La Franc-Maçonnerie au risque de la psychanalyse

Par Jiri Pragman dans Edition

Sans rire maintenant : les auteurs ont fait preuve d’ambitions lorsqu’ils vont tenter de comprendre la Franc-Maçonnerie à la lumière de la psychanalyse (…), ces deux univers différents et protéiformes. D’aucuns se sentiront peut-être agressés par une démarche qui consiste à tenter d’appréhender les mécanismes psychologiques et les phénomènes inconscients qui sous-tendent l’adhésion à la Franc-Maçonnerie, d’en cerner les motivations, les particularités et les effets.

Cette démarche peut d’autant plus surprendre que, comme le soulignent les auteurs, il existe une opposition radicale entre les deux discours. Celui de la Franc-Maçonnerie qui i[s’appuie sur des références philosophiques historiquement datées exalte les idéaux et les intentions altruistes alors que celui de la psychanalyse déclare travailler au démontage des idéaux et assure sans équivoque ne pas être un humanisme]i.

Dans leur travail, les auteurs ne manqueront pas de citer Freud et Lacan. Que cela n’effraie pas le lecteur potentiel, ce livre a été conçu pour être plus lu et reste beaucoup plus compréhensible que certains ouvrages « purement » maçonniques ! Même s’il suit pas nécessairement les auteurs, le lecteur pourra en tout cas saisir leur travail explicatif autour de, par exemple, l’Initiation, le silence de l’Apprenti, l’introspection, le symbolisme maçonnique, le Rituel, les hauts grades (note : passage très intéressant bien éloigné de l’approhe habituelle des hauts grades !), le discours du Maître en Franc-Maçonnerie, le projet et l’engagement maçonniques.

On s’attendait à ce que les auteurs s’emparent du meurtre d’Hiram et ils l’ont effectivement visité. D’autres seront peut-être surpris de découvrir – avant le chapitre sur Les fantasmes et la franc-maçonnerie – un chapitre sur La femme et la franc-maçonnerie. Il y a là quelques phrases (ou plutôt) sur les motivations des Frères qui veulent que les Obédiences masculines s’ouvrent aux Soeurs qui valent leur pesant de pierres brutes.

Ce livre qui ne manquera donc pas de susciter la réflexion sinon les échanges est signé par Jacques Demoulin et Guidino Gosselin. Ils travaillent tous deux depuis plus de 20 ans l’enseignement de Lacan. Jacques Demoulin est un Ancien Vénérable Maître de la Loge La Parfaite Harmonie à Mons et Ancien Grand Inspecteur du Grand Orient de Belgique. Guidino Gosselin – également psychanalyste, psychologue et sexologue – est membre fondateur des Loges Le Temps des Cerises et La Butte aux Cailles à Bruxelles (GOB. Tiens ! Cette « manie » de fonder des Loges maçonniques doit-elle donner lieu à interprétation ?

  • La Franc-Maçonnerie au risque de la psychanalyse de Jacques Demoulin et Guidino Gosselin (Luc Pire, Bruxelles, 2008) à La Cale Sèche
mardi 04 mars 2008 3 commentaires
  • 2
    capillaire 20 mars 2019 à 16:12 / Répondre

    je suis moi aussi intéressée par ce livre,avez-vous eu une réponse à votre recherche?

    • 3
      Olivier 9 mai 2019 à 10:55 / Répondre

      Je l’ai dans ma bibliothèque, je peux vous le prêter…

  • 1
    Beuchot 25 octobre 2017 à 16:08 / Répondre

    Bonjour,

    Qui pourrait m’aider à me procurer ce livre indisponible dans le commerce ?

    Merci

    beuchot.bruno@orange.fr

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, calomnie, injure, incitation à la haine ou à la discrimination y sont d'application. Les formules de salutation et abréviations maçonniques ne sont pas admises.

Les pseudonymes sont libres, mais pour être publié un commentaire doit provenir d'une adresse authentique et vérifiable. Lors de la première proposition d'un commentaire vous recevrez une demande de confirmation d'adresse, à valider.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Signaler un contenu abusif
massa elit. mi, fringilla Praesent Aliquam felis