Une Loge maçonnique à Rennes-le-Château?

Par Jiri Pragman dans Dans la presse

Les hypothèses quant à Rennes-le-Château, son église et son trésor sont nombreuses. Trois conférenciers évoquent de nouvelles théories rapporte le Midi Libre relatant ce dimanche 22 août 2010 une conférence qui s’est tenue à Rennes-le-Château le 7 août.

Parmi les conférenciers, Daniel Dugès qui a soumis au public sa lecture symbolique de l’église de Rennes. Pour lui, la décoration à double sens de l’église aurait servi à y dissimuler une loge maçonnique. On peut trouver plus de détails sur cette hypothèse dans la page de cet auteur consacrée à Rennes-le-Château.

dimanche 22 août 2010 12 commentaires
  • 12
    johannus 4 avril 2012 à 10 h 29 min / Répondre

    Contrairement à certains je défendrais la vision et l’étude de Daniel DUGES qui apporte un éclairage nouveau et rationnel à l’histoire de Rennes le Chateau et à l’utilisation de son Eglise
    Il faut y être rentré pour savoir que ce ne peut être une église à la décoration comme les autres et que cette dernière fait signe…cela a été fait pour être vu par tous et compris par certains…..c’est là le plus compliqué à savoir quand on n’est pas dans le cercle fermé, dans l’esprit de l’époque complètement différent d’aujourd’hui
    C’est comme si un aborigène trouvait un CD Rom dans la nature – ça brille c’est joli, c’est rond, ce ne peut être que les Dieux qui l’ont envoyé…au pire on le détruit au mieux on le garde comme parure….. et pourtant dessus pour qui sait le lire on peut graver toute une encyclopédie…… combien de savoirs avons nous ignorés à ce jour….. le pire est que souvent on recommence ce qui a déjà été en partie fait par les anciens …..sous une autre forme

  • 11
    louis 31 octobre 2010 à 10 h 01 min / Répondre

    Pauvre et brave Daniel Dugès qui au demeurant n’est jamais entré dans un temple maçonnique nous affuble chaque année que l’église de RLC fut un temple maçonnique-
    Cette année lors d’une conférence Dugès s’est fait remettre les pendules à l’heure par un frère 33ème de l’orient de Carcassonne – Ce cher Dugès a botté en touche en disant qu’il y avait des loges secrètes inconnues de tous , sauf de lui bien sur-
    Dugès n’est ‘il pas le découvreur du tombeau de Jésus dans le Cardou ainsi que de celui de Marie Madeleine ? D’après nos information l’abbé Boudet sera bientôt lui aussi un haut grade Maçon –

  • 10
    Louis 31 octobre 2010 à 10 h 00 min / Répondre

    Pauvre et brave Daniel Dugès qui au demeurant n’est jamais entré dans un temple maçonnique nous affuble chaque année que l’église de RLC fut un temple maçonnique-
    Cette année lors d’une conférence Dugès s’est fait remettre les pendules à l’heure par un frère 33ème de l’orient de Carcassonne – Ce cher Dugès a botté en touche en disant qu’il y avait des loges secrètes inconnues de tous , sauf de lui bien sur-
    Dugès n’est ‘il pas le découvreur du tombeau de Jésus dans le Cardou ainsi que de celui de Marie Madeleine ? D’après nos information l’abbé Boudet sera bientôt lui aussi un haut grade Maçon –

  • 9
    Begs 25 août 2010 à 9 h 19 min / Répondre

    @ Fox7ans : En clair tu n’en sais rien :-)

  • 8
    Fox7ans 22 août 2010 à 17 h 34 min / Répondre

    @Begs En effet, il faut vous dire la vérité. La plupart des FM, quand ils veulent se faire reconnaitre portent la chemise…à l’intérieur du pantalon, le tout entouré par la ceinture. Avec un tel signe, aucun risque d’erreur !

  • 7
    Jiri Pragman 22 août 2010 à 16 h 40 min / Répondre

    Parmi les éléments du thriller maçonnique Apocalypse de Giacometti-Ravenne figurait également Rennes-le-Château, son église et l’abbé Bérenger Saunière.

  • 6
    Begs 22 août 2010 à 14 h 41 min / Répondre

    Je suis un passionné de chassen aux trésor et depuis plus de 10 ans du « Mythe » de RLC.

    Par le plus grand des hazards me suis rendus le jour de la conference de Daniel Dugès à RLC je n’ai pas pu m’empeché d’assister à cette conférence.

    En effet chacun vois ce qu’il veux dans l’église de RLC, je ne fut pas très convaincus sur les explications comme quoi l’église sera un temple des hauts grades.

    Pour ceux qui veulent en savoir plus sur cette conférence une video de Daniel Dugès sur le sujet qu’il défend est disponible ici :

    http://www.kewego.fr/video/iLyROoafM-Zd.html

    Par contre pendant la conference il parle d’un sois disant signe comme quoi les Frangins pour se reconnaitre entre eux passaient un pan de leur chemise dans leur ceinture !

    Si quelqu un as une infos sur la véracité de cela je suis preneur :-)

    Bien à vous

    Cédric

  • 5
    JB31 22 août 2010 à 14 h 37 min / Répondre

    Cette affaire a été traité entr’autre par Alexandre Adler dans son bouquin « les sociétés secrètes » chez Grasset avec France Culture (Juin 2007)

    Il n’y a pas de quoi en faire un « plat » sauf pour les gogos … qui sont de plus en plus nombreux certes et deviennent ainsi une clientèle à traire.
    Bref rien de nouveau sous le soleil.
    Et Ronan est tombé dans le panneau … un coup de soleil (ou un coup de lune) sans doute !

  • 4
    Ronan 22 août 2010 à 11 h 41 min / Répondre

    8 lumières plus une pour le chandelier triangulaire qui décore le choeur de l’église… Certes, certes… Premier Ordre du RF, oui, mais rien à voir avec un quelconque R+C !
    Lorsqu’on sait de plus que l’équivalent au REAA du Premier Ordre, le 9e grade (Elu) n’est rééllement à nouveau pratiqué que depuis peu dans les loges de perfection écossaises et n’a donc aucune chance d’avoir fait l’objet d’un décor fin XIXe ou début XXe siècle…
    Fumeux…

  • 3
    Odyseus76 22 août 2010 à 10 h 59 min / Répondre

    Je crois que Gérard De SEDE avait échaffaudé un peu la même théorie dans l’un de ses livres au début des années 90.

    Donc rien de neuf sous le ciel de Rennes le Chateau…

  • 2
    Bleu-Ciel 22 août 2010 à 10 h 41 min / Répondre

    Ma maison est coiffée d’un toit à 3 pentes.Dans quelques années nos grands ésothéoriciens diront qu’elle a abrité une loge maçonnique!!!

  • 1
    AbbéSaunière 22 août 2010 à 10 h 25 min / Répondre

    Mr Dugès est un artiste, poete et doux rêveur.
    Mais sa démonstration ne repose sur rien d’historique… un peu comme cette affaire de Rennes le Chateau.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Signaler un contenu abusif