3471788-4997354.jpg

Bonaparte mentionné dans un manuscrit maçonnique

Publié par Jiri Pragman dans Divers

Le site man.uscr.it, celui d’une librairie de livres anciens et rares spécialisée dans les manuscrits, de l’époque médiévale au XIXe siècle met en vente le manuscrit d’un banquet franc-maçon bonapartiste. Le descriptif de ce document Travaux de banquet (extrait en annexe) fait référence au Frère Bonaparte. Mais s’agit-il d’une adresse à Napoléon… ou à son frère Joseph qui fut Grand Maître du Grand Orient de France (mais celui-ci peut-il être qualifié de libérateur du pays?

24 nov 2011 13 Comments

Mots-clés : , ,

  • athanase 24 novembre 2011 at 21 h 32 min / Répondre

    Ah!… un document de plus !
    Il y a une bagarre entre les « oui, Napoléon Franc-maçon » et les Non Napoléon n’était pas Franc-Maçon!
    D’après certains documents il semble bien que Napoléon ai été initié dans une RL en Égypte…
    Je ne veux pas revenir sur son entourage qui était essentiellement Franc-Maçon! … Son propre frère!
    De nombreux ouvrages nous en parlent!
    Pour ma part c’est oui! … il a été initié!
    que la parole circule… et je ne doute pas que (Jiri) tu viens de créer un buzz !!!

  • Jiri Pragman 25 novembre 2011 at 3 h 50 min / Répondre

    Pour ma part, je pense qu’il faut rester prudent. Comment cette Loge (non identifiée) aurait eu connaissance de l’appartenance à l’Ordre (éventuellement de l’Initiation dans une Loge militaire) de Bonaparte ? Ne s’agit-il pas, comme cela arrive, de l’appropriation par des Maçons d’un prétendu Maçon célèbre dont la seule mention va grandir les autres Maçons qui s’en revendiqueront ? Ou ne s’agit-il pas d’un simple acte de flagornerie à l’égard d’un « grand » ?

  • ljb 25 novembre 2011 at 8 h 53 min / Répondre

    ce document est illisible… alors franc- maçon ou pas ?

  • Jiri Pragman 25 novembre 2011 at 9 h 37 min / Répondre

    Je crois que j’ai vu un commentaire de Jacques Ravenne (dont l’examen de documents historiques était, si je m’abuse le métier avant qu’il ne plonge totalement l’écriture) expliquer que l’orthographe de Bonaparte n’était pas figée à l’époque.

  • athanase 25 novembre 2011 at 9 h 55 min / Répondre

    Effectivement Napoléon avait une orthographe « particulière » il n’hésitait pas à inventer des mots.

    en ce qui concerne l’initiation, c’est Cambacérès lui-même qui dans un courrier écrit que Napoléon à « reçu la lumière » dans une Loge en Égypte.

    Dans un autre courrier adressé à Napoléon il l’appelle « Mon Très Respectable Frère » avec abréviation et les trois points.
    Si Napoléon a été initié, la formule est normale par contre si Napoléon n’est pas initié c’est une drôle de façon de s’adresser à son Empereur !

    Je vous conseille de lire l’excellent livre de François Collaveri : « Napoléon Franc-Maçon ? »

  • STOLKIN 25 novembre 2011 at 10 h 23 min / Répondre

    Est-ce qu’il y a quelque chose qui m’échappe ?
    di Buonaparte (acte de naissance) : OK ; Bonaparte :OK Buonaparte : OK
    mais: Bonneparte ?????

  • Jacques Huyghebaert 25 novembre 2011 at 13 h 02 min / Répondre

    une chanson pratiquement identique intitulée « Hommage a l’Empereur » se trouve sur le site

    http://mvmm.org/c/docs/naplongwy.html

    Voir également sur le même site

    http://mvmm.org/c/docs/napo.html
    Le Culte napoléonien

    (…)
    Jacques

  • athanase 25 novembre 2011 at 14 h 12 min / Répondre

    et que dire de ce poème:
    couplet chanté par le frère Ducolombier (Préfet de Marengo) » Le Miroir de la vérité »

    - Parmi les fils de la lumière
    - Bonaparte fut seul choisi;
    - Et pour pacifier la terre,
    - Un seul Franc-Maçon a suffi.

  • Jiri Pragman 25 novembre 2011 at 14 h 17 min / Répondre

    Certes mais la revendication par certaines Loges ne fait pas nécessairement du « revendiqué » un Maçon (pour rappel, certaines Loges ont crié haut et fort que les Francs-Maçons avaient « apporté » la Révolution française ou la devise républicaine; or, ce n’étaient que des « vantardises » infirmées par les historiens).

  • athanase 25 novembre 2011 at 15 h 19 min / Répondre

    Tu as raison Jiri. Le problème c’est qu’il n’y a pas de document « officiel » sur l’initiation de Bonaparte.
    c’est pour ça que les historiens se déchirent. il y a ceux qui se contentent des documents que l’on a et ceux qui veulent un document officiel…

    Juste comme ça, le GO ne s’est jamais prononcé ! (???)

    mais alors que penses-tu de cette lettre:
    Lettre de Fletcher Grand Maître de menphis-Misraïm aux États-Unis.

     » Les indications que vous me donnez sur l’histoire de Memphis-Misraïm me sont connues. Pour ma part, je puis vous spécifier ceci:
    - Le Général Bonaparte et le Général Kléber fondèrent au Caire en 1798 une loge composée d’officiers et de savants français unis à des notables égyptiens initiés aux antiques mystères des pyramides.
    « l’initiation égyptienne est donc liée à l’initiation française des Philadelphes. Rites créée à Narbonne par le marquis de Chefdebien en 1779. La Loge créée au Caire prit le nom de Isis. Tel est le point de départ de notre Rite. Il fut ramené en France par Bonaparte mais ne fut installé définitivement qu’en 1814 par Samuel Honis sous le nom de : « Les Disciples de Memphis »; avec l’aide de Gabriel Marconis, le père de notre vrai fondateur en 1838″

    c’est quand même troublant !

  • annie 28 novembre 2011 at 13 h 59 min / Répondre

    le rituel du banquet d’ordre, son vocabulaire, est -il bonapartiste?

  • athanase 28 novembre 2011 at 21 h 17 min / Répondre

    Étant donné que personne ne semble vouloir prendre la parole…

    @ Annie

    Je suppose que tu fais allusion aux « santés » quand tu parles du banquet d’Ordre et notamment à celle qui concerne la République…
    C’est vrai que l’on parle de « canons » et de « Poudre » est-ce Bonapartiste (???) Franchement, je ne sais pas!
    Une chose est sûre, c’est que le vocabulaire vient des Loges Militaires !…
    du temps de Napoléon les « santés » étaient surtout Pour « le Très Respectable Frère… » … (napoléon ou pas???)
    Il nous faudrait vraiment l’avis d’un historien spécialisé pour la période Napoléonienne.

    je vous conseille aussi la lecture du livre : »Napoléon par lui-même » d’André Malraux. ce livre a été réédité fin des années 90.
    vous y découvrirez ses « fameux mots » qu’il inventait !

  • STOLKIN 28 septembre 2012 at 19 h 59 min / Répondre

    C’est à partir du 9 avril 1796 -moment ou il entame sa campagne en Italie-que Napoléon signe « BONAPARTE » , abandonnant à jamais le « BUONAPARTE ».

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

 

Signaler un contenu abusif