Les présidentiables et les francs-maçons

Par Jiri Pragman dans Dans la presse

La Franc-Maçonnerie fait une nouvelle fois la couverture d’un magazine français. Il s’agit du n°1792 du Point. La revue annonce ainsi ce dossier de l’édition du 18 janvier 2007 : Oui, certes, les internautes ont aujourd’hui plus d’importance que les francs-maçons. Pour autant, les candidats à l’Elysée ne négligent pas d’établir des liens étroits avec les obédiences et nombreux sont les maçons qui figurent dans leur garde rapprochée. Enquête.

En raison d’une grêve aux AMP, les journaux et magazines étrangers ne sont pas distribués en Belgique et ce numéro du Point n’est donc pas disponible. Par contre, vous pouvez acheter l’ensemble du numéro de la semaine au tarif spécial Internet.

dimanche 21 janvier 2007 15 commentaires

Étiquettes : , ,

  • 15
    Philippe 25 janvier 2007 à 20:38 / Répondre

    philippe écrit
    « Au fond on peut devenir fm pour deux motifs antagonistes
    1-par besoin de croire, il est alors normal de sacraliser
    2-par besoin de penser, il est alors normal de douter  »
    est-ce vraiment contradictoire, antagoniste?

    Réponse à Isis : de la contradiction naît la vie, chaque contradiction nous impose d’aller au-delà pour la dépasser. Il me semble que l’on a besoin de croire mais avec un doute tapi quelque part dans notre Etre et qui va permettre sans cesse de mettre en doute une croyance etc …sur le chemin initiatique.
    Une autre façon de dire les choses bien mieux que ce je baratine :
    La mise en garde est attribuée à Siddharta Gautama Bouddha qui pourrait à mon sens résumer la méthode maçonnique.
    « NE CROIS RIEN…
    Ne crois rien parce qu’on t’aura montré.
    Le témoignage écrit de quelque Sage ancien.
    Ne crois rien sur l’autorité des Maîtres ou des Prêtres.

    Mais ce qui s’accordera avec ton expérience
    Et après une étude approfondie
    Satisfera ta raison et tendra vers ton bien
    Cela, tu pourras l’accepter comme vrai et y conformer ta vie. »

    philippe écrit
    « et tous de confondre loges et obédiences !
    et tous de dire contre tous je suis le seul, le vrai !
    je sais moua la vérité de la FM ! «  »

    il est très perturbant pour les cherchants comme moi de constater que là où l’on pense trouver la sérénité, la tolérance , on rencontre comme dans toute société d’humains, la surenchère, les certitudes assénées, les opinions très affirmées….

    est ce parce que je suis sur ce chemin d’accès et que je ne comprends pas tout que je ressens cela comme une sorte de « guerre » fratricide ?

    Réponse à Isis : il me semble que chercher est très perturbant, seules les certitudes et les dogmes sécurisent. Un F a dit quelque chose comme : une loge est un lieu d’inconfort.
    Comme tout le monde j’ai bien envie de me réfugier dans des certitudes et je ne manque pas de le faire, faut bien souffler !!!

    Fraternellement

  • 14
    isis 25 janvier 2007 à 17:59 / Répondre

    philippe écrit
    « Au fond on peut devenir fm pour deux motifs antagonistes
    1-par besoin de croire, il est alors normal de sacraliser
    2-par besoin de penser, il est alors normal de douter « 

    est-ce vraiment contradictoire, antagoniste?

    «  »et tous de confondre loges et obédiences !
    et tous de dire contre tous je suis le seul, le vrai !
    je sais moua la vérité de la FM ! «  »

    il est très perturbant pour les cherchants comme moi de constater que là où l’on pense trouver la sérénité, la tolérance , on rencontre comme dans toute société d’humains, la surenchère, les certitudes assénées, les opinions très affirmées….

    est ce parce que je suis sur ce chemin d’accès et que je ne comprends pas tout que je ressens cela comme une sorte de « guerre » fratricide ?

