Christophe Frassa

Christophe Frassa donne quelques précisions sur la « FRAPAR »

Par Géplu dans Interviews

Christophe Frassa, le nouveau président de la Fraternelle Parlementaire, la célèbre FRAPAR, a bien voulu répondre à quelques questions du Blog Maçonnique pour nous aider à mieux comprendre les buts et fonctions de cette fraternelle.

Christophe, tu viens d’être élu président de la Fraternelle Parlementaire, quelles étaient tes motivations en présentant ta candidature ?
Mes motivations étaient – et demeurent – simples : la Fraternelle Parlementaire a à cœur de faire vivre les valeurs propres à toute la Franc-Maçonnerie, et ce, quels que soient les obédiences et les rites. Nous, parlementaires Francs-Maçons, devons être animés par la volonté de faire rayonner les principes républicains, les idéaux d’Humanisme et la Laïcité.
Dans cette période particulièrement troublée, la Franc-Maçonnerie doit retrouver un rôle central. C’est précisément le rôle de la FRAPAR d’en être un animateur, au-delà des courants et des sensibilités politiques pour faire émerger des majorités d’idées. C’est la raison pour laquelle j’ai présenté ma candidature à la présidence de la FRAPAR.

On fantasme beaucoup sur cette fraternelle ? Quels sont ses véritables objectifs, ses buts et ses moyens ? Combien compte-t-elle de membres ?
Comme pour tout ce qui touche à la Maçonnerie, on fantasme beaucoup. Beaucoup trop ! Laissons donc le fantasme à ce qu’il est, rien, et revenons à l’essentiel : l’esprit qui a conduit à la création de la Fraternelle. La FRAPAR est un lieu de rencontre, d’échanges et de réflexion en commun des parlementaires des différentes obédiences maçonniques. Parce que ce qui nous réunit se situe au-delà de nos obédiences et dépasse les clivages politiques, nous voulons peser dans le débat public et politique lorsque les enjeux dépassent eux-mêmes les seules questions politiciennes et partisanes.
Il m’est difficile de répondre à la question du nombre exact de membres à la FRAPAR, puisque j’en  prends juste la présidence et que nous sommes au lendemain d’un renouvellement du Sénat, après celui de l’Assemblée nationale, mais nous comptons entre 300 et 400 membres, ce qui comprend les parlementaires en exercice, les anciens parlementaires, les membres du CESE, les hauts fonctionnaires, collaborateurs parlementaires et journalistes parlementaires.

Quelles seront tes priorités dans ce mandat de président de la FRAPAR ?
Plus que jamais il m’apparaît nécessaire que les Francs-Maçons, membres du Parlement, se réapproprient leur Fraternelle afin d’échanger ensemble et de porter haut les valeurs qui sont les leurs. A l’issue de mon élection, lors du traditionnel mot que le président nouvellement élu prononce, j’ai indiqué à la FRAPAR trois axes de travail sur lesquels nous pourrions œuvrer dans l’immédiat :
– La Nouvelle-Calédonie qui peut être un sujet de réflexion à très court terme sur lequel la FRAPAR doit se pencher et faire un certain nombre de propositions ;
– Les états généraux de la bioéthique qui se dérouleront toute l’année 2018 devrons nous permettre de mettre en exergue les valeurs d’humanisme et de progrès qui guident les Francs-Maçons ;
– Les réformes constitutionnelle et institutionnelles à venir sur lesquelles il nous faudra réfléchir, dépasser les clivages politiques et montrer que nous sommes les gardiens des Libertés fondamentales.

samedi 04 novembre 2017 2 commentaires
  • 2
    lazare-lag 4 novembre 2017 à 14:31 / Répondre

    Si l’on se met à évoquer la Fraternelle parlementaire, avec donc ce deuxième article en quelques jours, est-ce à dire que l’on pourrait avoir ici d’autres articles sur d’autres fraternelles?
    Commentant le premier de ces deux articles, j’avais alors signalé l’existence depuis une douzaine d’années, d’une Fédération de Fraternelles dite F.C.E.F., laquelle fédère donc puisque tel est le rôle d’une fédération, quelque chose comme 35 fraternelles.
    Et qu’une journée de ces fraternelles est organisée annuellement au siège parisien de l’une ou l’autre des obédiences (sauf erreur ces dernières années G.O.D.F. , G.L.D.F. et G.L.N.F. ont loué ainsi leur locaux à la fédération F.C.E.F.).
    Même sans bénéficier d’une gratuité des locaux, on peut donc considérer qu’il y a ainsi de fait comme une reconnaissance par les obédiences du phénomène – ou pour le moins d’une partie du phénomène – des fraternelles. Puisque nulle obédience n’est contrainte à louer si elle ne le souhaite pas.
    La Fraternelle parlementaire, ayant donc eu les honneurs de l’interview de son président, alors qu’elle n’est pas fédérée au sein de la sélective F.C.E.F., peut-on imaginer également un entretien avec le président actuel de la F.C.E.F.?
    Ou avec un représentant d’une des fraternelles membres de la F.C.E.F.?
    Parmi les 35, on peut y relever ainsi une fraternelle de la Défense, une de la Police, une de la Gendarmerie, de la Fonction Publique, mais également de secteurs privés. toute info accessible assez facilement, sans vraiment chercher, ni sans être membre de l’une d’entre elles.
    Enfin, jusqu’au dernier convent du G.O.D.F., le président de la dite F.C.E.F. était d’ailleurs un membre éminent du G.O.D.F., élu Conseiller de l’Ordre lors du convent de 2017 et, à vérifier, désormais chargé des affaires extérieures au G.O.D.F.
    On peut cependant imaginer que ses responsabilités au Conseil de l’Ordre aient pu ensuite entraîner un passage de témoin à la tête de la F.C.E.F.
    A voir…

  • 1
    Aumont 4 novembre 2017 à 10:54 / Répondre

    un lobby de plus mais qui a le courage d’annoncer la couleur.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Signaler un contenu abusif
f51b71fdeeef6164d329adaa1e4667fbbbbbbbb