Haineusement anti-maçon

Par Jiri Pragman dans Anti-maçonnerie

Le blog du GRIF, hébergé chez Blogger, accueille le visiteur par un Avertissement sur le contenu de Google. Cet avertissement indique : Certains lecteurs de ce blog ont contacté Google, car ils pensent que le contenu de ce blog incite à la haine. Il faut donc avoir pris connaissance de l’avertissement et souhaiter continuer (en cliquant sur un bouton) pour accéder au blog du GRIF.

Ce GRIF se présente comme le Groupe de Résistance Identitaire Français. Son idéologie est national-révolutionnaire, racialiste, anti-républicaine, pro-fasciste et anti-maçonnique. Un des commentaires de la présentation est d’ailleurs cité par un internaute au pseudonyme évocateur : anti-maçon.

Un article de ce Journal de bord nationaliste est intitulé La Franc-maçonnerie pour les novices. Il reprend les clichés habituels sur la révolution française, les présidents américains, l’infiltration de l’église catholique, les affaires, le pouvoir des Loges, les réseaux internationaux de la pédophilie. Et ajoute : A noter que la scientologie et les témoins de Jéhovah sont des sectes cousines de la franc-maçonnerie. Cette dernière les entretient financièrement.

Dans ce blog qui publie par exemple une interview de Léon Degrelle comme des textes révisionnistes, on peut aussi trouver un texte sur La franc-maçonnerie infiltrée dans la politique, extrait d’un article de Maurice Caillet, auteur de J’étais un franc-maçon. Un autre article s’en prend violemment à La justice républico-maçonnique française, honte de la nation…

samedi 17 février 2007 7 commentaires

Étiquettes : ,

  • 7
    Arioul 31 mars 2011 à 17:32 / Répondre

    C’est nul de ne pas aimer ces semblables !!!!!!!!

  • 6
    IS IS IS 18 février 2010 à 23:05 / Répondre

    Il faudra également détruire les Temples, ne jamais reconstruire l’ancien. La légende d’HIRAM est fausse, vous avez caché la matière comme les autres. Les Eglises, les Synagogues, les Mosquées et autre encroit où la lumière n’est pas bonne seront dans la purification par le Feu du jugement dernier. Vous avez détourné les véritables tables de la loi, l’Emmeraude et surtout le Rubis. Vous avez renié le rôle de la femme comme les autres, alors que le grand architecte est une femme. Il ne pleuvera plus jamais!

    666

  • 5
    F.A. 9 février 2009 à 10:06 / Répondre

    « L’ex-président de l’association « Faisceaux », Denis Chabert, a été condamné hier à Montélimar (Drôme)

    Les apparences sont parfois trompeuses. En voyant Denis Chabert à la barre du tribunal correctionnel les mains croisées dans le dos, sa corpulence bonhomme engoncée dans un tee-shirt blanc et ses cheveux ras, on n’imagine pas qu’il se faisait, il y a quelques mois encore, le chantre de thèses « racialistes » et recommandait le IIIe Reich à tous les nationalistes européens

    Des propos imputables à ses médicaments ?

    Mais hier, le président de l’association Faisceaux, créée en juin 2007 et dissoute en décembre, a changé son fusil d’épaule à l’audience. Denis Chabert a reconnu avoir tenu sur son blog, des propos « racialistes ». Car à l’époque, il se définissait ainsi. « J’étais racialiste, c’est-à-dire que je reconnaissais qu’il existe des différences entre les races ». Quant au camp d’entraînement identitaire qu’il proposait à ses adhérents ou à d’autres bloggeurs, il voyait plutôt ça comme des « camps scouts, mais avec des échanges d’idées politiques autour du feu ».

    « J’ai changé. Je me suis aperçu de la gravité de ce que j’avais écrit. J’ai dissous l’association, j’ai fermé le blog, et je me suis fait hospitaliser ».

    En substance, le prévenu a expliqué qu’après une tentative de suicide en 2006 et des changements dans le traitement médicamenteux de ses problèmes psychiatriques. Une surdose de ces médicaments serait à l’origine d’une haine grandissante en lui qui aurait abouti à cette association et à ce blog.

