L’étoile (de mer) maçonnique

Publié par Jiri Pragman
Dans Loges

Stella Maris, l’étoile de mer en latin (note : qui symboliserait d’ailleurs la Vierge Marie mais d’abord la déesse Isis), est le nom d’un Atelier de la Grande Loge de France.

Cette Loge marseillaise a été fondée en 1919. Elle travaille à la Gloire du Grand Architecte de l’Univers (GADLU) au Rite Ecossais Ancien et Accepté (REAA).

Bien entendu, le site web (www.stella-maris-gldf.com revient sur l’histoire de l’Ecossisme phocéen en général et de cette Loge en particulier. Des rubriques sont consacrées à la Grande Loge de France, aux textes fondateurs (d’après Patrick Négrier), Des Travaux sont également en ligne. On peut également prendre connaissance des questions conventuelles (étudiées en loge de famille). Une section du site n’est accessible qu’aux membres.

jeudi 15 mars 2007
Étiquettes : , , ,
  • 2
    Victor
    21 septembre 2011 à 09:16 / Répondre

    Bonjour,
    le caractère « ) » s’est glissé dans le lien
    « le site web b[(www.stella-maris-gldf.com]b revient sur l’histoire »
    ce qui rend le lien inopérant, et qui oblige à modifier l’URL après clic.

    Merci.

  • 1
    fabermother
    15 mars 2007 à 05:35 / Répondre

    Décidément, cher Jiri, tu mets la Provence (dont Massilia, ma ville ancestrale) à l’honneur ces derniers temps. Je ne vais pas m’en plaindre, car même si je n’ai pas vraiment l’esprit de clocher, je suis amoureuse de mes racines.

    Stella Maris est effectivement un titre honorifique de la Vierge Marie. Je n’ai pas souvenance que la déesse Isis ait reçue cette appellation, mais quand on sait que le culte marial dérive du culte d’Isis (et avant Isis du culte d’Isthar), le lien peut couler de source. Surtout que la Vierge de l’Abbaye de St Victor est une vierge noire, donc pas si catholique que ça … 😉

    Si des Frères de Stella Maris me lisent, qu’ils reçoivent mon amicale pensée, et un gros bisou à Philippe qui fut certainement le meilleur hospitalier que j’ai connu.

    Faber

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif