Le Suprême Conseil de Suisse du Rite Ecossais Ancien et Accepté

Par Jiri Pragman dans Obédiences

La couleur rouge (comme les Loges du même nom… ou comme le drapeau suisse !) domine le site web du Suprême Conseil de Suisse du Rite Ecossais Ancien et Accepté (www.reaa.ch), un Suprême Conseil étant une juridiction gouvernant les Hauts Grades de ce REAA. A remarquer : le Convent 2006 disposait de son propre site web (www.convent2006.ch) lui aussi en allemand, français, italien.

Ce Suprême Conseil a été constitué en 1873, à Lausanne. Comme l’indique le site, « pour transmettre ses enseignements, notre Rite accorde la priorité aux contacts humains. C’est lors de nos réunions, plus particulièrement à l’occasion de tenues rituelles, de conférences et d’entretiens entre les membres, que nous échangeons librement des idées, en respectant toutes les convictions. Par conséquent, ce site est avant tout un moyen d’information permettant de connaître le Rite Ecossais Ancien et Accepté de Suisse, ses principes et son organisation ». Il est rappelé que ces Hauts Grades ne sont accessibles qu’aux Maîtres Maçons, membres de la Grande Loge Suisse Alpina mais, indique le site, « nous répondrons à tous ceux qui nous contacteront, peu importe qu’ils appartiennent ou non à la Franc-Maçonnerie ».

Le site est très fonctionnel et les articles peuvent être convertis en pdf ou en version imprimable. La structure du REAA suisse est présentée de manière très lisible. On peut voir que travaillent 9 Loges relevant du Chapitre des Chevaliers Rose-Croix (4e-18e), 9 de l’Aréopage des Chevaliers Kadosch (19e-30e) tandis que le Consistoire des Maîtres du Royal Secret organise des Tenues à Lausanne (français) et Zürich (allemand).

Un formulaire permet d’entrer en contact avec la Grande Chancellerie du Suprême Conseil pour la Suisse. Un calendrier des Tenues est consultable en ligne. Une section du site n’est accessible qu’après identification (login.

dimanche 05 novembre 2006 Pas de commentaires

Étiquettes : , ,

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
odio Donec id ut mattis sit vulputate, Praesent felis pulvinar