Un rappel de l’incompatibilité entre l’appartenance à la Franc-Maçonnerie et à l’Eglise catholique

Publié par Jiri Pragman dans Dans la presse

Des rappels s’imposent sans doute. Et c’est Mgr Barsi, l’archevêque de Monaco qui s’en chargé. Dans un article Monaco: franc-maçon ou catholique, il faut choisir du 24 février 2011, Le Point signale que Mgr Barsi a déclaré que l’adhésion à la franc-maçonnerie, quelle que soit l’obédience choisie, était incompatible avec l’appartenance à l’église catholique (plusieurs articles du Blog Maçonnique ont d’ailleurs été consacrés à ce sujet et ont rappelé la déclaration de la Congrégation de la doctrine de la foi de 1983).

Pratiquement, l’archevêque a rappelé classiquement que les catholiques qui font partie de la franc-maçonnerie sont en état de pêché grave et ne peuvent s’approcher de la sainte communion. Cette intervention ne se fait pas à un moment innocent puisqu’elle survient après l’installation de la Grande Loge nationale régulière de la principauté de Monaco (GLNRPM).

25 fév 2011 36 Comments
  • Le Chien 25 février 2011 at 7 h 59 min / Répondre

    les catholiques qui font partie de la franc-maçonnerie sont en état de pêché grave et ne peuvent s’approcher de la sainte communion. Je serais curieux de savoir comment le vivent nos frères de confession catholique… « Exclusion ! », voilà le crédo des religions dogmatiques !

  • kaktee 25 février 2011 at 9 h 10 min / Répondre

    Les Frères, ça je ne sais pas, mais par contre,certaines Soeurs, ça je sais, elles « s’arrangent » directement avec Dieu et non avec les larbins du pape… Donc, les Frères aussi je suppose…
    N’est-il pas dit que Dieu reconnaitra les siens ?
    Et puis il n’y a pas que les catholiques romains, les romains n’ayant pas l’exclusivité du Christ. D’autres églises existent ayant aussi la succession apostolique.
    Encore un « marronnier » catho !
    K.

  • Jean Serlun 25 février 2011 at 9 h 12 min / Répondre

    Pour répondre au Chien, le franc-maçon catholique que je suis est toujours plus ou moins déchiré entre, d’un côté la déploration de l’incompréhension et de la mauvaise foi persistantes du magistère de l’église catholique et de l’autre le réconfort du canon 1374 du code de 1983 qui est la Loi de l’Eglise et ne condamne plus les francs-maçons comme dans le code de 1917.

    Personnellement, je m’appuie donc sur la Loi et non sur son interprétation .
    Par ailleurs, l’église catholique a suffisamment erré dans ses jugements tout au long de son histoire pour qu’on puisse espérer qu’un jour elle revienne aussi sur cette erreur là. Cela a failli se faire dans les années soixante et soixante-dix (et a abouti au code de 1983) mais on peut malheureusement constater que le durcissement et l’intégrisme actuels ne sont pas que du côté du l’Islam.

    En fait, le préjudice né du rejet des francs-maçons affecte surtout l’Eglise qui s’est visiblement coupée d’un ésotérisme dont elle a pourtant longtemps été le support. Guénon a bien montré que tout exotérisme qui rejette son ésotérisme se coupe du Centre spirituel et est condamné à se déssécher.

    Certes, je n’oublie pas que la franc-maçonnerie moderne recouvre bien des démarches parfois très différentes et très éloignées de ces considérations mais, pour nombre de maçons chrétiens, leur travail sur eux-même et en Loge constitue le volet ésotérique de la tradition judéo-chrétienne dont l’Eglise catholique est le volet exotérique.

    Pour conclure, en gros, pour les francs-maçons chrétiens, pas de problème majeur, surtout depuis 1983. Pour l’Eglise catholique, à mon avis, il y a des soucis à se faire … mais c’est son problème !

  • raphodon 25 février 2011 at 9 h 31 min / Répondre

    Et les gens d’église qui sont franc-maçons ?

  • apprenti 25 février 2011 at 9 h 32 min / Répondre

    Quel beau discours rassembleur. Humaniste à souhait. J’ai pris le parti de ne plus écouter les oraisons qui divisent, qui séparent. Et de ne porter mon attention qu’a celles qui unissent et qui rassemblent. La bêtise et l’occlusion intellectuelle se trouvent aussi bien dans nos conseils fédéraux et nos souverains sanctuaires, que dans les archevêchés. L’homme est ainsi fait. Taillons mes frères, taillons.

