Parce que les Francs-Maçons ne sont pas au-dessus des lois…

Par Jiri Pragman dans Non classé

Le commentaire ci-dessous a été envoyé à un « blogue » qui reproduit sans autorisation des articles de presse de diverses sources :

Il existe des règles que doivent respecter les citoyens et les Francs-Maçons ne sont heureusement pas au-dessus des lois, contrairement à l’image que vous entretenez

Tout auteur – qu’il s’agisse d’un journaliste pour un article dans la presse écrite ou de tout auteur sur un site web ou un blog, qu’il soit Maçon ou profane – a un droit moral sur son oeuvre. Il est notamment prévu que seul l’auteur peut décider de porter son oeuvre à la connaissance du public.

Votre initiative ne bénéficie nullement des exceptions prévues par ces lois. Il ne suffit pas de la baptiser « anthologie » pour répondre aux critères légaux. Il ne suffit pas non plus de « privatiser » un espace sur le web pour que les lois profanes ne s’y appliquent plus.

Après avoir envoyé un mail privé, rédigé un article à ce sujet, je vous demande une nouvelle fois d’arrêter ces pratiques illégales et irrespectueuses. Dans le cas contraire, je me verrai dans l’obligation de faire valoir ailleurs mon point de vue.

Signé : Jiri Pragman

Note : une simple recherche sur le web permet de certifier que tout homme ou toute femme de bonne foi peut prendre aisément connaissance des principes en ce domaine.

Sources internationales : :

vendredi 16 février 2007 Pas de commentaires

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
justo tristique id Sed ante. felis mi,