glff_gliff

GLIFF : La GLFF durcit le ton

Par Géplu dans Divers

Marie-Thérèse Besson, la Grande Maîtresse de la Grande Loge Féminine de France a réagi à notre article du 29 septembre qui annonçait la prochaine consécration d’une nouvelle obédience féminine, la GLIFF, Grande Loge Initiatique Féminine Francophone. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle n’a pas l’air contente. Dans une lettre circularisée aux Vénérables Maîtresses des loges de son obédience et « à lire en loge », elle déclare notamment : nous sommes toujours officiellement dans la plus totale ignorance de la composition de cette association et de ses objectifs. (…) nous sommes toujours face à des ombres ! puis elle menace : aux termes des dispositions de l’article 157 de nos Règlements Généraux « L’appartenance à une autre Obédience, ou à un groupement maçonnique quelconque à l’exception des Loges partenaires de la Grande Loge Féminine de France, ou l’appartenance à un groupe dissident de la Grande Loge Féminine de France entraîne automatiquement la radiation ». Enfin, et bizarrement, elle conclut : Surtout, ne nous engageons pas dans le cycle infernal des oppositions au cœur duquel sévissent celles qui se posent en détentrices de la Lumière.

la lettre de Marie-Thérèse Besson : GLFF, informations GLIFF

Ainsi trouver de l’intérêt à, ou avoir envie d’une autre pratique de maçonnerie féminine serait obligatoirement une opposition à la GLFF ? Hors la GLFF point de salut ? Elle seule détient la Lumière dont Marie-Thérèse Besson semble dénier à la GLIFF la possibilité d’en partager un peu le rayonnement ? Un peu agressif tout ça.

Sur le site de la GLIFF, les sœurs fondatrices semblent avoir voulu répondre à ce courrier en mettant en ligne un historique de leurs « relations » avec la GLFF. Il est dit dans ce document que la présidente de la GLIFF, Marie-Claude Batier a rencontré dès le 13 avril une première fois Marie-Thérèse Besson pour lui expliquer la démarche et les motivations des fondatrices de la GLIFF, puis le 16 mai elle s’est exprimée devant le Convent de la GLFF, et enfin le 18 septembre, une demande officielle (LRAR) d’audience devant le Conseil fédéral d’une délégation de la Grande Loge Initiatique Féminine Francophone (consultable ici) a été envoyée par la Présidente à la Grande Maitresse de la GLFF. À ce jour,  aucune suite n’a été donnée à ce courrier. Il semblerait donc que Marie-Thérèse Besson abuse un peu quand elle dit être dans l’ignorance des buts et des motivations de « cette association », ceux-ci ayant d’ailleurs été rappelés en détail dans notre article du 29 septembre, avec une interview très claire de Marie-Claude Batier. De même le site de la GLIFF est clair et complet, et donne tous les renseignements nécessaires.

Visiblement, le dialogue ne va pas être facile. Là où les sœurs de la GLIFF voient un essaimage, les dirigeantes de la GLFF voient une scission…

dimanche 15 octobre 2017 86 commentaires

Étiquettes : ,

  • 84
    Aumont 10 novembre 2017 à 16:46 / Répondre

    Chaque fois qu’il y a eu un essaimage chez les garçons, la grande loge d’origine a denigré les partants les vouant aux gémonies. Chez les filles c’est pareil, dommage on aurait pu innover.

    • 85
      Arpège 10 novembre 2017 à 18:05 / Répondre

      Oui dommage ! Quel gâchis ! La GLFF tout du moins sa présidente a perdu une occasion de démontrer que la franc-maçonnerie féminine avait un plus … au moins un indéfectible attachement à la solidarité entre femmes même si ce sont des sœurs qui veulent simplement vivre une autre maçonnerie loin des dogmes de d’une pensée unique et des clivages politiques et religieux dans une obédience à taille humaine … et humaniste. Et enfin la présidente de la GLFF a perdu une bonne occasion de sortir des sempiternels crêpages de chignons qui font fureur ces dernières années et la honte de l’obédience … et la franc-maçonnerie féminine … puisqu’elle est la seule. Qu’on ne me parle plus de rayonnement de quoique ce soit.

  • 83
    Blazing Star 10 novembre 2017 à 10:59 / Répondre

    La situation fait penser à celle de la GLNF en 2010, qui a perdu 15.000 membres. Le GM de l’époque apres des erreurs provenant d’une arrogante méconnaissance du « terrain glnf » à attisé les braises et mis le feu. Si comparaison n’est pas raison, attention « il n’y a pas de fumée sans feu »

  • 81
    Lionel MAINE 10 novembre 2017 à 00:00 / Répondre

    Comme sont belles ces feuilles de rose !!!

  • 80
    Corsica 9 novembre 2017 à 21:41 / Répondre

    Je suis une sœur de la GLFF, et, je mets une petite couche sur celles des autres étant déçue de la position malveillante de la TRGM de la GLFF, a l’encontre des sœurs de la GLIFF
    Si Marie Thérèse Besson avait un soupçon… une lueur brève d’intelligence, elle devrait aller en novembre à Lyon et nous représenter avec harmonie, bienveillance et joie…..
    Car ses sœurs sont issues du même creuset, elle devrait en être fière !
    Son comportement, ses prises de positions ne sont pas à la hauteur de sa charge…

    La GLFF a hélas perdu ses valeurs, elle a laissé entrer le profane dans le sacré…
    Que venons-nous chercher en Loge ?
    Les Rituels sont constamment modifiés aux grés des égos des unes et des autres.
    Toutes les loges à cause de rituels modifiés sont apocryphes, et maintenant pollués par le profane, la laïcité est devenue dogme……….

    La Maçonnerie est une école de symbole où l’être doit retrouver son chemin, dans la voie transformatrice, ouverte sur la connaissance des mystères dissimulés derrière le voile de la réalité matérielle et de ses vapeurs grossières.
    Cette voie, ces anciennes sœurs de la GLFF ont décidée de la rechercher, des sœurs de valeurs des sœurs courageuses….. elles vont œuvrer dans une nouvelle obédience : la GLIFF et veulent aller à la source vers d’autres horizons.
    Dans une action nourrie par la Sophia.
    Bravo mes sœurs !!!
    Beaucoup viendront vous rejoindre en décembre.

    Je découvre aussi avec stupeur la PMA vu par la GLFF….

    Mes questions :
    de quel droit la TRGM se permet d’engager toutes les sœurs de la GLFF contre la GLIFF ?
    Puis pour la PMA, sans nous consulter ?

    Ou est le libre arbitre de chacune ?
    La démocratie ?
    Deviendrait ton une secte ?

