Geraldine Mulhmann
Géraldine Mülhmann

Du journalisme en démocratie

Par Géplu dans Divers

Dans le cadre de ses diners-débats organisés au restaurant du Sénat, Dialogue & Démocratie Française reçoit le vendredi 2 février madame Géraldine Mülhmann, Professeur à l’Université Paris 2 Panthéon-Assas. Agrégée de philosophie et docteur agrégée de science politique, elle co-anime avec Olivier Duhamel l’émission hebdomadaire Médiapolis sur Europe 1 le samedi de 10h à 11h.

Géraldine Mülhmann traitera « Du journalisme en démocratie » et dédicacera son dernier ouvrage, du même nom.

Fidèle à sa volonté d’ouvrir des débats de société dans un esprit d’écoute et de rassemblement, Dialogue & Démocratie Française réunit des Soeurs et des Frères de toutes Obédiences, de tous grades et de toutes tendances philosophiques, spirituelles et politiques pouvant, s’ils le souhaitent, être accompagnés de profanes intéressés par cette démarche.

Vous pourrez précommander le livre de Géraldine Mülhmann lors de votre inscription au diner, et l’acheter sur place.
Pour participer au repas une inscription nominative, à effectuer avant le 26 janvier, est obligatoire à : diner-débat Géraldine Mulhmann.

Le vendredi 02 février 2018 à 19h30 au Restaurant du Sénat, 15 ter rue de Vaugirard 75006 Paris.
Se munir obligatoirement d’une pièce d’identité. L’accueil ne sera plus autorisé après 19 h30.

mardi 16 janvier 2018 4 commentaires
  • 4
    lazare-lag 21 janvier 2018 à 15:09 / Répondre

    Ce que j’observe d’abord chez Géraldine Mülhmann ce sont… ces qualités intellectuelles.
    Dans sa présentation, Géplu nous les rappelle brièvement, son éventail couvrant aussi bien l’universitaire que le journalistique, je n’y reviens pas.
    Il me revient qu’il fût un temps, il y a quelques années déjà, où on pouvait la voir commenter en chroniqueuse avertie sur telle ou telle émission du service public, de la 2 ou de la 5, et notamment présenter des livres, avec un journaliste qui s’appelait Ferney, dont je me suis toujours demandé s’il avait un lien ou pas avec la romancière Alice Ferney.
    Interventions toujours de bon niveau, toujours intelligentes, toujours structurées, toujours argumentées et toujours cultivées. Un régal.
    Et cela avec beaucoup de classe, d’élégance et de finesse d’esprit.
    En conséquence, elle devrait vraisemblablement réussir à capter son auditoire chez DDF lors du débat du 02 février, auquel je n’assisterai pas: provincial éloigné de la capitale que je suis et sans projet parisien sur cette date.
    Cela étant, Renuccio n’a pas vraiment tort dans son intervention. On essaye de faire en sorte d’éviter certains angles de vue si je puis dire.
    Et Blazing Star? Tort ou pas tort?
    En fait, bien qu’il y ait mis un peu les formes, c’est de s’être contenté d’un commentaire… visuel ou physique, même si discret.
    Et en plus, hélas, trois fois hélas, en premier intervenant, on n’a vu que ça: l’appréciation physique.
    En fait tout ça c’est de la faute de Géplu!
    Avec la photo qu’il vient nous proposer, très bien cadrée, très bien choisie, pas si innocente que ça, le jeu n’était-il pas de savoir qui commettrait en premier, le premier accroc? Qui serait responsable de la première faille? Qui serait maladroit le premier?
    En fait, c’était une épreuve de résistance. (Comme la mixité en loge, si je puis dire, mais c’est un autre débat).
    Du coup, passant ensuite le « fautif », c’est beaucoup plus facile (plus hypocrite?) de venir dire que « c’était pas bien »; même si ce n’était pas bien.
    Et j’espère que ni l’intéressée, ni Nicolas Poincaré (pourquoi Nicolas Poincaré? Cherchez et vous comprendrez) ne prendront ombrage de ce qui se passe sur Hiram.be; s’ils connaissent Hiram.be.
    Et peut-être qu’après le 02 février, on pourrait espérer que des participants, ou participantes, à ce dîner-débat au Sénat viennent nous dire comment cela s’est passé.
    Ca pourrait être instructif.

  • 2
    renuccio 21 janvier 2018 à 09:28 / Répondre

    C’est un commentaire machiste, inutile.

  • 1
    Blazing Star 17 janvier 2018 à 09:55 / Répondre

    Si son ramage ressemble à son plumage, elle doit être le phénix des hôtes de ces bois

    • 3
      réboussié 21 janvier 2018 à 09:49 / Répondre

      que serait un-ne journaliste -te sans une belle et bonne plume ? et en plus , elle parle ? que du bonheur ….en principe .
      je lirai le livre ..information et démocratie ? VS propagande et dictature ? qui au dessus de l’architecte ? des principes ? des valeurs ? ou des spéculateurs ? pour la spéculation intellectuelle , ça va ….sociétal ou symbolique ? et causer de l’architecte ? du chef ? au GO , pas de limite pour les sujets symboliques , architectes , dieux eux mêmes ….c’est pour cela que nous craignons un peu les rosbifs , TINA ? thère is not moyen de faire autrement ….remember …

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Signaler un contenu abusif
449c21480924c263fcc01bfaa0438f89QQQQQQQQQQQQQQQQQQQQQQQQQQQQQQQQ