Ethique, Franc-Maçonnerie et journalisme

Par Jiri Pragman dans Dans la presse

La brève n’est pas signée mais le quotidien belge francophone Le Soir revient le samedi 20 janvier 2007 sur la création d’un bureau d’éthique dans la ville de Charleroi touchée par des « affaires ».

Le journaliste insiste : Le hic, c’est la composition de cette police interne à l’hôtel de ville. Les qualités prégnantes de certains de ses membres les plus influents seraient leur proximité avec le PS carolo et leur appartenance à la loge maçonnique locale. Deux caractéristiques qui, jusqu’ici, n’ont pas été des gages de bonne gouvernance ?. On remarquera le point d’interrogation faussement prudent. La période de la chasse aux Francs-Maçons a-t-elle été ouverte par Le Soir ?

Notre commentaire a été transmis au journal Le Soir. Le rédacteur en chef adjoint a répondu de la manière suivante : (…) Permettez-moi de m’interroger sur la « profondeur » objective de ce commentaire. Le genre de la rubrique entre nous (rubrique jamais signée) est certes un peu enlevé: par nature, il s’agit de brèves confidentielles qui marient information et humeur. De là à en conclure que « la chasse à la franc maconnerie » est ouverte au Soir (avec, ici aussi, heureusement, point d’interrogation!) me semble sévère et déplacé. « Le Soir » n’a pas pour commerce de fairer « la chasse » à qui que ce soit.. Merci, dès lors, de ne pas vous livrer à un raccourci alamiste et complètement disproportionné.

Notre conclusion : on conviendra que la réponse est un peu « facile » et pour le moins « défensive » (jouons, nous aussi, sur les guillemets). Sous prétexte d’humour, Le Soir entretient ici un certain discours sur la Franc-Maçonnerie (l’article laisserait entendre qu’éthique et Franc-Maçonnerie sont antinomiques); il est vrai que son correspondant local en a alimenté son livre. Si le commentaire du Blog Maçonnique est déplacé selon l’expression du Soir, qu’en est-il de ce type d’article ?

samedi 20 janvier 2007 3 commentaires
  • 3
    Corto 24 janvier 2007 à 12:27 / Répondre

    Il y a quelques mois Le Soir (journal auquel je suis abonné) précisait que c’est au sein de leur loge commune et au cours d’une « cérémonie maçonnique » (je cite de mémoire) que J-C Van cauwenberghe et O. Chastel s’étaient « réconciliés » (id). La brève du 20/1 n’est donc qu’un avatar de plus quant aux infos relatives à la prégnance plus ou moins confirmée de la maçonnerie dans la vie politicienne carolo. La maçonnerie possède ce petit relent ésotérico-clandestin qui fait vendre. Mais soyons de bon compte et reconnaissons que pour certains de nos frères engagés en politique l’appartenance maçonnique semble être un marche-pied important en terme de carrière. Faut-il dès lors s’étonner que l’un ou l’autre journaliste cite la maçonnerie comme possible terrain d’enjeux de pouvoir? N’est-ce pas dans certains cas (très minoritaires heureusement) une réalité?

  • 2
    jojo 20 janvier 2007 à 14:56 / Répondre

    Pour complément d’information, dans le même n° du Soir à la rubrique forum (page 18 de mon édition) dont le thème est les caméras de surveillance :

    William Bourton à Philippe Moureau : « Peut-on imaginer qu’une camera soit braquée sur l’entrée d’une église, d’une mosquée ou d’un temple maçonnique ? »

    On dirait quand même que cela les travaille !

  • 1
    Jacques Cécius 20 janvier 2007 à 10:49 / Répondre

    Quelle époque vivons-nous? Jadis la Libre (c’était avant la guerre), donnait les noms et références des maçons en pature. Aujourd’hui elle publie des articles sur le même sujet (nous!), impartiaux!

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
leo. dolor. tristique mattis diam consectetur facilisis venenatis, ut ipsum et, eleifend