Le vrai pouvoir des francs-maçons

Par Jiri Pragman dans Dans la presse

Après L’Express, c’est Le Vif/L’Express qui s’y colle dans le pays voisin pour évoquer Le vrai pouvoir des francs-maçons !

La couverture est déjà « choc » : un baudrier (qui en reconnaît l’origine ?), un grand titre Le vrai pouvoir des francs-maçons, un avant-titre Jeux d’influence – complots et 2 autres titres : Pourquoi des loges ont été infiltrées par des affairistes, Comment les frères pèsent sur la scène politique belge.

On se doute bien qu’on ne va pas aborder la face besogneuse de la Franc-Maçonnerie avec ces milliers de Frères et Soeurs qui, chaque semaine ou tous les 15 jours, se rendent dans leur Atelier ou en visitent un autre pour d’abord travailler sur eux-mêmes avant de travailler au progrès de l’humanité, à la mesure de leurs possibilités.

Des noms sont jetés en pâture et, bien entendu, nous ne les commenterons pas. Soit il s’agit de Francs-Maçons qui ont choisi de se dévoiler et ce choix leur appartient, soit il s’agit de Francs-Maçons ou prétendus tels qui n’affichent pas cette qualité. Dans ce cas, si certains noms sont exacts, on ne peut que déplorer que des Francs-Maçons aient rompu leur serment en dévoilant tel ou tel Frère ou Soeur.

Ce dossier laisse un goût bizarre. Visiblement, les journalistes ont mené une véritable enquête et interrogé nombre de Maçons et on trouve d’ailleurs à travers leurs témoignages l’expression des sentiments de Frères (par exemple, par rapport à la présence de « politiques » en Franc-Maçonnerie).

Ce dossier insiste particulièrement sur les affaires à Charleroi, faisant de nouveau un parallélisme avec Nice. Comparaison n’est pourtant pas raison et l’inculpation de Francs-Maçons n’implique aucunement que « la Loge » aurait pris part de quelque manière que ce soit à cette main basse sur la ville. Le dossier n’effectue d’ailleurs pas ce raccourci et pose d’ailleurs plus de questions qu’il n’apporte de réponses ou de révélations.

La Loge La Charité à Charleroi a une fois de plus été pointée du doigt. Son Vénérable Maître, Marc Debois, a accepté de se dévoiler pour répondre aux questions/accusations mettant en cause son Atelier.

vendredi 22 février 2008 7 commentaires
  • 7
    Connais toi toi-même 24 février 2008 à 00:12 / Répondre

    Désolé Jacques, je ne pense pas que ce soit le secret qui nous cause du tort ! Quel secret de toute façon ? Celui de notre appartenance ou pas ? Nos rituels sont disonibles partout, nos costumes, nos coutumes, nos études, etc…et ça ne change rien aux fantasmes que suscite la FM.

    Ps : et si c’est pour finir comme Jeanne…bof, bof !

  • 6
    Jacques Cécius 23 février 2008 à 15:05 / Répondre

    Bravo au V M de « La Charité », qui a osé se dévoiler !
    C’est le secret qui nous cause un tort énorme. Soyons fiers d’être maçons et ayons le même courage que le V de « La Charité ».
    Comme Jeanne d’Arc nous devons en avoir !

  • 5
    Etienne 22 février 2008 à 20:03 / Répondre

    En même temps, plus ils en parleront, plus vite les gens en auront marre d’entendre toujours les même trucs … Peut-être devrait-on leur faire un dossier de presse, qu’on passerait à toutes les rédactions ? Qu’en finisse une fois pour toutes ! 😉
    Philippe B, il te reste des bouquins en trop ? ;))

  • 4
    Fred 22 février 2008 à 19:49 / Répondre

    Je termine à l’instant la lecture de cet article. Jje ne sais si vous l’avez lu mais personnellement, je le trouve pas si mal que cela en ce sens qu’il permet, à qui veut bien lire et voir, de faire la différence entre franc-maçonnerie et affairisme.
    Pour une fois, l’un n’égale pas l’autre si ce n’est par la faiblesse de certains initiés qui se sont apparemment trompés d’adresse et qui auraient pu tout aussi bien faire cela dans une loge … de foot.
    Je pense également que cela sert à vendre et ne modifiera le pensée de certains anti-maçons mais bon…
    Ce serait tellement bien de vivre simplement, dans le respect de chacun et sans étiquettes

  • 3
    Stéphane 22 février 2008 à 19:24 / Répondre

    Cela fait dèjà quelques années que Le Vif/L’Express a tourné au torchon à peine au-dessu de la DH (La Dernière Heure, pas le Droit Humain). Cet article est un ramassis de poncifs et lieux communs.

    Toutefois, j’y ai appris que « […] Le franc-maçon idéal est […] souvent un homme (son épouse délaissée venant, le cas échéant, grossir les rangs des « veuves maçonniques » – ou une femme célibataire -, dont le métier « profane » n’est pas trop prenant […] ». Edifiant de voir tant de bêtise !

  • 2
    Alain 22 février 2008 à 16:54 / Répondre

    L’actualité est elle si pauvre en événement, ou le lectorat est-il de plus en plus « raz des paquerettes ». Je me pose sincérement la question.
    Parce que tout ces magazines font ce genre de « une » pour vendre, parce que le but est de vendre, normal. Mail ils vendent plus avec ce genre de titre ou avec les dernières frasques de Nicolas et Carla.
    Je le répéte, je me pose sincérement la question.
    Ici au UK, la presse se porte bien, merci. Mais tout le monde lit le Sun et je peux vous assurer que le contenu laisse rêveur de platitude et vulgarité.
    Oui ma question est : qui est responsable ? Le journal ou le lecteur
    Je n’ai pas de réponse tranchée. Et vous ?

  • 1
    Jean-Pierre 22 février 2008 à 13:51 / Répondre

    Mais jusqu’où s’arrêteront-ils, disait le Frère Pierre Dac !

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
id ante. ut ut risus. elementum diam justo ut