Le Blog Maçonnique plagié par l’extrême droite

Par Jiri Pragman dans Non classé

Le Blog Maçonnique a déjà été plagié à plusieurs reprises, y compris d’ailleurs par des sites maçonniques, peu au fait ou ne se sentant pas concernés par les règlementations dans le domaine du droit d’auteur.

L’article La main de la Loge ? a été repris sans vergogne dans le blog d’extrême droite I like your style sous le titre Charleroi : Le séisme maçonnique. Sans le moindre scrupule (mot qui ne doit pas appartenir au registre de ces admirateurs d’Augusto Pinochet), l’article lui-même a été copié sur ce site intégralement tandis que les commentaires personnels de l’auteur ont été modifiés pour leur donner un sens opposé à l’intention première. La démarche puante fleure « bon » les techniques de l’extrême droite dans laquelle s’inscrit ce site nauséeux.

Mise à jour (29.12.06) : dans un « update« , ce site évoque une parodie au caractère humoristique. Rappelons que l’art de la parodie n’autorise pas la reprise d’un article protégé par le droit d’auteur. Aucune autorisation de reproduction n’est ou ne sera accordée à ce site; il ne suffit pas d’ajouter la mention de la source pour pouvoir utiliser un texte.

mercredi 27 décembre 2006 18 commentaires

Étiquettes : , ,

  • 18
    Jacques Cécius 3 janvier 2007 à 10:26 / Répondre

    Il y a effectivement quelques membres du FN qui ont été initiés, mais la plupart des obédiences, et à juste titre, les excluent lorsqu’elles s’en rendent compte. Car les profanes FN, bien entendu, évitent de dire, lorsqu’ils sont questionnés, quelles sont leurs prégérences politiques.
    Cela étant Uncle Toby a raison: le site Hiram.be fait preuve de tolérance et a raison de donner la parole à tous ceux qui savent rester courtois, comme lui, qui par ailleurs ne m’a pas convaincu, pas plus qu’Emerek. Mais je respecte profondément les opinions de ce dernier, et combat celle du premier.

  • 17
    Uncle Toby 31 décembre 2006 à 00:47 / Répondre

    Rapidement, afin de ne pas paraître prendre votre blog pour une tribune, j’aimerais terminer en répondant brièvement à Jacques Cessius sur… trois points.

    — « Entretenir la mémoire » est une formule bien abstraite. Ce que j’ai mis en cause c’est l’utilisation politique faite de la seconde guerre mondiale pour essayer de faire croire que le FN est un parti nazi et qu’ arrivé au pouvoir se mettrait à gazer des juifs ou y interner des franc-maçons. Si vous le croyez sincèrement et que cette perspective vous effraye, je salue votre fraîcheur d’âme. Chez bien des gens qui emploient ces amalgames sommaires, c’est une volonté de faire peur ou de discréditer des positions politiques par peur de les critiquer sérieusement qui me paraît les animer.
    — Ce que je voulais dire en parlant du mouvement, c’est aussi que lorsqu’un système politique paraît bloqué, et bloqué volontairement par ceux qui le font vivre quotidiennement (qu’il suffise d’évoquer le renouvellement extrêmement lent du personnel politique en France par rapport aux autres pays comparables, ou l’étouffement à gauche comme à droite du débat sur la question européenne après le réferendum de 2005), il ne faut pas s’étonner si un parti qui a servi de faire-valoir aux autres, qui les a comme justifiés par contraste, apparaît (à tort sur bien des points, je le reconnais volontiers) comme un recours quand ce système politique bloqué devient odieux aux électeurs. Et c’est ce qui se passe, lentement, mais sûrement.
    — Enfin vous pouvez croire que je mens, je n’y peux pas grand chose. En lisant ici que « tout le monde n’est pas initiable » je n’ai pas pu m’empêcher de me dire en parodiant la formule scholastique que pourtant de esse ad non posse non valeat consequentia — car peut-être tout le monde n’est-il pas initiable mais des franc-maçons d’extrême droite, y compris au sein du FN, il y en a. Ils ont donc bien été non seulement initiables, mais initiés.

    Merci enfin d’avoir laissé passer ces messages, sur quantité d’autres blogs ils auraient simplement été ignorés et jamais publiés.

  • 16
    EMEREK 30 décembre 2006 à 18:50 / Répondre

    Ces longs échanges prouvent bien que les discussions politiques souvent n’amènent rien.
    Chacun campe et campera sur ses positions à la fin de l’estocade.
    C’est pour cela que j’aime la sérénité d’une Tenue dégagée de toute politique et religion.
    Sur les parvis l’on peut aborder ces sujets mais avec la pondération qui convient aux maçons.
    Je redis encore cependant mon étonnement de voir mes frères parfois s’enflammer et oublier leur signe d’ordre sur ces sujets profanes.
    Chaque Homme a le droit inaliénable de penser ce qu’il veut.
    Pourquoi interdire cette individualité.
    Uncle Tobby a une opinion qui n’est pas la mienne mais je la respecte.
    Je n’ai pas senti dans son propos de « révisionnisme ».Pourtant ma famille également a été très touchée par la dernière guerre et un de ses membres ,ancien déporté, a un arbre à Yad Vachem en tant que juste pour avoir sauvé des Juifs .
    Personne n’a le monopole du cœur, il n’y a pas un « peuple de gauche »,
    « des réactionnaires de droite ».
    Il y a l’altérité …

  • 15
    Jacques Cécius 30 décembre 2006 à 16:38 / Répondre

    A Uncle Toby.
    Hitler – Mussolini – Salazar – Franco – représentaient le changement dans leurs pays respectifs. Idem pour Staline – Mao – etc.
    Les propos d’Uncle Toby, sur les camps, sont répugnants. Il serait donc interdit d’entretenir la mémoire?
    Les maçons qui proposent à Uncle Toby d’entrer en maçonnerie sont inconscients, ou alors c’est une mensonge, ce que je crois.

  • 14
    Uncle Toby 30 décembre 2006 à 10:34 / Répondre

    Fred29, permettez-moi d’abord une remarque.

    C’est qu’effectivement je suis libre de penser ce que je veux, non de la franc-maçonnerie, sur laquelle je n’ai pas grande idée, mais des maçons qui reproduisent le discours habituel, mille fois répété, qui sert à instrumentaliser l’extrême-droite pour en faire un diable qui justifie par contraste d’autres formations politiques. Ce fonctionnement purement idéologique, que nous connaissons bien en France depuis que les associations dites antiracistes se sont révélées pour ce qu’elles sont, et qui doit être à peu près le même en Belgique, ne me surprend pas. Ce qui me surprend c’est de le retrouver chez des franc-maçons et sans grands changements par rapport à ce que l’on peut entendre de plus conformiste, éculé et qui ne trompe plus grand monde dans la bouche des plus exténués militants socialistes. Il serait piquant que vous soyez acculé, vous franc-maçon, à me détromper sur une idée trop haute que j’aurais de la franc-maçonnerie, moi censé horrible facho.

    « Le Pen est méchant il veut rouvrir les camps », on nous l’a fait assez souvent pour que cela ne nous émeuve plus beaucoup. Parce que c’est faux et grotesque, tout simplement.

    Permettez-moi de rentrer plus précisément dans votre argumentation.

    Si JMLP faisait « le ménage », tous les gens qui ne le suivront pas risquent d’avoir de sérieux problèmes, dites-vous. Quels sont-ils donc ces problèmes si inquiétants ? Sans doute des fonctionnaires qui ne voudraient pas appliquer la loi votée par la Parlement seraient révoqués – d’ailleurs dans des formes légalement prévues. Sans doute les décisions de reconduite à la frontière des clandestins seraient appliquées fermement : le pouvoir exécutif ferait exécuter les décisions judiciaires, quel scandale ! Sans doute même les gens qui aident au séjour d’immigrés clandestins, et plus encore ceux qui le font contre rémunération, seraient condamnés, parfois lourdement, aux peines prévues dans ces cas par la loi. Le beau ménage anti-républicain que voilà, qui consiste, précisément, à appliquer la loi républicaine pour que cesse l’invasion migratoire que nous subissons et qui, de laxismes en complaisances clientélistes pour certaines populations, finit par remettre en cause et la laïcité et le fonctionnement même de la République… me pardonnerez-vous de ne pas y voir de perspective qui rappelle en quoi que ce soit le nazisme ni même la moindre dictature sud-américaine ?

    Il est vrai qu’il y a encore dans l’extrême droite française des relents anti-maçonniques. Pour connaître cette extrême droite de l’intérieur, il me semble pourtant que le sujet est un peu passé de mode si l’on écarte quelques maniaques, d’ailleurs puissamment aidés par les scandales qui touchent quelques obédiences. Mettons les choses au pire si votre bête noire était au pouvoir : les franc-maçons fonctionnaires ou magistrats seraient sans doute obligés de faire état de leur appartenance. N’est-ce pas ce qui se passe en Angleterre même ? Je vous assure qu’aucune milice ne prendra d’assaut le Grand Orient de France, que les franc-maçons ne se verront pas obligés de porter l’équerre jaune… Je ne sais pas à quel discours de JMLP vous faites allusion précisément. Il me semble qu’il y a vilaine lurette qu’il n’a plus mis en cause le « complot judéo-maçonnique ». Ne lui pardonnera-t-on pas quelques mots anciens quand on a bien, apparemment, pardonné à des gens qui nous expliquaient voilà vingt-cinq ans que la prise de Phnom-Pen par les Khmers rouges était une « libération » ?

    Je ne sais pas non plus à quel texte vous faites allusion quand vous dites que pour JMLP c’est la faute aux juifs et aux franc-maçons s’il ne détient pas le pouvoir. Vous me permettrez juste de remarquer que l’organisation des élections aggravée du jeu des partis en France fait que le FN avec 20% des électeurs n’est pas représenté au Parlement, alors que des partis plus petits le sont régulièrement depuis vingt ans. Cette situation est choquante, elle est due en grande partie à la collusion entre divers partis, au premier rang desquels le PS et l’UMP, qui ont verrouillé de diverses manières le système électoral. Encore une fois, quelques maniaques mis à part, je ne sache pas que de larges fractions de l’extrême-droite française attribuent cela aux juifs ou aux franc-maçons plutôt qu’aux vrais responsables de cet ostracisme scandaleux et choquant.

    Le Pen est, ne vous en déplaise, républicain. Il l’est par son histoire personnelle : c’est un produit de la 4e république, sans cesse élu depuis en France ou au Parlement européen ; il n’a à ma connaissance jamais remis en cause la forme républicaine du gouvernement de la France, pas plus que le Front National ne l’a jamais fait dans son programme.

    Humaniste ? je ne sais pas trop, cela dépend de ce que l’on entend par là. Je me bornerai à dire que si c’est ne pas être humaniste que de dire simplement que la France doit cesser de recevoir des populations auxquelles elle ne peut plus apporter ni éducation, ni emploi, ni bien-être, alors c’est la réalité qui n’est pas humaniste plutôt que M. Le Pen, dont le seul tort est de demander, somme toute, quand la France doit s’arrêter de recevoir des millions d’immigrés, qui plus est clandestins pour une grande partie. Quand certains prétendent que la réponse à cette question doit être « jamais », quelles que soient les conséquences néfastes de cette immigration, est-ce donc une réponse humaniste de leur part ?

