A propos du Concordat maçonnique

Publié par Jiri Pragman

Le blog Juridique et culturel fait état d’un concordat entre l’Etat et le Grand Orient de France, s’étonnant que, si l’assemblée constituante avait confisqué tous les biens des communautés, de l’église, des églises protestantes et des communautés israélites, elle laissa en violant la loi de la propriété et de l’égalité, la secte maçonique exempte de toute spoliation.

La source de cette information est un article de Wikipédia sur le régime concordataire. Cet article indique : Le concordat maçonnique fut conclu secrètement. Toutefois, il est toujours en effet.

Visiblement, le « contributeur » de Wikipédia qui était intervenu à propos du concordat maçonnique très limité dans la capacité de décrypter les sources. En effet, ce concordat du 5 décembre 1804 ne fut pas passé entre l’Etat et le Grand Orient de France mais bien entre le Grand Orient De France et la Grande Loge Générale Écossaise comme indiqué dans le document de référence La Franc-maçonnerie française sous le Consultat et sous l’Empire jusqu’à la signature du Concordat du 5 décembre 1804, une analyse de Jean Guglielmi sur le site du Suprême Conseil du Rite Ecossais Ancien Accepté du Grand Orient de France.

vendredi 26 septembre 2008
Étiquettes : ,
  • 2
    nicolas dupond
    26 septembre 2008 à 13:54 / Répondre

    Encore une attaque nous concernant et nous comparant au Religion moins bien loties durant la révolution française.

    Cela fait beaucoup ces derniers temps. Nous aussi, nous allons pouvoir parler de complot antimaçonnique si ça continue comme cela.

    Selon moi, il ne faudra pas faire la même erreur que nos Frères d’avant guerre: pas de tolérance avec les intolérants.

    A mon humble point de vue, il faudrait une risposte interobédientielle aux attaques multiples nous visant ces derniers mois. Cela commence à faire beaucoup.

    Allons nous réagir quand auront lieu éventuellement des agressions physiques ou des actes de vandalisme contre des locaux?

  • 1
    Etoile
    26 septembre 2008 à 08:18 / Répondre

    Et bien on va donc corriger l’article de wikipédia…
    Le principe d’une encyclopédie collaborative étant que quiconque voit une inexactitude la corrige.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif