Les maçons impliqués seront exclus

Par Jiri Pragman dans Dans la presse

C’est ainsi que les journaux du groupe catholique belge francophone Vers l’Avenir ont titré une interview de Jacques Lemaire, auteur d’ouvrages sur la Franc-Maçonnerie, professeur à l’ULB, conférencier et animateur de l’émission laïque La Pensée et les Hommes. Cette interview a été donnée dans la foulée des affaires à Charleroi et de la sortie du livre Charleroi le séisme (cfr notre article La main de la Loge ?).

Dans cet entretien, Jacques Lemaire explique clairement que, en dehors de la reconnaissance de l’absolue liberté de pensée, (…) les maçons sont partagés et débattent. Il évoque la relativité du secret (avec la publications des noms des administrateurs des associations sans but lucratif). Il indique aussi que le secret ne vise pas à protéger le nom de ceux qui commettent des erreurs et des fautes. Evoquant le mythe du complot maçonnique, il rappellera que : Aucun maçon ne doit de toute façon couvrir les turpitudes et les malhonnêtetés d’un autre.

mercredi 20 décembre 2006 Pas de commentaires

Étiquettes : , ,

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
libero Aenean elementum venenatis pulvinar elit. quis, Praesent adipiscing venenatis, vulputate, fringilla