Derriere le tablier 171217

La Franc-maçonnerie sur RTS Religion

Par Géplu dans Divers

Ce dimanche 17, la RTS Religion, de la Radio Télévision Suisse, a mis en ligne dans le cadre de sa Chronique hebdomadaire Babel (« Religions et spiritualités traversent les sociétés. Elles sont sources de valeurs pour le vivre-ensemble. Elles sont parfois aussi facteurs de conflit. Tous les dimanches entre 11h et 11h30, la rédaction de RTSreligion sollicite un/e expert/e pour un décryptage spirituel ou religieux de la réalité qui nous entoure. »), une émission de présentation de la franc-maçonnerie suisse, titrée « Derrière le tablier des francs-maçons« . Durant 28 minutes, le journaliste Tristan Miquel reçoit reçoit Dominique Freymond, président du groupe de recherche Alpina et lʹhistorien Olivier Meuwly.

lundi 18 décembre 2017 9 commentaires
  • 9
    Désap. 21 décembre 2017 à 13:00 / Répondre

    Certains sont acharnés tout de même 🙂 🙂
    d’autres sont susceptibles,
    puis ces mêmes deviennent acharnés de sorte que pour eux on hésite,
    sont-ils « susceptibles-acharnés » ou « acharnés-susceptibles » ?
    Bref,
    on donne un avis, tout personnel et sans exiger le moins du monde qu’il soit partagé, on prend soin de bien préciser  » à mon sens » de manière à ne froisser personne,
    on donne ensuite des conseils de lecture, pour lesquels, pareil, il n’est nullement question de la moindre exigence.
    Cela nous vaut un tombereau de mépris et de procès d’intention, le tout assortit des inévitables et inénarrables leçons de maçonnerie et de doute sur notre qualité de maçon.
    J’écris « nous », parce que je n’en suis pas le seul bénéficiaire, l’article sur J. Hallyday en fût non seulement un festival pour moi, pour d’autres et pour une partie non négligeable de la population qualifiée avec un dédain certain de « peuple », mais de plus particulièrement emblématique de l’expression de ces quelques grand-franc-maçons-donneurs-de-leçons.
    Et attention ! ce sont de grands défenseurs de toutes les libertés, notamment celles de penser et de s’exprimer.
    Heu … on fait quoi ? On se marre tout de suite ou on attend un peu ? 🙂 🙂
    He, Ho, les p’tits gars, faut vous calmer un peu et commencer par balayer devant la submersion de vos émotions, hein ? d’accord ? on fait comme ça ?
    Allez, au travail !

  • 2
    astronome64 19 décembre 2017 à 18:30 / Répondre

    Je ne sais pas pourquoi mais l »accroche : « derrière le tablier des francs-maçons  » m’a fait rire…. Mauvais esprit, approche des fêtes de fin d’année, cynisme total, machisme balance ton porc ( parce que bon, la parité tout ça tout ça )… va savoir les raisons obscures ?!

  • 1
    Désap. 18 décembre 2017 à 10:08 / Répondre

    La Grande Loge Suisse Alpina est l’une, si ce n’est n’est LA plus sérieuse et la plus intelligente Grande Loge du continent européen et à mon sens du monde.
    C’est la GL de Alain Berheim, avec Patrick Négrier les deux maçons actuels ayant, à mon sens, la meilleure acuité maçonnique ; cela, je vous remercie de me l’accorder, sans aucune flagornerie, mais bien en toute objectivité.
    .
    Je suis abonné à la revue MASONICA édité par le Groupe de Recherche Alpina, je vous invite vivement à vous abonner.
    Je vous invite également à consulter ce site : http://www.freemasons-freemasonry.com/
    l’un des plus érudits et intéressants que je connaisse, où nombre de membres de Alpina interviennent.
    .
    Bonnes lectures.

    • 3
      lazare-lag 19 décembre 2017 à 20:09 / Répondre

      Il nous est dit ici: « est l’une, sinon la plus sérieuse et la plus intelligente » d’abord « du continent européen », voire du « monde ».
      On excusera du peu…
      Questions que je me pose:
      – quelle est l’unité de mesure pour arriver à une telle appréciation laudative?
      – comment mesure-t-on le sérieux et/ou l’intelligence d’une G.L.? Ou d’un G.O. d’ailleurs.
      – pour arriver à un tel constat, ne faut-il pas avoir d’abord eu préalablement la connaissance de toutes les grandes loges existantes « du continent européen » (sic) sinon « du monde » (re-sic)?
      – et en en ayant eu a minima la connaissance numérique, comment pour chacune d’elle, réussir à appréhender de manière satisfaisante ces deux notions – éminemment subjectives – que sont le sérieux et l’intelligence?
      J’avoue très humblement qu’une telle tâche me paraît trop ambitieuse pour mes frêles épaules maçonniques.
      Qui suis-je en effet pour prétendre posséder les qualités nécessaires pour une telle évaluation globale, d’ensemble?

