Rituel des grades alchimiques du baron Tschoudy

1570979-2103473.jpg

Rituel des grades alchimiques du baron Tschoudy

Publié par Jiri Pragman dans Edition

Les Editions de La Hutte poursuivent la publication d’anciens documents. Il ne s’agit pourtant pas d’une simple réédition car, particulièrement dans le cas présent, ce Rituel des grades alchimiques du baron Tschoudy a dû être remis en forme et en clair autant qu’il fut possible par Jean Solis.la-franc-maconnerie.com.

Solis l’a préfacé et ajouté un avertissement après avoir enjoint certains Francs-Maçons contemporains à ne jamais tenter de réaliser au pied de la lettre les prescriptions de certains grades. L’avertissement est ainsi libellé : Les Editions de La hutte et le préfacier-éditeur déclinent toute responsabilité quant à une mise en oeuvre des présentes cérémonies si elle est contraire aux lois, à toute forme du Droit, ou aux bons usages vis-à-vis de la personne humaine, de l’animal ou à la sécurité des biens et des personnes.

Ce manuscrit est attribué au baron Théodore Henri de Tschoudy (1727-1769). Ces grades phylosophiques sont :

  • Royal Arche
  • Chevalier du Soleil
  • Suprême Commandeur des Astres
  • Chevalier du Phénix
  • Chevalier de l’Iris
  • Chevalier d’Occident
  • Chevalier de l’Aigle noir
  • Le vrai maçon
  • Instructions pour le grand oeuvre
  • Chevalier des argonautes & de la Toison d’Or
    Certains de ces Grades seraient à l’origine des Degrés les plus alchimiques du Rite Ecossais Ancien et Accepté et surtout, selon Solis, de tout un esprit de maçonnerie hermétique maintenant propre aux rites dits « égyptiens » de Memphis et de Misraïm.
     
12 sept 2009 No Comments

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

 

Signaler un contenu abusif