Voyage en territoire franc-maçon

Par Jiri Pragman dans Dans la presse

Le Soleil (ah, le beau symbole maçonnique !) est un quotidien francophone québécois (il n’existe pas de pendant appelé La Lune). Dans son édition du 20 octobre 2007, Baptiste Ricard-Châtelain a signé un article intitulé Voyage en territoire franc-maçon.

Il y rencontre sa visite du Temple des Francs-Maçons « réguliers » du Vieux-Québec et sa rencontre avec Jean-Luc Dutil, Grand Maître de district pour l’Est du Québec, et Paul Arturi, président du comité des communications de la Grande Loge du Québec. Leur mission serait de démystifier la franc-maçonnerie.

Le journaliste observe que ces interlocuteurs se démarquent d’une activité organisée par une Loge – Logos et Agapé – acceptant les femmes; ces « irréguliers » (minoritaires au Québec), membres de la Grande Loge Mixte du Québec, avaient invité le public à une conférence.

S’il fallait relever une petite phrase… : Paul Arturi réfute avec la même fougue les accusations d’ingérence politique. « Ce n’est pas parce que des francs-maçons sont devenus riches et célèbres que la franc-maçonnerie contrôle le monde ! » Mais il est vrai que les francs-maçons de la France jouent avec le pouvoir, convient le Grand Maître de l’est du Québec, Jean-Luc Dutil.

lundi 22 octobre 2007 Pas de commentaires

Étiquettes : , , , , ,

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
venenatis, quis, ut elit. ut suscipit