  • drXu 25 février 2011 at 11 h 07 min / Répondre

    Un point d’histoire: lorsque le Cardinal Ratzinger a réitéré sa condamnation de la FM, c’était au moment de l’affaire de la loge P2 en Italie et du scandale de la banque Ambrosiano.
    Comme quoi une déclaration circonstantielle peut devenir un élément de dogme…

  • david 25 février 2011 at 13 h 42 min / Répondre

    Déclaration du cardinal Ratzinger au sujet de la franc-maçonnerie publiée le 26 novembre 1983.

    [http://leblogdumesnil.unblog.fr/2010/11/10/2010-46-les-principes-de-la-franc-maconnerie-sont-incompatibles-avec-la-doctrine-de-leglise-les-catholiques-qui-font-partie-de-la-maconnerie-sont-en-etat-de-peche-grave-et-ne-peuvent-sapprocher/

    Cette publication de la fin novembre 1983 est intervenue comme une espèce de précision nécessaire à la suite de l’entrée en vigueur, au début de cette même année 1983, d’un nouveau Code de Droit Canonique (c’est-à-dire la loi propre de l’Eglise catholique), remplaçant le Code qui avait été promulgué en 1917.

    En effet, le texte du Code de 1983 ne reprend pas le canon 2335 du Code de 1917 qui précisait que les catholiques affiliés à la Franc-Maçonnerie ou à d’autres associations du même genre intriguant contre l’Eglise ou les pouvoirs civils légitimes, encouraient ipso facto l’excommunication réservée au siège apostolique. Mais ce Code de 1983 stipule simplement dans le canon 1374 : “Qui s’inscrit à une association qui conspire contre l’Église sera puni d’une juste peine ; mais celui qui y joue un rôle actif ou qui la dirige sera puni d’interdit”. Certains donc, en ne voyant plus la mention explicite de la maçonnerie dans le Code de 1983 avaient conclu que la condamnation était abrogée.

    Avec l’autorité du Souverain Pontife et par son ordre, le cardinal Ratzinger dut donc rappeler que “le jugement négatif de l’Eglise sur la franc-maçonnerie demeure inchangé” : sans faire de rappel historique développé, cela signifie toutefois que toutes les condamnations de la franc-maçonnerie fulminées par les Papes depuis 1738 sont toujours en vigueur et qu’aucune des mises en garde contre la maçonnerie et interdictions de s’y affilier n’est abrogée .

    Note : La première condamnation solennelle de la franc-maçonnerie par un pape fut le fait de Clément XII par la constitution “In Eminenti” du 24 avril 1738. Elle fut réitérée par Benoît XIV le 18 mai 1751 dans la constitution “Providas” et régulièrement rappelée par les Pontifes tout au long des XVIIIème et XIXème siècles jusqu’à la publication du Code de Droit Canonique de 1917 qui a eut force de loi jusqu’en 1983. On trouvera les références détaillées et l’accès à tous ces textes depuis le XVIIIème siècle jusqu’à nos jours ici
    http://www.spiritualite-chretienne.com/Papes/franc-maconnerie.html

  • Jiri Pragman 25 février 2011 at 14 h 57 min / Répondre

    @Jean Serlun

    Le commentaire de David m’évite de devoir rappeler qu’il n’appartient pas à chaque catholique de donner son interprétation du droit canon. Ce n’est pas parce qu’un catholique franc-maçon et vice-versa considère que la Franc-Maçonnerie n’est pas une société secrète que c’est le discours officiel et juridique de l’Eglise.

  • catholique et maçon 25 février 2011 at 16 h 59 min / Répondre

    Catholique voudrait dire: universel ?
    Les catholiques romains devront inventer une carte de membre pour filtrer ceux qui peuvent selon eux accéder à la communion!…
    Les orthodoxes accueillent tous ceux qui sont baptisés en Christ.
    Ou peut-on encore lire ces évangiles de l’exclusion ? Un jour les Papes arrêterons de faire des « bulles » et arrêterons de parler de se qu’ils ne connaissent pas, à moins que des espions de l’opus Dei aient introduit les loges

  • EMEREK 25 février 2011 at 19 h 19 min / Répondre

    Peu me chaut de ne pas être reconnu comme catholique par l’Eglise.
    Non reconnu ……peu importe, mes convictions de croyant sont au fond de moi…

    C’est la même chose pour la Maçonnerie ,non « reconnu » peu importe ,là aussi ma conscience est tranquille et ma régularité sereine…..

