Les Grandes Enigmes de la Franc-Maçonnerie

Par Jiri Pragman dans Edition

L’explorateur Philippe Benhamou va-t-il nous révéler les secrets de cette terre de Franc-Maçonnerie qui a donné naissance à tant de « légendes » ? Et l’auteur de La Franc-Maçonnerie pour les Nuls va-t-il sortir à nouveau un best-seller (La Franc-Maçonnerie pour les Nuls figure parmi les 10 meilleures ventes du rayon Franc-Maçonnerie chez Amazon) ?

Si le titre ne colle pas vraiment à l’esprit du livre, c’est sans doute parce qu’il est construit sur le même modèle que Les Grandes Enigmes de la Bible également publié aux Editions First.efirst.com.

En fait, Philippe Behamou, lui-même membre de la Grande Loge de France, s’est ici consciencement attelé à démonter toute une série d’idées reçues et de préjugés (l’auteur parle parfois de fantasmes et de délires) à l’égard de la Franc-Maçonnerie. Si certaines thèses sont le lot d’anti-maçons, certains mythes sont soigneusement entretenus par des Francs-Maçons eux-mêmes, parfois fiers de la généalogie templière laissée par le chevalier Michael de Ramsay.

Benhamou, familier de l’Internet et de ce Blog Maçonnique où il lui arrive d’intervenir en commentateur comme de certains sites complotistes, ne se contente pas d’analyser les anciennes idées reçues. Il voit comment de vieilles théories sont toujours entretenues, se développent et alimentent l’e-café du commerce. Ils passent ainsi à la moulinette le mythe de l’origine templière de la Franc-Maçonnerie (avec un saut jusqu’à Rosslyn Chapel), la thèse selon laquelle la Révolution française serait le fruit d’un complot maçonnique, celle du complot judéo-maçonnique et des Protocoles des Sages de Sion, les élucubrations à la Leo Taxil, l’influence politique maçonnique, la Franc-Maçonnerie et la Révolution américaine. Sans oublier les variations sur le caractère maçonnique de Paris (et les théories chères à Dan Brown) et les secrets des symboles maçonniques (avec un oeil – d’Horus ? – sur les thèses des Etoiles maçonniques chères à certaine lectrice de ce Blog).

A ranger dans le rayon Salubrité publique de votre bibliothèque maçonnique.

  • Les Grandes Enigmes de la Franc-Maçonnerie de Philippe Benhamou (First, 2007) chez Amazon.fr à La Cale Sèche
     
  • Les Grandes Enigmes de la Bible d’Eric Denimal (First, 2005) chez Amazon.fr
jeudi 20 décembre 2007 5 commentaires
  • 5
    perhouan 19 octobre 2013 à 10:24 / Répondre

    Normale, puisque Bourges est le cœur de la France, depuis Jacques….. qui était très Cher.
    « si tu ne vois pas cette noirceur…..  »
    surtout la Coquille (de Venus) y est partout jusqu’au Campo stella … où le Jacques recouvert d’argent entend le chant des pierres marquées en Finisterre..
    Bon Week Hand

  • 4
    Liberty 22 décembre 2007 à 01:33 / Répondre

    Pour les curieux , je leur transmets un secret : prenez une carte de la France.
    relier par un trait, Lille à Biarritz, puis allez à Strasbourg, joignez Brest et terminer votre tracé à Nice..
    Ce magnifique pentagramme vous indique, par son centre, que Bourges se situe dans le département du Cher ..! Pour le plan urbain « maçonnique  » de Washington, c’est du même tonneau….Courage chercheurs de trésors oubliés..!

  • 3
    Philippe Benhamou 20 décembre 2007 à 18:11 / Répondre

    Exact Stéphane,.

    Cela concerne le chapitre intitulé « l’Amérique, une conspiration maçonnique » p223 et j’écris que Benjamin Gates découvre le trésor des templiers en plein coeur de Washington alors qu’il le trouve… à New York. Pour ceux qui ne connaissent pas Benjamin Gates, sachez que c’est le héro du film de Walt Disney ‘ »Benjamin GAtes et le trésor des templiers ».

    Le film n’est pas, à mon avis un très bon film mais les cinq premiers minutes sont assez remarquables: Elles montrent, comme une vérité historique, que les templiers ont découvert un fabuleux trésor à Jérusalem puis l’ont ramené d’abord en France, puis en Écosse pour le cacher en Amérique. Les signes maçonniques dessinés sur le plan de la capitale américaine sont alors autant d’indices pour trouver le légendaire trésor.

    PhB

  • 2
    Stéphane 20 décembre 2007 à 07:39 / Répondre

    Livre intéressant et distrayant, malgré une petie erreur cinématographique (n’est-ce pas Philippe 🙂

  • 1
    Etoile 20 décembre 2007 à 06:08 / Répondre

    Moi j’aime beaucoup les étoiles (ah bon, vous aviez remarqué ?) mais je ne connaissais pas la théorie des « étoiles maçonniques ».
    Merci de m’avoir fait sourire ce matin. Quand on sourit au réveil, la journée commence bien.

    Donc bonne journée à tous.

    Etoile

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
libero. sem, ut in risus. mi, Phasellus ut