    Me permettrez-vous pour finir ce trop long commentaire de vous dire que le problème n’est ni Jean-Marie Le Pen ni l’extrême-droite ? Le problème est que depuis une trentaine d’années la vie politique française tourne à vide, comme un ignominieux jeu de paravents où les meilleurs sentiments servent à masquer les pires impuissances et les plus piteux renoncements. C’est M. Le Pen qui est en position d’en profiter. Certes. Mais ce serait tout aussi bien un autre. Et c’est bien pour cela que je vous retourne votre permission : vous avez le droit de penser ce que vous voulez de Jean-Marie Le Pen ou de l’extrême droite. Mais le FN continuera de progresser aux prochaines élections, car il apparaît, à tort ou à raison (et sans doute un peu des deux selon les sujets et les moments) comme la seule force de changement et de mouvement dans un système où les autres font semblant de se combattre tout en s’entendant sur l’essentiel, système dont les Français sont de moins en moins dupes.

  • 13
    Jean Labrique 30 décembre 2006 à 01:06 / Répondre

    Le plagiat est de nos jours de plus en plus accepté, surtout par certains esprits qui sont en manque d’imagination. Plagier est utiliser un texte d’un auteur sans mention de celui-ci.
    Techniquement, le droit d’auteur nécessiterait l’autorisation de celui-ci pour utiliser son oeuvre.
    Il est de notre devoir de ne pas cautionner de tels actes de « piraterie », quelque soit l’usage que l’on en fait.
    Hélas, combien ne sont pas tentés par la facilité et, ici, je ne pense pas seulement aux profanes anti-maçonniques ou pas.

  • 12
    Fred29 29 décembre 2006 à 18:48 / Répondre

    Bonjour Uncle_Toby,

    Vous êtes libre de penser ce que vous voulez de la Franc-Maçonnerie et des Maçons, voire de ce que vous appelez la parodie maçonnique concernant les camps ou autres leitmotivs récurrents concernant l’extrême droite.

    Vous ne pouvez néanmoins pas nier, sans risquer d’être malhonnête avec vous-même, que si un jour Jean-Marie Le Pen accédait au pouvoir en France, qu’il y ferait le « ménage », et que tous les gens qui ne le suivront pas risquent d’avoir de sérieux problèmes.

    Je me souviens avoir lu des discours de Le Pen il y a quelques années concernant le fameux (ou plutôt fumeux) « complot judéo-maçonnique ». De la vieille rengaine peut-être, mais qui visiblement reste un thème tout à fait réel dans l’esprit de Le Pen.

    Pour lui, s’il n’est pas encore président de la République, c’est la faute aux juifs et aux Maçons qui détiennent tous les pouvoirs en France et font tout pour lui barrer la route à l’Elysée. Il ne se pose même pas une minute la question de savoir si la raison ne viendrait pas plutôt du fait qu’il professe une idéologie puante qui fait horreur à 80 % des Français…

    Alors, on peut en rire ou dire que c’est de la démagogie ou de la parodie, mais je doute que Le Pen l’entende de la même oreille, ou alors il prend ses électeurs pour des imbéciles, ce dont je doute.

    Vous pouvez également penser ce que vous voulez de notre « prêchi-prêcha vaguement humaniste », vous êtes libre de penser ce que vous voulez, mais il reste encore à prouver que Le Pen (et l’extrême droite où qu’elle soit) soit humaniste et républicain, ce que vous aurez bien du mal à faire, j’en suis désolé pour vous.

  • 11
    Uncle Toby 29 décembre 2006 à 14:39 / Répondre

    Bonjour,

    Permettez-moi tout d’abord de préciser qu’Ilikeyourstyle est un blog collectif sans ligne éditoriale. Certains auteurs sont des adversaires acharnés de la franc-maçonnerie, d’autres non.

    Sur le fond, je laisse Fara Ramsey, auteur de cette parodie, vous répondre s’il le souhaite.

    Je voudrais simplement souligner de manière plus large que l’on pourrait, à la lecture des commentaires laissés ici, se demander s’ils ne sont pas eux-mêmes une parodie maçonnique. Cela tourne à une sorte de prêchi-prêcha vaguement humaniste, et même l’argument sempiternel des « camps », si usé et prévisible, n’est pas épargné. Au total, vous reprochez aux personnes critiques envers la franc-maçonnerie de reproduire des clichés, et ce faisant vous en reproduisez tout autant, tant sur votre propre compte que sur celui de vos adversaires.

    Cela donne l’impression que vous clapotez tièdement dans l’ombre, pas que vous auriez vu la lumière…

    Si je n’avais pas quelques amis maçons qui ne demandent parfois quand je les rejoins, et qui sont loins du sectarisme étriqué et essoufflé que vous représentez à merveille, j’aurais une opinion aussi mauvaise de la franc-maçonnerie que Fara Ramsey.

  • 10
    philippe Benhamou 29 décembre 2006 à 12:21 / Répondre

    Moi, le chou, ça me donne des aigreurs. Pourtant, au départ, c’est bon mais je ne sais pas si c’est parce qu’il a été mal élevé, si c’est la cuisson qui ne va pas, ou si quand il est trop vieux, il devient aigre ou rance mais il n’est pas bon et en plus ça sent un peu trop à la maison quand on en fait. Le mieux encore est de la manger en choucroute avec une bonne bière belge ou allemande. Et puis on peut aussi la faire au poipsson si on ne mange pas de porc.

    PhB

  • 9
    Jacques Cécius 29 décembre 2006 à 10:39 / Répondre

    Je pense que ma réponse à Chou n’est pas partie vers le site… Je recommence, pour le cas où cela s’avérerait exact.
    Lorsqu’on a vu pleurer sa grand-mère ayant perdu des enfants dans les cmaps de la mort, on a l’estomac retourné en lisant la prose des ant-maçon fascistes. Vous pouvez en rire; mais ce n’est pas à votre honneur!

  • 8
    philippe Benhamou 29 décembre 2006 à 10:36 / Répondre

    Moi, le chou, ça me donne des aigreurs. Pourtant, au départ, c’est bon mais je ne sais pas si c’est parce qu’il a été mal élevé, si c’est la cuisson qui ne va pas, ou si quand il est trop vieux, il devient aigre ou rance mais il n’est pas bon et en plus ça sent un peu trop à la maison quand on en fait. Le mieux encore est de la manger en choucroute avec une bonne bière belge ou allemande. Et puis on peut aussi la faire au poisson si on ne mange pas de porc.

    PhB

  • 7
    Chou 29 décembre 2006 à 01:09 / Répondre

    Pauvres petits chous… Il ne faut pas avoir l’estomac tout retourné comme cela.

  • 6
    Jacques Cécius 27 décembre 2006 à 21:31 / Répondre

    Cher Emerek, Vous citez des dictateurs morts! Si les f-m suivent votre raisonnement, le jour où des Le Pen prendront le pouvoir, ils seront dans la première charette…
    Supporter la haine est de la lâcheté !!!
    Les SS.°. et FF.°. ne peuvent accepter d’être des lavettes, des lâches. Soyons dignes de Pierre Brossolette, P. Mendes-France, et de tant d’autres qui payèrent de leur vie, ou de leur liberté, leur combat contre le fascisme..
    Votre raisonnement est proche du « après nous les mouches » . Pardon pour ma franchise. mais ma famille a payé un lourd tribu de par leur opposition à l’extrême-droite durant la dernière guerre.

  • 5
    EMEREK 27 décembre 2006 à 18:17 / Répondre

    Je suis plutôt de l’avis de Laurent et avoir de la compassion pour ces individus prêts à tout pour communiquer leur idéologie…

    D’autre part je suis toujours surpris de ces déclarations de frères qui réclament l’interdiction de mouvements politiques… et surtout quand cette interdiction est sélective.

    Notre frère Jacques a omis en effet de citer certains prénoms particulièrement funestes pour le genre Humain.
    Je veux parler de Mao, Saloth(ça ne s’invente pas c’est le prénom de Pol Pot),Djougach-vili(le petit père Staline dit Joseph), le grand Kim……..

    Et si l’on interdit les partis extrémistes pourquoi ne pas faire une chasse aux sorcières comme Mac-Carthy…

    On ne s’en sort plus, même un certain ancien premier ministre Français adhérent d’un groupuscule révolutionnaire pourrait avoir des ennuis….

