Presse et Franc-Maçonnerie

Par Jiri Pragman dans Dans la presse

Dans un article L’exercice du métier de journaliste en débat, le quotidien français Le Monde revient sur un colloque sur le thme de la liberté de la presse organisé dans le Temple Arthur Groussier du Grand Orient de France ce 6 juin 2007.

L’article de Laurence Girard relate quelques attaques du Grand Maître Jean-Michel Quillardet sur l’angle d’attaque de la presse par rapport à la Franc-Maçonnerie (Quand elle parle des francs-maçons, c’est pour dire que ce sont des affairistes, mais quand nous organisons des colloques, il y a peu d’écho., sur la déontologie (dans son cas, le fait qu’il ne soit pas contacté par des journalistes qui le mettent en cause) et sur la nature des relations entre les groupes financiers, le pouvoir et la presse.

Cet article du Monde met en évidence les réactions de quelques journalistes. A noter dans le débat sur l’exercice du métier de journaliste, l’intervention de Sylvain Gouz, conseiller du directeur de l’information de France 3 : Le blog, c’est plus un café du commerce planétaire qu’une salle de rédaction.

Visiblement, cet intervenant n’a pas compris qu’il y avait une palette de blogs, qu’il ne fallait pas confondre les articles et les commentaires qu’ils suscitent. Enfin, si le blog est aussi méprisable, on peut se demander pourquoi certains d’entre eux sont sources d’information pour les journalistes !

vendredi 08 juin 2007 1 commentaire
  • 1
    Philippe 8 juin 2007 à 12:01 / Répondre

    Toujours la même confusion entre un outil, dans ce cas « les blogs » et les  » usages  » qui en sont fait par leurs utilisateurs.
    Usages sur lesquels il est possible de faire des observations positives ou négatives.
    C’est une lapalissade de dire cela, valable pour les journaux papiers, et ……….. même la FM qui est finalement un outil.
    L’outil n’est ni responsable ni coupable !!!

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
ipsum id, sed elementum tempus felis risus. justo Praesent risus id consequat.