    isis

  • 13
    Didier 23 janvier 2007 à 09:02 / Répondre

    Franc Maçon, mais aussi fils et petit-fils de maçon (opératif) et de tailleurs de pierre. Je n’ai pas 35 ans de maçonnerie derrière moi mais je pense en toute simplicité que si aucun sujet politique ou religieux ne doit être abordé en tenue ou en loge nous devons rayonner hors du temple et ce peut être dans des engagements politiques nobles (la laicité, la lutte contre les extrémismes, la tolérance, la solidarité,…). Quant aux constitutions, il ne faut pas les jeter aux orties, mais les resituer dans leur contexte historique et s’il n’y a pas filiation il y a sans conteste consanguinité ou cousinage entre les opératifs et les spéculatifs et un maçon opératif aurait eu du mal à être bègue boiteux ou borgne…tout simplement . dixit

  • 12
    Philippe 22 janvier 2007 à 22:43 / Répondre

    Ma petite morale de ces échanges :
    Au fond on peut devenir fm pour deux motifs antagonistes
    1-par besoin de croire, il est alors normal de sacraliser
    2-par besoin de penser, il est alors normal de douter
    Dans les deux cas on utilise les mêmes outils symboliques qui sont neutres par eux-mêmes, l’usage seul en est différent.
    En 1 ils sont utilisés pour sacraliser, en 2 pour exercer le doute.
    Les trois principes permettent à tout ce petit monde de se réunir …
    Le chemin est long, poussiéreux et tortueux …

  • 11
    Émile Larochelle 22 janvier 2007 à 21:29 / Répondre

    Ce n’est pas dans mon habitude, mais je ne peux me résoudre à rester silencieux en lisant les commentaires qui ressemblent à de l’anti-maçonnerie.

    La FM ne prétend pas pouvoir répondre aux besoins de toutes les personnes, ses rites anciens et sa symbolique peut déplaire…et c’est la raison pour laquelle on doit s’assurer que les candidats soient en harmonie avec cette démarche. Et ceux qui s’en offusquent peuvent toujours chercher leur voie ailleurs… et demander leur exeat.

    Si les livres anciens vous déplaisent… si leurs préceptes vous semblent trop archaiques qui faites vous en FM ? Vous venez pour les agapes ?

    Combattons les sophismes comme celui qui laisse entendre que ce qui est ancien est moins bien que ce qui est nouveau.

    Je comprend de plus en plus les raisons qui poussent certaines obédiences a fermer les portes, de crainte de ces « faux » maçons qui bien qu’ayant été initiés seront toujours des profanes.

  • 10
    Philippe 22 janvier 2007 à 21:20 / Répondre

    Je disais :
    « en quoi évoquer la vie de la Cité sans sectarisme et dans la fraternité et dans l’écoute de l’autre serait plus sale que d’ânonner « la messe en latin » pardon je veux dire le rituel ? »
    Je disais cela parce que quoique l’on se dise et dise l’humain est « un animal qui vit en société », refuser le versant social de l’humain pour travailler sur soi est une chimère autant zoologique que méthodologique.
    D’ailleurs pour se parle à soi-même on le fait avec les mots donnés par …..et appris de …. la société humaine qui nous a vu naître.
    Evoquer l’aspect social de l’humain n’est pas « faire de la politique » c’est faire de l’humain tout simplement.
    Mais cette activité nécessite l ‘application « in vivo » de nos trois principes ? Si on ne sait pas les appliquer en dedans que va-t-il en être au-dehors ?
    Quant aux racines historiques de la FM elles sont complexes, multiformes et bien antérieures 1717-1723, probablement incomplètement connues.
    En guise de pistes ( ce n’est pas le lieu d’aller plus loin ) : les loges calvinistes écossaises du 17ème siècle, un livre intéressant « la tulip » de P Négrier ; mais aussi et surtout toute la tradition ( énorme et antique tradition ) des sociétés de pensée grecques et latines ( relire le banquet de Platon et la discipline du débat, discipline un peu perturbée à la fin par l’arrivée avinée d’Alcibiade, qui a cependant fini par plancher à son tour! )
    Quant à certains paragraphes de la trop fameuse et finalement récente constitution d’Anderson ils sont inacceptables au regard de nos principes.

  • 9
    JB31 22 janvier 2007 à 18:53 / Répondre

    d’accord avec EMEREK ,

    Bon, il faut bien qu’un maçon du GODF depuis 45 ans y aille pour dire combien EMEREK a raison de faire réfléchir par ses sources et un raisonnement aussi clair qu’évident pour tous ceux qui considèrent que l’initiation n’est pas un moment fini, mais une construction au fil du temps. Laquelle d’ailleurs n’exclut pas l’action.. mais personnelle et sans partir bannière au vent !

