Anglaise de Cognac

Histoire de la loge « L’Anglaise de Cognac »

Par Géplu dans Edition

Gérard Jouannet est membre de la loge Honneur et Probité du GODF à l’Orient de Cognac. Sa curiosité d’historien l’a amenée à étudier l’histoire de la naissance de la franc-maçonnerie dans une petite ville de province au 18ème siècle et au début du suivant. Cette histoire est donc singulière mais aussi celle d’une époque…

« En 1746, trois négociants bordelais, francs maçons de l’Anglaise 204, viennent essaimer à Cognac, cité qui est en train de s’affirmer comme une place internationale du commerce des vins et spiritueux. L’Anglaise de Cognac est donc à la fois fille de Bordeaux et d’une dynamique commerciale émergente. Marchands étrangers baignés par l’universalité des idées et des flux commerciaux et notables locaux initient une aventure singulière que l’auteur décrypte tant dans la compréhension des hommes que dans celle de la loge en elle-même. Il cherche à comprendre l’identité particulière, individuelle et collective, de ces humanistes, notables qui cherchent un autre chose dans un monde clôt. Le vivre ensemble de la loge leur est à la fois nécessaire et compliqué. L’Anglaise doit donc s’adapter aux événements externes et internes pour traverser le siècle de manière chaotique mais en assurant la pérennité de l’idéal maçonnique dans cette cité marchande. Elle éteint ses feux en 1813 sous la pression du pouvoir et dans la concurrence d’une nouvelle génération de francs-maçons qui ont fourbi leurs convictions dans les combats révolutionnaires. L’Anglaise et les Amis de l’Union symbolisent alors deux identités francs-maçonnes incompatibles et les mutations sociétales qui se mettent en place au début du XIXème siècle. Un ouvrage qui participe à la connaissance de la Franc-maçonnerie française d’ancien Régime et d’Empire. »

Vous pouvez acquérir le livre en prenant contact directement avec l’auteur : anglaisedecognac@gmail.com

lundi 15 janvier 2018 2 commentaires
  • 2
    Pidi 18 janvier 2018 à 21:17 / Répondre

    Bravo Gerard, un ouvrage utile pour la franc maçonnerie cognacaise et charentaise, riche d’érudition. Une étude sérieuse qui nous rappelle d’où nous venons. L’origine de la franc maçonnerie à Cognac, ses commerçants, ses bourgeois, ses grands-bretons. C’est l’histoire de la ville entre l’équerre et le compas.
    Un grand merci à l’historien, à l’ami et au frère.

  • 1
    ChrisB 15 janvier 2018 à 14:40 / Répondre

    Un beau travail de patience.
    Il en aura fallu du temps pour réunir, analyser, pas après pas, une telle masse de documents.
    Refléchir aussi, tracer une piste interprétative, la vérifier, y renoncer, en suivre une autre …
    Merci à Gérard.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Signaler un contenu abusif
f5522bc2f1cc41e05b4507ed0b9701bdXXXXXXXXXXXXXXXXXX