnique.
    A partir du moment ou les visiteurs,et c’est bien normal,s’engagent à suivre le Rituel de la loge qu’ils visitent
    sans intervenir pour le modifier,ce qui est de la simple politesse,l’entente se fait sur le travail et la volonté de perfectionnement qui sont l’essentiel.
    Pour ceux qui craignent (quoi? une « souillure »?) qu’ils s’abstiennent de déranger les hommes (et femmes) de bonne volonté.

  • 4
    Templum 8 octobre 2017 à 16:44 / Répondre

    Quand on veut le beurre, l’argent du beurre..etc..etc..!
    La GLAMF réunit tout et son contraire.
    c’est pourtant simple de s’en sortir:
    – on choisi soit la « reconnaissance » soit tout le reste.
    ni bon ni mauvais. Juste que c’est différent.
    mais l’un ou l’autre et pas l’un et l’autre…
    – une GL du 1er au 33? ça existe déjà! et en plusieurs exemplaires.
    – un Go « universel »? il fonctionne très bien.
    – une GL « reconnue »? ça va bien, merci.
    alors quoi de neuF?
    que les FF de la GLAMF soient heureux mais l’originalité ce n’est pas pour demain.

    • 7
      Désap. 8 octobre 2017 à 19:34 / Répondre

      Tu as parfaitement raison, cher Templum !
      J’avais proposé, et je me suis fait étriper, que nous déclarions le respect plein et entier des Basic Principles 1929, conformément aux principes déclarés par A.Juillet lors de la création de la GL-AMF, que nous réglementions nos visites selon les mêmes exigences,
      ainsi le positionnement de l’Alliance était clair : il s’agissait d’une pratique régulière, celle qui a toujours était celle de 99% des FF. puisque tous issus de la GLNF.
      Ceci étant, nous pouvions démontrer qu’être considérés irréguliers parce que non reconnus par la GLUA ne tenait absolument pas, il y avait donc matière à ouvrir une réflexion sur ce thème, rassembler les GGLL dans le même cas en France et à l’international et ainsi redéfinir, plus précisemment séparer ce qui doit l’être : régularité maçonnique et reconnaissance GLUA.
      Assurément, nombre d’esprit se seraient penchés sur le sujet, des ouvrages seraient parus, bref le débat était ouvert, il avait l’avantage d’être parfaitement maçonnique.
      La GL-AMF a choisi ce que l’on peut précisemment qualifier de « non-positionnement », au grand bénéfice de tous, pour faire simple et réaliste au grand bénéfice de la GLNF et du GODF, ceci particulièrement bien illustré par « les rencontres Lafayette ».
      Un bel acte manqué, un manque total d’audace, de rėflexion et notamment de recul au sujet de l’échec du processus de Bâle qui s’est clairement transformé en une réaction d’égos blessés.
      tous ça pour ça !

  • 3
    357 8 octobre 2017 à 15:26 / Répondre

    La Réunion, c’est je crois à 12000 km de la métropole. Autant dire que ces loges peuvent faire ce qu’elles veulent. La GLAMF, de toute façon, ne leur dira rien de peur de les perdre. Donc le rapport de force est en leur faveur.

    • 12
      Oscar 9 octobre 2017 à 09:49 / Répondre

      Exactement!

    • 26
      Tartuf_rit 10 octobre 2017 à 13:44 / Répondre

      Bien dit

  • 2
    Lionel MAINE 8 octobre 2017 à 12:08 / Répondre

    « Esprit C.M.F » … quand tu nous tiens !!!

  • 1
    Observator 8 octobre 2017 à 07:50 / Répondre

    Elle est belle la Maçonnerie de Tradition.
    Nous avons l’impression qu’est déjà oubliée la Tenue exceptionnelle, si prometteuse, qui a eu lieu le jeudi 5 octobre 2017 à la GLDF.
    Nous ne manquerons pas d’entendre les réactions des 3 grands maîtres de la Grande Loge de France, de la Grande Loge Traditionnelle et Symbolique Opéra, mais surtout de la Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française.
    Déjà une drôle de fêlure ?
    Il faut avouer qu’à l’Alliance, les frères ont sûrement la sédition dans le sang…
    Il suffit de se reporter au nouveau blog, créé en août dernier, « Notre trait d’union – Les Frères de l’Alliance / Franc-Maçonnerie » : http://notre-trait-d-union.fr/
    A noter, un texte du F Louis B :. sur « QUELLE GOUVERNANCE POUR LE RENOUVEAU DE LA GL-AMF ? » (http://notre-trait-d-union.fr/2017/08/18/quelle-gouvernance-pour-le-renouveau-de-la-gl-amf/). Comme quoi un LML peut en cacher un autre !

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Signaler un contenu abusif
4055a9225523cbced87b508908c9358aMMMMMMMM