Onfray Bocuse

Onfray, Bocuse et la franc-maçonnerie

Par Géplu dans Divers

Surprenante, et pas très claire, déclaration de Michel Onfray sur son site michelonfray.com dans une vidéo où il parle de Paul Bocuse. On l’entend en effet déclarer : « (…) Il faudra un jour écrire l’histoire, un peu à  la Bourdieu, l’histoire de cette institution : comment devient-on un chef, un pape, etc. Parler de la franc-maçonnerie, du rôle de la franc-maçonnerie dans la cuisine française, des gens que l’on choisit, etc. Il y a beaucoup de choses à dire (…) »

Sous-entendrait-il une appartenance de Bocuse à la franc-maçonnerie ? Celui-ci l’avait pourtant démenti. Ça tombe donc un peu comme un cheveu dans la soupe, cette soupe qu’aimait tant le grand Paul…

jeudi 08 février 2018 11 commentaires

Étiquettes : ,

  • 11
    Jean Vila 11 février 2018 à 10:56 / Répondre

    Comment s’étonner de la présence de chefs et de restaurateurs dans les Loges !
    Parfois, le moment des agapes pourrait être considéré plus important que le temps du Temple….
    Il me souvient d’une visite de Loge bourguignonne, comportant deux restaurateurs et un professeur de cuisine. Après un aperçu sur le Prologue de Jean, j’eus la révélation des trois meilleurs jambons persillés de Dijon (3 bien sûr !) mais, chut, je ne révèlerai pas ce mystère… sauf à trahir mon serment…!
    Et puis, dans les hautes sphères maçonniques, il semblerait qu’on y « cuisine » beaucoup et la présence de ces chefs semblerait indispensable pour y épicer, peut-être, la soupe…

  • 9
    Benjamin Rathery 10 février 2018 à 10:17 / Répondre

    De nombreux « grands-chefs » sont FM. Souvent, leur fréquentation du compagnonnage les mène à la FM.
    Une loge qui a migré de la GLNF au GODF en réunit un certain nombre.
    « Le banquet » n’est pas toujours celui de Platon.
    Le « guide Champerrard » en est largement garni.
    Il y a une dizaine d’années, un ouvrage « La cuisine des francs-maçons », des chefs connus avaient donné une recette ….

  • 8
    Philippe 10 février 2018 à 08:25 / Répondre

    Il faudrait effectivement relever tous els grands chefs en cuisine: il y en a un nombre inimaginable !!! Et puis, les mettre à l’honneur representerait une masse colossale de travail….
    Ils portent tous le même nom: Frère (Soeur) Maitre des Banquets. Quel devouement, quelle amnegation, quel don de soi,…. pour prolonger les Travaux. Cela reste l’une des fonctions les plus chargées pour le bien-être d’une Loge.
    Merci à eux

    • 10
      lazare-lag 10 février 2018 à 12:21 / Répondre

      C’est très bien de penser à eux, les Frères et Soeurs Maîtres de Banquet, ou Frère Servant comme nous appelons le notre.
      A ce propos, mon atelier a noué des liens fraternels étroits avec une loge située à une quarantaine de kilomètres de la notre.
      Au point qu’annuellement nous faisons une tenue commune alternativement chez les uns ou les autres, avec une planche présentée par un Frère de chacun des deux ateliers, mais sur un même thème.
      Cette année,quand nous nous verrons au printemps, il s’agira de « Symbolismes des agapes », présentés par les frères servants de chaque site.
      Espérons que nourritures terrestres et nourritures intellectuelles atteindrons le même degré de cuisson!

  • 7
    MANON 9 février 2018 à 11:53 / Répondre

    Alors là, je suis surprise….tout le monde sait que les plus grands chefs sont Francs-maçons !
    Je ne cautionne pas tout ce que dit ou écrit Michel ONFRAY, mais là je trouve que vous poussez le bouchon un peu loin, (et je n’ajouterai pas Maurice…lol)
    Bon, on va pas en faire un plat, mais tout de même, je trouve toute cette sauce un peu aigre!

  • 5
    Chicon 8 février 2018 à 13:51 / Répondre

    En psychologie de la perception cela s’appelle le « principe de proximité ». On perçoit ensemble deux choses qui sont proches et qui n’ont éventuellement rien à voir. C’est le cas avec Bocuse et francs-maçons. Relisez les phrases .

  • 3
    Yasfaloth 8 février 2018 à 12:02 / Répondre

    Onfray vieillit vraiment très mal, un VRAI stage sur la colonne du nord lui aurait fait le plus grand bien, mais en aurait il été capable ?

    • 4
      Philippe 8 février 2018 à 13:29 / Répondre

      +1
      Je ne le suis plus depuis longtemps alors qu’il m’était jouissif de le lire.
      Maintenant, il a un avis sur tout (et n’importe quoi) et il devient une caricature de lui-même.

      • 6
        Lionel MAINE 8 février 2018 à 18:12 / Répondre

        Pas faux !!!

  • 2
    réboussié 8 février 2018 à 09:38 / Répondre

    regardez pas très loin ….les papes du GO (et autres obédiences) , ou quelle que soit l’appellation que l’on puisse leur attribuer ? l’influence des francs maçons dans leur arrivée au pouvoir …une drôle de cuisine , la aussi ? quand aux étoiles …….prompt rétablissement mon ami Michel , l’heure du repos n’est ……..

  • 1
    viking l'athée 8 février 2018 à 09:12 / Répondre

    Ca n’est pas Robuchon qui va le démentir, il y a de nombreux « frères » dans ce milieu des « maitres » en cuisine ,et alors ??? faut-il mettre cette info « on fray » ???

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Signaler un contenu abusif
8f246050ba06fa318791abc60745fc37L