      • 4
        Désap. 20 décembre 2017 à 09:30 / Répondre

        De manière somme toute assez simple : par leurs publications.
        Pour en faire le constat, plusieurs recommandations :
        1/ lire
        2/ ce qui traite de maçonnerie
        3/ s’astreindre à l’objectivité

        • 5
          Diderot 20 décembre 2017 à 13:36 / Répondre

          Réponse logique en apparence
          500 obédiences dans le monde publiant chaque mois soit 6000 revues à lire par an de 25 pages chacune soit 150000 pages soit 100 jours/ an de lecture
          Desap quitte parfois ses lectures pour intervenir sur les blogs afin de dispenser sa rage narcissique chronique de (Frère) reconnu de nulle part. Et en plus il se prétend « objectif » et c’est la raison pour laquelle il a une haute opinon de lui même qu’il partage avec himself
          Le CLOWN GROCK qui était suisse avait un numéro de cirque fabuleux: il venait au milieu de la piste s’asseyait sur un tabouret et constatait que le piano sur lequel il voulait jouer était à trois mètres de lui. Que faisait-il ? Il tentait de déplacer le piano vers le tabouret. Desap est l’unique CLOWN des réseaux maçonniques qui tente de déplacer le piano de ses certitudes et les ukases de la GLUA vers le reste du monde et comme GROCK il fait rire tout le monde !!!!! Desap est un clown triste !

          • 6
            Désap. 20 décembre 2017 à 16:19 / Répondre

            Mouais ………………… 🙂 🙂
            Recommandation n°4 :
            – se garder de répondre aux ânes, surtout lorsqu’ils font preuve de capacités de calcul … mental n’exagérons rien.

        • 7
          lazare-lag 20 décembre 2017 à 20:11 / Répondre

          La réponse est ici assez savoureuse.
          1/ Lire? Nous le faisons tous, (et toutes, n’oublions pas nos soeurs)non? Enfin j’espère.
          2/ Ce qui traite de maçonnerie? Ma foi, merci du conseil, en tant que franc-maçon, ça ne m’aurait pas effleuré.
          Donc on n’évalue une obédience, son « sérieux » et son « intelligence » que par ses publications?
          Ses actes, non?
          3/ S’astreindre à l’objectivité? La belle affaire. La Franc-Maçonnerie pouvant (devant?) être une école d’apprentissage du doute, qu’est-ce que l’objectivité. Je reste dubitatif…
          L’intervention de Diderot correspond davantage à ce que je suggérais: comment peut-on s’ériger en évaluateur impartial d’une obédience, notamment par comparaison aux autres structures, si on n’embrasse pas la totalité de toute l’activité de toutes les obédiences?
          Comment l’un de nous peut-il décréter que telle ou telle structure maçonnique est la plus sérieuse, le plus intelligente d’Europe, voire du Monde?
          Ca me paraît personnellement être d’une prétention, ou d’une inconscience, tout à fait déplacée, incongrue.
          Même en faisant « profession » de Franc-Maçonnerie, en en faisant son activité unique et quotidienne, une vie d’initié n’y suffirait pas.
          Restons sérieux, l’ambition du Franc-Maçon, n’est pas prioritairement de devenir le Pic de la Mirandole de la Maçonnerie.
          On peut rechercher la connaissance évidemment, la compréhension, le cheminement, mais qui peut ainsi prétendre distribuer des lauriers entre « l’intelligence » de chacune des obédiences?
          On ne se prétend déjà pas frère, ce sont vos pairs qui vous reconnaissent comme tel. Et un Frère prétendrait décider de quelle obédience est la plus sérieuse et intelligente?
          Franchement, je ne comprends vraiment pas cette démonstration, qui n’a rien de maçonnique.

          • 8
            Désap. 21 décembre 2017 à 09:07 / Répondre

            Tu as raison jeune maçon, reste dubitatif, sérieux et pense, à l’image de ton frère, que je fais dans l’égo-centrisme.
            Toi qui sais …
            qui sais ce qui est et n’est pas maçonnique.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Signaler un contenu abusif
05932aa92750486a70f6b0d664a3208d::::::::::::::::::::::::::::::