    Mon avis la maçonnerie et la démocratie doivent être assez fortes pour supporter des opinions contraires…sinon …c’est qu’elles sont malades…..

  • 4
    Fred29 27 décembre 2006 à 17:52 / Répondre

    Cher Jacques,

    Je suis tout à fait votre raisonnement.

    D’ailleurs, puisque les FF-MM qui vous taxent d’anti-démocrate se disent démocrates et n’acceptent pas d’extrémistes dans leurs loges, au nom de la démocratie, des droits de l’Homme et de l’esprit de tolérance, pourquoi devrions nous accepter que dans la Société civile des anti-démocrates et des fascistes puissent en toute impunité répandre leur fiel haineux ?

    Sans vouloir prêcher pour aucune « paroisse », fût-elle maçonnique, il est intéressant de noter toutefois que le Conseil de l’Ordre du Grand Orient de France avait demandé aux pouvoirs publics, en 1989 me semble-t-il, de dissoudre les ligues et partis extrémistes de droite, ce qui est resté sans effet ni réponse.

    Mais cette demande n’est pas anodine et montre que même en démocratie, il y a des limites à ne pas franchir.

    On ne peux pas tout dire et tout faire, et des propos ou comportements racistes ou haineux doivent être sévèrement sanctionnés par la loi.

    Je pense qu’on peut respecter ce qui est respectable, mais on ne peut pas tout soutenir, surtout pas les fils spirituels d’Adolf et autres.

    Ceux de nos FF. qui vous accusent d’anti-démocratie se souviendront que nombreux ont été ceux des nôtres à se retrouver en camps de concentration ou fusillés sans aucun procès lors de la 2ème guerre mondiale, et qu’en France, le régime de Vichy a en premier lieu poursuivis les Maçons avant même que de s’en prendre aux israëlites ou aux communistes.

    Il est regrettable que certains aient la mémoire bien courte…

  • 3
    Christophe Milian 27 décembre 2006 à 17:39 / Répondre

    Je suis allé lire la version du blog en question. Pour mieur me rendre compte du plagiat, j’ai ouvert dans un autre onglet de FireFox la version du blog maçonnique. C’est affligeant, déplorable.
    Non seulement, l’auteur du blog extrémiste se permet de recopier intégralement l’article, mais en plus, il bâtit ses reflexions « personnelles » sur la même structure que celle de Jiri, remplaçant quelques mots pour en faire un commentaire anti-maçonnique. En conclusion, cette personne n’a aucun talent, aucun idée personnelle : elle se contente de contredire les autres.

  • 2
    Jacques Cécius 27 décembre 2006 à 12:06 / Répondre

    Quand donc les pouvoirs publics agiront-ils avec la vigueur nécessaire pour contrer la bête immonde? Des FF.°. m’ont traité d’anti-démocrate parce que je demande l’interdiction des mouvements fascistes. Et bien, je suis anti-démocrate!
    Tolérer la liberté d’expression pour les haineux, fils spirituels d’Adolphe, de Benito et de Fransisco, est un crachat sur les tombes des victimes de la barbarie, et au visage des rescapés. Hélas, des membres de ma famille ont fait partie de la première catégorie…

  • 1
    Laurent 27 décembre 2006 à 11:48 / Répondre

    Combien de sites maçonniques sont ou ont été plagiés ?

    A l’origine du plagiat se trouve l’envie ou la jalousie. Nous devrions regarder ces plagiats avec beaucoup de compassion et de pitié pour leurs auteurs qui, certainement dépités d’avor pu nous rejoindre, ont pris le parti de nous attaquer.

    Leur haine témoigne de notre existence ; leur indifférence serait dangereuse.

    Je crois alors que nous devons nous réjouir de ces attaques qui témoignent de la vitalité de notre Ordre, de notre existence.

    Une réflexion/constatation : non, définitivement, tout le monde n’est pas initiable…

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
neque. elementum ipsum velit, vel, sit