Tutoiement ou vouvoiement en Loge

Par Jiri Pragman dans Humour

Un dessin de Jissey… mais, et vous, dans votre Loge ?

samedi 06 janvier 2007 10 commentaires

Étiquettes :

  • 10
    Renaud 14 avril 2007 à 23:52 / Répondre

    Chez nous, on ne vouvoit que le GADLU, et comme personne ne l’a jamais croisé, je n’ai entendu que des « tu » 😉

  • 9
    Pierre-Jean 31 janvier 2007 à 20:06 / Répondre

    A la GLDF les formules rituelles utilisant le vouvoiement sont la seule occasion de dire « vous ». En dehors de cela on se tutoie, on est Frères quand même!

  • 8
    fabermother 11 janvier 2007 à 18:00 / Répondre

    Ben je ne sais trop que dire, tellement les intenventions sont à hue et à dia.

    Pour moi, il n’y a aucun problème de protocole ni d’angoisse existentielle sur le tutoiement et le vouvoiement.

    A mon Rite, on se vouvoie en Loge (car les Travaux sont ouverts et l’espace sacré créé, et que chacun est un maillon de la chaîne, donc fondu dans la chaîne, et les Officiers sont les Offices) et on se tutoie joyeusement sur les parvis et en salle humide.

    Je n’avais pas imaginé qu’on puisse se poser des questions là-dessus, et si certains Rites préfèrent le tutoiement en Loge, je n’y vois non plus rien à redire.

  • 7
    Vaissermann 11 janvier 2007 à 15:19 / Répondre

    Alors là, je suis surpris : je croyais d’après l’exemple du RFM et du très-confidentiel RFPhil. (GODF) le tutoiement universel. Je suis jeune il est vrai. Je ne vois aucune raison de vouvoyer : VM, TCF suffisent. Et l’argument du Temple, je ne sais trop qu’en dire.

  • 6
    Swenne 10 janvier 2007 à 22:19 / Répondre

    Messieurs,

    l’adresse de mon blog (à vos fins de renseignements) est: http://plaintetorture.canalblog.com. Ce n’est qu’une partie du dossier, la suite se trouvant au parquet de Bruxelles.

    Mes qualités: CHALLENGER, SOCIABLE MAIS SELECTIF, SERVIABLE,
    COURAGEUX, SENTIMENTAL. ET JE N’AI PAS PEUR DE
    PRENDRE LES ARMES POUR DEFENDRE MA PETITE FAMILLE
    EN CAS DE FORCE MAJEURE EVIDAMENT. DE PLUS JE
    RESPECTE TRES FORTEMENT LA JUSTICE AINSI QUE LA LOI.

    Mes défauts: JE TRAVAILLE TROP.

    Espérant une suite favorable à la présente je vous présente également, Messieurs, mes voeux les plus cincère pour l’année 2007.

    PS: Dans mon groupe d’étude, composé de trois personnes (ingénieur civil architecte, physicien chimiste et moi analyste-programmeur) on étudie l’informatique sous toutes les coutures. Mais il n’y a que moi qui souhaite me revendiquer Franc-Maçon. C’est pourquoi je souhaite, en plus de mes activités précitées, devenir Franc-Maçon à part entière.

    Pour ce qui est du tutoiement ou autre, nous on mélange même parfois nos prénom et on estime que ça revient au même. Par contre, si l’un de nous apporte quelque chose d’important alors on présente nos respects chacun à notre manière. Personnellement, je dis merci, comment pourrais-je t’aider? Et je m’incline respectueusement.

    Eric Swenne
    Breughelpark 10/46
    1731 Zellik
    0472/29.98.25
    swenne_eric@skynet.be

  • 5
    Philippe Benhamou 8 janvier 2007 à 19:12 / Répondre

    Dans mon cadre de vie professionnel, c’est le contraire. Quand j’anime des séances de brainstorming et de créativité, j’instaure une règle pour favoriser la proximité et créer une rutpure: emploi du prénom et du tutoiement. Cette règle n’est pas toujours respectée mais ce n’est pas grave. A la fin de la séance, je dis OK maintenant, je ferme l’espace de jeu et on revient au vouvoiement, et on s’appelle Monsieur, Madame et les liens hierarchiques reprennent leur place…mais quelques fois, quand ça se passe bien, la règle de proximité continue à être utilisée en dehors de l’espace créatif, c’est amusant, non ?

    On a la chance en français d’avoir ces deux modes et on peut jouer avec cette richesse. Ce que les anglo-saxons trouvent souvnet invalidant, mais même en anglais, on peut mettr les formes !

    Je vous bises, toi mon frère

    Philippe

  • 4
    Jean-Luc Gaspard 6 janvier 2007 à 19:40 / Répondre

    Je pense que la Fraternité s’accomode mieux au tutoiement ,au GOB, il est largement répandu. Cependant,dans les « Hauts Grades », le vouvoiement est de rigueur et je le ressens comme une barrière à l’expression « égalitaire » entre Frères.
    Ce n’est qu’un sentiment personnel.

  • 3
    Bruno 6 janvier 2007 à 18:52 / Répondre

    Chez moi (GLB), en tenue, nous pratiquons le vouvoiement de manière très stricte. En dehors, le tutoiement fraternel est utilisé avec une égale rigueur.

    Je trouve cela parfaitement cohérent car le Temple est un espace et un temps « sacré » qui nécessitent une mise à distance. Ce temps se distingue du temps profane en salle humide où la chaleur et la fraternité priment.

    Evidemment, ceci n’est que mon humble avis, libre à chacun de trouver sa voie…

    Bises Frat 😉
    Bruno

  • 2
    HOCHE Michel 6 janvier 2007 à 18:51 / Répondre

    Salut et Frat. Mon Tres C her Frere Fox

    Nul jugement,nous sommes tous FF.
    Une remarque sympa,tu ecris »pas ça cohérent avec la pratique hors-tenue »,mais justement lorsque nous sommes en tenue nous sommes en tenue.Hors du temps etc….Mais chaque F.fait selon ce qui lui a été transmis(c’est le problème ).Dans notre L. nous tutoyons le GADLU et nous nous vouvoyons .Je pécise que nous travaillons au Regime Ecossais Rectifie.Rassure toi mon F tout est frat. Bonne Année

  • 1
    Fox 6 janvier 2007 à 16:29 / Répondre

    Vaste question !

    Chez moi (loge au RF du GODF) on pratique le tutoiement permanent, sauf qd le rituel écrit « vous êtes »…mais c’est incohérent avec le reste.
    De toute manière vu qu’on ne s’adresse qu’au VM, c’est une adresse individuelle.

    J’ai visité des RL ou on pratique le vouvoyement systématique, perso, je ne trouve pas ca cohérent avec la pratique hors-tenue et surtout bien peu naturel comme relation fraternelle

    TAF

    Fox

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
id libero. tempus commodo sit Sed vulputate, felis risus ut fringilla porta.