    Rien ne descend dans les Loges,
    aucun votes,
    aucunes demandes,
    sauf ces circulaires que je considère comme antimaçonnique, comme torchons diffamant puisque dégradant sur autrui.

    Qu’est devenue la GLFF ?
    Les convictions de la TRGM n’engagent qu’elle … c’est à croire que la GLFF est mariée avec le GODF ?

    Notre TRGM se targue d’étique et patati et patata ……..
    Mais quel exemple donne t elle actuellement ?

    Je ne me reconnais plus dans la GLFF…………….

    • 82
      Hep 10 novembre 2017 à 10:53 / Répondre

      Bon courage à vous !

  • 78
    Aumont 6 novembre 2017 à 12:08 / Répondre

    Diplomatie politique :
    MTB fera une petite intervention lors de la consecration de la GLIFF précisant que malgre
    des heurts passés ,qui ont ete de son fait, elle et la GLFF souhaitent longue vie a cette nouvelle obédience dont bien des membres connaissent la GLFF ( rires dans la salle). Elle signale que les sœurs seront toujours les bienvenues et lève sa coupe de champagne avec un franc sourire, à la santé de la GLIFF ( assistance debout qui applaudit ) et déclare repasser la parole au nouveau GM de la GLIFF en s’asseyant.
    N.b. Auparavant dîner à Lyon ou Paris avec du champagne et des gâteaux

    • 79
      Chicon 6 novembre 2017 à 13:48 / Répondre

      @aumont bateau – cela fait penser à la citation d’Henri IV :  » Paris vaut bien une messe « 

    • 86
      Arpège 11 novembre 2017 à 13:14 / Répondre

      « Je fais un rêve » … a dit quelqu’un de connu. C’était un rêve …

  • 77
    Juliette 6 novembre 2017 à 11:42 / Répondre

    Tentons de refroidir
    La GM de la GLFF a effectivement retrouvé une légitimimite béton, mais elle a peur et elle a raison. En effet, les effectifs stagnent et même descendent très légèrement depuis deux ans et l’ampleur quantitative de la scission est encore inconnue, fût-ce du bureau des légendes .
    Dès lors La Défense d’organise.
    Reste à savoir si c’est la bonne, d’autant que la GLIFF la joue fine et calme..

  • 74
    Lesage 6 novembre 2017 à 08:19 / Répondre

    Des sœurs GLFF menacés dans les Loges, de justice maçonnique si elles visitent d’autres sœurs de la GLIFF ? C’est une secte ? Elles avaient déjà la même attitude vis à vis des loges mixtes du GODF… Le début du déclin de la GLFF ?

    • 75
      KIM 6 novembre 2017 à 10:45 / Répondre

      Il est vrai qu’un tel comportement de la GLFF (totalement aux abois) est … surprenant pour le moins anti maçonnique ; ce qui ne fait que profiter à la GLIFF !

    • 76
      Sucrette 6 novembre 2017 à 10:56 / Répondre

      Elles ont peur que les visiteuses soient séduites, qu’elles comparent…Les maçonnes seraient tellement dépourvues de libre arbitre qu’elles pourraient se faire manipuler : c’est ça la vision ? On est en pleine préoccupation profane : part de marché concurrence déloyale, marketing stratégique j’en passe et des meilleures

  • 72
    Chicon 5 novembre 2017 à 09:26 / Répondre

    Vu de l’exterieur et avec une longue-vue, la GL d’origine ressemble a une association philanthropique et feministe basée sur le discours. Mais quid des travaux maçonniques de bon niveau.

  • 64
    KIM 3 novembre 2017 à 18:59 / Répondre

    Vous avez dit « franc-maçonnerie universelle » ? que nenni… on en est encore bien loin ! N’y a t’il pas mieux à faire que de faire montre d’autant d’étroitesse d’esprit et de mesquinerie ? La création d’une nouvelle obédience ne peut être que le résultat d’un mal être ressenti. Ce qui se caractérise par le nombre croissant de démissions. La GLIFF veut sans aucun doute travailler loin des tumultes profanes, des querelles de clochers et des vexations personnelles d’une TRGM. Travaillons que diable ! et laissons agir ces SS fondatrices et bien courageuses, « boostées » par leur soif de travail dans la paix et dans la bienveillance. Et bravo aux messages chaleureux qui souhaitent bon vent à la GLIFF – auxquels je m’inscris.

  • 62
    PISTIS 24 octobre 2017 à 15:46 / Répondre

    Toi qui diffères de moi, loin de me léser, tu m’enrichis… Souhaitons qu’après cette première réaction passionnée, agressive, qui nuit à la GM de la GLFF elle-même et à toute l’obédience, la raison soit retrouvée, la sagesse et la paix re(de)viennent ! Nous sommes (encore) dans des États de droit : atteinte à la liberté de circulation et à la liberté d’association sont punies par la loi… De plus, quel sens y aurait-il à interdire les futures relations, empêcher un protocole d’amitié, voire la double appartenance avec la future GLIFF alors que les sœurs de la GLFF peuvent déjà être en même temps membres du GODF, du DH et d’autres obédiences plus éloignées ? Enrichir, développer la FM féminine, c’est une chance !

    • 63
      Aumont 24 octobre 2017 à 20:52 / Répondre

      Quelle leçon de sagesse…

  • 61
    SEPPI 23 octobre 2017 à 11:39 / Répondre

    Vu de loin, je me demande où nous sommes.
    Plus je m’approche du sujet d’origine plus je m’étonne des interdits, des propos belliqueux, de la haine générée par je ne sais quel propriétaire de la Lumière .

    Je chéris LIBERTE, liberté d’entreprendre, liberté d’être, liberté de penser, liberté qui me permets de me reconnaître comme un homme debout, sans LIBERTE je ne suis rien
    Je chéris EGALITE, égalité de droits et de devoir, je chéris IDENTITE, car c’est avant tout reconnaître à l’autre le droit d’exister dans sa différence, sans IDENTITE, sans nom qui me qualifie, je ne suis rien
    Je chéris FRATERNITE, je chéris ALTERITE, car « Si je n’ai pas l’Amour je ne suis rien »,

    Plus encore, l’écoute, l’observation et la réflexion sur et avec les autres et le monde qui m’entoure sont les bases de mon enrichissement.
    Personne n’est propriétaire de quoi que ce soit, seul notre chemin individuel et collectif n’a de sens

    Que la GLIFF soit et que les SS qui la rejoignent bâtissent leur édifice en sérénité.
    Tous mes vœux pour cette nouvelle obédience qui va enrichir notre paysage maçonnique.