    En Bref …ni Rome…. ni Londres !!!

    D’autre part cette phrase de l’article me semble en contradiction avec la position dogmatique de l’Eglise…..

    « Dans la foi catholique, l’Évangile du Salut, proclamé et vécu par le Christ, est offert et accessible à tous. En toute personne humaine, quelle qu’elle soit, est reconnue l’image, et la ressemblance de Dieu. »

    La Légende Dorée de Jacques de Voragine évoque l’hypothèse selon laquelle Marie de Magdala-la pécheresse- aurait été l’épouse de Saint Jean l’Evangéliste…!!!!
    J’aime bien ce clin d’oeil moi qui suis de la Loge de Saint-Jean……
    Tous pécheurs…..!!??

  • vladaboom 25 février 2011 at 19 h 50 min / Répondre

    EMEREK tu es émérite !
    (…)

  • Bob 25 février 2011 at 20 h 11 min / Répondre

    Tout celà ne veut rien dire, et de plus je préfére la sainte table à la sainte communion… (humour vague) pourquoi vouloir donner des leçons, des obligations négatives, allons, allons soyons sérieux. Dieu doit bien rire de tout celà et il en profite (humour nuageux). Quant à la communion j’en préfère notre belle chaine.
    BW

  • Le Chien 25 février 2011 at 23 h 11 min / Répondre

    Ah ! ces « dogmatiques » ! Jésus les appelait en son temps « les sépulcres blanchis »…
    Moi qui vit la maçonnerie sans me détacher de nos Anciens opératifs, je jubile lorsque j’aperçois le collecteur d’impôt, le roi et surtout l’évêque parmi les damnés dans la scène du jugement dernier du tympan de Notre-Dame d’Amiens (http://www.limen-arcanum.org/exterieur/tympan.php#damnes) !!!
    Ah ! cette belle cathédrale d’Amiens, où ces gens d’église si imprégnés par leur dogme ne s’aperçoivent même pas que sur cette superbe façade ouest de Notre-Dame ne figure aucune scène de crucifixion parmi les centaines de sculptures ; alors qu’on y trouve des personnages païens (un Janus, un alchimiste, Lilith) et un zodiaque qui commence par le « nouvel an » égyptien (le Cancer), etc… Ah ! ces gens d’église qui m’explique que ses deux tours asymétriques, celle Nord plus grande que celle Sud, représentent la tête du penchante du crucifié : ont-ils seulement remarqué que la tour Nord est couronnée (représentant ainsi le Christ-Roi) et que la tour Sud porte en son sommet le M de Marie ? Mais au fait, de quelle Marie parle-t-on ? Ces deux tours étant reliées par la « Rose de la Mer » (mer en égyptien = amour), le tout formant le H de hiérogamos ! Serait-ce Marie-Madeleine ? La Maryam Magdala, magdala ne vient-il pas de l’hébreux « tour » ? La tour Sud représenterait-elle Marie-de-la-tour ? La Pierre ne sait mentir… Méditez « gens d’église » : à Amiens vous officiez dans un Temple « payen » qui lui ne vous exclue pas !
    Ce Temple amiénois – à l’origine flamboyant de couleurs – célèbre un Christ de Vie : vous, vous pleurez un crucifié victime en son temps des dogmatiques. Par vos dogmes ampoulés vous le re-tuez à chaque nouvel anathème ! La Communion, pour ma part (et je ne suis pas seul !), je la vis dans la chaîne d’union qui me relie à mes frères d’Hier et d’Aujourd’hui. La Communion, je la vis dans la chambre secrète de mon coeur ! Gardez bien la lettre, monsieur l’Archêque, nous conserverons l’Esprit…

  • Baptiste 25 février 2011 at 23 h 15 min / Répondre

    @apprenti (5) : Le discours religieux chrétien n’est pas humaniste, par définition, et ne cherche pas à l’être. L’humanisme c’est l’amour des hommes en se passant de dieu, alors que l’église prône l’amour des hommes en dieu, ou quelque chose dans le genre – excusez moi, mais je ne suis pas versé là dedans -.

