Comme chaque été le Blog Maçonnique Hiram.be prend des vacances entre le 14 juillet et le 15 août.

Rendez-vous le mardi 16 août pour la reprise

Et si d'ici là il se passait quelque chose d'important on réveillerait tout de même le blog avec un petit article, et vous en seriez informé par une newsletter (y êtes-vous bien abonné ?)

Profitez de ces vacances pour visiter les archives du site : plus de 15 000 articles y sont stockés !

Appel à dévoilement (suite)

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
mercredi 9 juin 2010
  • 31
    ténard philippe
    18 juin 2010 à 19:27 / Répondre

    Après avoir parlé du Canada, si on parlait un peu maintenant de l’Afrique!
    Voir l’adresse suivante:
    http://www.demainlecongobrazzaville.over-blog.com/article-19017892.html

  • 30
    ténard philippe
    14 juin 2010 à 05:54 / Répondre

    à Kalilooe,
    Est-ce de l’humour franc-maçon?
    C’est un peu répétitif!

  • 29
    Kalilooe
    13 juin 2010 à 20:22 / Répondre

    Cher petit troll,

    Je ne lirai même pas ton lien parce qu’ils ne disent sûrement pas que c’est MOI (et mes potes Yack, Keph et tous les autres – mais c’est quand même moi le Maître de l’Univers) qui contrôle le Québec, le Canada entier aussi d’ailleurs, puisque je suis, le répète, le Maître de l’Univers (et son Grand Architecte par la même occasion). Ah, et une chose aussi, pense dans ta petite tête mal fichue : qui sont derrière les blogs de complotistes ? Est-ce que par hasard toutes ces rumeurs ne seraient pas orchestrées par les Francs-Maçons eux-mêmes pour détourner l’attention d’une malfaisance plus grande encore, je ne sais pas moi, le fait que les bistrots coupent désormais les tartines dans le mauvais sens ? Ou bien que le Banania n’a plus le même goût qu’il y a trente ans ? La peau du saucisson est-elle réellement saine et sans danger pour la santé ? (perso j’m’en tape, chuis juif, je l’ai déjà dit). Et si ton équipe de France perd cette année à la coupe du monde, tu ne crois pas que c’est parce que « Quelqu’un » (moi bien sûr) à donné les ordres qu’il faut à qui il faut ? (si elle gagne c’est pareil mais on m’a dit que c’est mal barré).
    Regarde bien derrière ton épaule, petit parano, qui te suit le soir quand tu rentres chez toi ? Qui t’observe aux jumelles-qui-voient-à-travers-les-murs quand tu vas faire pipi pour savoir si tu secoues bien la dernière goutte et si tu refermes bien le couvercle après avoir tiré la chasse ? Pourquoi as-tu perdu ton travail (si tu l’as perdu) et pourquoi autant de filles t’ont dit non (si tu es éthero) ? As-tu pensé à vérifier l’identité exacte de tes voisins ? (ça ne sert à rien, ce sont nos agents mais nous sommes trop forts, tu ne découvriras jamais rien).
    Je te plains, mon petit philippe (je peux t’appeler philippe ? T’façon on s’en fout, c’est moi le boss, je t’appelle comme je veux), oui je te plains, parce que c’est horrible de savoir PRESQUE se qui se trame en sous-main, mais de ne pas être du bon côté pour connaître le fin mot de l’histoire.
    Nous autres, les Illuminatis-Francs-Maçons-Juiifs-Communistes-Compagnons de Jehu-Triade-Mafia-Rotary-Lion’s Club-Amicale des bouliste du Péreux savons, mais toi, tu ne sauras jamais, tu es condamné à soupçonner et à désigner au hasard des coupables que tu ne vois pas 🙂
    MWAAAHAAAAAAHHAAAAAAHHAAAAAAA (j’adore mon rire diabolique)

    Bon allez philou, j’me casse, j’ai encore deux guerres à mettre en route et une crise à faire empirer. Pfffffff chte jure, Maître de l’Univers c’est pas toujours le pied.

  • 28
    ténard philippe
    13 juin 2010 à 19:29 / Répondre

    Etant la surdité chronique collective des francs-maçons et de la franc-maçonnerie sur la politique Francaise et sur notre vraie histoire de france, je vous propose de découvrir celle du Canada et de sa franc-maçonnerie.
    un peu d’instruction, ça ne fait jamais de mal!
    http://complotquebec.blogspot.com/2010/05/histoire-secrete-du-quebec.html

  • 27
    Clio-Sis
    13 juin 2010 à 11:43 / Répondre

    Chez moi, dans ma campagne sud – bourguignonne, terre d’élevage,aussi de chevaux, on se contentait de hocher la tête en disant tranquillement:

    « On ne fait pas boire un âne qui n’a pas soif »

    Et :

    « On ne peut pas faire d’un baudet un cheval de courses »

    Et on retournait à ses travaux.

  • 26
    Yack
    12 juin 2010 à 12:16 / Répondre

    Mon Frère Keph,

    Oh, je crois que nous sommes trop « fleur bleue », mais je me demande parfois si on peut réellement faire comprendre la moindre petite chose à ces gens-là….

    Ce qu’il y a sûrement de plus ironique là-dedans, c’est que monsieur Ténard fréquente peut-être (sans doute) des Francs-Maçons dans sa vie quotidienne sans le savoir, et qu’il a de la sympathie pour ces personnes ; ça peut être son boulanger, son médecin ou qui sais-je….

