Le petit du Franc-Maçon

Par Jiri Pragman dans Dans la presse

Le mensuel français Historia a publié un article de Françoise Labalette intitulé Qui a peur du grand méchant loup?. L’auteure retrace la vision du loup à travers la mythologie, la littérature – notamment les contes – et l’histoire. Le loup a nourri les imaginations et a suscité nombre de dictions et proverbes. Le mot même de « loup » connait beaucoup d’acceptions. Françoise Labalette rappelle ainsi que « le terme louveteau, utilisé à l’origine pour qualifier le fils du franc-maçon, fait aujourd’hui référence au scout âgé de moins de douze ans ».

Précisons qu’on trouve également dans la littérature maçonnique le mot louveton tandis que, en anglais, apparaissent les termes lufton et louffton ou, encore, « lowton », et, en Angleterre, lewis.

mardi 12 septembre 2006 Pas de commentaires

Étiquettes : ,

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
dolor. sed et, Nullam Sed porta. elementum luctus Phasellus