  • jacques 26 février 2011 at 7 h 55 min / Répondre

    Puisque l’eglise catholique ne reconnais pas les FM,comment va faire le prince de Monaco pour se marier religieusement alors qu’il vient de rentrer en FM par le biais de la GLUA .celle la meme qui revendique haut et fort sa dogmatique croyance au dieu chretien de l’eglise catholique et qui refuse l’entrée aux autres freres des autres obediences sous preteste qu’ils n’affirment pas suffisament leurs croyance au dieu chretien , tout cela ressemble a l’histoire de l’arroseur arrosé… bonne journée a tous.

  • FredL 26 février 2011 at 8 h 16 min / Répondre

    Ce n’est sans doute pas le meilleur endroit pour poser cette question mais quelq’un connait-il la différence entre le fait d’être excommunié et le fait d’être en état de péché grave ? Concrètement, pour le « condamné ».

    F.L.

  • Nadia Aouassi 26 février 2011 at 10 h 30 min / Répondre

    L’ARCHEVEQUE DE MONACO,UN HOMME COURAGEUX
    Bernard Barsi à sans doute de bonnes raisons de s’inquièter de l’installation des frères sur le rôcher !!!
    On ne peut servir Dieu et l’argent ,
    D’ailleurs on se demnde bien pourquoi ils cultivent le secrt ,si ils n’ont rin à se reprocher ?
    Les loges maçonnIques sont un vrai danger pour notre démocratie Républicaine,elles décident de tout sans consulter le peuple .
    Ells n’ont pour Dieu que l’argent ,le pouvoir ,leurs intérêts……
    Le plus effrayant c’est quand la justice est rendue par des francs-maçons et que la balance penche plutôt du coté du frère ,même si celui -ci est coupable.
    La toute puissande des francs-maçons fait peur ,même si ils restent avant tout que des hommes et des femmes mortels !!!

  • JPB 26 février 2011 at 13 h 34 min / Répondre

    Si on ne peut à la fois servir Dieu et l’argent, pourquoi y a-t-il un archevêque à Monaco ?

  • Le Chien 26 février 2011 at 15 h 27 min / Répondre

    @ Nadia Aouassi : Cher Madame, frappez-donc à la porte du temple, demandez à être reçue et si l’on vous ouvre : constatez par vous-même !
    Votre anti-maçonnisme vous aveugle ; je ne nie pas les dérapages de pseudo-frères, comme ils en existent dans toutes les communautés d’ailleurs, mais pour la plupart d’entre-nous pas d’autres souhaits que la Quête de nous-mêmes !
    Je respecte votre soif de Justice, qu’elle ne vous transforme pas toutefois en vengeresse égarée…
    Le comble est que vous défendez l’archevêque ; il est vrai qu’à une certaine époque, en matière de justice, l’Inquisition nous a donné de belles leçons ! La vraie justice est indissociable de la maîtrise des passions.
    Si l’on dit que la Justice est aveugle ; la haine, quant à elle, rend aveugle… J’en appelle donc à votre clairvoyance…

  • Le Maître Etalon 26 février 2011 at 15 h 40 min / Répondre

    Post n° 13 : j’ai vérifié : c’est vrai !
    L’évêque est parmi les damnés !!! Excellent, Le Chien !
    Pour le reste de ton propos, j’avoue que je n’ai pas tout suivi… Mais je l’ai apprécié autant que celui d’EMEREK, même si on s’éloigne un peu de la Franc-maçonnerie (avouez bien que tout cela n’occupe pas nos travaux)…

  • Stéphane DC 27 février 2011 at 5 h 01 min / Répondre

    Comme chaque fois qu’un article sur ce sujet est évoqué sur ce site, les commentateurs semblent confondre « catholique » (= qui reconnait l’autorité spirituelle du pape) et « chrétien » (= qui professe la religion du Christ), ce qui n’est pas du tout la même chose, loin de là.

    Si l’on reconnait l’autorité spirituelle de Benoît « Croix-Vé-Bâton », homme à l’esprit très étroit (treize et trois font seize, comme quoi, tout est dans tout et inversément), nul besoin de se prendre la tête, on est catholique, point barre. Et on ne commence pas à faire son petit marché personnel dans le droit canon en prenant ceci mais pas cela. Non non non, on prend le pack entier, tout en bloc, infaillibilité papale et immaculée conception compris. Soyons clair, le nombre de « vrais » catholiques, purs (?) et durs (!), avec de véritables morceaux de catholiques dedans, doit certainement être réduit à la portion congrue… même à la Curie.

  • Romain 27 février 2011 at 13 h 04 min / Répondre

    Les Franc-maçons catholiques peuvent ils prendre part à nos chaînes d’union ? Ne sont ils pas en état d’incohérence grave en appartenant à une congrégation dogmatique ? Oui à la 1ere question et Non à la seconde. Donc tout va pour le mieux. Combien de temps la fable divine va t elle encore nous pourrir la vie ?
    @ Nadia-Aouassi (un magnifique blog tout à votre gloire)
    Vous avez raison, nous sommes partout, nous agissons dans l’ombre et tout nous appartient. Nous décidons du sort du monde, nous sommes l’ombre de vos ombres, nous sommes athées pour certain, musulman pour d’autres, juifs pour une troisième faction, communiste, capitaliste. Nous sommes tout ce que tout le monde déteste.
    Pfuiii ras le bol des délirants qui se contentent de taper « illuminati » sur google pour se faire une opinion.

  • titi7530 27 février 2011 at 16 h 46 min / Répondre

    Je suis malheureusement plus pessimiste que Stéphane DC. J’ai plutôt l’impression que l’intégrisme pur et dur , c’est un pléonasme ! gagne du terrain depuis quelque temps. Je le constate amèrement autour de moi, et au fil des bribes de conversations glanées çà et là . Soyons donc vigilants.

    En revanche tout à fait d’accord sur le danger d’amalgame entre catholique et chrétien. Pour comprendre cela il faudrait remonter au concile de Nicée, ce que peu des hautes huiles saintes vaticanesques ! ne font pas trop !

  • Bob 28 février 2011 at 12 h 18 min / Répondre

    Pour madame AOUASSI
    Vous avez de la franc maçonnerie la vision qu’avait ceux qui voulaient la détruire durant les années sombre de 39/45 et qui la connaissant bien faisait passer un message faux auprés de la population et celà continu. Ce qui est plus délicat c’est qu’actuellement on peut savoir ce qu’il en est, alors qu’auparavant l’information circulait trés peu. Celà n’empêche pas les dérives de certains, en FM comme ailleurs.

  • JJB 28 février 2011 at 12 h 36 min / Répondre

    Rien de nouveau, ni de grave pour les croyants éclairés , les péchés grave c’est à mon avis ceux commis hier et aujourd’hui avec la bénédiction de l’église par des dictateurs .
    Un autre? le refus du préservatif , si Dieu existe il doit rire ( ou pleurer) de tout ce bla bla du Vatican .

  • Ingeveld Aimée 2 mars 2011 at 13 h 45 min / Répondre

    La Congrégation de la Doctrine de la Foi, c’est l’INQUISITION …. que l’église essaie de faire oublier…. on sait pourquoi…
    Tuez les tous, Dieu reconnaîtra les siens…. c’est bien un évêque qui l’a dit au sac de Béziers où pas un être vivant ne survécut – Croisade contre les Cathares, début du XIII ème –
    Et c’est l’église qui lança cette croisade, une de plus… Pour Dieu ? Que nenni, Il existait bien sans cela ;o)))
    Maintenant si le pape ne veut pas de FM, qu’il balaie devant sa porte car au moins deux, si pas trois de ses sept conseillers sont FM, j’ai connu l’un deux personnellement… non pas à la confession…. cela fait longtemps que j’ai abandonné et le christianisme et …le pape…. Quand on voit qu’à présent ce sont des femmes qui peuvent procéder à une cérémonie d’enterrement, on croit rêver. N’oublions pas que pour être excommunié, les hommes ne peuvent l’être en bloc, mais personnellement, un par un… yaduboulot ;o)))))
    Maintenant si vous souhaitez que tout soit clair et net, décidez sur papier ce que vous préférez en dernier ressort, la présence de soutanes qui font déjà – tout en ouvrant la marche du cortège – leurs comptes (pas oublier les fleurs des autels à Marie, Jacques et Paul) de ce que leur rapportera la cérémonie ou celle de vos FF, sincères, humains et fraternels dont les pensées et la chaîne d’union convergent vers votre esprit et vous soutiennent, peu importe l’au delà…..

