Rififric chez les francs-macs

Par Jiri Pragman dans Dans la presse

Un titre tout en subtilités cette semaine dans la rubrique Repères France du magazine français Marianne (n°504, du 16 au 22 décembre 2006).

L’article de Laurence Dequay annonce une première à savoir une enquête de la justice « profane » sur des malversations présumées au sein du Grand Orient de France (GODF). La journaliste évoque l’enquête confiée au juge Gazeau, à charge pour ce magistrat d’exhumer les « abus de biens sociaux », « escroqueries » et « présentation de comptes infidèle » dénoncés.

Cette affaire concerne la société Edimaf (Editions maçonniques de France) où sont dénoncées des surfacturations d’imprimeurs, des disparitions d’objets et de décors maçonniques. Il est question d’une rumeur de pillage d’Edimaf qui, selon les plaignants, se serait accéléré en vue du financement de campagnes politiques.

Selon l’hebdomadaire, la justice devrait entendre 2 anciens Grands Maîtres du GODF : Alain Bauer, Grand Maître (et non vénérable comme indiqué) de 2000 à 2003 (membre alors du conseil de surveillance d’Edimaf puis membre de son directoire jusqu’en juin 2004), actuellement président de l’Observatoire de la délinquance et conseiller du ministre de l’Intérieur Sarkozy, ainsi que son successeur à la tête de l’Obédience, Bernard Brandmeyer.

vendredi 22 décembre 2006 5 commentaires

Étiquettes : , ,

  • 5
    Jiri Pragman 27 décembre 2006 à 11:41 / Répondre

    Certains ouvrages d’Edimaf restent cependant à disposition dans certaines librairies. Dont apparemment l’ouvrage d’Ambelain sur le Symbolisme maçonnique des Outils qui peut être commandé en ligne à La Cale Sèche (www.cale-seche.com/product_info.php?ref=14&products_id=903846084&affiliate_banner_id=1).

  • 4
    Franck 27 décembre 2006 à 11:34 / Répondre

    Dommage qu’Edimaf soit mal en point… J’ai essayé de prendre contact pour demander une réédition de Robert Ambelain sur le Symbolisme…
    Demande restée sous le silence…

  • 3
    Philippe 23 décembre 2006 à 17:09 / Répondre

    Avant 2000 Humanisme édité par Edimaf voyait son abonnement inclus dans la cotisation au GODF, clientèle captive en quelque sorte.
    Puis cet abonnement n’a plus été intégré à la cotisation dont le niveau a cependant était maintenu. Il s’agissait de fait d’une augmentation déguisée de la cotisation au GODF.
    Beaucoup ne sont pas abonnés à ce trimestriel et les ennuis financiers d’Edimaf se sont aggravés.

  • 2
    Jean 23 décembre 2006 à 12:31 / Répondre

    Ca me fait doucement rigoler. Edimaf… ou pourquoi ne pas tirer 2000 exemplaires d’un bouquin quelconque alors que les ventes se monteront aux amis + l’atelier de l’auteur soit moins de 50 exemplaires… tant qu’on y est.
    Ils ont quand même sorti de bonnes pièces 🙂

  • 1
    Fox 22 décembre 2006 à 19:08 / Répondre

    Si ma mémoire est bonne, l’Express avait fait exactement le même titre il y a 1 ans ou 2….

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
neque. quis risus facilisis consequat. ut lectus commodo felis ipsum