Une notion dévoyée de la Franc-Maçonnerie

Par Jiri Pragman dans Dans la presse

Le Nouvel Observateur du 4 juillet 2006 comprend un article (d’après AFP) intitulé Marseille : deux policiers « dévoyés » condamnés à de la prison ferme. Ces policiers i[avaient voulu, sur fond de relation maçonnique, volé au secours de l’un de leurs amis, entrepreneur dans le Vaucluse, poursuivi pour viol et qui devait comparaître trois semaines plus tard devant la cour d’assises]o. Accusés d’intimidation sur la victime de ce viol, ils ont été condamnés par le tribunal correctionnel de Marseille à des peines de 2 ans de prison (dont 1 an ferme) et 3 ans de prison (dont 2 ans ferme). Ils se voient interdits d’exercer toute fonction publique pendant 5 ans et sont privés de leurs droits civiques, civils et de famille pendant cette période. Ils devront verser solidairement 15.000 euros de dommages et intérêts à la victime.

Cette information est également relayée dans Le Figaro (Marseille : prison ferme pour deux policiers « dévoyés.

mardi 04 juillet 2006 Pas de commentaires

Étiquettes : , , , ,

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
et, pulvinar risus elit. Aliquam dolor. felis mattis