    Il faudra bien qu’un jour on se sépare de ceux qui « profanisent » la franc-Maçonnerie et rejettent les valeurs fondamentales.
    Qu’on me pardonne ce néologisme emprunté au Président de la Chambre S de Justice Maçonnique.

    Je cite, de plus, celui-ci qui, après avoir fustigé des « tentatives de récupération dans des courants qui n’ont rien à voir avec la maçonnerie, la distribution de tracts sur les parvis .. » ajoute « qu’il faut apprécier l’aptitude morale de tel ou tel F? à appartenir au G?O?D?F? ». il poursuit en disant « nombre de nos FF? encombrent nos temples de leur métaux et de leurs comportements profanes, il nous revient de remédier à la ‘profanisation’ des comportements au sein de notre obédience ».

    Ce rapport est très récent: 2006.

    Je conclurais en disant que nombre de FF encombrent la Maçonnerie. Il n’est qu’à lire certains commentaires sur ce bloc-note pour s’en rendre compte. Les forts en gueule notamment avec leur grand prêtre agitateur et dispensateur de bons points s’étourdissant de ses bravos.

  • 8
    Jacques Cécius 22 janvier 2007 à 10:37 / Répondre

    Bravo Fox, Philippe,
    Nous n’avons que faire de livres saints datant de plus de deux siècles, et rejetant les femmes, les esclaves, les infirmes, les aveugles.
    J’ai connu une loge qui a vu ses « colonnes brisées » par une Obédience « égyptienne » pour avoir initié un aveugle!!! L’Obédience obéissait ainsi aux Constitutions obsolètes d’Anderson…

  • 7
    Philippe 21 janvier 2007 à 23:14 / Répondre

    et tous de confondre loges et obédiences !
    et tous de dire contre tous je suis le seul, le vrai !
    je sais moua la vérité de la FM !
    et de brandir des « livres saints » écrits au 18ème siècle !
    vous savez ces livres qui parlent d’esclaves, de femmes et de handicapés à EXCLURE !
    Au fait ces « livres saints » ont sans doute été écrits par des racistes tirant de substantiels revenus de l’économie assise sur la traite négrière, sexistes et anti-malades de surcroît !
    en quoi évoquer la vie de la Cité sans sectarisme et dans la fraternité et dans l’écoute de l’autre serait plus sale que d’ânonner « la messe en latin » pardon je veux dire le rituel ?
    excusez mes propos provocateurs mais il est permis de douter y compris de la FM

  • 6
    DrXu 21 janvier 2007 à 19:16 / Répondre

    N’est-ce pas un devoiement de la franc-maçonnerie d’intervenir « es qualité » dans le débat politique? Celui-ci est-il l’alpha et l’oméga de toutes choses?

    Même si j’ai des amis au G.O., je ne me reconnais pas dans cette « voie substituée ». Nos propres efforts et l’aide de certains doivent nous aider à retrouver la « vraie voie » 😉

    Ceci dit, pour revenir à l’article cité, celui-ci est effectivement très classique.
    L’explication « Mr X est écouté parce que c’est un franc-maçon » permet aux gens médiocres de trouver une facile justification de leurs propres déboires.
    Elle alimente l’anti-maçonnerie depuis des siècles.
    Il est à remarquer que l’Express ne verse pas dans ce travers. On prétend que c’est parce que certains de ses journalistes savent à quoi s’en tenir…

  • 5
    Oswald 21 janvier 2007 à 19:02 / Répondre

    Cet article est assez contradictoire: La tonalité générale est de dire que la maçonnerie intervient peu dans l’élection. Néanmoins dans l’article il est mentionné que « à un certain niveau tous les politiques sont franc-maçon » et puis l’anecdote de Rebsamen contactant et convainquant Lang par le biais d’un frère de sa loge est racontée… Il faudrait savoir.
    Je pense pour ma part que la franc-maçonnerie a joué un role clé lors de la dernière présidentielle, au deuxième tour , pour mobiliser toutes les forces républicaines face a la candidature de JM LE PEN: Je regrette que le journaliste n ai pas mentionné cela , la franc maçonnerie est et reste en France, le principal réseau d’influence de l’idéal républicain: Dans une société française en plein désarroi et en forte instabilité, je pense que la maçonnerie est une force importante, un pilier de la démocratie plus que jamais, même si effectivement elle a perdu de sa force de proposition: D’offensive elle est plutot a présent défensive !