    « L’idéologie de bazar qu’on trouvait sur son blog, justifiée par de pseudo-thèses scientifiques légitimant le racisme, est pernicieuse et peut influencer des gens. Il affirme ne plus être raciste après sa cure de sevrage… Je crois plutôt que c’est dû à la plainte du Mrap, la lettre du préfet et aux poursuites du parquet. J’aurais aimé qu’il ait un peu plus de courage de ses opinions, mais raciste et pas très courageux, ça va bien ensemble » a estimé le procureur-adjoint Gilbert Emery en requérant contre Denis Chabert, huit mois de prison dont quatre assortis de sursis, l’affichage de la décision et la privation des droits civiques, civils, et de famille pendant 5 ans.

    Le ministère public requiert une partie de prison ferme

    L’avocate du prévenu, Me Vernet-Joset, a insisté sur les problèmes psychiatriques de son client. « Il n’est pas devenu raciste à cause des médicaments, mais cette surdose a eu un effet désinhibiteur qui l’ont amené trop loin. Depuis sa cure, il a pris du recul, réfléchi, et il regrette sincèrement ses propos. Les réquisitions du ministère public sont très sévères. Je ne pense pas que la détention soit une solution. Il est sur la voie de la rédemption. À la justice de lui montrer la voie de la tolérance » a plaidé l’avocate en demandant que la totalité de la peine soit assortie de sursis avec mise à l’épreuve.

    Le tribunal correctionnel a reconnu Denis Chabert coupable et l’a condamné à un an de prison avec sursis et mise à l’épreuve pendant trois ans avec obligation de travailler, de se soigner, d’effectuer un stage de citoyenneté et l’interdiction de détenir une arme.

    Il a aussi été privé de ses droits civiques, civils, et de famille pour cinq ans.

    Source : « Le Dauphiné Libéré » – Samedi 24 mai 2008 – Page 4 « 

    Denis Chabert fût l’animateur des différents blogs et se cachait derrière le pseudo « Le GRIF ». Il doit maintenant prendre ses petits comprimés…

  • 4
    Enzo 23 octobre 2007 à 16:56 / Répondre

    Le T… C… F… André, comme celui de l’affaire des fiches est décidément un bien piètre flic, pire encore que le nullicime Abramowicz…
    Les animateurs du GRIF ne sont pas, mais alors pas du tout, « intégristes catholiques » mais plutôt proches des païens.

    Bref, André est plutôt un minable jeanfoutre qui ne comprend rien, qui se prend pour une encyclopédie mais la seule chose encycopédique chez lui, c’est son inculture. Il ne sait rien sans parler de ce qu’il ignore…

    Avec de tels ennemis, nous n’avons pas besoin d’alliés !!!

  • 3
    fabermother 18 février 2007 à 00:11 / Répondre

    Je n’ai pas réussi à aller sur le site, car mon ordinateur rame un max et que ça n’a pas pu charger jusqu’au bout. Mais d’après ce qu’en disent Jiri, André et Jiho, je me suis peut-être évité une nausée.

    Au delà des chipotages obédientiels, rituels, existentiels, nous avons tous une base commune qui s’appelle l’amour de l’humanité, pour l’humanité.

    Le reste n’est que bricolettes, et nous sommes tous unis pour l’essentiel.

    Fraternellement, mes Frères et Soeurs,

    Faber

  • 2
    jiho 17 février 2007 à 10:22 / Répondre

    S’ils n’étaient qu’anti-maçons… Ces types sont des négationnistes de l’humanité, retour au cerveau reptilien. C’est exactement par-ce-qu’ils existent que je suis devenu maçon. C’est sans doute inutile, c’est sûrement symbolique, mais ne vit-on pas pour des symboles et des valeurs?
    Jiho

  • 1
    André 17 février 2007 à 08:40 / Répondre

    Ce genre de site pullule sur le web. Ils ont des liens étroiits avec le FN et Bruno Mégret. Ils trouvent Le Pen un peu mou, ils sont cathos intégristes, trouvent que Benoit XVI est un dangereux gauchiste, que le Vatican est maçonnique. Pour passer leur temps, ils écoutent « radio-courtoisie », et lisent les pensums mal foutus d’Henry de Fersan, un petit actviste néo-nazi minable auvergnat, de son vrai nom Christophe Picard. Ces gens, pétris de christiannisme sont bêtes au point de n epas avoir pris la peine de réfléchir à la fameuse parabole de la paille et la poutre. Ce sont des pauvres types, mais il faut les dénoncer parce qu’ils sont du bois dont Hitler s’est servi.

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
tempus felis velit, libero luctus porta. ut sem, dapibus Sed Donec