Au coeur de la Franc-Maçonnerie

Publié par Jiri Pragman

Ce contenu est réservé aux abonnés.Pour accéder à cet article, vous pouvez choisir de :

*Vous pouvez déverrouiller jusqu’à 3 articles par mois gratuitement.
lundi 31 mars 2008
  • 4
    théo
    3 avril 2008 à 23:34 / Répondre

    Bravo à JM Quillardet, Alain Graesel et Pierre Chastanier. Ils ont incarné une Maçonnerie dynamique, vivante, ouverte, dans son siècle. La discussion était vive ? Bien sûr, comme dans un déjeuner de copains ! Ceux qui préferrent le solennel, qu’ils aillent sur France Culture qui n’a d’ailleurs plus qu’une poignée d’auditeurs. JM Quillardet et A Graesel avec les sautoirs : superbes.

  • 3
    isis
    1 avril 2008 à 12:15 / Répondre

    Ces interruptions de paroles nous ont étonnés…comme l’absence des autres Obédiences, d’ailleurs.

    que peut avoir tiré d’une telle émission , le téléspectateur lambda?

  • 2
    Pierre-Jean
    1 avril 2008 à 09:51 / Répondre

    Effectivement, entre JM Quillardet qui définit le GO comme origine de toutes les autres obédiences françaises (ce qui est faux), Pierre Chastanier qui prétend que la GNLF est l’obédience des maçons qui croient en Dieu (ce qui est mal exprimé) et Alain Graesel qui tire la couverture sur l’IVG, on peut dire que c’était peu brillant. Si on ajoute à cela les interruptions de parole…

  • 1
    Eric
    31 mars 2008 à 23:38 / Répondre

    on sent bien les guerres de clochers entre Obédiences non ??

La rédaction de commentaires est réservée aux abonnés. Si vous souhaitez rédiger des commentaires, vous devez :

Déjà inscrit(e) ? Connectez-vous