  • 59
    Blazing Star 23 octobre 2017 à 09:25 / Répondre

    Voici un complement lexical rendu nécessaire par une question qui m’interroge, car quoi de mieux qu’une question pour m’interroger .
    Une scission évoque la reproduction par sciciparité comme celle des vers de terre. L’essaimage rappelle le deplacement des abeilles qui vont créer une autre ruche.
    Donc, par conséquent et de toute évidence, on vous laisse apprecier de quel type d’animal est constituée la loge d’origine.

  • 52
    Michelle LANGLOIS 22 octobre 2017 à 09:20 / Répondre

    Maçons libres dans une Loge libre !!!!
    Ne pas oublier que les LL sont des assos de Loi 1901, et donc personne ne peut interdire une Association
    de visiter une autre Association !
    Donc menacer de radiation n’a aucun sens ! Et pas parce qu’on est visiteur « d’ailleurs », qu’on doit être banni :
    cela n’a aucun sens !
    J’ai dit !

  • 50
    Arsène 21 octobre 2017 à 11:34 / Répondre

    C’est bien connu, les lieux où politique et religion n’avaient théoriquement pas droit de cité n’ont jamais été le cadre de bisbilles. De qui se moque-t-on? Se protéger de la mixité . Du debat d’idée et de tout ce qui fait le monde, ce besoin de repli à quelque chose de pathétique. En un mot comme en cent, c’est du communautarisme,le plus souvent sur un fond de spiritualisme post religieux.
    Mais l’époque se venge et le recrutement stagne, les structures vieillissent, bref ce n’est pas la joie.

    • 51
      Luciole 21 octobre 2017 à 23:37 / Répondre

      Si chacun s’occupait de sa loge et de son obédience au lieu de juger des motivations des autres,il y aurait peut-être davantage d’harmonie.
      On ne critique pas ceux qui veulent se retrouver entre: « Petites tailles » « Fumeurs de cigares » « Amis de Tintin » alors « Entre FM masculins » ne mérite pas de jugements péjoratifs et d’hypothèses farfelues.
      Le recrutement va bien,merci et nous savons être joyeux.

      • 54
        Désap. 22 octobre 2017 à 14:14 / Répondre

        Merci Luciole,
        marre de ces pisse-vinaigres qui donnes des leçons à tout le monde en confondant maçonnerie et partis politiques, principes profanes et nécessités maçonniques, bref, ceux qui ne comprennent rien à rien.

        • 55
          Désap. 22 octobre 2017 à 14:17 / Répondre

          « … pisses-vinaigres qui donnENT … » !!
          Pan sur mes doigts !

    • 53
      Oscar 22 octobre 2017 à 12:24 / Répondre

      Primaire grotesque!

      • 56
        Luciole 22 octobre 2017 à 15:46 / Répondre

        Tu te présente ainsi Oscar? (post53)

        • 57
          Oscar 22 octobre 2017 à 19:42 / Répondre

          Mon message est en réponse à Arsène (50)!
          Sinon, je suis d’accord avec toi (51)!

          • 58
            Luciole 23 octobre 2017 à 08:43 / Répondre

            S’il faut expliquer(le56),c’était de l’humour.
            Si,Si même s’il manque cruellement dans bien des esprits.
            Je te remercie de ton accord, je suis au regret de ne pas approuver tes prises de position ni,surtout,leur forme que je trouve inutilement belliqueuse et hautaine. (si tu récuses méprisante.)Mais ce n’est évidemment que mon avis.

            • 60
              Oscar 23 octobre 2017 à 11:12 /

              Bah… si ce n’est que ton avis…! 🙂

  • 43
    Arsène 20 octobre 2017 à 12:40 / Répondre

    Ce qui est le plus étonnant c’est qu’on en est à 41 commentaires et que cela va probablement continuer.
    À quand une analyse sur les sujets qui impliquent commentaires ou quasi silence?
    Autre étude qui serait utile, mais impossible à faire: qui sont ces commentateurs/trises? Je ne parle pas de leur identité, mais de leur fonction. Qu’on le veuille ou non en maçonnerie comme ailleurs, le numérique a fait bouger les lignes.
    Concernant la GLIFF je propose qu’on y revienne dans un an et on verra bien si cela a fait pschitt ou boum .

  • 38
    Sonje 20 octobre 2017 à 09:02 / Répondre

    Mikripitra, quelle violence verbale!
    Quel manque de tolérance !
    Propos anti-maçonniques! Nous sommes dans l’invective de la circulaire de MTB!
    Celui qui prend le glaive, périra par le glaive .
    Je reconnais à mon ennemi le droit de ne pas m’aimer, quant à moi je ne exercerai jamais la haine à son égard.
    Que la GLFF perdure mais que la GLIFF soit aussi!!

  • 36
    Mikripetra 19 octobre 2017 à 22:28 / Répondre

    Que d’inepties ! Comment osez-vous porter de tels propos et jugements sur la TGM de la GLFF alors que vous n’avez qu’une version des faits et ne connaissez pas le degré de nuisance de MC Batier au sein de la GLFF.
    Elle a une capacité redoutable à déstabiliser tout un groupe. Dotée d’un réel charisme elle l’utilise essentiellement pour assouvir son ego démesuré.
    Tous ces commentaires, suite à l’article orienté de Geplu, m’attristent. Comment des FM peuvent se laisser entraîner sur cette pente nauséabonde, cette « guerre » contre la GLFF tant souhaitée par MC Batier et ses « amies » ?
    Ces « sœurs » anonymes (peut-on d’ailleurs encore parler de sœurs ???) ne créent pas dans la transparence, elles restent dans l’ombre, l’obscurité, dans une volonté de se replier sur elles, dans un but de retrouver les soi-disants fondamentaux,…. Nous ne sommes pas loin d’une forme d’intégrisme maçonnique….
    MC Batier, osa se présenter, lors du dernier Convent, en tant que médiatrice et seulement «sympathisante » de la GLIFF. Elle n’a pas pris la parole, elle s’est trouvée acculée et fut obligée d’évoquer la GLIFF. Quel manque de courage… Que de mensonges…. insupportable.
    Quant à MT Besson elle refuse simplement que ce travail de destabilisation tenté sur la GLFF par ces anonymes de la GLIFF, n’aboutisse. Elle ne fait que son travail, assume sa mission, en rappelant nos règles et les engagements que nous avons toutes pris en entrant à la GLFF.
    Elle a été réélue avec 95 % des voix. Les députées ont leur libre arbitre et ce vote est révélateur de la confiance des sœurs envers elle. Alors arrêtez d’extrapoler, et de la dénigrer limite insulter, c’est insupportable… et par là même vous insultez les sœurs fidèles à la GLFF et dans laquelle elles ont le choix de pratiquer la FM qu’elles souhaitent et qui leur correspond., en toute liberté.

    • 37
      Arpège 20 octobre 2017 à 08:56 / Répondre

      @MIKRIPETRA Nous y voilà ! Je me demandais ce que faisaient les aficionadas de la GM et quand viendrait le temps de la riposte … La voilà toute à la gloire du GADLU. Et bien entendu on recadre vers l’essentiel du courrier de MTB à savoir flinguer la soeur MCB et son armée des « ombres ». Car c’est de cela dont il s’agit abattre une soeur qui a osé défier un système usé. S’attaquer à la libre circulation des individus fallait quand même le faire. Et puisque le dernier convent de la glff est mentionné dans ce dernier post je voudrais rappeler qu’en 2009 (dont MC Batier était grande oratrice … Bizarre bizarre) la GLFF a certainement été plus en grand danger qu’aujourd’hui en raison d’une assignation émanant d’un grand nombre de soeurs du Rite Français qui refusaient en bloc le changement de statut de l’obédience en fédération et pour cela elles avaient assigné la GLFF en justice profane. Ça a couté une fortune en frais de procès. Là il y a eu de grands moments là il y a eu danger. Ces soeurs ont eu la chance de s’en tirer à bon compte en raison de l’attitude bienveillante et maçonnique de la GM de l’époque qui au moment où ces soeurs allaient perdre leur procès et peut-être être radiées elles ont bénéficié d’un grand pardon et de l’empathie du convent. Aujourd’hui ces mêmes soeurs, dont l’avocate des assignataires, montrent Marie-Claude Batier du doigt en assemblée (re convent 2017) ! La pauvre MCB a même été irrégulièrement rayée d’une simple liste d’élection à une commission … à la grande satisfaction de l’actuelle GM. Alors aficionadas de tout bord baissez d’un ton … Aujourd’hui la seule version que connaissent tous ceux et celles qui ont échangé sur ce blog c’est celle d’un courrier envoyé et signé par une GM rongée par la colère la passion et la haine, accessible à toutes les soeurs de l’obédience y compris les AA et les CC ; courrier qui est une véritable atteinte aux valeurs que nous sommes supposés défendre en FM. La tolérance, la bienveillance, le pardon et surtout le principe Liberté Égalité Fraternité. La GM actuelle en est loin … elle l’a bien démontré dans son courrier … Ignorance, Ambition, Fanatisme ? … Et ça c’est une version des faits très éclairante.

    • 39
      Blazing Star 20 octobre 2017 à 09:47 / Répondre

      donc tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, et tant mieux.

      • 44
        Chicon 20 octobre 2017 à 12:59 / Répondre

        @blazing s.- tout va bien mais la passé-maitre de la loge de la GLFF du lieu, calme et nuancée, rencontrée par hasard m’a déclaré avoir démissionné lassée des positions politico-societales qu’elle devait cautionner. Tout va très bien Madame la Marquise mais il faut que je vous dise…

        • 47
          Blazing Star 20 octobre 2017 à 17:40 / Répondre

          On verra si cela fait pschitt ou boum comme dit Arsène. Rendez vous dans un an

    • 40
      sucrette 20 octobre 2017 à 10:49 / Répondre

      Chère Mikri,
      On se calme !
      Je sais que tu ne sais ni lire ni écrire mais bon regarde les faits.

      Il y a 2 versions appuyées l’une et l’autre par des faits:

      D’un coté une circulaire signée de Marie-Thérèse BESSON, des rapports d’activité, une gouvernance orientée exclusivement vers l’humanitaire et le féminisme politique.
      De l’autre des ouvertures, un discours bienveillant et jamais agressif malgré les provocations (dont tu fais manifestement partie)les fatwas lancées pour empêcher l’avènement de cette nouvelle obédience notamment auprès de toutes les obédiences installées dans le paysage maçonnique.
      Mais surtout il y ade quoi s’interroger
      quelle nuisance ? quelle guerre ? où est passée la liberté de conscience, la liberté d’expression ? la liberté d’aller et venir même ?
      Aujourd’hui démissionner de la GLFF est devenu déstabilisation de la GLFF (sic !) il est interdit de démissionner sans être accusée de tous les maux mais c’est quoi le problème à part la blessure d’égo de la TRGM ?
      Ces sœurs ne demandent rien apparemment.
      mais l’arme du faible consiste à salir cela ne peut que faire grandir l’image de Marie-Claude BATIER que je trouve personnellement bien courageuse au contraire et surtout d’une dignité imperturbable lors d’un Convent où elle s’est exprimée très clairement contrairement ce que tu avances (mais peut-être n’y étais-tu pas 🙂 ?

    • 41
      POLARIS 20 octobre 2017 à 10:56 / Répondre

      Bon allez ! ton idole a fait une grosse bourde avec cette circulaire soit fair play et admets le au lieu de salir inutilement des sœurs qui elles ne font que partir pour construire une autre maçonnerie c’est tout.
      Au commencement était le Verbe, à mon avis c’est Marie-Thérèse BESSON qui fait que la GLIFF existe aujourd’hui d’abord par sa politique tout court qui ne plaît pas à au moins 5 % de la GLFF ( soit 700 SS : tiens comme par hasard le nombre de démissions de MM chaque année depuis 2 ans !) puis tout bêtement par sa politique de communication, sans elle personne ou presque ne saurait que la GLIFF existe ! A force de tirer à boulets rouges sur ces sœurs elle va en faire des saintes ! MDR

      • 42
        HRMS 20 octobre 2017 à 11:52 / Répondre

        Ce qui est impayable c’est le concept « d’une autre maçonnerie c’est tout »;
        c’est d’une vanité insane qui nie la puissance d’un certain nombre de symboles fondateurs de la FM, dont la mise en oeuvre exige patiente humilité courage et constance,… et qui sont antinomique avec la pulsion éen abime du monde profane;
        « l’autre maçonnerie c’est tout « , c’est rien, c’est celle qui se délithe dans des pratiques profanes affublées des oripeaux de la FM

        • 46
          Polaris 20 octobre 2017 à 13:49 / Répondre

          Tu déformes ma pensée :
          Je suis d’accord avec toi mais c’est justement de cette maçonnerie là que je parle : à l’abri du profane en respect des principes maçonniques que tu cites.
          Il est vrai que j’ai utilisé le terme « autre maçonnerie car aujourd’hui hélas, elle est en passe de devenir une simple alternative à une maçonnerie envahie par le profane qui occupe beaucoup l’espace médiatique et politique

