Après l’humour, le travail

Publié par Jiri Pragman
Dans Edition

C’est l’occasion pour le dessinateur et d’auteur d’être confrontés à leur public. Ou à des curieux qui découvrent de bien curieux livres aux détours des allées de la Foire du Livre de Bruxelles (en l’occurence sur le stand Carré libre.

dimanche 9 mars 2008
  • 1
    Jacques Cécius
    13 mars 2008 à 18:14 / Répondre

    Pourquoi vouloir toujours travailler ?
    Voyez la Bible : le travail est une malédiction !
    Au Moyen Age, qu’appréciait tellement l’ineffable Gunéon, le boureau « travaillait » le pauvre hère.
    A quand un 1er Mai où sera fêté la « défaite du travail » ?

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Les règles en matière de diffamation, de calomnie, d’insulte, d’incitation à la haine ou de discrimination sont applicables. Les formules de salutation maçonnique et les abréviations ne sont pas autorisées.

Code vérification
Signaler un contenu abusif