Acacia

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
lundi 19 mars 2007
Étiquettes : , ,
  • 9
    magat
    14 mars 2014 à 16h28 / Répondre

    bonjour F:. quel est le rapport entre l’accacia et les fleurs de mimosa ? merci TF:.

  • 8
    Gerard75
    13 décembre 2009 à 17h43 / Répondre

    Merci de vos commentaires, mais pour ceux qui seraient attachés a connaitre la variété susceptible d’être en référence proche avec la symbolique, ou l’histoire maçonnique … quelqu’un a t’il une réponse ?

  • 7
    DrXu
    21 mars 2007 à 10h49 / Répondre

    A isis
    L’acacia en question est le Robinier faux Acacia, dont notre voisine faisait autrefois des beignets, et décrit ci-dessus par Henry.

  • 6
    Philippe V
    20 mars 2007 à 9h14 / Répondre

    Re-bonjour Jiri,

    Le site suivant (http://truthlurker.over-blog.com/article-5176028.html) apporte un complement d’information sur le sujet.

    Bonne lecture.

    Philippe V, toujours le mari de Joelle 🙂

  • 5
    isis
    20 mars 2007 à 8h30 / Répondre

    toujours chapitre botanique:

    quel rapport avec l’accacia de nos campagnes françaises, dont les fleurs embaument nos mois de mai juin ?
    dans les campagnes , autrefois du moins, on faisait des beignets de fleur d’accacia.
    on l’utilisait aussi le bois.

    isis

  • 4
    EMEREK
    19 mars 2007 à 19h26 / Répondre

    Il ne faut cependant pas oublier que cet arbre est un arbre du moyen-orient
    Je ne ferai qu’un commentaire botanique, et garderai le secret de nos interprétations pour nos loges. BOUCHER assimile l’Acacia Maçonnique avec le mimosa des 4 saisons du Sud de la France, d’importation récente d’Australie (A Dalbata), qui fait partie de la même famille (famille des légumineuses groupe des mimosae) mais n’est pas la plante du moyen-orient.

    Cette confusion avec le mimosa est encore vivace aujourd’hui chez certains maçons, ceci ne correspond pas à la réalité historique, botanique, géographique, et symbolique.
    L’acacia est un véritable bois de caisse pour les sémites, il a été utilisé par la peuple juif pour le tabernacle, l’Arche d’alliance, la table des pains de proposition, l’autel des encens, l’autel d’holocauste…

    Mais ce qui est important ce n’est bien sûr pas cela .La connaissance de l’acacia a pour les maçons, quelque soit la plante utilisée, une dimension ésotérique commune.

    En résumé : il faut se méfier de certains auteurs maçonniques qui prennent parfois leurs délires pour des réalités…

  • 3
    HENRY
    19 mars 2007 à 10h04 / Répondre

    Mon TCF
    l’acacia symbole de lumiere est le mimosa de couleur jaune, mediteranéen
    le faux accacia , Robinier, importé de l’est de l’Amerique en 1590 et acclimaté par Robin, que l’on met lors de mon passage de maitre, l’acacia m’est connu , est de couleur blanche pour ses fleurs, loin du soleil.
    Mais restons au symbole et cela me convient
    tri… acc…

  • 2
    L. Testa
    19 mars 2007 à 8h07 / Répondre

    Mon TC Jiri,
    Sur le site de Fidelite et Prudence, il-y-a un glossaire que j’avais fait!
    S’il peut-ètre utile… tu peux l’employer.
    Bonne continuation avec ton merveilleux blog.
    Lorenzo

  • 1
    Philippe VDB
    19 mars 2007 à 7h59 / Répondre

    Bonjour Jiri,

    Vous donnez ici une definition tres breve du mot « Acacia ». Ne serait-il pas interessant de preciser ce que celui-ci represente effectivement et comment / quand ce symbole apparait dans l’histoire de la maconnerie ?

    Ceci n’est qu’un humble avis. J’aurais aime vous suggerer un element de reponse mais malheureusement ma qualite de recipiendaire ne me le permet pas.

    Bien cordialement,
    Philippe le mari de Joelle L.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous