lettre Charb

Le GODF, Charb et Solidaires-Etudiant(e)s Paris

Par Géplu dans Divers

Le Conseil de l’Ordre du GODF n’apprécie pas que le syndicat étudiant « Solidaires » de l’Université de Paris 7 ait demandé l’annulation d’une lecture de la Lettre aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes de Charb, y voyant une violence raciste islamophobe !
Le GODF considère à l’inverse que « Cet ouvrage radicalement antiraciste constitue une critique universaliste et humaniste de toutes les déviations religieuses », et considère que « La lettre du syndicat étudiant en question constitue une insulte à la mémoire des victimes du terrorisme, voire manifeste une certaine complaisance à l’égard de celui-ci. » Voir le communiqué du GODF ci-dessous.

__________________________
.

Communiqué du Grand Orient de France

LA DEUXIEME MORT DE CHARB, VICTIME DU TERRORISME ISLAMISTE

Le Conseil de l’Ordre du Grand Orient France a pris connaissance avec indignation de la lettre qu’a adressée le « syndicat Solidaires Etudiant-e-s Paris 7 » à la Présidente de l’Université Paris-Diderot, osant demander l’annulation d’une lecture-débat prévue dans cette université autour du dernier ouvrage de Charb « Lettre aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes ». Les bûchers de l’Inquisition vont-ils être rallumés ?

Le prétexte invoqué est particulièrement nauséabond, puisqu’il établit un parallèle entre la violence criminelle des terroristes qui ont massacré la rédaction de Charlie Hebdo, dont Charb, le 7 janvier 2015, et les « violences racistes islamophobes » et leurs « victimes ». Faut-il rappeler que, si aucun musulman ne voit aujourd’hui –et c’est heureux- sa vie menacée en France à raison de sa religion, plus de 220 personnes, de toute origine et de toute conviction, ont été assassinées en France depuis 2012, au nom de l’islamisme politique ? La lettre du syndicat étudiant en question constitue une insulte à la mémoire des victimes du terrorisme, voire manifeste une certaine complaisance à l’égard de celui-ci.

Le Grand Orient de France, pour sa part, a organisé et soutenu à plusieurs reprises la représentation du spectacle tiré des écrits de Charb, pour protester contre les tentatives de censure dont il avait fait l’objet précédemment. Cet ouvrage radicalement antiraciste constitue une critique universaliste et humaniste de toutes les déviations religieuses –de quelque culte qu’elles émanent- qui s’opposent à l’émancipation des individus et à leur liberté de conscience. Il est inquiétant de voir des étudiants de l’enseignement supérieur affirmer des contre-vérités à propos d’un texte qu’ils n’ont manifestement pas lu : ainsi procèdent tous les totalitarismes à l’égard des productions de l’esprit.

Le Grand Orient de France partage totalement la dénonciation de la notion « d’islamophobie », qui cherche à faire taire toute critique d’une religion, en violation des principes de la République. Ce que la loi interdit, c’est le racisme et la haine des individus à raison de leur religion. Si le racisme existe et doit être combattu, il est faux de prétendre qu’il y aurait en France une « oppression des musulman-e-s ».

Le Grand Orient de France invite la présidente de l’Université Paris-Diderot à résister à ces pressions inadmissibles et à maintenir l’organisation de cette lecture-débat.

lundi 29 janvier 2018 4 commentaires
  • 4
    NELEPHANT 30 janvier 2018 à 17:17 / Répondre

    Et l’UNEF s’est jointe à cet appel à la censure !

    L’UNEF dont j’ai porté la carte et distribué les tracts, l’UNEF de Jacques Sauvageot……

    J’ai honte !

  • 3
    réboussié 29 janvier 2018 à 15:33 / Répondre

    il y a deux formes de terrorisme , celui qui utilise le couteau ou la bombe , l’autre plus sournois , ,insidieux et plus dangereux in fine , socialement parlant bien sur , le terrorisme intellectuel , la discréditation de l’opposant
    On peut donner deux exemples particulièrement …frappants : Finkielkraut et Onfray qualifiés de pseudo intellectuels , le second exemple , le terme de laïcard ; la laïcité n’est pas une opinion , c’est simplement la possibilité d’en avoir une , formule reprise avec beaucoup de justesse par P Guglielmi : ce qui a le grand intérêt comme le disait le philosophe M Audiard -les c…s ne font jamais de pauses , ce qui permet de facilement les reconnaitre – celui qui utilise ce terme de laïcard , donc ignore volontairement le second terme de la définition ; liberté de croire ou de ne pas croire , car ne pas croire , c’est déjà de la rébellion , ( 6% des votants au premier tour ) , la soumission ? c’est mieux ..
    Cette très belle déclaration du conseil de l’ordre rappelle donc notre très chère liberté absolue de conscience , que l’on oublie parfois avec le matraquage médiatique et la non pensée actuelle , car on a dépassé à mon avis largement la pensée unique ..perversion qui parfois pourrait toucher nos loges , ce qui doit nous inciter à la prudence en matière d’affiliation , pour le noyautage par le FN ; ça m’a toujours fait un peu sourire , car ne faisant pas de pauses non plus , ils portent bien souvent l’étiquette non gréviste dans avec ostentation , protégez moi de mes « amis » , mes ennemis , je m’en charge .

  • 2
    Makhno 29 janvier 2018 à 10:12 / Répondre

    Écriture inclusive = écriture illisible !

  • 1
    astronome64 29 janvier 2018 à 05:59 / Répondre

    Est ce que le terme « islamo-gauchistes » est adéquat ??? Mais l’écriture inclusive est respectée…donc tout va bien.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Signaler un contenu abusif
8d8e41ef02ebda178067b9d4b0cb6952$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$