  • 4
    EMEREK 21 janvier 2007 à 18:33 / Répondre

    Extrait des Constitutions d’Anderson (Constitution de la Grande loge de Londres dite des Modernes) 1717

    ……… »C’est pourquoi aucune Brouille ni Querelle privée ne doit passer le Seuil de la Loge, et moins encore quelque Querelle à propos de la Religion, des Nations ou de la Politique car comme Maçons nous sommes seulement de la Religion Catholique mentionnée ci-dessus; nous sommes aussi de toutes Nations, Idiomes, Races et Langages et nous sommes résolument contre toute POLITIQUE comme n’ayant jamais contribué et ne pouvant jamais contribuer au Bien-Etre de la Loge. »

    Ahiman Rezon( Constitution de la « Grande Loge des Anciens ») 1756
    Laurence Dermott .Londres

    ……. »On ne doit introduire en Loge ni querelle personnelle ni discussion concernant la famille,la religion ou la politique car comme maçons nous sommes tous de la très vieille religion catholique déjà citée ;et de toutes les nations sur l’équerre,le niveau ,et le fil à plomb ;comme nos prédécesseurs en toutes époques ,nous sommes décidés à ne pas avoir de querelles politiques,contraires à la paix et au bien-être de la loge…….. »

    Pour répondre à FOX, que je ne voulais pas heurter,
    Pour moi : « Pure » maçonnerie =maçonnerie fidèle aux constitutions et aux Landmarks.C’était par référence au language maçonnique où l’on trouve ce terme. de « pure maçonnerie »..

    Mais la maçonnerie n’ayant plus depuis longtemps de « copyright »,chacun est libre de ne pas respecter les textes fondateurs qui cependant relèvent pour moi de la plus grande prudence.

    Catholique dans le texte veut bien sûr dire ,d’aprés l’éthymologie grecque ,UNIVERSEL et je rejoins là FOX …..

    Enfin un lapsus s’est glissé dans mon texte initial :il fallait lire « mixtion » et non « miction » , vous aviez corrigé :-))

  • 3
    Fox 21 janvier 2007 à 16:15 / Répondre

    >La pure maçonnerie c’est autre chose car elle déclare s’interdire toute immixtion dans les débats >politiques et religieux…normalement…

    Il y aurait donc une maçonnerie pure et une impure.
    Voilà qui est très fraternel comme conception !

    « Ses dimensions sont de l’Orient à l’Occident et du Septentrion au Midi, car la FM est universelle »

  • 2
    pavaut jean luc 21 janvier 2007 à 15:35 / Répondre

    comme d’habitude, le Point nous livre un article sans intérêt sur la FM, avec le but évident d’augmenter la vente de son numéro.

    des banalités… rien que des banalités avec ce je ne sais quoi d’anti maçonnique derrière les mots. A éviter…

  • 1
    EMEREK 21 janvier 2007 à 12:59 / Répondre

    Je pense que l’aphorisme de de Gaulle sur la franc-maçonnerie trouve ici tout son sens : « Pas assez importante pour qu’on s’y intéresse ; trop importante pour qu’on s’en désintéresse »

    La franc-maçonnerie fait bien vendre et les hebdomadaires usent et abusent de cet artifice miracle.

    Par retour certains frères vont encore croire à leurs rôles décisifs dans le monde politique,l’établissement des lois voire même le conseil « en live » aux ministéres (Cf une émission télé assez récente, déjà citée dans ce blog, et animée par l’inévitable A Bauer)

    La pure maçonnerie c’est autre chose car elle déclare s’interdire toute immixtion dans les débats politiques et religieux…normalement…

    Mais on sait bien qu’avec l’âge canonique et le vieillissement de certaines obédiences, d’ailleurs majoré volontairement par falsification de leur acte de naissance, les problèmes de mixtion arrivent inéluctablement… :-))

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
venenatis suscipit felis Nullam dolor. neque. dapibus Aliquam leo mattis pulvinar Curabitur