    • 45
      W.Schaw 20 octobre 2017 à 13:00 / Répondre

      Après les crispations, la calomnie ad hominem. Une nouvelle forme de fraternité à la mode GLFF.Quand on est à court d’arguments, l’anathème et l’insulte en tiennent lieu. Une forme de faiblesse chronique qui en dit long. Si MC Batier a un certain charisme voilà qui est particulièrement positif et de bon augure pour la future GLIFF. Si elle se montre apte à déstabiliser tout un groupe, c’est sans nul doute par la force de sa conviction et l’évidence de l’exemple. La pente nauséabonde (sic) – un qualificatif bien connu dans le microcosme politico-sociétal – est celle qu’a prise la GLFF depuis un certain nombre d’années et qui donne des hauts de cœur aux Soeurs qui souhaitent pratiquer une maçonnerie conforme au serment qu’elles ont prêté en y entrant. S’agissant toujours de déstabilisation que dire de la TGM de la GLFF qui réussit ce que ses prédécesseurs n’avaient pas réussi depuis 70 ans au moins: déstabiliser toute une obédience par ses prises de position hargneuses et inquisitoriales. Une forme de démocrature innovante. Votre curiosité sera pleinement satisfaite lors de la consécration de la GLIFF le 25 Novembre prochain ; vous aurez tout loisir de découvrir en pleine lumière cette fameuse armée des ombres qui est entrée en résistance et qui en a assez des élections et ré-elections dignes des potentats de républiques bananières. MTB vient de se rendre au Gabon. Elle a dû puiser son inspiration dans le régime local où Feu le président Omar Bongo était régulièrement élu avec les mêmes scores et avait coutume de dire que la prochaine fois il ferait encore mieux ! Quand MTB sera réélue (en changeant bien sûr la constitution ou ce qui en tient lieu) avec 101% des votes il sera grand temps de penser à un essaimage car les égos démesurés auront fini d’être comptabilisés.

    • 65
      Marie 4 novembre 2017 à 12:48 / Répondre

      Je crois que l’essentiel vient d’être dit par Mikripetra : la TRGM a été réélue à près de 95 % des SS de la GLFF.

      C’est en soi l’évidence d’une pleine légitimité à être et à nous représenter pour la TRGM, et d’une confiance totalement renouvelée dans sa capacité à diriger et préserver la GLFF et les SS qui la compose.

      La GLIFF se fonde, comme d’autres LL dans l’Histoire de la FM, sur des ressentiments, semblent-ils. Soit ! Mais les SS qui la fondent seraient bien inspirées de ne pas oublier les 95 % de SS qui soutiennent la TRGM, et avec elle la GLFF.

      En clair, de cesser tout ce désordre et de quitter le bateau avec un minimum de dignité et de respect pour les 95 % !

      • 66
        W.Schaw 4 novembre 2017 à 13:19 / Répondre

        Une TRGM élue avec un score de maréchale, à la mode des républiques bananières, ça fleure bon la démocrature. Quand les 5% de clairvoyantes auront rejoint la GLIFF, ce sera un plébiscite avec une grotesque unanimité de façade qui cachera l’essentiel: silence dans les rangs, circulez mes sœurs il n’y a plus rien à voir à la GLFF.

        • 69
          HRMS 4 novembre 2017 à 18:08 / Répondre

          très fraternellement si vous entendez ce que cela veut dire, hormis un coté m’astuvu abstenez vous de bavasser sur ce que manifestement vous ignorez… Participez vous à l’activité de la GLFF?

      • 67
        Arpège 4 novembre 2017 à 14:18 / Répondre

        95% ! Un score comme on en voit régulièrement dans toutes ces petites « républiques » ou « états » d’authentique dictature … le peuple s’en prend plein la figure tant sur les droits de l’homme que sur ces conditions et « durée » de vie mais continue de voter à 95% pour le dictateur en place et le bon peuple chante et danse … et en redemande. A mon sens il vaut mieux un modeste 69% … ça montre qu’il y a une vraie démocratie et que l’opposition n’est pas muselée.

      • 70
        PISTIS 4 novembre 2017 à 18:47 / Répondre

        Petite rectification: 95 % des voix, ça n’est pas 95 % des SS, mais des députées. La nuance est de taille…! Les fonctions de députée toutes administratives, incitent plutôt à un certain conformisme, une certaine obéissance, voire une soumission. Je n’ai jamais entendu en Loge ni en CM de discussion ou de vote relatifs à l’une ou l’autre candidature à la Grande Maîtrise. Vous, si ?

      • 71
        Darao 4 novembre 2017 à 20:38 / Répondre

        95 % à supposer que cela représente 95% des 14000 SS ça fait 5% qui ne votent pas pour la seule candidate soit 700 SS no comment….
        Cela dit pourquoi tant de haine car c’est bien ce qui transpire des écrits de la trgm rapport TGL. Rapport Convent et enfin la fameuse circulaire ? Que craint on ? Où est le crime ? Pourquoi tout ce bazar? pourquoi donner à croire qu’une crise majeure serait en cours sinon pour justifier le cas échéant un état d’urgence nécessitant des mesures exceptionnelles du type réélection pour une quatrième année ? Les bruits courent et cette thèse pourrait expliquer les motivations des SS qui crient au meurtre et qui disent « aux armes citoyennes, la patrie GLFF est en danger ! ».
        MTB serait la seule capable de sauver la GLFF
        Ce serait comique si ce n’était pathétique car il est clair que sans elle la GLIFF n’aurait eu qu’une très faible audience….

        • 73
          Arpège 5 novembre 2017 à 10:03 / Répondre

          Pour ma part je ne crois pas en cette rumeur c’est techniquement impossible il y a des textes et des procédures pour modifier des modes d’élection … et ça prend du temps! Cela supposerait que les candidates potentielles seraient des brêles … Çà ferait désordre ! Cependant cela collerait bien avec la personnalité et le fonctionnement actuel de la sœur 95% … « les ouvrières se lèvent et se remplacent » … que nenni ! « les ouvrières se lèvent et se rassoient » MDR ! PLus sérieusement on peut s’interroger sur le rôle actuel du conseil fédéral de la GLFF … On ne l’entend pas … tous les courriers sont signés par la GM et écrits à la première personne « Je » … ça doit pas être facile pour certaines d’entre elles. Mais il est vrai qu’avec le genre de circulaires qui menacent et terrorisent … Il vaut mieux prendre de la distance. Au sujet de cette circulaire il faut savoir que de nombreux visiteurs et visiteuses sont restés scotchés après sa lecture en loge !

  • 28
    mélusine 17 octobre 2017 à 16:34 / Répondre

    Avez vous vu où a lieu la consécration de la Grande Loge Initiatique Féminine Francophone (GLIFF) le samedi 25 novembre 2017 à 9h30 ? Au Temple de la G∴L∴N∴F∴ – 140, avenue de l’Industrie – à Rillieux – la -Pape, près de la capitale des Gaules.

    D’où cette hypothèse, certes osée, Marie-Thérèse Besson faisant amie amie avec la GLDF, la GLAMF et la GLTSO, la GLNF en voie de renaissance s’offrirait une partenaire féminine et, alors-là, on va vraiment se marrer.

    • 30
      Chicon 18 octobre 2017 à 10:08 / Répondre

      @ Mélusine en Faillite – comme toutes ces obediences entretiennent des relations avec la GLFF et pour ne pas créer un incident diplomatique supplémentaire, il fallait qu’elles aillent uniquement à la GLNF ou au fin fond de l’Afrique.

  • 27
    arsène 17 octobre 2017 à 16:19 / Répondre

    On peut se tromper, mais je ne crois pas que cette affaire aille très loin.
    Il existe en France un nombre incalculable d’obédiences groupusculaires alors une de plus, une de moins, ça ne changera pas grand chose.
    Sur le fond, si l’on prend le discours avancé et disponible sur le site de la GLIFF au sérieux, ces dames veulent se protéger d’un monde extérieur complexe et anxiogène en reprenant, mutatis mutandis, la messe en latin.

    Quant à la géopolitique, il est peu probable que les obédiences acceptent de se fâcher avec la cité du couvent en faisant des mamours aux scissionnistes, tout harcèlement mis à part, attention les frangins qui seraient tentés. Si la GLDF suivait l’enthousiasme de son bloguer en chef, il y aurait ed quoi s’inquiéter,..

    Enfin bref, wait and see, au cas où les créations de loges s’égrèneraient dans les semaines à venir, il y aurait rapidement panique à bord chez les écossaises, sinon la sainte colère de la patronne apparaîtra exagérée et justifiant a posteriori l’envie de certaines d’aller prendre l’air.

    • 29
      AMERTUME - ESPERANCE 17 octobre 2017 à 22:16 / Répondre

      J’ai choisi de m’appeler il y a 1 an AMERTUME.
      Aujourd’hui je change de nom. Je choisis de m’appeler ESPERANCE.
      Je quitte la GLFF et ses errements totalitaires et même sectaires comme certains l’ont souligné pour rejoindre la GLIFF après plus de 37 ans au sein de la même Obédience.
      ARSENE crois tu vraiment que nous sommes seulement des « dames » ?
      Nous sommes des soeurs, initiées comme toi, portant les valeurs qui fondent notre engagement maçonnique.
      Juste une question, qu’est ce qui est plus important pour toi, comprendre l’autre, s’ouvrir à l’autre, respecter la démarche de l’autre OU BIEN cirer les pompes de celle qui méprise les autres (avec charme !)pour garder une place au soleil ?

      • 31
        Arsène 18 octobre 2017 à 10:08 / Répondre

        Désolé pour les « dames » espérance désamertumisée…
        C’était une formule faiblement ironique.
        Je ne conteste pas ta qualité de frangine, lloin de moi cette idée saugrenue.
        À part ça il y a des FF plus féministes que des SS qui voudraient si j’ai bien compris mettre tous tes intitulés de postes au masculin , mon TCF …
        Sinon je n’ai aucune vocation de cireur.

        • 32
          POLARIS 18 octobre 2017 à 11:33 / Répondre

          Des féministes qui aiment tellement les femmes qu’elles leur dénient toute liberté de conscience et d’autonomie au point d’imaginer qu’il y a des frères « derrière » tout cela !
          Des féministes qui pensent que puisque ce sont des femmes qui créent une obédience c’est forcément un groupuscule qui n’ira pas bien loin….etc.
          Des féministes qui interdisent à des sœurs d’aller assister à une consécration au GO d’une loge mixte sous prétexte qu’elles risquent de se faire débaucher par des frères ! On est résolument en progrès social ! Je suis féminine et bien dans ma peau de femme et n’ai pas besoin de porter mon appartenance au sexe féminin en étendard pour servir la cause féminine…

        • 33
          AMERTUME - ESPERANCE 18 octobre 2017 à 15:52 / Répondre

          ARSENE je crois qu’il y a méprise sur le terme de féministe et le lieu de sa pratique.
          Engagée dans la défense des droits des femmes, active dans ces associations de défense, je le suis à titre personnel et je n’attends pas d’une association, d’une obédience qu’elle le fasse en mon nom.
          Mon espace maçonnique n’entre pas dans cette défense sociétale.
          Faire l’amalgame c’est transformer la démarche maçonnique en une démarche politique qui personnellement m’intéresse pas.
          Je préfère côtoyer des SS investies dans la cité à titre personnel que des SS qui se dédouanent en pensant que leur association, leur obédience le fait pour elle.
          N’est il pas dit que nous devons porter au dehors ce que nous avons acquis dans le Temple ? Et c’est bien à titre personnel et individuel que notre engagement est attendu

  • 22
    Arsène 16 octobre 2017 à 18:08 / Répondre

    Tactiquement, MTB ne joue pas très fin. C’est en effet donner de l’importance à ce groupuscule incapable de construire plus de trois loges en un an de préparation que de tirer dessus à l’artillerie lourde. A moins qu’elle ait des espionnes qui lui aient annoncé que ça allait grossir et à moins aussi qu’elle se soit dit que ce qui se gliffait prenait sur les effectifs du REAA et renforçait du coup le RF en valeur relative.

    Cela dit, on attend la réaction du SCFF, vu qu’il doit bien se trouver quelles hauts gradées dans les partantes, surtout vu leur spiritualisme affiché.

    • 24
      Sucrette 16 octobre 2017 à 21:38 / Répondre

      Bien vu Arsène ! Cherchez à qui profite le crime ! Le GCFF doit se frotter les mains…
      Maintenant ce n’est pas parce que 3 loges sont consacrées le 25 novembre qu’il n’y en a que 3…

      • 26
        Chicon 17 octobre 2017 à 12:17 / Répondre

        la Grande Loge pour la France et pour les colonies avait une seule loge au départ.

  • 21
    Chicon 16 octobre 2017 à 17:57 / Répondre

    les intentions de départ sont claires. De plus, si cette obédience évite les gourous sectaires, les vieux ratiocineurs qui ne savent pas de quoi ils parlent et exigent, les hiérarchies agressives et autoritaires, la main-mise des hauts grades en évitant un seul rite, une centralisation administrative, si on évite cela ce sera bien. Et cette nouvelle GL aura une autoroute devant elle. Elles seront mieux que les mecs et épateront les anglais.

    • 25
      HRMS 17 octobre 2017 à 10:26 / Répondre

      les hauts grades ? les « side degrees » ? parlons en : ils ont une constante historique: « its stink » et sont l’analogie la plus achevé, la plus active des mauvais C… le ridicule en prime comme révélateur opératif de la vanité, et d’ersatz de spiritualité gobe gogo.

      • 34
        Chicon 18 octobre 2017 à 17:52 / Répondre

        @hrms – les HG ou modestement « grades lateraux » ou complémentaires, impliquent qu’ils soient dirigés par des gens qui connaissent parfaitement le sens de ces grades, c’est rare. Et qu’ils savent l’expliquer intelligiblement, c’est egalement rare. Des gourous donnant des explications abracadabrantes, vous en verrez beaucoup, et ils se prennent habituellement au serieux. C’est dommage car certains grades latéraux sont riches pour l’esprit dans le parcours maçonnique.

        • 35
          Emmanuel 19 octobre 2017 à 16:28 / Répondre

          En effet…
          J’ai le souvenir d’un très éminent qui a pondu deux opuscules sur le nombre 9 (qui est celui de plusieurs bijoux dans l’obédience et la juridiction) sans faire une fois référence au « Trait » de l’étoile correspondante. Alors que ce « Trait » est d’une richesse symbolique de première importance. Bref rien que du laïus intellectuel sans grand intérêt.
          Pour ma part j’ai tjrs considéré que les expressions « hauts grades » et « degrés supérieurs » étaient d’une grande prétention pour ne pas dire plus. Pour certains c’est la marque du fait que je n’y ait rien compris. Possible mais ça reste à démontrer.
          Si j’y ai trouvé du miel ce n’est pas grâce aux prétendus « enseignements » de la juridiction. Et encore moins dans la représentation qu’en donnent la plupart de ses hauts représentants. Ego et mental sont les deux galères qui voguent allégrement en maçonnerie.
          Heureusement il arrive qu’au détour d’un chemin on rencontre un vrai maître qui Règle et Compas en main sait révéler la finesse du Trait. Combien sont-ils encore à savoir que tout apprenti qui prononce son serment de ne jamais écrire, graver, buriner… dit le mot de la matière alchimique inconnue qui n’est pas celui qui se donne ultimement? combien sont-ils à pouvoir encore tracer à la Règle et au Compas la structure secrète du Tapis de Loge qui nous fait par son exécution co-créateurs de l’univers? Ou la géométrie secrète du mot sacré du 18ème°….

  • 20
    Lesage 16 octobre 2017 à 14:51 / Répondre

    Intolérance et sectarisme dans toute sa splendeur, qui n’honore pas cette obédience. Dans l’ombre, beaucoup le savait, maintenant, c’est à la lumière

  • 17
    Jak BOAZ 16 octobre 2017 à 09:51 / Répondre

    Mesdames, mes Bien Aimées Soeurs, un dénominateur commun quelque soit le sexe des obédiences et des anges, est une forme d’intolérance dans les lieux mêmes où est prôné liberté de conscience, égalité, partage, écoute, fraternité et amour. En fait leurs chefs se conduisent vite comme des « boutiquiers » où le rapport à l’autre se réduit à une concurrence malvenue. Et je peux vous l’assurer, c’est partout pareil…Quoi qu’on en dise, il n’ y a pas une Maçonnerie et encore moins une obédience qui « lave plus blanc »…

  • 16
    Sonje 16 octobre 2017 à 08:41 / Répondre

    De toute évidence les détracteurs de la GLIFF ont une imagination engourdie, ils ont encore du chemin à parcourir en se posant LA QUESTION du DISCERNEMENT initiatique : POURQUOI? 
    Puis d’accepter sans condamner le droit à la différence.
    La GLIFF fait partie de ces mouvements de RÉSISTANCE, portés par l’Eveil du Sacré,  et qui n’ont pas peur de transgresser courageusement les dérives mortifères, du prêt à penser officiel, de la Maçonnerie de complaisance.
    Le but n’est pas de plaire, mais de substituer une Maçonnerie d’obédience déviante par une Maçonnerie de rites originelle et traditionnelle.
    Quelle belle leçon, héritée de la découverte de SOI: LE LIBRE ARBITRE!

    • 18
      MANON 16 octobre 2017 à 13:25 / Répondre

      C’est exactement ça.

  • 14
    Blazing Star 15 octobre 2017 à 18:47 / Répondre

    Quand je vois MTB faire de la com à Calais chez les migrants. c’est bien mais cela sert à quoi, quelle utilité pour ses soeurs et son obédience. Idem quand elle fait de la figuration dans l’ombre du GO, qui au passage lui prend des soeurs avec le sourire. Ne faut il pas mieux consolider son obédience comme le font beaucoup d’obediences ?

  • 13
    Blazing Star 15 octobre 2017 à 18:08 / Répondre

    Quand une situation « dérape » comme c’est apparemment le cas, il faut rester calme et ne pas « jeter d’huile sur le feu »
    Peut etre comprendre pourquoi cette nouvelle grande loge à été créée.

  • 11
    RADAY Michel 15 octobre 2017 à 17:20 / Répondre

    Madame la Grande Maitresse de la GLFF…. par la taille ? certainement pas par la qualité et la compréhension maçonnique!!!
    Frappez et on vous donnera un coup sur la tête!!!
    Où sont les propos de Voltaire si souvent rappelés en Loge  » je ne partage pas vos idées mais je ferai tout pour que vous puissiez vous exprimer »
    Une nouvelle démonstration du faites ce ce que je vous dit et pas ce que je fais…..
    Et puis être propriétaire de la Lumière ? De quelle lumière parle t’on ?
    Tous mes vœux de réussite à ces nouveaux constructeurs qui semblent vouloir construire des ponts quand d’autres s’emploient à ériger des murs. Walter

  • 10
    W.Schaw 15 octobre 2017 à 17:07 / Répondre

    Pour répondre à Jules qui s’interroge sur la volonté de garder le masculin à la GLIFF :
    dans la transmission universelle de la Tradition, il n’y a ni féminin ni masculin. De garder les termes masculins pour tenter d’être conforme aux textes d’origine se veut d’être le plus proche possible de la Tradition, en plaçant l’outil de communication hors du temps. C’est une nécessaire conversion du regard pour celles et ceux de nos contemporains qui ont oublié ce que c’est d’être universaliste tout en restant modeste.

    • 12
      POLARIS 15 octobre 2017 à 17:30 / Répondre

      Je n’aurais pas si bien dit !

    • 19
      MANON 16 octobre 2017 à 13:34 / Répondre

      C’est exactement ça…!

  • 9
    Jules 15 octobre 2017 à 16:13 / Répondre

    Un peu agressif et pas très fraternel, le propos de MT Besson. A propos, comment on doit dire fraternel au féminin avec la nouvelle mode ? soroternel ?
    A la GLIF elles n’auront pas ce problème puisque j’ai vu que toutes leurs fonctions seront au masculin. Pourquoi d’ailleurs ? Pas féministes les sœurs de la GLIF ?

    • 68
      Chicon 4 novembre 2017 à 17:04 / Répondre

      @jules
      Grande Maitresse cela fait courtisane du XVIII ou escort-girl du XX eme, et pas franc macon. Peut être que pour eviter des analogies facheuses il conviendrait que le masculin l’emporte sur le feminin, comme chez les Britons , et chez les Français avant le passage d’un maelstrom d’apparence feministe.

  • 8
    Simard 15 octobre 2017 à 15:45 / Répondre

    La Maçonnerie feminine toute entière déconsidèrée bravo madame , j’ évite l n’expression ma soeur pour l’instant

  • 7
    chouette 15 octobre 2017 à 13:57 / Répondre

    Circulaire = note de service….

  • 6
    W.Schaw 15 octobre 2017 à 13:07 / Répondre

    Si les sœurs de la GLFF n’ont pas encore ouvert les yeux, cette circulaire de leur TRGM devrait contribuer à les déciller. La gouvernance de cette obédience semble dériver vers une autocratie qui ne dit pas son nom mais qui s’inspire de plus en plus des pratiques connues dans les sectes de tout poil. Par la circulaire adressée à ses troupes, la TRGM de la GLFF utilise la menace et la coercition comme instruments d’expression pour manipuler le groupe qui lui a fait confiance. Une secte se définit par l’omniscience d’un(e) gourou, cultivant le culte de la personnalité et se servant de sa prétendue aura pour continuer à éblouir des esprits sous influence ; nous y voilà !!!
    A la GLFF, en matière de tolérance et d’ouverture d’esprit, il y a encore loin de la coupe aux lèvres.
    Comme on peut comprendre l’esprit qui anime ce groupe de femmes qui a choisi de se libérer de cette emprise pour essaimer et revivifier une tradition que ne peut plus prétendre incarner la GLFF

  • 4
    Désap. 15 octobre 2017 à 11:37 / Répondre

    Ma Très Chère Sœur Marie-Claude, vous toutes Mes Très chères Sœurs, tenez bon !
    Les Frères réguliers non-reconnus vous soutiennent.
    Marie-Thérèse Besson, toute respectable soit-elle, n’a pas à dicter quoique ce soit à quiconque et n’a, de plus, aucune compétence en terme de Maçonnerie Régulière.
    Je vous embrasse très fraternellement.

    • 23
      Oscar 16 octobre 2017 à 18:27 / Répondre

      Ahahah… tu n’en rates pas une, mon bon Désap.
      Pas régulier non reconnu…irrégulier!
      Sur le fond, deux courants, comme à la GLAMF, c’est toujours difficile en Maçonnerie.

  • 3
    Luludreams 15 octobre 2017 à 11:26 / Répondre

    Ben dis donc ! Ça a le droit de faire ça une grande maitresse d’une obédience maçonnique ? Menacer tous les membres de l’obédience qui oseraient rendre ne serait-ce qu’une visite de courtoisie à des amies à l’occasion d’un évènement important pour une nouvelle association ? Visiblement elle ne s’applique pas les valeurs qu’elle prône … Vu de l’extérieur ce n’est ni plus ni moins qu’une incitation à la haine et au rejet de l’autre, à son exclusion et en plus une sérieuse atteinte à la liberté de circulation des individus. Et sur simple mémento circulaire ??? Pas étonnant que les membres d’une telle association souhaitent aller voir ce qui se passe ailleurs là où le discours du reste semble beaucoup rassembleur, fraternel, chaleureux et démocratique. C’est quoi le vrai problème ? De quel crime s’agit-il exactement ? Ne serait-ce pas plutôt un règlement de compte personnel ? Une vengeance ? Et on utilise une asso tout entière ??? Ya pas photo le problème c’est l’auteur de cette missive ! C’est qui fout le bazar ! Mais dans quelle dictature et climat de peur vivent-elles !!!

    • 15
      Bandit 16 octobre 2017 à 03:41 / Répondre

      Ce n’est qu’une histoire de fric. Elle voit d’un mauvais oeuil le départ des capitations.

  • 2
    Heulland 15 octobre 2017 à 11:05 / Répondre

    Sergent Pepper
    Cela me rappel un conflit précédent : GLNF – REAA, ou le premier semble détenir
    par voie du ciel, le pouvoir maçonnique en France, alors qu’il correspond avec des irréguliers
    et qu’il apporte l’ostracisme au quotidien, mais ils sont toujours condamné par le Vatican.
    A suivre.
    Les francs-maçons ont toujours des difficultés à vivre ensemble en France.

    • 48
      Aumont 20 octobre 2017 à 20:51 / Répondre

      Comme les Gaulois d’Asterix, les français adorent se chamailler sans arrêt.

      • 49
        Chicon 21 octobre 2017 à 10:01 / Répondre

        @Aumont . Comme le politique et le religieux sont les ferments de la discorde, ils sont interdits en loge. Certains l’ont oublié depuis des lustres.

  • 1
    Simard 15 octobre 2017 à 09:14 / Répondre

    Il existe des solutions thérapeutiques , a une telle attitude . Meme certaines tisanes a la passiflore ou a l’escolzia devraient calmer le debat

    • 5
      Arpège 15 octobre 2017 à 11:37 / Répondre

      Pas sûr ! Vu la taille de son égo et le volume de sa haine … Le coup de la circulaire qui fait loi est désormais bien huilé ! Visiblement elle fait ça toute seule. On peut se demander si elle menace aussi les obédiences « reconnues » (par qui ?)de rompre les traités d’amitié si ces dernières ne s’inclinent pas et ne suivent pas ses « fraternelles recommandations » LOL ! Quelle noblesse de cœur et d’esprit … Vive les femmes

Laisser une réponse pour Aumont Laisser une réponse

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Signaler un contenu abusif
5c23f8ce106528c8f956d32c4de04247PPPPPPPPPPPPPPPP