Islams et Musulmans

Islams et Musulmans d’Europe à l’épreuve du libre examen

Par Géplu dans Divers

Le Cercle du libre examen et La pensée et les Hommes organisent le samedi 28 octobre un colloque sur le thème Islams et musulmans d’Europe à l’épreuve du libre examen. Cheminements spirituels, liberté de pensée et de conscience dans le monde musulman contemporain ?

Face à l’islamisme, idéologie politique totalitaire qui instrumentalise la religion, face aux wahhabites, salafistes, fréristes et … autres djihadistes, tenants d’un islam hégémonique, nous avons le devoir d’écouter la voix des soufis, alévis, bahaïs et connaître les thèses développées par les penseurs « néo-mutazilites », défenseurs d’un islam de « l’intériorité ». Un islam éthique et spirituel, libéral et humaniste, débarrassé de l’influence délétère des théologiens de la charia et du djihad. Un islam qui concilie foi et raison, tradition et libre-examen, engagement personnel et citoyenneté.

9h30          Accueil, Jacques Lemaire
9h35          Présentation du Cercle du libre examen et explication sur la méthodologie du libre examen, Morgane Rigaux
9h50          Pourquoi cette journée ?, Chemsi Cheref-Khan
10h00        Concrètement, que signifie : « l’islam est pluriel » ?, Mohammed Jamouchi
10h30        Questions-Réponses
10h50        Pause café
11h05        Le libre examen comme prérequis aux sciences des religions : le cas de l’islam, Hicham Abdel Gawad
11h35        Raison et liberté de pensée dans la culture islamique, Ahmad Aminian
12h05        L’interdiction de se marier hors de l’islam, face à la liberté de conscience de la musulmane ?, Inès Hammami
12h35        Questions-Réponses
13h00        Lunch
14h00        Le vivre ensemble et la réconciliation de la famille humaine, Cheikh Khaled Bentounes
14h40        Le libre examen des textes fondateurs de l’islam : une révolution culturelle ?, Latifa Aït Baala
15h10        Libre pensée et soumission, quelle place pour le libre examen dans la tradition islamique ?, Sébastien Nechelput
15h40        Questions-Réponses
16h00        Pause Café
16h15        Table ronde : Islams, libre examen : quelles perspectives ? Hicham Abdel Gawad, Latifa Aït Baala, Cheikh Khaled Bentounes, Mohammed Jamouchi
17h00        Réponses entre intervenants 4 x 5 minutes
17h20        Questions-Réponses
17h45        Conclusions, Chemsi Cheref-Khan
18h00        Vin d’honneur

Samedi 28 octobre à 18h, Institut de Sociologie, Salle Dupréel, 44 avenue Jeanne, Bruxelles.
Entrée avec lunch : 15 €, Actes : 10 €. Le lunch comprend : les pauses cafés, le repas du midi composé de minis sandwichs accompagnés de vin, eau, jus, soft, et le vin d’honneur en fin de journée.

Inscription obligatoire sur : lapenseeetleshommes.be

lundi 23 octobre 2017 6 commentaires

Étiquettes :

  • 6
    Chicon 29 octobre 2017 à 16:42 / Répondre

    @ ( 3 et 4 ) Effectivement il y a des musulmans sans barbe ni tchador,. Malheureusement on en voit peu dans nos rues, car on ne les remarque pas .

  • 4
    Bonnefond 29 octobre 2017 à 10:48 / Répondre

    Si j’en crois le dessin, il est inévitable que des femmes musulmanes portent un voile et un musulman, la barbe et djellaba ?

    Belle vision du pluralisme !
    Les stéréotypes ont la vie dure.

  • 3
    Metin Ansen 29 octobre 2017 à 10:45 / Répondre

    Le dessin qui est choisi pour annoncer ce colloque me scandalise au plus haut point.
    Est-il inconcevable d’imaginer une femme musulmane sans le voile sur la tête, voile qui n’est pas un signe religieux? Idem, est-il inconcevable d’imaginer un musulman sans le djellaba sur le corps, djellaba qui n’est pas un signe religieux?

    J’habite en Turquie où le djellaba est inconnu et où il y a plein de femmes musulmanes qui ne portent pas le voile.

    Et le vin d’honneur à la fin du colloque? Croyez-vous qu’il rime avec le dessin choisi pour annoncer le thème?

    Autant de contradictions loin de la réalité, cela frise la comédie.

    Frat.
    Ansen

  • 2
    réboussié 29 octobre 2017 à 08:58 / Répondre

    18 heures ? Vin d’honneur ? une bière pour moi , une Saint Paul ……merci d’avance …et avec quelques caillettes grillées …

  • 1
    Chicon 25 octobre 2017 à 16:45 / Répondre

    Le libre examen est interdit par les clergés des religions constituées : judaïsme, christianisme, islamisme. Ces religions n’admettent pas une déviation de la pensée.
    Les dogmes et leur applications sont dans leur ensemble immuables et constituent une obligation.
    Cependant les Papes Jean XXIII et François ont atténué la portée de certaines applications des dogmes, alors pourquoi pas pour l’islam. Mais quel serait l’interlocuteur autorisé.

    • 5
      nau 29 octobre 2017 à 12:14 / Répondre

      comme toute religions « faites ce que je dis et non ce que je fais »

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Signaler un contenu abusif
af7d59035d3566c63345eff5aa3356e7kkkkkkkkkk