  • Jacques Ashmole 3 mars 2011 at 22 h 22 min / Répondre

    Double est le discours de l’Eglise catholique qui ne tolére pas le secret des francs-maçons mais qui l’accepte pour la secte intégriste Opus Dei. Mon Dieu savent-ils de quoi ils parlent au moins ?

  • Ingeveld Aimée 5 mars 2011 at 12 h 02 min / Répondre

    L’Opus Dei comme la Franc Maçonnerie sont omniprésents autour du Pape Benoît qui a représenté de nombreuses années la sainte Inquisition !

    Alors, pourquoi pas une trilogie ? Nous avons déjà le Père, Fils et le St Esprit….

  • Jiri Pragman 6 mars 2011 at 16 h 08 min / Répondre

    @Ingeveld Aimée

    Et qu’est-ce qui autorise cette affirmation ?

  • Ingeveld Aimée 6 mars 2011 at 17 h 59 min / Répondre

    @ Jiri,
    Laquelle ? présence d’une trilogie au sein de Rome ?

  • Ingeveld Aimée 8 mars 2011 at 14 h 41 min / Répondre

    Bon, je suppose que c’est ça; j’explique

    Déjà les deux derniers papes étaient « spéciaux » et par leur origine et par leurs discours. Déjà Benoît était l’un des sept conseillers de Jean Paul. ( Inquisition)

    Précédemment, j’ai dit que j’avais retrouvé là bas, dans l’entourage de ces deux papes, un évêque que j’avais parfaitement connu il y a quelques 30 ans, et qui était haut grade FM.
    Il est l’un des sept conseillers de Benoit, comme il l’était de Jean Paul….. Il y en a encore un autre de conseiller FM. Reste 4 …..
    Toujours avec moi ?
    Abordons à présent l’Opus Dei créé en 1928 si ma mémoire est bonne, par Josemaria Escriva et en Espagne. En 1946 il s’installe à Rome et y dirigera sa « Société sacerdotale de la Ste Croix » . Il décède à Rome et ses successeurs gèrent toujours tout à … Rome.
    Le fondateur sera canonisé en 2002 !
    Assez curieusement d’ailleurs, cela ne va jamais si vite, bref, si l’oeuvre semble humanitaire, ce nom fait trembler et de nombreuses dérives existent. En Belgique aussi où ce sont surtout les « nobles » et de riches personnages qui y ont leurs places !
    Je sais que le successeur actuel est aussi conseiller du pape ….
    Quand on sait que ce criminel de Kissinger est devenu lui aussi « conseiller » pour la politique mondiale, il y a de quoi s’effrayer, car ce personnage est membre de plusieurs sociétés importantes et pas très claires dont Bilderberg et l’Ordre Nouveau.
    Il s’agit donc bien d’une trilogie.

  • Jiri Pragman 8 mars 2011 at 15 h 08 min / Répondre

    Mon Dieu, on croyait ces propos sur Bilderberg réservés aux conspirationnistes anti^-maçons…

  • Ingeveld Aimée 8 mars 2011 at 16 h 12 min / Répondre

    Erreur, Bilderberg c’est des représentants de tous les pays, FM ou non, rien à voir dans ce circuit dont les membres font tous partie d’autres cercles comme Skull and Boone, par exemple, et se réunissent pour discuter de l’avenir de la planète. J’y ai déjà vu défiler l’un de nos ministres, un membre de la famille royale, le grand directeur de la KBC et l’incontournable Etienne Davignon.

  • Armanjac 29 mars 2011 at 19 h 26 min / Répondre

    Enfin! Des commentaires pleins de bon sens, tolérants et éclairés; je ne peux qu’approuver, m’ inscrivant en droite ligne en ce sens là. Merci!

  • Ingeveld Aimée 29 mars 2011 at 22 h 04 min / Répondre

    Merci à toi Armanjac, c’est consolant de se sentir compris et surtout approuvé, c’est vrai que ce sont des thèmes rarement abordés et c’est dommage ….Sur mon statut Facebook tu trouveras mes articles se rapportant à ces données.

    Bonne soirée à toi.
    Aimée

  • Armanjac 4 mai 2011 at 11 h 29 min / Répondre

    Aimée I.@ Je suis bien d’accord quant à ton propos et découvrirais avec intéret tes articles mais ton adresse mail paraissant inactive en cet instant envoie moi si possible tes coordonnées Facebook svp. Voici les miennes: Armanjac Facebook, c’est pas sorcier hein?!
    (…€

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

 

Signaler un contenu abusif