    Je vous avoue que l’anti-maçonnisme me répugne….et me fascine!!! Car comme je l’ai déjà dit dans un autre message, il n’émane que rarement d’idiots ou d’incultes, mais bien de personnes très intélligentes…..mais comment ces personnes peuvent-elles gober pareilles sotises!!!!???? C’est fascinant et terrifiant….

    C’est comme si moi, je prenais les rites catholiques au pied de la lettre et pensais que l’on y mange la chair et y boit réellement le sang d’un homme mort il y a 2000 ans….

    J’admire vraiment le stoïcisme de mes Frères et Soeurs, desquels j’ai encore beaucoup à apprendre…..

    Yack

  • 25
    keph
    12 juin 2010 à 08:14 / Répondre

    Permanent Troll,

    Quand je dis que  » la raison pour laquelle je ne me dévoilerais jamais tiens en un mot : vous ! « 
    C’est parce que je suis terrifié de ce que vous pourriez faire d’une telle information …

    Je n’avais pas compris dès le début, ce que vous étiez, croyant que vos interventions tenaient de l’ignorance et non de la haine bête et méchante (quoi qu’elle découle de la première) et je me suis laissé entraîné malgré moi dans un débat sans queue ni tête.

    Ce sera ma dernière intervention sur ce post, qui aurait mérité des interventions d’un autre calibre.

  • 24
    ombre
    11 juin 2010 à 22:52 / Répondre

    les origines du déclin de la France!

    Spécialiste de la question française, bravo, le cap de l’absurde vient d’être franchi ! !

  • 23
    Yack
    11 juin 2010 à 21:49 / Répondre

    @Monsieur Ténard,

    Décidemment, le détournement de propos semble être votre discipline favorite!

    Déjà dans votre message portant le n°16…..vous avez déformé mes propos par deux fois….

    Je n’ose même pas imaginer que lorsque j’écris « nous, nous ne savons rien, nous sommes mêmes tellement ignorants que l’on ne sait même pas ce qui se passe en Loge ou dans nos obédiences » vous ne saisissez pas l’ironie de mes propos.

    Vous critiquez ce que vous ne connaissez pas, vous grapillez juste ce qu’il vous plait, à droite, à gauche, en vous gardant bien de ne pas (vouloir) voir ce qui ne conviendrait pas à alimenter votre haine….comment pouvez-vous parler d’une association au sein de laquelle vous n’avez jamais mis un orteil?

    Je vous signale aussi qu’il y a entre 65 et 70 ans, un certain Adolf avait justement déclaré que si on naissait Juif, par contre, on devenait Franc-Maçon par choix….

    Et puis, je me demande, qu’espérez-vous en venant vomir vos discours intolérants et insultants ici? Au moins, vous aurez remarqué qu’on vous laisse vous exprimer, alors qu’à l’inverse, si nous, Francs-Maçons, allions défendre notre cause sur certains forums anti-maçonniques, nous serions censurés, voire bannis.

    Mais purée, pourquoi je perds mon temps comme cela moi?

    Yack

  • 22
    Ténard philippe
    11 juin 2010 à 20:54 / Répondre

    à Yack,
    Je pense que vous faites allusion à la franc-maçonnerie!
    Vous avez donc compris comme moi les origines du déclin de la France!

  • 21
    Yack
    11 juin 2010 à 18:57 / Répondre

    Ami entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?….

    Ami entends-tu les cris sourd du Pays qu’on enchaîne ?……

  • 20
    Kalilooe
    11 juin 2010 à 18:26 / Répondre

    Bon, j’ai trouvé, les initiales du sophiste Philippe Ténard renvoient à Permanent Troll. Il convient donc de le prendre pour ce qu’il est, et de le traiter en conséquence.
    Et pour qu’il ne se sente pas trop insulté, je lui avoue que je suis juif, franc-maçon, qu’un certain nombre des membres de ma famille est communiste, que je compte bien devenir rapidement le maître du monde, et que ce jour là, et UNIQUEMENT POUR LUI FAIRE PLAISIR (au troll), j’obligerai toutes les personnes ayant plus de 850 grammes de sucre en leur possession à s’établir en liste, afin de les envoyer en camp disciplinaire quand le besoin s’en fera sentir.
    Et afin qu’il (toujours le troll) ne soit pas dépaysé, je terminerai par un grand rire diabolique :
    « MWAAAAAAAHAAAAAAHAAAA ».

    voilà.

  • 19
    keph
    11 juin 2010 à 18:12 / Répondre

    M. Ténard,

    Mais encore une fois qu’est ce qu’on en a à faire ? Qu’ils se retrouvent dans une loge, au rotary, au lions Club, au club de motards ou au salon de thé ? Qu’est ce que ça peut vous faire ?
    Dans mon atelier, il y a un boulanger, un prof, une assistante maternelle, un peintre…
    Et j’en passe.

    Aucuns criminels en vue. Vous vivez dans un polar, et encore un mauvais.

    Vous avez cristallisé votre haine ou votre rancœur (peut-être les deux) sur notre ordre… Peut-être un refus d’initiation ? Pensez-vous vraiment que tous les maçons sont à mettre dans le même sac ? Alors quoi, tous les catholiques sont pédophiles ? Tous les musulmans des terroristes ?

    Autre chose, je suis Juïf et franc maçon. Vous voyez, en plein cœur du complot judéo-maçonnique. Je suis effectivement né Juïf et devenu franc-maçon… Et je pourrais passer ma soirée à vous expliquer les similitudes que je ressent dans ces deux appartenances. Et la raison pour laquelle je crois que le dévoilement n’est pas pour tout de suite, tient en un mot : VOUS.

    Mais quelque chose me dit que c’est peine perdue…

  • 18
    ténard philippe
    11 juin 2010 à 17:19 / Répondre

    QUESTION:
    Quel intérêt que des franc-maçons dans les plus influents d’une même ville se retrouvent régulièrement dans une fraternelle,
    Exemple d’une ville:
    * directerur de la caisse d’épargne
    * président de la chambre de commerce
    * directeurs de banques,
    * directeur de la sécurité sociale,
    * président d’association importante de médecins,
    * président de grosse entreprise régionale,
    * grand avocat régional,
    * directeur de l’ANPE locale, etc.
    POURQUOI FAIRE?
    QU’ONT-ILS DE COMMUN?

  • 17
    Pierre-Jean
    11 juin 2010 à 17:14 / Répondre

    A M. Ténard Philippe :

    La force de la franc-maçonnerie est, d’après vous, « d’être secrète, discrète… « . De quelle force parle-t-on? De la force de résistance face à d’éventuelles pressions, interdictions, exterminations? Ca n’a en tout cas pas été très efficace dans les années 30 et 40, que ce soit en France ou ailleurs. S’agirait-il d’une force de persuasion? Mais comment persuader en étant discret ou secret? Et même persuader de quoi? Du fait que ce serait bien que les Hommes soient meilleurs les uns envers les autres ? Allons bon, ça tient du scoop ça…

    N’importe qui peut et doit pouvoir contester ce qu’il entend contester à quelque sujet que ce soit. Encore faut-il contester des faits. Faire du cas une généralité ou d’une présomption une certitude, c’est très dangereux. On peut vite tomber dans la calomnie, voire la diffamation. Et contester ce n’est surtout pas calomnier, sans quoi on se discrédite.
    Les autorités ont parfaitement connaissance des statuts des loges, du détail des travaux, des activités des membres etc. On ne compte pas le nombre de fonctionnaires de renseignement envoyés se faire initier. Et qui deviennent des frères à part entière, comme ce fut le cas pour Michel Baroin ou Magnan.

    Il est vrai qu’on entre en maçonnerie en aveugle. Si vous vous engagez sure une voie initiatique ou spirituelle quelle qu’elle soit ce sera toujours le cas. On ne sait pas d’avance ce que l’on va vivre ou trouver sur cette voie, ce n’est pas un tour de manège ni une promenade fléchée. Et si l’on est pas prêt, on ne l’est pas et ce n’est pas grave. Et si l’on ne veut pas suivre telle ou telle voie, ce n’est pas rave non plus, ça n’a rien d’obligatoire.

    Vous dites « Je ne sarai jamais franc-maçon entre autres pour des raisons morales ». S’il s’agit effectivement de raisons morales et non éthiques, c’est très bien ainsi. Cela ne vous empêche en rien d’avoir des opinions sur la franc-maçonnerie ni de les exprimer. Personne ici n’a nié qu’il y avait des brebis galeuses ou des dérives, et nous sommes les premiers à lutter contre, à notre petite échelle individuelle, de l’intérieur.
    Simplement si nous nous défendons c’est que la plupart des « critiques » tiennent de contre-vérités, qu’il s’agisse de calomnie (tous pourris, copinage…) ou de fantasmes (pouvoir, influence, satanisme, etc…).
    Les structures ont leurs travers, les Hommes aussi. Il ne faut pas les confondre ni mettre tout le monde dans le même panier.

    Alors moi je vous encourage à avoir un avis s’il est documenté, et à l’exprimer. Les libertés de pensée et d’expression sont pour nous citoyens sacrées. Mais ces libertés existent pour tous, alors vouloir interdire la franc-maçonnerie ce serait comme vouloir interdire la ligue des droits de l’homme, le bouddhisme ou les chevaliers du tastevin (pour citer différents aspects de la chose). Et encore une fois nos associations n’ont rien de secret, elles sont déclarées en préfecture, elles transmettent aux préfectures leurs PV d’assemblée générale, les noms, qualités et adresses des membres du bureau/CA etc… simplement elles organisent peu de réunions ouvertes au public (mais il y en a).

  • 16
    Ténard philippe
    11 juin 2010 à 16:51 / Répondre

    vous avez écrit:
    « mais comme toujours, c’est la minorité problématique qui fait toujours le plus de bruit, alors que la majorité exemplaire demeure siliencieuse »
    Cette phrase me plait beaucoup!
    Vous ne pouvez donc rien faire! Vous restez silencieux face à la minorité problèmatique…
    C’est évident, votre organisation est hiérarchisée et malheureusement, comme des militaires, vous ne pouvez rien faire!
    Conclusion:
    Vous n’êtes donc pas des hommes libres!
    « Nous, nous ne savons rien, nous sommes même tellement ignorants que l’on ne sait même pas ce qui se passe en Loge ou dans nos obédiences »
    Donc vous comprendrez que le secret est dangereux pour la Démocratie!
    Et si des groupements de malfaiteurs se regroupaient en loge… Qui le saurait et qui pourrait lutter contre?
    Personne et surtout pas vous!
    Dans cette idée, je vous site les « fraternelles »… Même les grands maîtres de certaines obédiences n’arrivent pas à réduire ces organisations alors qu’ils les dénoncent!
    Que pensez-vous des « club des 50 » que l’on trouve dans beaucoup de grandes villes?

    Vous avez peur que l’on vous reconnaisse comme faisant partie de cette organisation:
    1/ vous pensez que beaucoup de gens vous considèrent ridicules,
    2/ Vous avez pris des engagements et vous ne pouvez et ne voulez plus reculer par rapport à vos frères,
    3/ Les affaires étant nombreuses impliquant des francs-maçons vous assimileront à celles-ci inévitablement.
    Vous n’êtes pas courageux de vous cacher!

    Donc, à la lecture de votre commentaire, je vous renvoie l’ascenceur en disant:
    Vous êtes endoctriné malgrè vous par votre organisation, condamnez tout anti-franc-maçonisme comme inacceptable bêtement.
    Information:
    On est juif de naissance.
    On est franc-maçon par choix!
    Conclusion:
    Arrêtez de vous comparer aux juifs!
    C’est inaccepatble et injuste pour eux!
    Cela vous permets de nous ramener systématiquement aux années 1939/1945 (donc NAZILLON) et vous d’être d’éternelles victimes!
    REPONSES TYPE FRANC-MACONNE!
    C’est GROSSIER!

  • 15
    Yack
    11 juin 2010 à 09:46 / Répondre

    Bonjour,

    Nous avons la chance de vivre dans des pays où la discrimination et le racisme sont combattus, sont poursuivis. Si quelqu’un appelle à la haine par des propos racistes, sexistes ou antisémites, il sera (très justement) poursuivi….par contre, les gens peuvent déblatérer ce qu’ils veulent sur les Francs-Maçons (comploteurs, satanistes, bouffeurs de bébés, pouvoir occulte etc.), c’est le même prix !

    Les gens qui accusent la Maçonnerie ne se rendent même pas compte que la plupart du temps, ils emploient des stéréotypes du même tonneau que lorsqu’on représentait nos Amis Juifs avec un long nez et des doigts crochus, voulant s’emparer du monde des finances….

    Je conçois que la Maçonnerie n’est pas parfaite, et qu’elle doit avoir son lot de brebis galeuses, mais la Maçonnerie est une (belle) aventure Humaine, avec tout ce que cela implique….des brebis galeuses, il y en a dans tous les grands groupements humains, je reprends d’ailleurs mon exemple des curés pédophiles…..mais comme toujours, c’est la minorité problématique qui fait toujours le plus de bruit, alors que la majorité exemplaire demeure siliencieuse…..

    Sinon, mes Frères et Soeurs, j’ai essayé, déjà même lorsque j’étais profane, d’essayer de faire comprendre les choses à des personnes telles que Ténard Philippe, mais c’est peine perdue…ILS SAVENT….ils ne se sont jamais réellement intéressés à la Maçonnerie, mais ILS SAVENT….

    Nous, nous ne savons rien, nous sommes même tellement ignorants que l’on ne sait même pas ce qui se passe en Loge ou dans nos obédiences.

    Que faire? Parfois, je me le demande, c’est assez désarmant!

    Et après, on nous demandera de nous dévoiler….

    ….Enfin, chez mon Grand Père, il y avait une plaque sur la cheminée sur laquelle il était inscrite « Bien faire et laisser dire »….

    Amicalement,

    Yack

  • 14
    JB31
    11 juin 2010 à 08:12 / Répondre

    Mais nous avions compris M. Ténard,

    Le FM n’est en rien politique, n’a aucune visée de pouvoir. A chaque réunion nous le disons et c’est justement dans ce cadre si bien évoqué par Keph ci-dessus que se tiennent les échanges d’idées, ou de réflexions. Nous nous interdisons de parler politique dois je vous le répéter car nous voulons de la confiance dans nos rencontres et bannissons donc tout risque de clivage.

    Seulement voila, les filtres mis à l’admission dans notre obédience (je parle du GODF ) n’ont pas bien fonctionné depuis quelque temps déjà et ne fonctionnent plus bien du tout.
    La brèche s’est agrandie et des ratés de la politique, du monde syndical, du monde intellectuel ou tout simplement des ambitieux fascinés par les média, persuadés que la notoriété relève plus du nombre d’apparitions à la télé que de la consistance de leurs idées, ces gens là font la une des journaux en disant ou proclamant des absurdités. Qui feraient rire si elles n’étaient que profanes mais qui intéressent parce qu’elles ont le « label » franc-maçon. Ca vous a un petit aspect exotique qui fait les délices des folliculaires.
    Mais jettent le discrédit sur notre obédience et par voie de conséquence sur les autres.

    On peut en citer quelques uns puisqu’ils s’appliquent à paraître : Alain Bauer l’insubmersible caméléon qui se veut homme de l’ombre en paraissant en permanence, Philippe Guglielmi qui se veut faiseur de roi au GODF en étant le suppléant par ailleurs d’une sénatrice socialiste, Quillardet avocat, ancien GM, qui veut, avec son ami et Conseiller de l’Ordre Guy Arcizet faire entrer le GODF dans la vie politique comme « corps intermédiaire de la République » …. Lequel Arzicet brigue la présidence du Conseil de l’Ordre et devenir GM au Convent de Vichy. J’allais oublier Contremoulin le chargé de la communication qui se répand partout en disant tout et son contraire et qui n’a guère brillé lorsqu’il s’était mêlé de politique (en quelque sorte le pendant maçonnique du Lefèvre UMP ou Hamon PS) et enfin l’ineffable Lambicchi qui sans rire proclame à tout instant et partout qu’il est le président d’une association sur laquelle le soleil ne se couche jamais ! à pleurer de rire !
    Il est vrai qu’avec ceux-la il n’y a pas de quoi être fier ! et je comprends qu’à Hyères, à lire Nice-Matin, certains se sont cachés … de honte.

    Alors la franc-maçonnerie ? certainement pas politique, il y a des partis pour cela.
    Et ce qui fait les difficultés rencontrées ? tout simplement ces comportements parasites illustrés par les quelques noms que je viens de citer, moutons noirs de notre association. Trublions agités qui intéressent les média par leur propos plus stupides les uns que les autres.
    Rien que de très banal dans le monde profane mais très anormal dans le monde maçonnique.
    J’espère, et nous sommes un certain nombre à l’espérer, que le convent de Vichy sera celui qui balayera tout cela et tous ceux-la.

  • 13
    Philippe
    10 juin 2010 à 21:31 / Répondre

    J’ai le sentiment que le GODF (entre autre) se lance dans une construction de « maison de verre » (sic) en réaction aux fantasmes schizophréniques qui trainent à gauche et à droite.
    Pour ma part, c’est jouer le jeu des paranoïaques et c’est assez regrettable pour les différentes raisons qu’on peut lire précédemment.

  • 12
    keph
    10 juin 2010 à 20:50 / Répondre

    Nous comprenons mieux. Mais ce que vous devez à votre tour comprendre mieux. C’est qu’aucun de nos ateliers n’a de pouvoir ni politique, ni décisionnaire. C’EST DU PUR FANTASME. En aucuns cas nous ne pouvons influer sur vos vies, vos avenirs, ou votre quotidien. Nous ne sommes que des organes de REFLEXIONS. La dernière foi que la franc maçonnerie s’est mêlé de politique c’était sous la troisième république. Depuis à part livrer deux ou trois synthèse aux instances du pouvoir en place… Franchement aller parler d’un pouvoir parallèle… Aujourd’hui la FM est un ordre beaucoup plus axé sur l’introspection dirigée et la réalisation personnelle.

    Pourquoi ne pas faire ça en public, au grand jour ?
    Je vous livre le grand secret de la franc maçonnerie. Elle nous vient du frère Edmond Gloton, (vous ferez des recherches vous-même).

     » Pourquoi le secret maçonnique ? Pas qu’il s’agisse d’extraordinaires révélations sur l’univers, mais parce que nos loges sont des laboratoires d’idées qui demandent à être mûries dans le calme, loin des rumeurs de la foule, loin des passions. Parce que, ce que nous faisons, livré à la masse serait avili, déformé et finalement anéanti. Pareil à des chercheurs qui s’enferment loin du bruit dans leur laboratoire, nous autres, nous enfermons dans nos Loges, car la gestation de nos idées et la pratique de nos rituels, doit s’entourer du silence apaisé et sacralisé de nos temples. »

    Et puis parce qu’il s’agit de MA SPIRITUALITE. Mon chemin, ma voie mystique. Bon sang, pourriez un tout petit peu la respecter. Je n’ai pas envie d’en parler, ni de m’étaler dessus. C’est PRIVE…

    Ma liberté s’arrête là où commence la votre. Et à aucun moment je n’ai empiété sur vos libertés.
    Alors lâchez-nous avec le dévoilement.

  • 11
    ténard philippe
    10 juin 2010 à 19:33 / Répondre

    à JP31,
    Je complète mes propos,
    Je comprends que vous et chacun d’entre nous ne désirons pas dévoiler notre appartenance à une religion, en particulier en public… encore que pour la Franc-maçonnerie, qui n’est pas une religion mais tout à fait autre chose d’atypique, on peut le concevoir et le souhaiter! Je n’insiste pas sur ce débat qui serait trop long.
    Par contre, je maintiens mon avis concernant l’organisation.
    Aucune association, société, ordre secrets et discret s’intéressant à la politique, pouvoir paralléle aux instances représentatives légales, n’a de raison d’exister dans une démocratie.
    Comprenez-vous mieux?

  • 10
    Yack
    10 juin 2010 à 19:05 / Répondre

    @Ténard Philippe,

    Je le répète, je suis « jeune » Maçon, tout juste initié il y a trois semaines.
    Je ne donnerai pas de précision sur cette étape très importante de ma vie, que j’attendais depuis des années. Tout ce que je peux dire, c’est que l’initiation se vit, mais ne peut ni s’écrire, ni se raconter, et je crois, sans trop m’avancer, que chaque Frère et chaque Soeur vit ce processus de manière personnelle. Et puis, c’est bien de ne pas tout révéler, car croyez-moi, un candidat peut lire ou voir ce qu’il veut sur le sujet, il aura de merveilleuses surprises le jour de son initiation.

    Pour le reste, m’intéressant à la Franc-Maçonnerie depuis mes études supérieures, je n’ai jamais eu l’impression d’être face à une société secrète et occulte. A chaque fois que j’étais allé vers les Francs-Maçons, j’avais été très bien accueilli, beaucoup exprimaient de la sympathie à mon égard, voyant un jeune s’y intéresser, et on répondait à toutes mes questions, on m’encourageait dans ma démarche etc. Certains de ces Maçons sont devenus des amis, et aujourd’hui, ce sont mes Frères et Soeurs…

    Et c’est sans parler des nombreuses expositions, des journées « portes ouvertes » dans les Temples du Grand Orient de Belgique à Bruxelles, des initiatives d’ouverture telles que le blog de Jiri etc. Mais tout cela, nos détracteurs l’occultent trop souvent, car ça les arrange bien…il n’y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir!

    Pour le reste, c’est une question de LIBERTE….les Loges ne sont pas des associations publiques, et elles se réunissent en des lieux privés. Pourquoi devraient-elles à avoir à rendre des comptes aux personnes qui ne sont pas membres!

    Mon regretté Grand Père était membre d’un club de philatélie, et seuls les membres pouvaient assister aux réunions….en Belgique, la plupart des Loges sont des ASBL, en France, des Associations de la Loi de 1901. Toutes les informations sont publiées au Moniteur ou au Journal Officiel, le reste relevant de la sphère privée.

    Si je suis votre raisonnement, monsieur, alors, mettons tous les curés dans le même sac et interdisons les églises pour éviter tous les problèmes de pédophilie, car on ne peut pas dire que l’église catholique romaine soit d’une parfaite transparence non plus….et c’est sans parler de l’opus dei et d’autres organisations similaires!

    Oui, la Franc-Maçonnerie est discrète, et ses membres sont très prudents quand il s’agit de se dévoiler….et vos propos le justifient par l’absurde!!!

    Bonne journée,

    Yack

  • 9
    JB31
    10 juin 2010 à 18:46 / Répondre

    à M.Ténard:
    la franc- maçonnerie est discrète. si elle était secrète elle aurait déjà été interdite. Ses statuts sont déposés pour le GODF à la préfecture.
    Discrète comme quelqu’un peut être réservé en s’abstenant de divulguer la vie ou les opinions de ses amis (ies).
    Ce que vous souhaitez c’est la société du panoptique … mais à ce jeu là je crains que l’on vous observe dans votre alcôve.
    On peut déplorer que l’idéologie (si je puis dire) de la transparence inventée par quelques m’as tu vu des média gangrène les relations et notre société.
    Je ne vous souhaite pas M Ténard d’être transparent mais alors pas du tout et/ou d’avoir affaire à un cuistre qui vous sommera de l’être même si vous voulez nous interdire.

  • 8
    Ténard philippe
    10 juin 2010 à 16:30 / Répondre

    La force de la franc-maçonnerie est d’être secrète, discrète…
    Donc comment peut-on contester quoi que ce soit de la franc-maçonnerie, alors qu’elle est secrète et que nous ne pouvons, logiquement, nous, les profanes et les autorités quelconques, ne disposer d’aucun moyen de la connaître, de l’analyser, de la contester, sauf d’être dedans!
    Et pour être dedans… très difficile d’y entrer, facile d’en sortir!… il faut accepter le cinéma de l’initiation, d’entrer dans cette organisation sans savoir où on va… car c’est après, intégré dans l’organisation que l’on peut parait-il, d’après les francs-maçons, comprendre ce qu’est la franc-maçonnerie!
    Je ne sarai jamais franc-maçon entre autres pour des raisons morales.
    Je devrais, à ce que je lis sur Internet, de ce fait, n’avoir aucun avis, ne formuler aucune critique sur la franc-maçonnerie à ce titre parce que n’y ai jamais mis les pieds!
    Etonnant!
    Ma solution est la suivante:
    Les autorités de l’état devraient Interdire l’existence de toutes les associations, sociétés, ordres secrets et discrets sur le territoire Français. Un point c’est tout!

  • 7
    Yack
    10 juin 2010 à 12:54 / Répondre

    Bonjour,

    Je suis « tout jeune » Maçon, mais c’est clair que je ne suis pas trop pour me dévoiler…enfin, hormis à certains membres de ma famille et certains amis très proches.

    Même lorsque j’étais encore « profane en démarche », j’évitais de partager mon intérêt avec n’importe qui.

    Je travaille dans un milieu où l’on retrouve apparement beaucoup de Maçons (je dis « apparement » car bizarrement, moi, je n’entends jamais les intéressés parler de cela au boulot), et vous ne pouvez pas vous imaginer les rumeurs à la con (pardonnez-moi l’expression) que je peux entendre de la part de certains collègues. Cela va des plus « simples » (rumeurs de copinage etc.), aux plus folles (complot international, illuminati etc.)…et ce qui est vraiment effrayant, c’est que ces rumeurs viennent, non pas de quelques obscurs ignorants, mais bien de personnes intélligentes et disposant d’une bonne situation professionnelle.

    C’est idem quand vous naviguez sur des listes de discussion ouvertes aux profanes, ils n’ont jamais mis le pied dans un Temple Maçonnique, et encore moins participé aux Travaux d’une Loge, mais ceux qui accusent la Maçonnerie « savent »…..ah oui, c’est vrai, c’est parceque l’on ne retrouve sur ces listes que des Francs-Maçons « au bas de l’échelle », c’est au 33ème degré que Satan participe aux Agapes….

    Je me demande parfois si nous sommes bien en 2010…..bah, au moins, grâce aux délires de ces personnes, on fait marche arrière dans le temps 150 ans en arrière, comme quoi les voyages dans le temps sont désormais possibles!

    Ouais, c’est ça, continue Eric, tu vas voir comme je vais dévoiler, compte dessus!

    Amicalement,

    Yack

  • 6
    Liberty
    10 juin 2010 à 10:09 / Répondre

    Pourrait- on envisager, en poussant le raisonnement jusqu’à l’absurde, le cas où un justiciable non franc- maçon soit face à un juge non- franc- maçon..?

  • 5
    Sirius
    10 juin 2010 à 09:08 / Répondre

    Lambicchi, GM assez pâle du GOdF mais autoritaire et très imbu de lui-même, cherche depuis le début à laisser son nom dans l’histoire de son obédience. Ce ne sont ni sa présence, ni son discours qui pourront le lui permettre. Alors il tente des « coups ». Comme la question de l’initiaiton des femmes, tranchée plusieurs fois de suite par des convents, qu’il soumet à sa justice maçonnique interne pour essayer (avec succès) d’arriver à mettre en partie à néant l’opinion majoritaire. Comme cette question du dévoilement d’appartenance, qui en soi est une atteinte aux libertés individuelles intolérable qui aurait en son temps fait tomber un gouvernement à l’époque constitué à plus de 50 % de maçons du GOdF, mais qui aujourd’hui « plaît » tellement à l’extrême droite et à ce qui reste de l’Opus Dei (je parle là d’Eric de Mongolfier dont on dit qu’il en ferait partie). C’est l’alliance de la carpe et du lapin … GOdF et Le Pen, même combat ! Que ne vous ferait pas faire un ego surdimmensionné et … frustré.

  • 4
    Kalilooe
    10 juin 2010 à 06:12 / Répondre

    L’interview est intéressante car elle permet de décortiquer le style et les arguments des tartuffes.

    Lisez et analysez : soit cet homme est bête, soit il est malhonnête (en tout cas sur ce point particulier).

  • 3
    Ronan
    10 juin 2010 à 01:05 / Répondre

    En réponse à Jean, je dirai : « Oui et non ! »

    La dissimulation d’une appartenance somme toute banale est aussi la cause de bien des fantasmes et inquiétudes dans le grand public, sans parler des « marroniers » ainsi offerts complaisamment à la presse de caniveau façon L’Express (Françoise Giroud, au secours! Chaque époque a les grands journalistes qu’elle mérite : nous avons donc Koch ou Lecadre).

    Pour ce qui me concerne, le seul secret qui vaille est celui des débats : non des sujets traités (il est intéressant de dire au grand public que dans nos loges du GODF on phosphore en ce moment même, et bien, sur la bioéthique ou sur la laïcité), non des textes finaux que nous pouvons produire à travers des Livres blancs, mais bien du détail des débats en loge, garant de la sincérité absolue des positions de chacun. Comment imaginer qu’un politique, un syndicaliste puisse se livrer en toute sincérité s’il craint qu’un adversaire politique ou son patron n’utilise ensuite ses propos ?

    Le secret d’appartenance ?

    Evidemment, je ne dévoilerai jamais mes Frères, pas plus que je ne tolère les outings forcés de tel ou tel homme politique sur ses orientations sexuelles ou ses croyances.

    Mais à titre personnel, je trouve triste de devoir se cacher derrière son petit doigt. Si nous osions affirmer qui nous sommes, pourquoi nous le sommes, ce que nous faisons, nous défendrions plus efficacement les valeurs que nous portons.

    Ceci est vrai dans la vie de proximité : je ne vois pas l’utilité en revanche d’aller s’afficher dans des cérémonies plus ou moins bidonnées qui n’apparaissent que ridicules aux profanes qui les découvrent hors contexte (cf le dossier consacré par TF1 au sujet il y a peu) et les perçoivent comme des cérémonies scoutes vaguement infantiles, ce que sont effectivement tous les processus initiatiques « lus » de l’extérieur. Dans le reportage précité, le GM eut été bien inspiré – pour l’intérêt bien compris de l’Ordre – de laisser parler Pierre Mollier, Roger Dachez (même si ce dernier n’est pas au GODF), aux interventions trop courtes – plutôt que de se donner en spectacle au cours de son voyage vénitien…

    Les profanes honnêtes qui veulent savoir ce que sont nos rituels n’ont qu’à acquérir un ou deux livres (notamment ceux d’Irène Mainguy). Les conspirationnistes, les ultrareligieux de tout poil et nos adversaires d’extrême droite resteront de toute façon avec leurs fantasmes et, comme pour l’homéopathie ou les petits hommes verts, il est impossible de démontrer que « ça ne marche pas » ou que « ça n’existe pas ». Laisser courir est donc encore le plus sage.

    Sur le point de savoir s’il ne faudrait pas être fiers de notre appartenance – il en faut bien un – je me sens en parfaite harmonie avec différents grands maîtres depuis Alain Bauer, notamment J.-M. Quillardet et, même, si si, P. Lambicchi !

  • 2
    Pierre-Jean
    9 juin 2010 à 23:46 / Répondre

    On cite souvent M. de Montgolfier sur ce thème ; il faut rappeler qu’il n’est aucunement hostile à la franc-maçonnerie (cf ses déclarations en 1999 au Nouvel Observateur).

    Le fait qu’un magistrat franc-maçon de surcroît doive juger ou arbitrer d’une affaire dont l’une des parties est une personne physique appartenant à une organisation maçonnique ne veut pas dire d’une part qu’il y a nécessairement subjectivité (et donc partialité) ni d’autre part que les deux personnes en question ont nécessairement connaissance de leurs qualités respectives. Dans ce dernier cas le problème est épineux puisqu’il faudrait prouver cette connaissance et une éventuelle relation amicale existante pour mettre en doute l’impartialité du magistrat. Et la compromission ou encore le mensonge ne font pas partie des options disponibles pour un maçon digne de ce nom.

    Cela dit on est plutôt bien doté en termes de recours en France, voyez donc :

    -Abstention-
    Dans le cas où le magistrat sait qu’un de ses Frères fait partie d’une des parties et craint d’influencer dans sa décision pour cette partie (et il faut bien ici comprendre la différence fondamentale entre amitié et fraternité, même si elles ne sont pas exclusives l’une de l’autre), il a la possibilité et même le DEVOIR de se « déporter ». Ce mode d' »auto-récusation », appelé abstention, consiste à demander au Président (de la chambre ou de la juridiction) de désigner un autre magistrat pour participer aux débats et au délibéré (cf art. 339 et 340 du Code de procédure civile).

    -Récusation-
    Une des parties (ou son ou ses avocats) peut tout aussi bien demander la récusation d’un magistrat, et doit le faire dès qu’elle a connaissance de la cause sous peine d’irrecevabilité. La demande ne peut être faite après la clôture des débats). « Le juge, dès qu’il a communication de la demande, doit s’abstenir jusqu’à ce qu’il ait été statué sur la récusation. En cas d’urgence, un autre juge peut être désigné, même d’office, pour procéder aux opérations nécessaires » (cf art. 341 à 355 du Code de procédure civile).

    -Suspicion légitime-
    Si une des parties pense savoir que les magistrats d’une chambre font collectivement (et pas individuellement) preuve d’une certaine inimitié ou animosité à son égard (cela s’appelle la suspicion légitime de partialité), elle peut faire une demande de dessaisissement motivée et appuyée par des preuves (cf art. 356 et 364 du Code de procédure civile et L111-6 à 8 et L932-22 du Code de l’organisation judiciaire).

    Au vu de ces dispositions légales je ne vois vraiment pas pourquoi on devrait stipuler dans des répertoires, registres ou annuaires l’appartenance ou non des magistrats à la franc-maçonnerie. Ce serait d’une part discriminatoire (on pourrait ajouter des mentions pour les anciens élèves des grandes écoles, les membres du B’naï B’rith, du Rotary, du Lion’s, du Club Le Siècle — ah tiens, pourtant… humour! —, etc, etc) et d’autre part cela ferait peser sur tous ces magistrats une présomption irréfragable (ou indéfaisable?) de partialité : elle ne pourrait pas être renversée puisque c’est par l’impossibilité pour des non-maçons d’avoir connaissance des réalités du monde maçonnique qu’il serait présumé une subjectivité, entente ou partialité systématiques entre un magistrat et une partie affiliés à des organisations maçonniques et ce sans pouvoir admettre de preuve du contraire précisément à cause de cette impossibilité de connaître les réalités du monde maçonnique.

    Il reste donc à l’institution judiciaire à faire confiance à la rigueur, à la franchise et à l’honnêteté de ses magistrats, fussent-ils maçons.
    Dans le cas où ceux-ci seraient pris en défaut, j’imagine que cela constituerait une faute lourde permettant d’envisager réparation ou un réexamen. Si tel n’était pas le cas c’est peut-être là qu’il faudrait agir… et en profiter pour trancher, comme cela fut fait pour le syndicalisme, sur la question de la maçonnerie, véritable serpent de mer dans ce domaine.

    36% des 1209 magistrats (sur les 8000 de France) s’étant exprimés par sondage auto-administré sur la question en juillet 2008 (http://www.conseil-superieur-magistrature.fr/userfiles/file/sondageMagistratsdétailles.pdf pages 98 à 106) estiment que la diffusion des obligations déontologiques des magistrats va modifier le comportement de certains magistrats (sentiment plus fort avec l’âge et l’ancienneté, plus fort chez les parisiens et chez ceux qui ont été intégrés directement et non par concours). C’est un sentiment que je comprends sans toutefois l’avoir. J’espère que la publication de ce code de déontologie des juges est à même de rassurer ceux qui partagent ce sentiment.

    Sur ce, navré d’avoir été long, je retourne m’asseoir dans mon coin (et non sur ma colonne!).

  • 1
    jean serlun
    9 juin 2010 à 22:19 / Répondre

    Quand on voit l’hystérie anti-maçonnique des sites extrémistes (droite, gauche, religions), qui peut être certain que le monde de demain ne puisera pas dans les listes de francs-maçons les noms de ceux qu’il faudra exclure, interner ou assassiner ?

    Quand les chrétiens allaient à la messe dans les catacombes, c’est qu’il était mortel de s’y rendre à la surface.

    Alors, appeler au « dévoilement », c’est désigner les prochaines victimes de la bêtise et de la haine.

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous